Mot-clef

Christiane Lavaquerie-Klein

L. Paix-Rusterholtz et Ch. Lavaquerie-Klein, Aigle, lion, serpent… ces animaux devenus symboles

« La puissance, la rapidité et l’envergure remarquables de l’aigle le distingue des autres oiseaux. Dans l’Antiquité, les Grecs lui attribuaient la faculté de pouvoir regarder le soleil sans être aveuglé, l’apparentant ainsi à une divinité. » L’aigle est en effet un attribut de Zeus, que celui-ci envoie dévorer le foie de Prométhée. Dans la tradition chrétienne, il est celui de Saint Jean l’Evangéliste. Oiseau sacré pour les peuples autochtones d’Amérique du Nord, il figure sur de nombreux totems. Trois illustrations montrent ces différents aspects : un tableau de Rubens, « Prométhée enchaîné », un totem amérindien et une estampe d’Utagawa Hiroshige figurant un aigle planant au-dessus des chants.
Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein présentent ainsi la force symbolique de 25 animaux, de l’agneau à la vache, en passant par la chouette, le lion, l’ours ou… le perroquet. Elles donnent la part belle aux œuvres d’art, qui « nous ouvrent les portes de mondes fabuleux ». Une belle initiation à l’histoire de l’art, des ours de la grotte Chauvet à la « Frise des singes » de Franz Marc (1911).

Dès 10 ans

Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein, Aigle, lion, serpent… ces animaux devenus symboles, Palette…, 2022, 64 p., 19,90 € ‑Imprimé en Pologne

C. Lavaquerie-Klein et L. Paix-Rusterholtz, La fabuleuse histoire de Thor à la poursuite du serpent des mers

« Notre royaume d’Asgardr court un grave danger, mes amis ! annonce Odin, un personnage de haute taille à la barbe blanche. » Odin, le dieu des dieux chez les Ases, est inquiet. Et si la prophétie qui annonce la fin du règne des Ases allait s’accomplir ? Pour Thor, le plus urgent est d’éliminer Jürmungandr, le redoutable serpent des mers. Pour cela, il va tenter de se faire aider par Hymir, le géant des Glaces. Ce roman destiné aux jeunes lecteurs reprend les éléments des légendes nordiques et notamment l’Edda de Snorri pour raconter avec humour une partie de pêche pleine de rebondissements. Imaginez que l’appât est une tête de bœuf ! Le monstre mordra-t-il à l’hameçon ? Les illustrations, très colorées, s’inspirent de motifs vikings. Pour en savoir plus, cinq pages documentaires soignées évoquent Thor, le dieu du Tonnerre, les dieux et déesses de la mythologie nordique, l’organisation du monde, le Ragnarök et la manière dont les histoires de la mythologie et les aventures des héros nordiques sont parvenues jusqu’à nous.

Dès 8 ans

Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz, La fabuleuse histoire de Thor à la poursuite du serpent des mers, illustrations d’Olivia Sautreuil, Bayard Jeunesse, 2021, 48 p., 6,50 € — Imprimé en France

Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein, Qui suis-je ? Le déguisement dans l’art

Pourquoi se déguise-t-on ? Bien sûr, pour Carnaval, Halloween ou la fête de l’école, un costume est souvent la meilleure manière de faire la fête et de s’amuser. Mais quand un peintre représente le roi Henri IV déguisé en Mars, le roi de la Guerre ? Ou Louis XIV en Apollon, entouré d’une famille royale aussi glorieuse que les dieux de l’Olympe ? Que dire aussi de Roger Van der Weyden se représentant en « Saint Luc dessinant la Vierge », ou de Paul Gauguin en « Christ sur le mont des Oliviers » ? Plus ludiques, les moustaches dont Salvador Dalí affuble la Joconde – car on peut aussi « déguiser » des œuvres très, voire trop célèbres. Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein proposent ici une promenade artistique réjouissante et originale au cœur du travestissement. Et vous, dans quel costume aimeriez-vous passer à la postérité ?

Dès 10 ans

Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein, Qui suis-je ? Le déguisement dans l’art, Seuil Jeunesse, 2019, 72 p., 17 € — Imprimé en Slovénie.

Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz, Dico des mythologies antiques dans l’art

Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz, Dico des mythologies antiques dans l’art

Parce que l’on ne sait plus très bien à qui appartiennent l’arc, le foudre ou le caducée. Parce que l’on donne parfois sa langue au chat devant un tableau de Rubens ou de Titien. Parce que l’Antiquité a inspiré les artistes du Haut Moyen Age à nos jours. Parce que les religions antiques reposaient pour l’essentiel sur la création artistique, qui donnait chair et souffle aux divinités. Autant de bonnes raisons pour feuilleter ce petit volume qui propose 200 reproductions : les plus célèbres trésors archéologiques (statues, monnaies bijoux, mosaïques…) y côtoient des chefs‑d’œuvre de l’art occidental, des enluminures aux « grands machins » néoclassiques, pour lesquels on se reprendrait d’affection. Indispensable pour organiser une chasse au trésor au Louvre !

Dès 8 ans

Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz, Dico des mythologies antiques dans l’art, Bayard Jeunesse, sept 2010, 256 p., 13,90 €