Mot-clef

coll. « Contes et Légendes »

Jacqueline Mirande, Les Chevaliers de la Table Ronde

Jacqueline Mirande, Les Chevaliers de la Table Ronde

« Une épée était enfoncée dans la pierre jusqu’à la garde et le pommeau portait, gravé en lettres d’or : “Celui qui pourra retirer l’épée sera roi.” Tous les nobles commencèrent à se disputer pour savoir qui serait le premier à tenter l’entreprise, tant elle semblait facile ! Ils déchantèrent vite : aucun ne put enlever l’épée.
Les adolescents regardaient, moqueurs, leurs aînés.
— Pourquoi ne pas essayer nous aussi ? demanda Arthur.
On le leur permit. Arthur s’avança vers la pierre, saisit l’épée, tira. Elle vint aussi aisément que si elle avait été plantée dans du beurre ! »
Arthur, Perceval le Gallois et Lancelot du Lac sont bien sûr les trois héros principaux de ce volume consacré aux chevaliers de la Table Ronde. Les nobles dames en sont Blanchefleur, la dame de Nohaut, sans oublier Guenièvre. Les textes sont adaptés pour de jeunes lecteurs, tout en gardant leur parfum médiéval. N’oubliez pas de saluer la Dame du Lac et Morgane au détour des forêts profondes… De Tintagel au Val sans Retour, chacun chevauchera avec vaillance !

Dès 9 ans

Jacqueline Mirande, Les Chevaliers de la Table Ronde, coll. « Contes et Légendes », Nathan, 2010, 176 p., 7,90 €

Contes et Légendes : l’Odyssée

Contes et Légendes : l’Odyssée

« L’aurore se levait pour porter la lumière aux Eternels et aux mortels. Dans l’assemblée des dieux, autour de Zeus tonnant-au-plus-haut-des-cieux, Athéna plaignait Ulysse, retenu de force par la nymphe Calypso. » Ses plaintes et ses arguments seront-ils entendus de Zeus ? Combien de temps faudra-t-il à Ulysse pour rompre le charme ? A quel prix ? Les épisodes les plus célèbres de l’Odyssée sont illustrés ici par François Roca, qui s’inspire de la peinture néo-classique, des préraphaélites et du réalisme américain – d’où ce jeu que je propose aux parents : reconnaître les originaux !

Dès 10 ans

L’Odyssée, adaptation de Jean Martin et illustrations de François Roca, Nathan, coll. Contes et Légendes, 2013, 60 p., 17,50 €. Album grand format.

Pierre Davy et François Roca, Les chevaux illustres

Pierre Davy et François Roca, Les chevaux illustres

« Ô Bucéphale, toi mon cheval de feu, toi qui m’as conduit depuis la Grèce jusqu’en ces contrées étranges, pourquoi as-tu arrêté ta course ? Comment, sans toi, pourrai-je encore aller plus loin ? » Tout commence par lui, Bucéphale, cheval-conquérant d’Alexandre le Grand. Viennent ensuite neuf magnifiques chevaux de légende, ceux à l’ombre desquels leurs cavaliers se sont illustrés pour perdurer à travers l’Histoire et la littérature. Incitatus, cheval-empereur de Caligula ; Bayart, cheval-fée des quatre frères Aymon, chevaliers de Charlemagne ; Morzillo, cheval-dieu de Cortés parti à la découverte du Nouveau Monde ; l’illustre Rossinante, cheval-palatin du non moins fameux Don Quichotte de la Manche ; Black Bess, cheval-bandit de Turpin le détrousseur de diligences… jusqu’à Red Rum, grand champion de courses du XXe siècle. L’écriture de Pierre Davy est riche et fluide. Quant aux illustrations fortes et puissantes de François Roca, elles sont dignes d’oeuvres d’art. Majestueux !

Dès 8 ans

Pierre Davy et François Roca, Les chevaux illustres, Nathan, coll. « Contes et légendes », 2011, 60p, 17€ — Proposé par Cécile V.

 

Pierre Davy et François Roca, Les chevaux illustres

Pierre Davy et François Roca, Les chevaux illustres

« Ô Bucéphale, toi mon cheval de feu, toi qui m’as conduit depuis la Grèce jusqu’en ces contrées étranges, pourquoi as-tu arrêté ta course ? Comment, sans toi, pourrai-je encore aller plus loin ? » Tout commence par lui, Bucéphale, cheval-conquérant d’Alexandre le Grand. Viennent ensuite neuf magnifiques chevaux de légende, ceux à l’ombre desquels leurs cavaliers se sont illustrés pour perdurer à travers l’Histoire et la littérature. Incitatus, cheval-empereur de Caligula ; Bayart, cheval-fée des quatre frères Aymon, chevaliers de Charlemagne ; Morzillo, cheval-dieu de Cortés parti à la découverte du Nouveau Monde ; l’illustre Rossinante, cheval-palatin du non moins fameux Don Quichotte de la Manche ; Black Bess, cheval-bandit de Turpin le détrousseur de diligences… jusqu’à Red Rum, grand champion de courses du XXe siècle. L’écriture de Pierre Davy est riche et fluide. Quant aux illustrations fortes et puissantes de François Roca, elles sont dignes d’oeuvres d’art. Majestueux !

Dès 8 ans

Pierre Davy et François Roca, Les chevaux illustres, Nathan, coll. « Contes et légendes », 2011, 60 p, 17€ — Proposé par Cécile V.

Alan Boucher, Contes et Légendes des Vikings

Alan Boucher, Contes et Légendes des Vikings

« Les troupeaux mourront / et la parenté mourra, / et un homme lui-même doit mourir ; / mais un nom valeureux / ne mourra jamais, / ni la gloire de celui qui l’a porté, » tel est le dernier des « dits du Grand Dieu » rapportés ici. Une leçon de sagesse qu’il n’est jamais trop tôt pour méditer, que ce soit sur les rivages des mers nordiques ou à l’ombre d’un grand frêne.
Comment fut enchaîné le loup Fenrir ? Quels bienfaits le dieu Heimdall répandit-il sur le monde au gré de ses voyages ? Pourquoi Ragnar porte-t-il le surnom de « Culotte-de-fourrure » ? Et quelles sont les solutions des énigmes de Gestumblindi ? Autant de chapitres de ces contes et légendes venus du Grand Nord.
Une fois n’est pas coutume, je citerai la 4e de couverture : ici, « la nature, les animaux, les hommes et les dieux participent à cette odyssée cosmique et guerrière empreinte d’une poésie héroïque et farouche qui, cependant, chante l’espoir d’un monde nouveau, où les hommes justes siégeront auprès des dieux, pour l’éternité. »

Dès 10 ans

Alan Boucher, Contes et Légendes des Vikings, Fernand Nathan, coll. Contes et Légendes, 1968 et rééditions, 256 p. Au hasard des brocantes et des librairies d’ancien. Une chance : 2 € chez mon bon ami Emmanuel.