Mot-clef

Ed Des Mondes et des Livres

Hermann Lönz, Périllou et Périllette

Ce conte venu d’Allemagne est une variation sur le thème bien connu des Poucets et des Poucettes, ces lutins qui vivent en grande amitié avec les petits animaux des prés et des bois. Le lutin Périllou est parvenu à l’âge de raison, celui où l’on porte barbe, où l’on sait tirer à l’arc et où l’on ne pleure plus quand on quitte sa petite maman. Le voilà donc parti à la recherche d’une épouse « mince à la taille, bleue des yeux et blonde sur la tête ». Laquelle est prisonnière de la Souffleuse, une affreuse sorcière. Que d’aventures en perspective ! Ce conte initiatique est aussi un magnifique support pour les enfants qui jouent avec des coquilles de noix, des brindilles, des fleurs et des plumes – bref, avec les trésors de la nature. Périllou et Périllette, en allemand Lüttjemann et Püttjerinchen, vivent dans un monde imaginé par Blanche Holtz, monde naïf et coloré qui évolue au gré des saisons. Beau papier et couverture cartonnée font de cet album un joli cadeau appelé à durer.

Dès 4 ans

Hermann Lönz, Périllou et Périllette, illustrations de Blanche Holtz, Ed des Mondes et des Livres, 26 p., 15 € — Traduit de l’allemand. Imprimé en Allemagne.

Sibylle von Olfers, Marinette chez la Reine des Neiges

Marinette est seule à la maison, sa maman vient juste de partir. Mais est-elle vraiment seule ? En regardant par la fenêtre, dans ce paysage si calme et si tranquille, elle voit des petits flocons de neige surgir soudain. Ils sautent, tournoient, dansent et virevoltent tous en même temps. Ils l’appellent : “Viens Marinette ! Viens rejoindre notre cortège ! Accompagne-nous chez la Reine des Neiges ! »
La fillette ne se fait pas prier. Tout de rouge vêtue dans ce monde blanc et bleuté, la voilà conviée à une magnifique fête d’anniversaire. Il n’y manque ni « le chocolat blanc-neige » servi par les bonshommes de neige, ni les trompettes, ni les lanternes, ni les rondes… Cette Reine des Neiges est bienveillante : bien fatiguée, notre Marinette est reconduite chez elle dans un traîneau « tiré par quatre énormes ours polaires. »
L’artiste Sibylle von Olfers (1881–1916), à la fois peintre et auteur de livres d’images, a vu son talent encouragé par sa tante Marie von Olfers, elle-même peintre et écrivain. Sibylle von Olfers, après avoir être devenue religieuse, poursuivit sa formation artistique et enseigna le dessin. Dès 1905, elle écrivit et publia plusieurs livres d’images, dont ce délicieux conte de Noël.

Dès 4 ans

Sibylle von Olfers, Marinette chez la Reine des Neiges, Ed Des Mondes et des Livres, 2021, 28 p., 15 € — Traduit de l’allemand. Imprimé en Allemagne.