Mot-clef

illustrations de Daniel Lordey

Arnaud de Cacqueray, Le fabuleux Noël du curé de Behuard

Arnaud de Cacqueray, Le fabuleux Noël du curé de Behuard

« Souvent, dans les crèches d’aujourd’hui, on place un vieux prêtre, petit santon en soutane qui regarde l’enfant divin. Le sculpteur l’a représenté avec un grand mouchoir qui symbolise son émotion. Mais connaissez-vous son histoire ? Elle date d’il y a bien longtemps, dans un tout petit village des bords de Loire qui se nomme Béhuard, village choisi cette année-là par saint Michel pour accueillir le Noël des anges. »
Dans ce joli conte de Noël, Arnaud de Cacqueray a le don de glisser, tout en douceur, du réalisme au merveilleux, de l’or des moissons à l’or du cortège des anges. On le savait depuis « La crèche de Poupa » et, à l’occasion de Pâques, avec « La petite cloche de Pommerit-le-Vicomte ».
A ceux qui n’ont pas encore ce santon dans leur crèche, rendez-vous leur est donné à la 33e foire aux santons de Sceaux (Hauts-de-Seine), du vendredi 6 au dimanche 8 décembre.

Dès 4 ans

Arnaud de Cacqueray, Le fabuleux Noël du curé de Behuard, illustrations de Daniel Lordey, Via Romana, 2013, 30 p., 12 €

 

Capitaine Caval, Sergent Flamme, Code Delta

Capitaine Caval, Sergent Flamme, Code Delta

« Flamme, reprit gravement le capitaine, le sergent Larsoniste a déclaré aux policiers que c’était vous qui les aviez appelés. Ils ont noté votre nom. Quelques minutes plus tard, ils ont reçu un appel dans le coin. Un appel anonyme. Un petit dealer venait de se faire casser la figure proprement. » Pour autant, le jeune sergent Efflam, vite surnommé Flamme, n’est pas gendarme ; ce soldat pompier, tout juste affecté au centre de secours de Montmartre, doit déjouer les pièges d’un affreux complot. Au cœur de l’énigme, le feu, les accidents, les trafics, les bandits et les victimes, les amis aussi. Beau, sportif, courageux, intrépide, Efflam a toutes les qualités pour séduire les jeunes lecteurs – sans oublier les demoiselles, qui seront sensibles à son charme et à ses bonnes manières de joli cœur timide.

Cette fiction rondement menée permet à l’auteur, officier à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris, de faire entrer les lecteurs dans la « vraie vie » d’une grande caserne. Au risque de susciter des vocations !

A partir de 11 ans

Capitaine Caval, Sergent Flamme, Code Delta, illustrations de Daniel Lordey, Via Romana, 2012, 232 p., 9,90 €