Mot-clef

Grimm

D’après les frères Grimm, Le loup et les sept chevreaux

« Il était une fois une maman chèvre qui avait sept petits. Un jour, elle voulut aller faire des provisions.
Elle rassembla ses chevreaux et leur dit :
— Pendant mon absence, méfiez-vous du loup ! C’est un coquin qui pourrait se déguiser pour vous tromper. »
Si Maman chèvre est une maman moderne, en pantalon (petit détail qui ne change rien à l’histoire !), les ruses du loup sont toujours les mêmes : de la craie pour adoucir sa voix (beurk !), de la farine pour blanchir sa patte… Quant au petit dernier, il se cache toujours dans le ventre de l’horloge et aide sa maman à délivrer frères et soeurs. Une adaptation fidèle du conte, facile à lire à haute voix, des dessins simples (mais pas simplistes) d’Olivier Latyk, une couverture cartonnée et du papier épais et résistant : longue vie à maman chèvre et à ses chevreaux, qui, les émotions passées, profiteront du jardin pour gambader et lire – d’autres contes de Grimm ?

Dès 2 ans

D’après les frères Grimm, Le loup et les sept chevreaux, illustrations d’Olivier Latyk, adaptation d’Anne Kalicky, Père Castor, coll. « Les petits contes du Père Castor », 2019, 24 p., 5,95 €.

Un conte de Grimm, L’Homme à la peau d’ours

Un conte de Grimm, L’Homme à la peau d’ours

« Pendant les sept ans à venir, tu ne devras jamais quitter cette peau. A cause d’elle, tout le monde t’appellera l’homme à la peau d’ours. » Si le défi lancé par le diable à ce pauvre soldat vous donne des frissons dans le dos, sachez qu’une jeune fille, une seule, aura la patience, la force d’âme, la longanimité de relever le jeune homme de cette bien étrange condition. Car le diable a aussi donné à notre héros de l’or à profusion, qu’il n’a de cesse de partager avec ceux-là même que rebutent sa peau d’ours et sa crasse. Ombres bleutées, prunelles jaunes, chats noirs, les dessins de Sébastien Mourrain plongent le lecteur dans un univers des plus oniriques. Ne pas en profiter, tout de même, pour espacer plus que de raison le passage sous la douche !

Dès 6 ans

Un conte de Grimm, L’Homme à la peau d’ours, illustrations de Sébastien Mourrain, scénario (sic) d’Anne Jonas, Seuil, 2013, 26 p., 15 €