En ce début d’automne, qu’il fait bon épier encore les fées des roses et les fées des épines, qui œuvrent au jardin et invitent grives, moineaux et écureuils à faire leurs provisions ! Que serait la douce Angleterre sans les aquarelles de Cicely Mary Barker, qui a su déceler dans chaque fleur une présence invisible ? Et, soudain, derrière une étamine, entre deux pétales, se dévoile un minois souriant, espiègle, prêt à nous mener au pays de féerie… en poésie, bien sûr, car chaque fée, chaque elfe déclame aussi un charmant compliment ! Un album à feuilleter au gré des saisons, en grignotant des scones.
Chaque aquarelle donnera aux mamans adroites des idées de déguisements – un retour aux sources bien compris, puisque Cicely Mary Barker costumait, pour les dessiner, les enfants de la garderie organisée par sa sœur.

Dès 6 ans, et pour toutes celles qui accueillent les fées dans leur jardin secret

Cicely Mary Barker, Le jardin féerique, présenté par Pierre Dubois, Hoëbeke, 2004, 143 p., 34,50 €