Mot-clef

Bernadette Gervais

Bernadette Gervais, En 4 temps

Que se passe-t-il en 4 temps ? Un œuf devient poussin, puis poulet, puis poule. Un pissenlit en bouton, fleurit, se fane et ses graines s’envolent. Et l’escargot ? Le premier a besoin de 4 cases pour arriver et un autre, de 4 cases pour simplement passer ! Voilà le coquelicot, le hérisson, la neige et les saisons… Ces quatre temps sont très élastiques : de la lenteur extrême à la vitesse grand V, tout est possible en quatre cases. Une grande sobriété de traits pour une compréhension immédiate, des couleurs contrastées et une touche d’humour : les petits seront comblés.

Dès 3 ans

Bernadette Gervais, En 4 temps, Albin Michel Jeunesse, coll. Trapèze, 2020, 64 p., 18 € — Imprimé en Italie.

Bernadette Gervais, L’escargot

Bernadette Gervais, L’escargot

« Escargot d’Bourgogne, montre-moi tes cornes ! » — la comptine est parfaite pour enfiler ses bottes et aller observer sur le terrain des petites bêtes qui ont le bon goût de ne pas courir trop vite !
Ce petit livre très scientifique explique avec des mots simples et précis comment se développent les escargots, ce qu’ils mangent – et n’oublie pas ceux qui les mangent. Des volets à soulever (comme des feuilles de salade ?) permettent de voir évoluer notre gastéropode préféré. Maillot, ambrette commune, clausilie, hélicelle, sont les cousins de nos petits-gris – le saviez-vous ?
Vous pourrez rencontrer l’auteur le 16 mars prochain à la librairie Le Divan Perché (226 rue de la Convention, 75015 Paris).

Dès 5 ans

Bernadette Gervais, L’escargot, Albin Michel Jeunesse, 2019, 16 p., 14 € — Imprimé en Chine

Bernadette Gervais, La coccinelle

Bernadette Gervais, La coccinelle

« Pour voler, la coccinelle écarte ses deux ailes rouges appelées élytres… La coccinelle peut voler jusqu’à 2000 mètres (2 kilomètres) d’altitude. » Et pour se défendre ? Elle « fait la morte. Elle se met sur le dos et replie ses pattes… » Elle est même capable de sécréter « par les pattes, un liquide qui sent très mauvais et éloigne ses ennemis, les oiseaux ». Ce petit album documentaire s’adresse à tous les petits que fascinent la « bête à Bon Dieu » et qui s’empressent de la faire décoller du bout de leur index. Sous un rabat, se cache un dessin de la coccinelle « taille réelle » — une excellente idée pour faire comprendre les agrandissements des autres pages. Les dessins, très épurés, sont aussi réalistes que poétiques.

Dès 3 ans

Bernadette Gervais, La coccinelle, Albin Michel Jeunesse, 2016, 12,50 €