Thème

Mois : septembre 2011

François Vincent, Mistral, cheval de gardian

François Vincent, Mistral, cheval de gardian

« Dès sa naissance, Mistral s’est mis debout sur ses longues jambes », comme tous les poulains qui viennent au monde. Mais à rebours des autres juments, sa mère n’avait pas de lait, et l’a rejeté. Dans cette Camargue tout entière vouée aux chevaux, c’est le jeune Pierrot qui va veiller sur le poulain, ainsi que sur un veau, Engane, lui aussi nourri au biberon. Leurs aventures vont s’enchaîner dans des paysages immenses, entre ciel et eau. Un vocabulaire riche, précis, est expliqué en fin d’ouvrage ; entre manade et roselière, il familiarise les enfants avec des termes enracinés dans une culture ancestrale, le tout narré dans un français d’une belle facture. Préférez le grand format, qui met en valeur les teintes rustiques et chaudes des pastels gras.

Dès 4 ans

François Vincent, Mistral, cheval de gardian, illustrations de Maryse Lamigeon, Ecole des loisirs. Coll. « Lutin poche », 2010, 34 p., petit format, 5,50 €. Album, 2007, 33 p., 12 €.

La Fontaine, Fables

La Fontaine, Fables

Le Renard, le Corbeau, le Chat, la Belette et le Petit Lapin prennent leurs ébats dans des paysages inspirés de tableaux célèbres. Mais lesquels ? Des illustrations à la manière de gravures anciennes coloriées, d’un trait léger, élégant et drôle à la fois. De ramage en plumage, de logis en pénates, une bien belle manière de réviser ses fables !

Dès 8 ans

La Fontaine, Fables, illustrées par Philippe Mignon, Fernand Nathan, 2008, 43 p., 6,90 €

Maurice Boutet de Monvel, Jeanne d’Arc

Maurice Boutet de Monvel, Jeanne d’Arc

« Ouvrez, mes chers enfants, ce livre avec dévotion en souvenir de cette humble paysanne qui est la patronne de la France, qui est la sainte de la Patrie comme elle en a été la martyre. Son histoire vous dira que pour vaincre, il faut avoir la foi dans la victoire. » Le ton est donné : nous sommes en 1896 et, avec ce Jeanne d’Arc, Maurice Boutet de Monvel (1851–1913) vient de réaliser un triple chef‑d’œuvre. Chef‑d’œuvre bibliophilique avec une réalisation d’une haute technicité ; chef‑d’œuvre esthétique, avec des illustrations inspirées des tableaux de grands maîtres, tels Ucello, Puvis de Chavannes ou les préraphaélites anglais ; chef‑d’œuvre littéraire touchant à la fois la raison et l’émotion des enfants à qui il s’adresse dans un langage simple et vrai.
En 1896, Jeanne n’est pas encore sainte, elle le sera en 1920 – mais Mgr Dupanloup, évêque d’Orléans, avait prononcé, lors des fêtes de la ville de 1869, un panégyrique de Jeanne où il évoquait sa sainteté.

Dès 10 ans

Maurice Boutet de Monvel, Jeanne d’Arc, Editions Langlaude, 2011, 47 p., 12 €. Gautier-Languereau, 1973, 48 p., 18 €.

Anne Pearson, La Grèce antique

Anne Pearson, La Grèce antique

Il est peu de dire que la Grèce antique est à la source de notre histoire et de notre civilisation. Encore faut-il savoir transmettre ce message de manière intelligente et esthétique. Cet album de belles dimensions permet d’entrer de plain pied dans les paysages grecs, d’en apprécier les œuvres d’art, d’en découvrir les trésors. Des Mycéniens à Alexandre le Grand, en passant par Athènes, bien sûr, mais aussi par Sparte. Cette civilisation, trop souvent malaimée, est présentée ici sous les traits d’une jeune fille sportive. « Vêtue d’une jupe courte que les autres Grecques n’auraient jamais osé porter », elle s’élance et nous invite à la suivre dans sa course légère. Ce bronze du VIe siècle avant JC danse maintenant au British Museum. Le livre propose de se connecter sur le site de Gallimard découvertes pour poursuivre l’exploration.

Dès 9 ans

Anne Pearson, La Grèce antique, Gallimard Jeunesse, 2011, 72 p., 14 €

Louis Pergaud, La Guerre des boutons

Louis Pergaud, La Guerre des boutons

Crayons machouillés, casquettes pelées, godillots éculés et zizis à l’air : il fallait bien toute l’impertinence de Claude Lapointe pour illustrer cette Guerre des boutons qui revient à l’assaut après des décennies de moindre bruit.
Cette réédition de 1977, avec le texte intégral, permettra un salutaire retour aux sources, histoire de comparer les deux films concurrents. La mode reviendra-t-elle aux blouses grises, aux chaussettes en tire-bouchon et aux listes des préfectures à copier ? Verra-t-on les élèves de la communale servir la messe et revenir pour vêpres ? La définition du citoyen par le jeune Camus fera-t-elle partie des cours d’instruction civique ? Mais surtout – et là j’attends les commentaires des institutrices -, quels gros mots auront la faveur des cours de récréation cet hiver ? Parce que le choix ne manquera pas ! “Qu’est- ce que c’est t’y que ça, des couilles molles ?”

Dès 12 ans

Louis Pergaud, La Guerre des boutons, illustrations de Claude Lapointe, Gallimard Jeunesse, 2011, 256 p., 14,90 € — Nombreuses éditions de poche (attention, il y a des versions abrégées).

Agatha Christie, Un cadavre dans la bibliothèque

Agatha Christie, Un cadavre dans la bibliothèque

« Mrs Bantry se dressa sur son séant. Soit son rêve avait pris une étrange tournure, soit Mary avait vraiment fait irruption dans la chambre et dit – incroyable ! extravagant ! – qu’il y avait un cadavre dans la bibliothèque. » Et quel cadavre ! Celui d’une jeune et jolie blonde. Et quelle bibliothèque ! Celle du colonel Bantry, irréprochable sujet de Sa Majesté. La plus célèbre enquête de Miss Marple, qui nous fait tant aimer les vieilles demoiselles aux vêtements démodés. Suspense, humour et cup of tea : de quoi animer de belles parties de Cluedo.

Dès 12 ans

Agatha Christie, Un cadavre dans la bibliothèque — Diverses éditions de poche.

Igor Davin et Nicolas Martelle, Les Vikings

Igor Davin et Nicolas Martelle, Les Vikings

Ils s’habillent de zibeline, se défient aux échecs, jouent de la harpe, sont propres et coquets, portent des bijoux d’or ciselé. Mais ils manient aussi de grandes épées, bravent la tempête, s’abreuvent d’hydromel à en tomber raides – et pillent les monastères. Voilà ce qui leur valut cette réputation de « brutes sanguinaires », entretenue par les braves moines tout au long du Moyen Age. Ils ? Les Vikings, dont cet album nous présente les dieux et la vie quotidienne. Selon le plan de cette collection, « les dieux racontent », chaque dieu se présente sur une double page à la première personne. La double page suivante le met en relation avec les activités de la vie quotidienne qu’il parraine : si Odin et Thor président à la guerre et à la force, Frigg veille sur les mariages et Sif sur la beauté. Dix-sept dieux vikings et un très beau panorama de la civilisation nordique, sous la bonne garde de Mimir, dieu de la mémoire.

Dès 9 ans

Igor Davin et Nicolas Martelle, Les Vikings, illustrations d’Erwan Fargès, Milan, 2011, 78 p., 15,90 €

Poésies d’écoliers

Poésies d’écoliers

Pour se souvenir ou pour enseigner, pour lire ou pour réciter encore une fois – mais sans s’emmêler les pinceaux comme ici,
“La Seine a de la chance,
Le boa se déroule et siffle
J’ai le menton en marmelade
Mon cartable sent l’orange
La biche brame au clair de lune
Marchant le long des houx
Les elfes joyeux dansent sur la plaine”
Une anthologie des grands classiques de la poésie « scolaire », avec des illustrations joyeuses et toniques, dans un beau format. Pour entrer par la grande porte dans la culture classique.

Dès 6 ans

Poésies d’écoliers, Lito, 2008, 128 p., 14,90 €

Caroline Larroche, Hokusai, voyage dans le monde flottant

Caroline Larroche, Hokusai, voyage dans le monde flottant

Cette vague, depuis quand la voyons nous suspendue, figée dans ce pur instant d’éternité ? Elle symbolise pour nous à elle seule l’estampe japonaise, et se trouve comme il se doit en couverture ce cet album consacré à Hokusai (1760–1849). Le jeune lecteur y découvrira des vues du Mont Fuji, des cascades, des fleurs, de simples mortels et des monstres grimaçants, dessinés tour à tour à l’encre de Chine ou au bleu de Prusse. Parce que le Japon, ce ne sont pas que des mangas, — mais aussi parce qu’aucun amateur de mangas n’ignore le talent de l’immense Hokusai. Une véritable encyclopédie par l’image du Japon de son époque. Un seul petit défaut, dû à la collection : un papier trop brillant, qui crée des reflets et vient en contradiction avec la matité et la transparence du papier japonais.

Dès 10 ans

Caroline Larroche, Hokusai, voyage dans le monde flottant, Editions Palette, 2010, 40 p., 18 €

Anne Millard, Une ville au fil du temps, de la préhistoire à nos jours

Anne Millard, Une ville au fil du temps, de la préhistoire à nos jours

Paris ? Londres ? Rouen ? Si cette ville n’est pas nommée, sa situation au bord d’un fleuve, la présence des Romains, puis des Vikings, nous fait déjà deviner que nous sommes quelque part en Occident. Chaque double page évoque une période historique de la ville, du campement paléolithique à notre époque, avec un luxe de détails : des mots rares mais bien choisis, des scènes variées, des bâtiments « éclatés » comme des maisons de poupées, une extraordinaire précision du trait. De l’échoppe du barbier à l’amphithéâtre, de la hutte au musée, la communauté urbaine vit dans un espace structuré, modèle de civilisation. Mais attention ! Les barbares ne sont jamais loin – quand ce n’est pas la peste ! Un jeu d’observation et un documentaire d’une grande intelligence.

Dès 6 ans, jusqu’à 15 ans et plus

Anne Millard, Une ville au fil du temps, de la préhistoire à nos jours, illustrations de Steve Noon, Gallimard Jeunesse, 1999, 31 p., 16 €

Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura, Le train des souris

Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura, Le train des souris

Il y a un an, la première note de ce blog était consacrée à la rentrée de Petit Ours Brun. Si j’avais suivi les libraires, je vous aurais proposé cent livres sur la rentrée dès le mois de juillet ! Leur parler cantine, maîtresse, récréation et garderie, à l’heure des châteaux de sable, quelle idée !
Au Japon, la rentrée scolaire a lieu au printemps. Pour les sept souriceaux d’Iwamura aussi ! Et avec autant de malice que chez nous la veille du grand jour. Chacun y va de son couplet : le froid, le sommeil, la peur des autres… jusqu’à l’ultime et imparable « je ne veux pas y aller parce que je ne veux pas ! ». Bien sûr, Maman souris a mille tours dans son sac – et une pelote de laine magique. Gageons que son petit train réussira à convaincre vos petits, dans la joie et la bonne humeur.

Dès 4 ans

Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura, Le train des souris, L’école des loisirs, 1999, 38 p., 11 €