Mot-clef

Actes Sud Junior

Amandine Laprun, Arbre

Amandine Laprun, Arbre

Au printemps, il se couvre de fleurs. Tiens, une averse… En été, miam, les cerises sont toutes rouges ! En automne, notre arbre a la visite d’un renard. Cet album cartonné en forme d’arbre se déplie pour montrer le cycle des saisons. Astucieux et esthétique.

Tout-petits

Amandine Laprun, Arbre, Actes Sud Junior, 2017, 48 p., 12,80 € — Imprimé en Malaisie. En carton.

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 2 : Lancelot et Guenièvre

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 2 : Lancelot et Guenièvre

«  — Un jour viendra un chevalier magnifique, plus fort que le plus fort, meilleur que le meilleur. Grâce à lui, la paix reviendra en Bretagne. Grâce à lui, les faibles seront protégés, les méchants châtiés. Et tu sais quoi ?
Fasciné, Beau Trouvé avait secoué la tête. Merlin s’était penché vers lui pour lui confier :
— C’est de notre terre de Petite Bretagne que surgira le meilleur chevalier au monde.
— Quel est son nom ? avait voulu savoir le garçon.
— Personne ne le sait, avait chuchoté Merlin, mais on prétend qu’il viendra bientôt. »
Et le jeune Beau Trouvé de rêver qu’il irait à la rencontre de ce chevalier, et qu’il reviendrait « raconter plus tard son aventure à la Dame du Lac », sa fée.
Douze épisodes et moult aventures seront nécessaires avant que Beau Trouvé n’apprenne sa véritable identité – que nous avions tous deviné, bien sûr. Lancelot ira se mettre au service du roi Arthur et fera la connaissance de la reine Guenièvre, la plus belle des reines. Enchantements, exploits, combats, pièges, périls et infamie – le chemin de nos héros est parsemé des embûches sans lesquelles il n’y aurait pas d’épopée.

Ces 50 épisodes se lisent avec facilité, éventuellement à haute voix ; ils sont illustrés pleine page par Olivier Charpentier qui joue des fonds noirs pour mettre en scène des personnages quasi intemporels. Au vu des complications matrimoniales et extra-matrimoniales de ces légendes, il semble délicat d’en conseiller la lecture avant 12 ans.

Dès 12 ans

Sophie Lamoureux, La Grande Épopée des chevaliers de la Table ronde, tome 2 : Lancelot et Guenièvre, illustrations d’Olivier Charpentier, Actes Sud Junior, 2017, 216 p., 16,80 € — Imprimé en France
Du même auteur : La Grande Épopée des chevaliers de la Table ronde, tome 1 : Arthur et Merlin, illustrations d’Olivier Charpentier, Actes Sud Junior, 2016, 208 p., 16,50 € — Imprimé en France
La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 3 : Perceval et Galaad, illustrations d’Anne-Lise Boutin, Actes Sud Junior, 2018, 216 p., 17,50 € — Imprimé en France

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 1 : Arthur et Merlin

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 1 : Arthur et Merlin

« Une fois dehors, Arthur courut jusqu’à la forêt. Il s’engouffra dans la végétation et disparut. Qu’allait-il donc faire, seul au milieu des bois avant le lever du jour ? Il s’entraînait à devenir un grand chevalier. » Car, « le jour de ses sept ans, Arthur s’était fait une promesse : il accomplirait  de grands faits et gestes. Et même si ses origines étaient modestes, les troubadours célèbreraient son nom et ses exploits ». Promesse tenue !
Après avoir conté l’enfance d’Arthur et les divers prodiges et exploits qui accompagnent son adolescence, Sophie Lamoureux nous fait assister au couronnement du roi et à la rencontre avec Guenièvre. Merlin n’est jamais loin, les fées non plus… L’auteur a compilé les textes les plus célèbres, dont l’anonyme et charmant Chevalier au Papegau.
Ces 50 épisodes se lisent avec facilité, éventuellement à haute voix ; ils sont illustrés pleine page par Olivier Charpentier, qui, tout en reprenant les grands thèmes des enluminures médiévales, les teinte de juste assez d’horreur pour faire frémir à la vue des monstres et des géants.
Au vu des complications matrimoniales et extra-matrimoniales de ces légendes, il semble délicat d’en conseiller la lecture avant 12 ans.

Dès 12 ans

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 1 : Arthur et Merlin, illustrations d’Olivier Charpentier, Actes Sud Junior, 2016, 208 p., 16,50 € — Imprimé en France
Du même auteur, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 3 : Perceval et Galaad, illustrations d’Anne-Lise Boutin, Actes Sud Junior, 2018, 216 p., 17,50 € — Imprimé en France

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 3 : Perceval et Galaad

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 3 : Perceval et Galaad

« — Où est Arthur, le roi qui fait les chevaliers ? les interrogea le jeune homme.
A cette question, les visages s’égayèrent.
— Veux-tu donc être fait chevalier, le Gallois ? lui demanda un des seigneurs présents.
— Oui, et le plus vite possible ! Car je dois reprendre la quête du sire Lancelot !
A ces mots, les convives éclatèrent de rire. Le jeune homme prit leurs moqueries pour de la joie et les remercia pour leur bel accueil. »
Ce Gallois si naïf, vous l’avez reconnu, c’est Perceval, ardent, courageux et assez fou-fou aussi pour braver les plus grands dangers – avant même de savoir son nom, si secrète a été son enfance.
Quand il rencontre Galaad, le fils de Lancelot du Lac, les deux garçons vont se lancer dans la plus périlleuse des aventures : la quête du Graal, ce vase qui, dit-on, recueillit le sang du Christ sur la croix.
De château en forêt, ce récit haletant concocté par Sophie Lamoureux emmène le lecteur dans l’univers mythique des chevaliers de la Table ronde. L’auteur présente cette épopée en 50 épisodes, assez courts pour être lus par les jeunes lecteurs, ou bien à haute voix par les adultes. Les illustrations pleine page d’Anne-Lise Boutin, très oniriques, rythment les chapitres de leurs à‑plats de couleurs vives.
Les deux premiers tomes ont pour figures centrales Arthur et Merlin, puis Lancelot et Genièvre – Madame la Chouette ne les a pas (encore) lus.

Dès 9 ans

Sophie Lamoureux, La Grande Epopée des chevaliers de la Table ronde, tome 3 : Perceval et Galaad, illustrations d’Anne-Lise Boutin, Actes Sud Junior, 2018, 216 p., 17,50 € — Imprimé en France

Junko Shibuya, Au bureau des objets trouvés

Junko Shibuya, Au bureau des objets trouvés

« Monsieur le Chien travaille au bureau des objets trouvés de son village. […]
— Bonjour la Limace, dit monsieur le Chien, qu’avez-vous perdu ?
— Je ne suis pas une limace ! J’ai perdu ma maison. Elle est ronde comme un tourbillon.
— Hum… oh ! Mais alors vous êtes…
[la page se tourne]
— … L’Escargot ! Tenez, voici votre maison.
— Merci beaucoup, répond l’escargot. »
Tour à tour, les animaux viennent rechercher ce qu’ils ont perdu. Car ce sont bien ces « accessoires » qui les différencient de ce dont ils ont l’air ! L’album se termine sur une jolie pirouette, monsieur le Chien en titre étant malade au fond de son lit. Politesse, élégance et humour nippons sont au rendez-vous de ce petit album.

Dès 3 ans

Junko Shibuya, Au bureau des objets trouvés, Actes Sud Junior, 2016, 40 p., 13,80 €

Julie Guillem, Atlas des nuages

Julie Guillem, Atlas des nuages

« Aujourd’hui, on recense dix formes principales de nuages appelées “genres” : les cumulus, les cumulonimbus, les stratus, les stratocumulus, les altocumulus, les altostratus, les nimbostratus, les cirrus, les cirrostratus et les cirrocumulus. » Jusque là, vous suivez ? A l’intérieur des genres, on trouve des espèces, quatorze en tout. Troisième facteur : la « variété » ; il y en a neuf. Tout cela pour vous dire qu’il y a nuage et nuage ! Avez-vous déjà observé un cirrus spiratus ? ou un cumulonimbus capillatus ? Cet atlas a fait le pari de joindre la science et la poésie : des explications très sérieuses alternent avec des ciels somptueux, balayés de toutes les teintes de gris, de blancs et de bleus. A faire lire à tous ceux qui « ont la tête dans les nuages », mais attention, ils ne sont pas près de revenir sur terre !

Dès 6 ans

Julie Guillem, Atlas des nuages, Actes Sud Junior, 2016, 72 p., 19,50 €

Amel Khaldi-Bonnaud, Boucle d’or au musée

Amel Khaldi-Bonnaud, Boucle d’or au musée

« A l’orée d’une forêt bordée de coquelicots vivaient une jeune fille, prénommée Boucle d’Or, et sa maman. » Pourquoi des coquelicots ? Parc que ceux de Claude Monet égaient la page en vis-à-vis. Une Boucle d’Or qui ressemble à la Vénus de Boticelli, et qui n’osera pas s’asseoir sur une chaise paillée due au pinceau de Van Gogh. Quant aux trois ours, ils laissent refroidir la Tomato Soup de Warhol… Les tableaux sont parfois recadrés pour s’intégrer au conte : ainsi, Boucle d’Or emprunte-t-elle les traits de la Vierge enfant montant les marches du Temple (Titien), ce qui fera sans doute grincer quelques parents. Toujours est-il que la démarche permet d’initier les plus jeunes à l’art, quand les plus grands s’amuseront à chercher quelles variantes l’auteur a introduites dans son récit.

Dès 5 ans

Amel Khaldi-Bonnaud, Boucle d’or au musée, Actes Sud Junior, 2016, 48 p., 14,90 €

Vincent Carpentier et Jeff Pourquié, Vikings !

Vincent Carpentier et Jeff Pourquié, Vikings !

« On a beaucoup caricaturé les Vikings ! Ce ne sont pas seulement des guerriers sanguinaires, mais aussi tout à la fois des marins et des paysans, des voyageurs et des commerçants. Ce ne sont pas non plus forcément des géants blonds, ni des barbares incultes, même s’ils sont païens et croient en plusieurs dieux. Les peuples du Nord ont des lois et connaissent la poésie. Pour eux, les plus hautes valeurs sont le courage et la ruse, le succès et la richesse. » Point donc d’hagiographie dans cet album, mais une présentation historique et dynamique de ces aventuriers qui naviguèrent jusqu’au Canada et jusqu’en Russie. De passage à Athènes, ils laissèrent même un graffiti sur un lion byzantin – que l’on voit aujourd’hui à Venise. Vincent Carpentier, archéologue médiéviste à l’Inrap, et Jeff Pourquié, venu de la bande dessinée, se répondent de page en page pour nous présenter des Vikings très expressifs !

Dès 9 ans

Vincent Carpentier et Jeff Pourquié, Vikings !, Actes Sud Junior et Inrap, 2016, 76 p., 14,90 €

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités

« Le sol est enseveli sous un épais manteau blanc. Plongé dans la poudreuse jusqu’à la poitrine, un troupeau de rennes trace de profonds sillons à travers la vaste plaine. L’été, ils profitent du court dégel pour migrer vers le nord. » Un texte court et informatif, qui complète une superbe photo de rennes, pelage beige et bois bruns sur la neige, d’une esthétique très japonaise. Sur la page en regard, un jeu permet de bien observer les ramures des rennes afin de repérer celui qui n’a pas de jumeau. L’album parcourt les temps forts du film et apprend à identifier rongeurs, oiseaux, batraciens et grands animaux, leurs traces, leur habitat. Idéal pour prolonger l’aventure du film sans trop de discours.

Dès 6 ans

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités, Actes Sud Junior, 2015, 56 p., 13 €

M Baboulifiche, savant astronome de Fresnay le Puceux, a remis en état un vieil aérostat. Son projet ? Aller dans la Lune ! Accompagné de son (fidèle mais inquiet) domestique Papavoine, il embarque à bord de L’Intrépide… Parvenus sur la Lune, ils vont se trouver aux prises avec des moules gigantesques, des araignées volantes, des monstres horribles, des soldats lunaires… Un voyage sur la lune complètement loufoque à la manière du baron de Münchhausen. Le nez du personnage principal est génial ainsi que le serviteur filiforme.
Voici donc la première réédition de cet extraordinaire livre d’images, datant de la fin du XIXe siècle, considéré comme l’un des premiers ouvrages de science-fiction. Une fantaisie qui continue d’agir dans les superbes lithographies reproduites. Un peu cher et il semblerait que quelques pages n’aient pas été scannées, ce qui n’est pas trop gênant.
Merci à Marie F.

Dès 6 ans

A de Ville d’Avray, Voyage dans la Lune avant 1900, Actes Sud Junior, 2014, 112 p., 21 € — Edition originale sur le site Gallica. Une étude fouillée de l’ouvrage, à lire ici.

Bettina Mercier, Land Art, Collection Automne-Hiver

Bettina Mercier, Land Art, Collection Automne-Hiver

Des étoiles de faînes, des spirales de pommes de pin ou de bogues, des brochettes de feuilles tout juste tombées, voilà des idées simples pour convaincre les enfants de ne pas remplir leurs poches de tous les trésors de l’automne ! Bien sûr, une photo conservera le souvenir de ces œuvres éphémères réalisées en famille !

Dès 4 ans, sans limite d’âge

Bettina Mercier, Land Art, Collection Automne-Hiver, Actes Sud Junior, 2014, 13,50 €

Fleur Daugey, Les Oiseaux globe-trotters

Fleur Daugey, Les Oiseaux globe-trotters

Voici un oiseau haut perché et muni d’un long bec, la barge rousse, très élégante dans sa robe striée de rouge brique, de blanc et de brun roux. Mais voilà… Quand on passe l’été à picorer dans les toundras et les zones humides de l’Alaska, impossible d’y rester quand vient l’hiver. 11 000 km plus loin, et souvent sans escale, les barges rousses atteignent la Nouvelle-Zélande !
Un record pas même égalée par une autre championne, la sterne arctique, qui, elle, passe sa vie en été – enfin, si l’on peut appeler « estival » le climat du pôle Nord et du pôle Sud. Soit 38 000 km par an !
Les fauvettes à tête noire, elles, ont choisi un menu… anglais : en effet, les mangeoires du Norfolk sont si bien approvisionnées qu’elles ne migrent pas toutes vers l’Afrique. Celles de Normandie aussi, semble-t-il.
Les apprentis ornithologues trouveront dans cet album documentaire toutes les réponses à leurs questions sur le phénomène fascinant des migrations saisonnières.

Dès 8 ans

Fleur Daugey, Les Oiseaux globe-trotters, illustrations de Sandrine Thommen, Actes Sud Junior, 2014, 64 p., 15,90 €