Accueil | Adolescents | Patrick Bard, Le secret de Mona
Patrick Bard, Le secret de Mona

Patrick Bard, Le secret de Mona

« Franchement, je les ai pas vus. Sérieux, à ce moment-là, j’étais plus préoccupée par Justin qui grelottait de fièvre dans son siège bébé à l’arrière. J’ai bien marqué l’arrêt, mais c’était plus par habitude qu’autre chose. Je voulais tellement arriver vite à l’hôpital… J’espérais qu’une seule chose : qu’ils nous fassent pas poireauter trop longtemps, là-bas aux urgences. […] Christelle m’avait pourtant expliqué mille fois, quand elle m’avait appris à conduire, qu’aux stops, il fallait vraiment s’arrêter, et puis compter jusqu’à cinq, lentement. J’avais toujours fait attention. Mais pas là. La première fois où ma mère m’a collé un volant entre les mains, j’avais même pas encore quatorze ans. Putain, je suis pas près d’oublier ça. »
Alors oui, Mona n’écrit pas comme un prof de français. Normal, elle a quitté le lycée avant l’heure, pour s’occuper de son petit frère, ce petit Justin d’un an. Et elle conduit sans permis, parce qu’elle n’a pas encore 18 ans. Christelle, c’est sa mère – une mère qui fume trop, qui joue trop aux jeux de hasard, une mère qui a plongé, à la mort de son mari, dans cette précarité silencieuse de nos campagnes. Son secret, Mona nous le confie assez vite – mais Patrick Bard, venu du polar, sait distiller les énigmes jusqu’au bout, en croisant et décroisant les pistes. Présent et passé, mensonge et vérité, réalité avérée ou reconstruite alternent au fil des pages dans un véritable puzzle narratif. Inspiré par les témoignages des Gilets Jaunes, Patrick Bard témoigne aussi de la force qui peut habiter certains adolescents : confrontés trop tôt à des soucis d’adultes, ils trouvent mille astuces pour passer inaperçus et restent d’une dignité qui force le respect. Un bon livre « relais » entre parents et adolescents ou très jeunes adultes, à réserver à des lecteurs solides. Ceux qui ont la chance de ne pas être concernés par la pauvreté et ses ravages pourront en avoir un aperçu « de l’intérieur ». Et peut-être apprendre à voir ce que les autres n’ont pas envie de voir.

Pour grands adolescents

Patrick Bard, Le secret de Mona, Syros, 2020, 176 p., 15,95 €