Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

De la part de Nathalie I. : Tout d’abord, même si cela semble superficiel, les couvertures sont belles … Elles attirent inévitablement le regard et c’est d’ailleurs comme ça que j’ai choisi le premier tome ! Comme une petite fille de 9 ans, la couverture délicieusement vintage avec ses courbes brillantes a capté mon regard. Le contenu ne m’a pas déçue, moi qui aime la plume anglaise avec cet humour déjanté si typique ! Les dessins des pages intérieures sont également beaux, bien qu’en noir et blanc uniquement.
C’est l’histoire de Madeleine, une petite surdouée de la cuisine, rejetée de ses parents. Par hasard, au milieu de ses malheurs, elle va faire la connaissance de Madame Pamplemousse, une autre surdouée de la cuisine, et de son chat Camembert (Tome 1). Le deuxième tome permet de découvrir le secret des mets extraordinaires préparés par Madame Pamplemousse. Quant au troisième tome, il nous amène à découvrir qui est réellement Madame Pamplemousse, cette femme si mystérieuse ! En résumé, c’est un peu « Alice aux pays des merveilles », mais en version culinaire!!
J’ai aimé cette histoire pour filles sans princesse, sans paillettes, sans prince charmant, sans chevaux… C’est léger, rafraîchissant, original… L’écriture est fluide, agréable. Les phrases ne sont pas trop longues, donc faciles à lire, mais le vocabulaire est choisi.

Extraits
Tome 1 : « C’est alors qu’il arriva une chose étrange, très étrange, au point que Madeleine se demanda si elle avait la berlue. Car au moment où il atteignit la boutique, le chat sembla se dresser sur ses pattes arrière, ouvrir la porte et entrer en marchant. »
Tome 2 : « Sa première découverte fut que l’arbre qui se trouvait devant elle n’était pas un arbre, mais le corps d’un animal énorme un animal qui ressemblait étonnamment à un Tyrannosaurus Rex. La seconde fut que les gouttes qui lui tombaient sur le crâne étaient de la salive dégoulinant des mâchoires du monstre. »
Tome 3 : « Coco s’était donc attendue à voir arriver une gamine des rues, endurcie par la vie dans les taudis. Au lieu de cela, elle avait découvert quelqu’un d’étrangement insouciant, qui semblait n’avoir aucun regret, nulle peur et nul désir, hormis son goût prononcé pour la cuisine. »

Dès 9 ans

Rupert Kingfischer, Madame Pamplemousse, Edition Albin Michel.
T1Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices, 2012, 125 p.
T2Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps, 2013, 123 p.
T3Madame Pamplemousse et la confiserie enchantée, 2013, 138 p.
8,50 € le volume – Traduits de l’anglais