Mot-clef

Margot Bruyère

Margot Bruyère, Laennec, l’homme à l’oreille d’or

Margot Bruyère, Laennec, l’homme à l’oreille d’or

« — On vient d’amener dans la maison, au rez-de-chaussée, des canonniers blessés par un caisson. Je les ai rencontrés à l’instant. Il faut que j’aille les soigner. Vite, préparez de la charpie. Tu enverras Joseph me l’apporter, Désirée.
Il repartit aussi vite qu’il était venu, laissant sa famille statufiée. Ce fut la petite tante de Gennes qui reprit ses esprits la première :
— Désirée, donne-moi des vieux draps, s’il te plaît. Et toi, Théophile, viens m’aider à préparer des bandages.
C’est ainsi que Laennec accomplit le premier acte de sa carrière médicale. »
Il a tout juste douze ans, et vit, à Nantes, les affres de la Terreur.
Ce roman historique est la version « longue » du roman paru en 2010, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine (Oskar Editions), consacré à la vie du docteur René-Théophile Laennec (1781–1826), inventeur du stéthoscope.
Le site internet de Margot Bruyère vous permettra d’en savoir plus et de découvrir le premier chapitre du roman. Pour éveiller de véritables vocations médicales : celles qui placent l’homme au premier rang de leurs préoccupations.

Adolescents

Margot Bruyère, Laennec, l’homme à l’oreille d’or, Coop Breizh, 2012, 416 p., 13,90 €

Margot Bruyère, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine

Margot Bruyère, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine

« Malade après malade, le Dr Laennec se penchait sur les lits de la salle Saint-Joseph à l’hôpital Necker. Il appliquait sur chaque poitrine l’une des extrémités d’un cahier étroitement roulé et ficelé en forme de cylindre, puis il collait son oreille à l’autre extrémité. Mériadec ne le quittait pas des yeux. Après chaque expérience, il se relevait, murmurait ‘j’entends’ et il passait au lit suivant. »
Nous sommes en 1816. Laennec, l’un des plus grands médecins de l’histoire, est en train d’inventer le stéthoscope. Et il en entend, de drôles de bruits, dans les poumons de ses malades… Comme P’tit Louis, Valentine et Mériadec, les jeunes lecteurs suivront Laennec et se découvriront peut-être une vocation de médecin.

Dès 10 ans

Margot Bruyère, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine, Oskar Editions, 2010, 80 p., 8,95 €