Mot-clef

Flammarion Jeunesse

Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi

Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi

Son exil à Saint-Fargeau lui pesant, Anne-Marie-Louise, duchesse de Montpensier, rédige ses mémoires. Nous sommes en 1652, elle a donc 25 ans, et derrière elle déjà, une vie bien remplie. Petite-fille d’Henri IV, cousine de Louis XIV, la Grande Mademoiselle joue un rôle non négligeable dans la Fronde. Assez disgracieuse mais richissime, elle est l’objet de nombreuses tractations de mariage, qui échouent les unes après les autres. Après sa série des « Colombes du Roi Soleil », Anne-Marie Desplat-Duc a choisi de raconter des « histoires vraies, celles de demoiselles ayant vécu au cours de ce fabuleux XVIIe siècle et qui ont eu des destins exceptionnels ». Les amourettes y tiennent une place importante, certes, mais les complexités de la Fronde et de la politique (pas seulement matrimoniale) y sont bien expliquées.
La visite du château de Saint-Fargeau rendra plus présente encore cette jeune fille énergique, altesse royale en conflit ouvert avec « le » Mazarin.

Dès 11 ans

Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi, tome 1 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2016, 320 p., 14 €

Catherine Kalengula, Délices et Confidences

Catherine Kalengula, Délices et Confidences

Chloé, 10 ans, quitte sa vie parisienne pour s’installer dans une petite ville de Provence. La jeune fille doit partager la maison de Luce, sa grand-mère – une grand-mère photographe, qui conduit son 4X4 et s’habille en kaki, bref, une grand-mère bien d’aujourd’hui. Chloé doit aussi se faire accepter dans la petite école du village.
Elle tombe par hasard sur un cahier de recettes ayant appartenu à son grand-père. Chloé se surprend à aimer cuisiner et, avec Maud et ses nouveaux amis, elle décide de créer son propre atelier de pâtisserie : Délices & Confidences. Un petit roman pour fille sans chichis, inspiré des séries anglo-saxonnes mais écrit en bon français. Quelques valeurs sûres : la transmission, l’amitié et l’enracinement dans une Provence au parfum de lavande – et de cake aux fruits ! Les recettes sont fournies, mais ni la farine, ni les œufs !

Dès 8 ans

Catherine Kalengula, Délices et Confidences, illustrations de Marie Spénale, Flammarion Jeunesse, 2016, 87 p., 10 €

Brigitte Heller, Petites histoires des mots venus du grec

Brigitte Heller, Petites histoires des mots venus du grec

« Sais-tu qu’il y a plus de deux mille cinq cents ans, les garçons et les filles de ton âge employaient déjà le mot barbare ? Dans leur bouche, cela donnait bar-bar, terme qualifiant tous ceux qui ne s’exprimaient pas correctement en grec, qui le ‘baragouinaient’ ».
Lycée, bio, écologie, éolienne, cinéma, mégalopole, polycopier, téléphérique… tous ces mots ont en commun d’avoir des racines grecques. Ces mots si justes, si précis, nous ont été légués comme des trésors.
Brigitte Heller n’a pas son pareil pour prendre le jeune lecteur par la main ? De clin d’œil en encouragements, elle sait transmettre une foule d’informations qui, sous une plume moins joyeuse, auraient pu passer pour fastidieuses.
L’ordre alphabétique n’est qu’un fil… d’Ariane pour passer d’une histoire à l’autre, des mésaventures de Dédale à celles de Sosie. Car avant de devenir des noms communs, un dédale et un sosie, Dédale et Sosie furent des personnages chantés par les poètes.

Dès 11 ans

Brigitte Heller, Petites histoires des mots venus du grec, Flammarion Jeunesse, 2015, 120 p., 5,20 €

Viviane Moore, Le Château du diable rouge

Viviane Moore, Le Château du diable rouge

« — Fuyez, messire ! Fuyez ! nous cria-t-il d’une voix aiguë. Le diable rouge arrive ! Fuyez, vous dis-je, ou vous mourrez comme les autres. C’est Dieu qui punit les Coucy pour leurs crimes !
Le ‘diable rouge’, le mot résonnait sinistrement. […]
— En avant ! ordonna mon maître. »
L’écuyer Michel de Gallardon, dont nous suivons ici la troisième aventure, et son maître Raoul de l’Eveillerie arrivent en des lieux bien malmenés : ils se retrouvent au cœur d’une malédiction, la maladie de la Mort rouge, mais aussi au cœur d’un complot. Le sieur de Coucy, Enguerrand III, un enfant de 12 ans à peine, est dévoré de jalousie envers son frère cadet, Raoul, 9 ans – quoi de pire que ces haines familiales ?
Plongé dans cet univers de violence et de superstition, Michel de Gallardon fera preuve de courage, d’esprit critique et d’intelligence. Après avoir assisté à la dégradation d’Enguerrand, « qui a fait honte à son rang », le lecteur accompagne Michel lors de son adoubement, « par Dieu, par saint Michel et par saint Georges ».

Dès 11 ans

Viviane Moore, Le Château du diable rouge, Flammarion Jeunesse, 2015, 192 p., 5,70 €

Les hauts-faits des éléphants d’Hannibal, franchissant les Alpes sous la neige, ne sont pas près d’être oubliés. Mais les milliers de chevaux qui ont vaillamment traversé les champs de batailles, montés qui par un chevalier, qui par un officier ne sont plus que de lointains souvenirs… Dromadaires, mules, cochons, chiens, pigeons, dauphins, jusqu’aux abeilles et aux scorpions, ont souvent été enrôlés bien malgré eux dans des conflits très humains. Au travers de sept récits, dont le dernier est du domaine de la science-fiction, Alain Grousset dresse un portrait mi-historique mi-romancé de quelques-uns de ces exploits : éléphants d’Hannibal, chevaux à Austerlitz, pigeons voyageurs en 1870, chien allemand dans une tranchée française à Verdun, méhari blanc dans le désert du Niger en 1940, dauphin russe « démilitarisé » devenu convoyeur de drogue – jusqu’à ce conflit de 2071, où s’affrontent de bien curieux insectes robotisés…

Dès 11 ans

Alain Grousset, Bêtes de guerre, Flammarion Jeunesse, 2014, 153 p., 6,10 €

Sophie Humann, Les serpents du Museum

Sophie Humann, Les serpents du Museum

« Tout à coup, un curieux sifflement se fait entendre, strident. D’instinct, Juliette se fige, er, lentement, très lentement, elle se retourne… pour découvrir, là, sur le sol, à deux mètres d’elle à peine, un gros serpent dont le corps forme un amis d’anneaux visqueux. » Brrrr… Nous sommes en 1875, et la jeune Juliette, 12 ans, « montée » à Paris, découvre le Muséum d’histoire naturelle, dont son oncle est gardien chef. Que de surprises ! Plantes exotiques, oiseaux chamarrés, animaux sauvages… Bientôt, une autre surprise, et de taille, effraie notre héroïne : c’est bien un naja qui, sorti de sa vitrine, l’a pétrifiée. Mais, plus grave, son compère le crotale a disparu. Quel est le voleur ? Quelles sont ses intentions ? Notre péronnelle va mener l’enquête et découvrir que les grandes personnes sont parfois bien compliquées. Une plongée fort documentée dans cette auguste institution et dans le Paris de la fin du XIXe siècle. Mais avant tout un petit roman d’espionnage rondement mené !

Dès 11 ans

Sophie Humann, Les serpents du Museum, Flammarion Jeunesse, 2014, 126 p., 5,90 €

Robert Giraud, Contes de Russie

Robert Giraud, Contes de Russie

« Au fond de la forêt, au milieu d’une vaste clairière, habitait une méchante sorcière au nez crochu, au menton pointu et aux doigts griffus, qui s’appelait la Baba Yaga. Elle possédait un baquet magique qui pouvait voler. » Une sorcière que vont rencontrer le petit Ivan et sa sœur Maria, aussi courageuse et astucieuse qu’étourdie. Les douze contes de ce volume, dont cette célèbre Baba Yaga, entraînent le lecteur – ou l’auditeur blotti sous sa couette – des forêts enneigées aux rives du fleuve Amour, de datcha en maison de glace. On y rencontre renards, ours, chevaux, phoques et esturgeons – ainsi que de charmantes grands-mères et de vaillants petits enfants. Les illustrations, dynamiques et colorées, confirment la vocation des contes : être de tous temps, mais pas de n’importe où.

Dès 5 ans

Robert Giraud, Contes de Russie, illustrations de Sébastien Pelon, Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 61 p., 13,50 €

Robert Louis Stevenson, L’Ile au trésor

Robert Louis Stevenson, L’Ile au trésor

« Je prends donc la plume en cet an de grâce 17…, et commence mon récit à l’époque où mon père tenait l’auberge de l’Amiral Benbow, en ce jour où le vieux marin, au visage basané et balafré d’un coup de sabre, vint prendre gîte sous notre toit. » Un loup de mer bien loquace ! Embarquement immédiat !

Dès 12 ans

Robert Louis Stevenson, L’Ile au trésor, illustrations de Jean-François Dumont, Flammarion Jeunesse, 392 p., texte intégral, 5,95 €

Sophie Humann, Les Pilleurs d’églises

Sophie Humann, Les Pilleurs d’églises

Quand Eloi, jeune apprenti orfèvre de 14 ans, part livrer un plat en argent dans le Paris encombré et, il faut le dire, fort puant, de 1575, il ne sait pas encore quelles aventures l’attendent. Mais il va tout tenter pour aider Philibert, un jeune protestant, à libérer son frère Jean, accusé à tort d’avoir volé une châsse et deux ciboires. Pour le sortir de prison, encore faut-il trouver les vrais voleurs ! Les deux adolescents entament alors une course contre le temps, dans un Paris où grouillent les faux mendiants et les malandrins. Un récit haletant, pour faire connaître cette période complexe de l’Histoire de France, et une belle leçon de courage et d’amitié.

Dès 11 ans

Sophie Humann, Les Pilleurs d’églises, Flammarion Jeunesse, 2011, 160 p., 5,50 €

Brigitte Heller-Arfouillère, Le Serment de Délos

Brigitte Heller-Arfouillère, Le Serment de Délos

Les amours du bel Acontios et de la douce Cydippé ont fait le bonheur des poètes antiques. Il n’y manque rien : les amateurs de romanesque y verront tout à la fois les jeux du destin, sous la forme du serment volé ; les doubles jumeaux – Artémis et Apollon chez les dieux, Cydippé et son frère Jason sur terre ; le « mauvais » fiancé choisi par les parents ; le sens de l’honneur et de l’obéissance ; la jeune fille malade et sa nourrice dévouée ; le voyage initiatique qui rapproche le père et le fils ; le pardon des parents et une fin digne d’une comédie musicale ! Brigitte Heller-Arfouillère a su éviter les effets de mélo en inscrivant cette romance dans l’Athènes de 432 avant J.-C. et en faisant parler ces trois adolescents à tour de rôle.

A partir de 12 ans

Brigitte Heller-Arfouillère, Le Serment de Délos, Flammarion Jeunesse, 2011, 150 p., 5,50 €.