Thème

Avant 3 ans

Ianna Andréadis, Du glacier au torrent, histoires de l’eau

Des glaciers aux torrents, de la rivière à la mer, du brouillard au givre, de l’écume aux nuages, des nuages à la pluie, du ruisseau à la fontaine… l’eau, essentielle à la vie, est en perpétuel mouvement ! Peintre et photographe, l’artiste athénienne Ianna Andréadis a rapporté de somptueux clichés de ses nombreux voyages. Ses photos, sans texte, se répondent ici en duos imprévus. Qui saura raconter ce qui s’y passe, ou simplement partager ses rêves ?

Tout-petits

Ianna Andréadis, Du glacier au torrent, histoires de l’eau, Editions des Grandes Personnes, 2020, 20 p cartonnées, 11,50 €

Catherine de Lasa, La très belle histoire de Notre-Dame de Paris

15 avril 2019. Le monde entier est suspendu, horrifié, devant des images de feu, de flammes, de gyrophares. Le ciel de Paris se teinte de rouge. Notre-Dame est en feu, la toiture n’est plus qu’un immense brasier. Soudain, la flèche s’écroule… Qui oubliera jamais ces images terrifiantes ?
Comme le rappelle Catherine de Lasa, l’île de la Cité a connu bien des événements depuis que sainte Geneviève a tenu bon face aux Huns. En 1163, est lancé un chantier de construction d’une rare audace. « Le premier architecte et évêque de Paris, Maurice de Sully, voit grand : la nouvelle cathédrale doit dépasser toutes les églises connues. » Grands moments de l’histoire, légendes, miracles, processions, fêtes carillonnées, c’est tout cela que raconte Catherine de Lasa, dans un superbe album aux riches illustrations. Sans doute l’émotion était-elle encore vive quand elle a revu le texte de cette seconde édition : c’est en avril et non en juin qu’a eu lieu l’incendie — vous corrigerez de vous-même (p 28). Espérons que nos jeunes lecteurs auront la chance de pouvoir à nouveau se recueillir, dans quelques années, ou quelques décennies, dans ce sublime vaisseau de pierre. Point de hâte, mais du bel ouvrage, c’est notre souhait le plus vif.

Dès 8 ans

Catherine de Lasa, La très belle histoire de Notre-Dame de Paris, illustrations de Claire Lhermey, Vincent Depardon (couverture), Emmanuel Beaudesson, Jean-Marie Michaud, Pierre Téqui éditeur, Coll. « Les Petits Pâtres », 2019, 34 p., 13 € — Deuxième édition. Imprimé en France

Jane Ormes, Cache-cache ! Forêt

« Voici maman renarde. Et voilà papa renard. Qui se cache juste derrière ? » Soulevons le petit Volet… « 3 renardeaux ! ». Au fil des pages, voici les ours, les lapins et les cerfs. Les petits seront attirés par les couleurs vives et les silhouettes très lisibles des animaux comme des arbres de la forêt, traités de manière naïve, assez seventies par Jane Ormes.

Tout-petits

Jane Ormes, Cache-cache ! Forêt, Père Castor, coll. « Cache-cache ! », 2020, 12 p. avec rabats, 10 €

ValValérie Rouzeau, Oh ! Regarde

« Oh ! Regarde, il neige ! » Par la fenêtre, les enfants observent : un arbre, tout nu ; un petit oiseau ; trois lapins… Que va-t-il se passer si le chat s’en mêle ? Et voilà un ours ! Oh, non, pas ça… Un texte poétique, des dessins très colorés : avec une grande économie de moyens, Valérie Rouzeau et Silvia Borando parviennent à tenir le jeune lecteur en haleine, jusqu’à l’éclat de rire du rebondissement final. Que de péripéties devant la fenêtre !

Tout-petits

Valérie Rouzeau, Oh ! Regarde, illustrations de Silvia Borando, Editions Didier Jeunesse, 2020, 44 p., 12,90 € — Imprimé en Chine

Sachie Hattori, Bonne nuit le monde

« — C’est l’heure d’aller dire bonne nuit à tout le monde.
— A tout le monde ?
— Oui. A papa, à tes frères, à tout le monde ! »
Tout le monde, c’est aussi « mon voisin Henri », la boulangerie et la « fontaine jolie », les bateaux, la mer, les poissons… et bien sûr la lune et les étoiles ! Après un voyage des plus oniriques, notre petit personnage et ses amis sauteront sur une douce étoile – et feront de beaux rêves. Un album coloré et délicieux, parfait pour le rituel du soir.

Avant 3 ans

Sachie Hattori, Bonne nuit le monde, Didier Jeunesse, 2020, 40 p., 12,90 € — Traduit de l’anglais et original en japonais. Imprimé en France

Rosemary Shojaie, Tout seul ?

Nico, le petit renard roux, a bien de la chance : du printemps à l’automne, il pêche avec Ava, la loutre, écoute les histoires d’Olive, le raton laveur, ou crapahute dans la forêt avec Linus, le blaireau. Mais quand arrive la neige, il est le seul à rester éveillé. Le seul ? Pas si sûr ! Sur cette trame toute simple, Rosemary Shojaie raconte une belle histoire d’amitié et de complicité. Ses couleurs très douces invitent à la suivre dans ces sous-bois féériques, tout de bruns, de roux, de beiges… et de blancs, où il faut ouvrir l’œil pour aider Nico le renard. Parfait en lecture du soir pour faire de beaux rêves.

Avant 3 ans

Rosemary Shojaie, Tout seul ?, Didier Jeunesse, 2020, 40 p., 12,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en France.

Jules Verne (d’après), Voyage au centre de la Terre

« Le professeur Otto Lidenbrock et son neveu Axel ont trouvé un message secret très ancien caché dans un vieux livre. » Si ancien qu’il est écrit en runes ! Il y aurait un passage menant au centre de la Terre ! Et les voilà partis ! En 20 pages cartonnées, il ne manque ni les ichtyosaures, ni les plésiosaures, ni les champignons géants, ni le troupeau de mammouths ! De l’Islande au Stromboli, que d’aventures ! L’histoire est décomposée pour être accessible aux plus jeunes : des phrases très courtes, des objets simples, le tout en suivant la trame du livre et en respectant l’imaginaire de l’auteur. Mais l’essentiel, ce sera la voix de Papa pour raconter ce voyage extraordinaire.

Avant 3 ans

Jules Verne (d’après), Voyage au centre de la Terre, illustrations de Marjorie Béal, Editions Balivernes, 2019, 20 p. cartonnées, 9 € — Imprimé en Pologne.

Chloé Chauveau, La Moufle

Brr, qu’il fait froid… Et voilà qu’un galopin perd sa moufle dans la neige. « La moufle de laine rouge, encore toute chaude, fut vite repérée par une souris, qui passait en trottinant sur se petites pattes gelées.
— Oh, un abri tout chaud, quel coup de pot ! s’époustoufla-t-elle. »
Et voilà notre souris logée dans la moufle. Passent ensuite le lapin, le renard et le sanglier, et chacun, en se tassant « un peu » trouve sa place à l’abri. Jusqu’à ce qu’une petite fourmi demande aussi asile…
Ce conte russe traditionnel est ici adapté pour les toutes petites menottes, à un tout petit prix. Mais pas question pour autant de perdre ses moufles dans la neige !

Avant 3 ans

Chloé Chauveau, La Moufle, illustrations de Céline Bielak, Lito, coll. « Minicontes classiques », 2017, 12 p., 1,99 €

Mathieu Lavoie, Frouch

Un petit bonhomme suivi de son âne porteur d’un panier d’œufs, une poule sur le chemin, un oiseau dans le ciel. a, ce sont les dessins. Le texte, lui, fait Cui ! cui !, Cot ! Cot !, Hihan ! De page en page, l’œuf est vendu, puis ajouté à un gâteau par une maman dont le bébé dort, bien accroché dans son dos. Et les onomatopées de sonner de plus belle : Zwiz ! Miam ! Tic, tic, tic… Jusqu’à ce que la maman s’endorme. Zzz… Et joue de la trompette. Tut ! Tut ! Alors, ce « Frouch » ? Il est suivi d’un « Pin-pon » tonitruant, car c’est le bruit du gâteau qui brûle dans le four ! De grands à‑plats de couleur, des bruits, cela fait une histoire qui ravira les amateurs de cris d’animaux. Un drôle d’album venu du Québec, où les chats font aussi « Miaou ! », les chiens « Ouaf ! » et la pluie « Plic, ploc ! ».

Avant 3 ans

Mathieu Lavoie, Frouch, Hélium, 2019, 64 p., 13,90 € — Imprimé au Portugal

Michaël Escoffier, Maman, c’est toi ?

« Piou Piou Piou », « Bêêêê », « Coin Coin »… Avec son grand chapeau de paille qui lui tombe sur les yeux, notre petit personnage a bien du mal à trouver sa maman, et se heurte à divers animaux – qui n’aiment pas trop ça. Et quand enfin il trouve Maman… Je ne vous raconte pas la chute ! Un album cartonné apprécié par Edouard.

Avant 3 ans

Michaël Escoffier, Maman, c’est toi ?, illustrations de Matthieu Maudet, L’Ecole des loisirs, coll. « Loulou et Cie », 2019, 28 p., 10 € — Imprimé en Pologne

Déborah Pinto, Les chevaliers

« Le valeureux chevalier Tristan est de retour au château du seigneur Hubert. Baisse le pont-levis pour le faire entrer ! » Après le tournoi, le seigneur va, de son épée, adouber l’écuyer de Tristan. Bref, nous voilà au cœur de la vie des chevaliers – dans un livre à tirettes et à fenêtres : quoi de mieux pour apprendre que de solliciter ses petites mains, surtout quand l’album est cartonné ?

Dès 2 ans

Déborah Pinto, Les chevaliers, Nathan, coll. « Mes Kididoc à jouer », 2019, 10 p., 11,95 €

Gee Eun Yi, Un fruit rouge

« Ce matin, le jeune ourson s’est réveillé tout seul, très tôt. » Et il a faim, notre ourson ! Et justement, ploc, un petit fruit rouge tombe de l’arbre… Mais là-haut, quel est cet énorme fruit rouge perché si haut ? Voilà qui, de page en page, va lui faire vivre de belles aventures ! Fidèle à la tradition de la calligraphie, Gee Eun Yi use ici d’un trait simple et chaleureux : du noir, un peu de rouge et le papier blanc invite à rêver dans les bras de maman ourse – ou de papa ours.

Avant 3 ans

Gee Eun Yi, Un fruit rouge, Rue du Monde, 2019, 64 p., 16,50 € — Adapté du coréen par Laurana Serres-Giardi – Imprimé en France