Mot-clef

Anne-Marie Desplat-Duc

Anne-Marie Desplat-Duc, Marie-Antoinette et ses sœurs, Premiers bals

En cette fin d’été de 1748, Antonia, 7 ans, et ses sœurs, après avoir goûté aux charmants jardins de Schönbrunn, s’apprêtent à recevoir « un petit prodige ».
« ‑Où est le prodige ? chuchote Antonia à sa sœur.
— Je crois que c’est le garçon.
— Ben… il doit avoir mon âge et il est tout ce qu’il y a de plus ordinaire. […]
— Wolfgang va vous interpréter une œuvre qu’il a lui-même composée. Sa sœur assurera la partie chantée, annonce monsieur Mozart. »
Et, que l’on soit blasé à la cour de Marie-Thérèse d’Autriche ou non, le génie du jeune Mozart est reconnu de tous. Conçu pour de toutes jeunes lectrices, ce roman historique est vraiment tourné vers les préoccupations des enfants – jeux, ballets, fanfreluches et petites disputes — mais il arrive aussi, hélas, que la mort s’invite au château. Elle emporte ainsi Jeanne-Gabrielle, à peine âgée de 12 ans, puis Isabelle, la jeune femme de Joseph, et leur bébé. Le grand sujet de conversation des demoiselles tourne autour des époux que leur choisiront leurs parents. Mais il reste un peu de temps à Antonia, pour apprendre, sans doute dans un lointain épisode, qu’elle sera mariée à un certain Louis-Auguste de France. Car Antonia, ou Madame Antoine, n’est autre, vous l’avez deviné, que notre Marie-Antoinette.

Dès 8 ans

Anne-Marie Desplat-Duc, Marie-Antoinette et ses sœurs, Premiers bals (tome 2), illustrations de Le Lapain, Flammarion Jeunesse, 2019, 128 p., 8,50 €

Anne-Marie Desplat-Duc, La Dangereuse Amie de la reine

Anne-Marie Desplat-Duc, La Dangereuse Amie de la reine

Retirée dans son château de Dampierre alors qu’elle se sent vieillir, la duchesse de Chevreuse accepte l’invitation de son amie frondeuse, la duchesse de Montpensier. L’occasion, non de parler chiffons et dentelles, mais de revenir sur les événements frappants de sa vie. Et quelle vie ! Marie-Aimée de Rohan, née en 1600, vit dans l’entourage de la reine Anne d’Autriche, complote contre Mazarin, se retrouve veuve à 21 ans, avant d’épouser le duc de Chevreuse. Et de reprendre ses intrigues… tout en voyageant de la Touraine à la Lorraine et jusqu’en l’Angleterre ! Elle jouera son rôle, bien sûr, dans l’épisode des ferrets de la reine. La matière ne manquait donc pas à Anne-Marie Desplat-Duc, qui poursuit ici les biographies romancées des grandes dames de la Cour – sans s’attarder trop néanmoins sur certaines de leurs liaisons.
Sel bémol à cette édition, une relecture un peu cavalière. Étonnant de confondre les archets et les archers (p 266) et de conjuguer « confier » comme… « confire » (p 270). En revanche, quelques termes charmants, tels les gages et les « souris » (oui, au masculin) et de beaux imparfaits du subjonctif font revivre ce XVIIe siècle frondeur et plein de charme.

Dès 11 ans

Anne-Marie Desplat-Duc, La Dangereuse amie de la reine, tome 2 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2017, 324 p., 14 €
Pour mémoire, le tome 1 : Anne-Marie Desplat-Duc, L’Intrépide Cousine du roi, tome 1 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2016, 320 p., 14 €

Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi

Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi

Son exil à Saint-Fargeau lui pesant, Anne-Marie-Louise, duchesse de Montpensier, rédige ses mémoires. Nous sommes en 1652, elle a donc 25 ans, et derrière elle déjà, une vie bien remplie. Petite-fille d’Henri IV, cousine de Louis XIV, la Grande Mademoiselle joue un rôle non négligeable dans la Fronde. Assez disgracieuse mais richissime, elle est l’objet de nombreuses tractations de mariage, qui échouent les unes après les autres. Après sa série des « Colombes du Roi Soleil », Anne-Marie Desplat-Duc a choisi de raconter des « histoires vraies, celles de demoiselles ayant vécu au cours de ce fabuleux XVIIe siècle et qui ont eu des destins exceptionnels ». Les amourettes y tiennent une place importante, certes, mais les complexités de la Fronde et de la politique (pas seulement matrimoniale) y sont bien expliquées.
La visite du château de Saint-Fargeau rendra plus présente encore cette jeune fille énergique, altesse royale en conflit ouvert avec « le » Mazarin.

Dès 11 ans

Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi, tome 1 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2016, 320 p., 14 €