Mot-clef

Beatrix Potter

Beatrix Potter, Le Petit Chaperon rouge

« Il était une fois, dans un village, la plus adorable des petites filles. […] Sa mère avait cousu pour elle un joli petit chaperon de flanelle rouge. Avec ses boucles brunes au milieu de tout ce rouge, l’enfant ressemblait à un coquelicot. […] tout le monde l’appelait par ce nom : le Petit Chaperon rouge. » Et bien sûr, elle alla porter à sa Grand-Mère un petit pot de beurre… Beatrix Potter reste fidèle au conte de Perrault, tout en brodant quelques détails very british. Suspens et horreur sont au-rendez-vous, dans la verte campagne anglaise si joliment dessinée par Helen Oxenbury. Potagers, prairies fleuries, tea time… oui mais, il y a aussi un loup, « peu recommandable », selon l’illustratrice qui s’est prise au jeu de dessiner un loup « famélique et fourbe au début » et la panse bien remplie à la fin. Car c’est bien « ainsi [que] finit le Petit Chaperon rouge ». Croquée, tout comme sa grand-mère.

Dès 4 ans

Beatrix Potter, Le Petit Chaperon rouge, illustrations d’Helen Oxenbury, L’École des Loisirs, coll. « Kaleidoscope », 2019, 46 p., 13,50 € — Imprimé en Chine. Traduit de l’anglais.

Beatrix Potter, Pierre Lapin, coloriages et dessins

Beatrix Potter, Pierre Lapin, coloriages et dessins

Dessiner des papillons autour de Tom Chaton et de Mitoufle, ou des noisettes cueillis par les écureuils sur l’île du vieux hibou… Tout un album de dessins à compléter ou à inventer, d’images à colorier, de jeux sur les lettres, les chiffres et les couleurs : une multitude d’activités pour laisser parler son imagination et s’amuser avec Pierre Lapin et ses amis.

De 4 à 8 ans

Beatrix Potter, Pierre Lapin, coloriages et dessins, Gallimard Jeunesse, 2016, 128 p., 9,90 €