Mot-clef

auzou

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver

Gulliver – Lemuel de son prénom – est, l’a‑t-on oublié ? – chirurgien de marine. Jusqu’au jour où son navire fait naufrage. Le voilà recueilli par les Lilliputiens, peuple minuscule mais néanmoins belliqueux. Un des motifs de leur guerre contre l’Empire de Blefuscu ? « Une très vieille querelle autour de la façon de casser les œufs à la coque » : par le gros bout, comme les Gros-Boutistes, ou par le petit bout, comme le défendent les Petits-Boutistes ? Après ce voyage à Lilliput, Gulliver se retrouve à Broddingnag, quelque part entre l’Amérique et le Japon, puis à « Laputa, Balnibarbi et autres contrées », avant de se retrouver chez les Houyhnhnms, ces chevaux aussi beaux qu’intelligents. Ce roman d’aventures du XVIIIe siècle, où la science-fiction et le fantastique permettent de se moquer de nos travers, a été adapté ici pour de jeunes lecteurs sans perdre de sa vivacité ni de son style inimitable.

Dès 9 ans

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver, adaptation de Claude Carré, illustrations de Kaa, Auzou, coll. « Recueils universels », 2017, 104 p., 17,50 €

Alexandre Dumas (d’après), Romans d’aventures

« Vous êtes jeune, vous êtes gascon, vous êtes mon fils, donc vous êtes brave. Chercher les aventures !  Je vous ai appris à manier l’épée, vous avez une poigne d’acier, alors battez-vous à tout propos ! Battez-vous d’autant plus que les duels sont interdits et que, par conséquent, il y a deux fois plus de courage à se battre ! » Quel père donnerait aujourd’hui semblables conseils à son fils ? Mais celui-ci est l’un des héros de notre roman : il se nomme d’Artagnan ! Après avoir revécu les aventures trépidantes de ce jeune Gascon et des trois mousquetaires, n’hésitez pas à suivre les traces d’Edmond Dantès, alias le Comte de Monte-Cristo. Cette adaptation, illustrée avec humour, respire la joie de vivre ! Il sera temps, plus tard, de se plonger dans les originaux.

Dès 9 ans

Alexandre Dumas (d’après), Romans d’aventures, adaptation de C. Carré, illustrations de N. Lawson, Auzou, 2019, 145 p., 17,50 €

Ben Hoare, L’Anthologie illustrée des animaux fascinants

Ben Hoare, L’Anthologie illustrée des animaux fascinants

« Le long bec de l’espadon prolonge sa mâchoire supérieure et se termine en pointe, comme une épée. Tu as bien deviné, il s’en sert pour tuer ses proies, mais peut-être pas de la façon dont tu l’imagines. » Comment fait-il, alors, pour déguster thon et calamar, ses « casse-croûtes préférés » ? L’espadon ne les embroche pas, il les lacère avec les bords tranchants de ce long bec avant de les gober.
Ben Hoare, rédacteur pour le magazine BBC Wildlife UK, présente ici une centaine d’animaux, certains connus comme le lion, le raton laveur ou le sapajou, ou plus étonnants, comme l’ombonie ou la viscache. Illustrations et photos complètent un texte dynamique, qui s’adresse au jeune lecteur avec sérieux et bienveillance.
La couverture brille de tout son or – et même les tranches sont dorées, comme autrefois.

Dès 7 ans

Ben Hoare, L’Anthologie illustrée des animaux fascinants, Auzou, 2018, 224 p., 19,95 € — Traduit de l’anglais par Marie Leymarie. Imprimé en Chine.

Bénédicte Le Loarer, Paper Toys, les maisons du monde

Bénédicte Le Loarer, Paper Toys, les maisons du monde

Une yourte mongole, une maison japonaise, une datcha russe, un riad marocain… Cet album permet de réaliser la maquette de dix maisons. Les éléments sont prédécoupés et les instructions de montage sont clairement expliquées. Le « plus » réside dans la notice historique et les anecdotes qui accompagnent chaque modèle. Savez-vous que « datcha » vient du verbe « donner » ? « A l’origine, ces jolis chalets étaient de véritables cadeaux ». Les premiers furent offerts par le tsar Pierre Ier aux membres de sa cour, près de Saint-Pétersbourg. Hélas, en 1917, les datchas furent confisquées par l’Etat, et furent bientôt réservées à Staline et à ses amis ; avant de devenir la maison de campagne rêvée des Russes. Mais attention, ne confondons pas « datcha » et « isba ». L’isba abrite les paysans – et celle de Baba Yaga est montée sur des pattes de poulet.

Dès 8 ans

Bénédicte Le Loarer, Paper Toys, les maisons du monde, illustrations d’Emilie Lapeyre et de Jonas Le Saint, Auzou, 2017, 44 p., 9,95 €

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age

« Jeunes chevaliers et jeunes damoiselles, n’hésitez plus. Venez découvrir dans ces contes et légendes les premiers temps de la magie, venez rencontrer ces héros qui nous ont fait rêver, qui ont inspiré de nombreux conteurs à travers le temps et qui inspirent encore aujourd’hui de nombreuses légendes modernes ». Tant Mélusine, Tristan et Yseut, Aucassin et Nicolette, Beowulf, Roland et Arthur sont indissociables de notre passé le plus lointain… Mais connaissiez-vous Parthonopeus de Blois ? Son histoire commence par une partie de chasse, où notre héros – jeune, beau, franc, aimable et courageux — « en compagnie de son oncle, le roi de France, courait depuis le matin à la poursuite d’un sanglier ». A vous de découvrir la suite de ses aventures dans ce recueil aux illustrations toniques et colorées.

Dès 12 ans (à écouter lire dès 8 ans)

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age, illustrations de Carole Hénaff, Auzou, 2017, 240 p., 19,95 €

Bénédicte Le Loarer et Rozenn Bothuon, Les inventions de Léonard de Vinci et de Jules Verne

Bénédicte Le Loarer et Rozenn Bothuon, Les inventions de Léonard de Vinci et de Jules Verne

Une barque volante, un planeur, une hélice volante conçus par Léonard de Vinci, accompagnés du Nautilus et d’un ballon tout droits sortis de l’imagination de Jules Verne : tels sont les 5 modèles contenus dans ce coffret. Il ne reste plus qu’à se munir de ciseaux, de colle… et de patience pour en réaliser le montage. L’intérêt de ce coffret réside dans la double approche : les maquettes sont complétées par un livret historique et technique. La barque volante, aussi nommée « ornithoptère », ou encore « machine-oiseau » a été dessinée par Léonard de Vinci dans les années 1480 à partir de ses observations de la chauve-souris. Quant au Nautilus, il était bien plus performant que les premiers sous-marins des années 1870, avec ses 70 m de long et sa propulsion électrique.

Dès 10 ans

Bénédicte Le Loarer et Rozenn Bothuon, Les inventions de Léonard de Vinci et de Jules Verne, 5 machines étonnantes à monter et à collectionner, Auzou, 2015, 17,95 € — Un livre de 20 pages et un coffret contenant 10 planches en carton.