Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

« Morgane sortit l’anneau que Calogrenant avait enlevé au doigt de la morte :
— Cette bague vous dit‐elle quelque chose, messire Guiwen ?
— Par le diantre ! Elle ressemble à celle que Robert a passée au doigt de son épouse !
— C’est elle, n’en doutez pas, messire. Nous l’avons retrouvée à la main d’Annaeg, au même doigt que son propre anneau. Car la mer a choisi un autre destin pour la femme de Robert et son fils. Des vagues ont éteint l’incendie et l’embarcation s’est échouée sur nos côtes. L’enfant que Robert a cru mort n’était que gravement blessé. »
Des guerriers nordiques venus d’au-delà des brumes ont attaqué le château de Robert de Laomer, tué sa femme, et enlevé sa fille, Noreen. Quant à cet enfant, le petit Kerwan, il a survécu par miracle. Mais qui est au juste ce Robert de Laomer ? Rien de moins que le nom d’emprunt d’un des plus célèbres chevaliers de la Table ronde, Lancelot du Lac !
Accompagné de Morgane l’enchanteresse, Calogrenant, un chevalier de la Table ronde, ne va avoir de cesse de retrouver Lancelot, pour lui apprendre que son fils est vivant. Il va donc parcourir le monde connu – celui du XIIIe siècle — et rencontrer de nombreux personnages hauts en couleur, pendant que Noreen, prisonnière des Nordiques, a comme seul but de fuir leur île désolée – une Islande parcourue aussi de « petits hommes aux chiens ». Plusieurs périples s’entrecroisent, les héros vivent les aventures les plus improbables, de tournois en jongleries, jusqu’au dénouement final – qui, comme dans toute chanson de geste qui se respecte, reconstruit un « ordre du monde » satisfaisant, avec une pointe de nostalgie.
Pierre‐Marie Beaude, grand connaisseur de la littérature médiévale, donne ici une suite mi‐épique, mi‐fantastique au cycle arthurien. En faisant le pari que les chevaliers de la Table ronde, Morgane, Guenièvre et Viviane, étaient, peu ou prou, contemporains de Chrétien de Troyes (1130 ? – 1190 ?), il prolonge leur existence dans un XIIIe siècle où les Européens voyagent sans cesse, comme nos héros, de Venise au Mont Saint‐Michel, de la Sicile à la Cornouailles.

Dès 13 ans

Pierre‐Marie Beaude, Laomer, La nouvelle histoire de Lancelot du Lac, Gallimard Jeunesse, Coll. « Grand format littérature », 2018, 416 p., 17 €