Mot-clef

Les Musiciens de la ville de Brême

Jakob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême

Jakob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême

Après avoir fui de mauvais maîtres, l’âne, le chien, le chat et le coq arrivent en vue d’une maisonnette qui ferait bien leur affaire… mais elle est déjà occupée ! « Ils se mirent donc à délibérer sur les moyens à employer pour expulser les brigands, et voici ce qu’ils imaginèrent : l’âne posa ses deux pattes de devant sur la fenêtre ; le chien monta sur le dos de l’âne, le chat sur celui du chien, et le coq, prenant son envol, se posa sur la tête du chat. » Quels enfants n’ont pas ri à imaginer les animaux ainsi perchés ! Et le rire redouble, surtout si chacun a son rôle à jouer, pour imiter l’un ou l’autre : « Le coq donna le signal et ils commencèrent leur musique. L’âne se mit à braire, le chien à aboyer, le chat à miauler, le coq à chanter, et ils s’élancèrent dans la salle en faisant voler les carreaux en éclats. » Ce tout petit album, illustré par le célèbre Feodor Rojankovsky (1891 – 1970), est la réédition de l’album paru en 1942.

Dès 4 ans

Jakob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême, illustrations de Feodor Rojankovsky, Flammarion, coll. « Les Petits Père Castor », 2015, 20 p., 4 €

Jacob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême

Jacob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême

« Il était une fois un âne qui, depuis des années, travaillait dur pour son meunier. » Sentant bien que ledit meunier ne lui offrirait pas une retraite dorée au fond du près ou de l’étable, il prit discrètement la poudre d’escampette. Et « c’est la route de Brême qu’il suivit, car il avait en tête de devenir musicien officiel de la ville ». Sur la route, il persuade un chien de chasse, un chat puis un coq de l’accompagner vers un avenir meilleur. Mais, avant de parvenir à Brême, notre quatuor, arrêté par la nuit, va rencontrer… de terribles brigands. Cette édition des Musiciens de Brême, un des contes les plus célèbres des Grimm, ravira les enfants par ses illustrations enjouées et malicieuses et par son format inhabituel.
Une trouvaille du salon de Montreuil – qui fait parfois office de session de rattrapage pour des livres parus ces dernières années !

Dès 4 ans

Jacob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême, illustrations de Julie Faulques, Belin Jeunesse, 2012, 28 p., 16,90 €