Roselyne Lesueur, Les métiers d’antan des villages de France

Roselyne Lesueur, Les métiers d’antan des villages de France

Le boulanger, chacun le connaît ; le meunier, par la chanson ; le potier, il se rencontre encore à son tour dans certains villages… mais le rempailleur, la fileuse ou le rémouleur ? Parfois, des artisans, des comédiens ou des musées font revivre ces vieux métiers et ces traditions populaires, pour la grande joie des familles. Ce cahier de jeux propose 10 jeux d’observation et de mémoire pour découvrir ces beaux métiers : Coloriages, points à relier, 7 différences, anomalies, labyrinthe…

Dès 4 ans

Roselyne Lesueur, Les métiers d’antan des villages de France — mon cahier de jeux, Editions Saint-Jude, 32 p., 4 €

Fabienne Blanchut, Dune et Flam, La Belle Etoile

Fabienne Blanchut, Dune et Flam, La Belle Etoile

Dun et Flam, les renardeaux jumeaux, ont décidé d’aller « dormir à la belle étoile près de leur cabane avec leurs amis. Leur chariot déborde d’affaires pour la nuit. » En effet, quel chargement ! Tire et pousse, pousse et tire ! Après un pique-nique en compagnie de leurs amis, le grand défi est lancé : passeront-ils vraiment toute la nuit dehors. ? Pas sûr, car des bruits étranges, voire inquiétants, remettent leur plan en question…

Dès 3 ans

Fabienne Blanchut, Dune et Flam, La Belle Etoile, illustrations de Camille Dubois, Les Deux Coqs d’or, 2018, 24 p., 5,90 € — Imprimé en Roumanie. La collection comporte d’autres titres.

Sabine de la Moissonière, Eduquer par le cinéma

Sabine de la Moissonière, Eduquer par le cinéma

« Le Discours d’un Roi », « Les Chariots de feu », « Fahrenheit 451 » : de grands classiques du cinéma, s’il en est, dignes de la filmothèque de tout « honnête homme » d’aujourd’hui. Mais vous souvenez-vous de « Ciel d’Octobre », du « Club des Empereurs », de « Looking for Eric » ou de « Miracle en Alabama » ? Si vous souhaitez présenter ces films dans votre ciné-club ou les regarder en famille, cette « filmothèque idéale » vous sera d’un précieux secours.
Sabine de la Moissonnière, professeur de lettres et formatrice en analyse filmique, a repéré plus de 300 films parus des années 1920 à aujourd’hui, qui proposent un échantillon représentatif de tous les genres cinématographiques (animation, aventure, comédie, drame, historique, western, film d’auteur…), et les a classés par grands thèmes : enfance et adolescence, relation au père, devenir soi-même, amour et couple, justice, communauté et histoire, humour.
Plus qu’un simple catalogue, c’est un véritable manuel, qui offre au lecteur une méthodologie d’éducation au cinéma et par le cinéma et des analyses détaillées de films. Il permettra d’apporter aux collégiens et aux lycéens une culture cinématographique, des outils critiques et des pistes de réflexion. L’ouvrage propose en outre un regard chrétien sur les films étudiés, faisant de ce livre un ouvrage de référence pour les animateurs d’aumôneries.
Pour les familles, cette filmothèque permettra de choisir de bons films classiques, parfois oubliés, à destination des 10–15 ans et de passer de bons moments devant un écran ! Il n’est pas interdit aux parents de frimer un peu en évoquant la construction du film ou la symbolique de la bande-son.

Adultes, parents, animateurs de ciné-clubs, enseignants

Sabine de la Moissonnière, Eduquer par le cinéma, préface de Xavier Darcos, Le Centurion, 2018, 292 p., 19,90 €

Diane Cormier-Malvezin, Greco le petit Mexicain

Diane Cormier-Malvezin, Greco le petit Mexicain

« Le mercredi et le samedi, Greco accompagne sa maman au marché de la ville. Ils installent leur stand et Greco, de toute la force de ses poumons, crie aux gens qui passent : Oyez, bonnes gens, qui veut m’acheter un beau chapeau ? » Car nous voilà transportés au Mexique, très précisément à Guanajuato et le soleil tape dur. Le papa de Greco fabrique et vend aux touristes de superbes sombreros aux couleurs éclatantes. Ces couleurs animent les joyeuses illustrations d’Apolline Dussart et mettent en valeur le joli teint cuivré de notre héros. Chaque album de la collection raconte une petite histoire très morale, avec une forte présence catholique. Les caractères cursifs permettront aux lecteurs débutants de lire « tout seuls ».

De 2 à 7 ans

Diane Cormier-Malvezin, Greco le petit Mexicain, illustrations d’Apolline Dussart, Editions des Petits Chouans, 12 p., 5 € — Imprimé en France.
Dans la même collection : Greco a très chaud, Greco s’ennuie, Le Dimanche de Greco, etc

Jean Villemin, L’Iceberg rouge

Jean Villemin, L’Iceberg rouge

« La pluie cessa d’un coup et, à la faveur du faisceau de la lumière du phare, je le vis. Il était là. Gigantesque, échoué. Sa pâleur illuminait la nuit. Un souffle frais vint caresser nos visages et me fit frissonner. […]Un iceberg, c’était un iceberg échoué sur la plage ! Je ne pouvais m’empêcher de voir dans cette apparition une menace cachée à l’attention des marins des Wadden… Car la pêche à la baleine était bien l’occupation favorite des hommes de l’île. Mais pour comprendre, il faut raconter l’histoire de l’Iceberg rouge… »
Un carnet retrouvé sur un marché au puces contient le début d’une biographie – celle d’un certain Kommandeur Hidde Dirks Kat. Pour rédiger cette biographie, le narrateur, Martial Wlimens a loué, sur l’île d’Ameland dans la mer du Nord, la maison dudit commandeur. Cette mise en abyme n’est qu’une aimable mise en bouche…
Car, par un « beau » matin de brume, un iceberg vient s’échouer sur la plage. S’agirait-il de cet « iceberg rouge », dont le narrateur va faire renaître l’histoire – délaissant ainsi celle du commandeur ? Une histoire qui « débuta tragiquement en avril 1912 quand apparut dans l’Atlantique Nord un iceberg dont la destinée fut remarquable. Il était gigantesque. Une de ses faces particulièrement aiguës eut raison du TITANIC qui sombra dans les eaux glacées. Le paquebot laissa une immense trace continue de peinture rouge sur l’épine de l’iceberg ». Une histoire qui est aussi un long voyage d’exploration de ces mers baleinières, où l’on croise Moby Dick, Amundsen et Nobile. Ce qui est sûr, c’est qu’un trait de rouge raye les encres grises et sépia, traverse les pages de ce récit mis en images par l’auteur et lui donne une étrange profondeur onirique… Quant à cet iceberg rouge, légende ou réalité ?

Adolescents

Jean Villemin, L’Iceberg rouge, Editions Magellan & Cie, 2018, 72 p., 18 €