Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Romans policiers, romans noirs, fiction

Jeanne Boyer, Albert guérit les gros bobos

« Albert joue au docteur dans sa chambre. Son petit frère Hector entre en criant : — Regarde mon gros bobo ! » En fait de trousse d’urgence, Albert prend ses feutres, et hop ! Voilà un « vrai gros bobo », puis une cicatrice… et le jeu devient un jeu de pirates. « Tu lis, tu ris, mission accomplie ! », tel est le leitmotiv de cette collection sans prétention, joliment illustrée. Ces « histoires très courtes pour le CP » seront une passerelle bienvenue entre le livre (ou les fiches) de lecture et les livres « de grands ».

Dès 5 ans

Jeanne Boyer, Albert guérit les gros bobos, illustrations de Marion Piffaretti, Rageot, 2019, 32 p., 4,90 € — Imprimé en France
Dans la même collection : Albert adore les dinosaures, Albert efface les punitions.

Typographie et tapisserie, itinéraire d’un artisan aux doigts d’or

Jean-Claude Ferrer a été typographe avant que d’être lissier. Pour lui,le travail de la main et celui du cerveau vont de pair. Il vous invite à une belle démonstration tous les dimanches après-midi, à Rueil-Malmaison. Vous repartirez même avec un petit souvenir ! Profitez-en pour visiter aussi le domaine et le château de la Malmaison et pour vous promener dans les parcs environnants.

Pour toute la famille

De 14 à 18 h, le dimanche. Maison Daubigny, 49 rue du Halage, 92350 Rueil Malmaison

Aurélie Derreumaux et Laurent Granier, Compostelle en sac à dos : 1700 kilomètres pour randonner en famille

1700 kilomètres en quatre mois, soit 119 jours de marche ! Partis du Puy en Velay et à petites étapes, Aurélie, Laurenthttp://www.laurentgranier.fr/ et leurs deux jeunes enfants Eva et Maxime sont arrivés, joyeux et fiers, à Compostelle un beau jour d’août. Des chutes de neige sur l’Aubrac à la canicule de la Meseta, ils ont fait face aux éléments, ont admiré les paysages si variés de la Via Podiensis et du Camino Francés, villages, églises et châteaux, ont croisé des pèlerins et nombre de poules et de vaches, et, bien sûr, ont chanté, joué, prié… Une magnifique aventure et un bel album à partager en famille.

Pour toute la famille

Aurélie Derreumaux et Laurent Granier, Compostelle en sac à dos : 1700 kilomètres pour randonner en famille, illustrations de Charline Picard, Belin Jeunesse, 2019, 70 p., 14,90 €

Erik L’Homme, MASCA, Manuel de survie en cas d’apocalypse

« Cette forêt est hyper flippante. Je n’imaginais pas qu’il y avait autant d’animaux (enfin, j’espère que ce sont des animaux)…
Il faudrait que je me lève et que je me mette à marcher, mais je n’y arrive pas. Je me demande si j’ai fait le bon choix. Si je vais tenir. Survivre… »
Survivre, tel est en effet le seul but de Justin, après qu’un cataclysme s’est abattu sur la ville. Pas d’électricité, pas d’eau, des bandes de pillards dans les rues. Alors, Justin se décide à partir rejoindre les siens. Dans son sac, son carnet secret, ses griffonnages, un couteau, des allumettes, un duvet, une gourde (liste complète pages 36 et 37)… Sans oublier les conseils de son oncle Bob et les encouragements de Björn, « héros » de son manga en devenir. Plus un allié de poids : Wilson, un chien perdu aussi collant que puant.
Erik L’Homme, grand baroudeur s’il en est, se régale et nous régale. Rien de mieux que ce raid fantastique pour initier ses jeunes lecteurs aux techniques de survie : s’abreuver, allumer un feu, se protéger, se nourrir, communiquer – tout y est, mais un roman d’aventures, c’est bien plus drôle qu’un manuel de scoutisme ! Eloïse Scherrer s’est prise au jeu de Justin : ses crayonnés le plus souvent orange et noirs nous font passer par toutes les angoisses et les petits bonheurs du héros, de l’homme-à-la-hache aux recettes d’orties et de plantain. Quelle aventure !

Dès 9 ans

Erik L’Homme, MASCA, Manuel de survie en cas d’apocalypse, illustrations d’Eloïse Scherrer, Gallimard Jeunesse, coll. « Romans Junior », 2019, 160 p., 14,50 € — Imprimé en Espagne

Maïté Balart, Fabrique tes cadeaux !

D’un côté, des boîtes d’œufs (sans les œufs), un tee-shirt déformé, des boutons esseulés, des cravates démodées… Et de la colle, des ciseaux, de la ficelle, une trouilloteuse, pinceaux et peintures. De l’autre, après avoir suivi les conseils de Maïté Balart, une boîte pour les dents de lait, un sac de plage, un étui à lunettes, des cartes d’invitation ! 48 objets réalisés sur le mode récup’ et, pour la plupart, de bon goût et vraiment faciles à offrir. Non, ils ne serviront pas à descendre les poubelles, chère Thérèse ! Ingrédient supplémentaire : juste un soupçon de patience !

Dès 4 ans

Maïté Balart, Fabrique tes cadeaux !, Mila Editions, Coll. « Jeux de récup’ », 2019, 108 p., 14,95 € — Imprimé en Pologne.

Michaël Escoffier, Maman, c’est toi ?

« Piou Piou Piou », « Bêêêê », « Coin Coin »… Avec son grand chapeau de paille qui lui tombe sur les yeux, notre petit personnage a bien du mal à trouver sa maman, et se heurte à divers animaux – qui n’aiment pas trop ça. Et quand enfin il trouve Maman… Je ne vous raconte pas la chute ! Un album cartonné apprécié par Edouard.

Avant 3 ans

Michaël Escoffier, Maman, c’est toi ?, illustrations de Matthieu Maudet, L’Ecole des loisirs, coll. « Loulou et Cie », 2019, 28 p., 10 € — Imprimé en Pologne

Katherine Rundell, L’Explorateur

« Quatre immenses statues de pierre et de bois, plus hautes que deux hommes superposés, bordaient le mur. Certains morceaux s’étaient détachés, mais on voyait ce qu’elles avaient représenté : un singe, une panthère, un homme et une femme.
— C’est une ville, murmura Lila.
En entendant un soudain bruit de pas, Fred se retourna tout à coup et se baissa pour chercher, comme il l’avait fait quelques jours plus tôt, quelque chose à lancer.
Un homme apparut derrière les colonnes de pierre. Il les menaçait avec un couteau.
— Je ne sais pas ce que vous pensiez faire, dit-il, mais je vous déconseille de le faire. »
Il y a déjà 176 pages – et quelques jours que Fred, Lila, Connie et le petit Max, seuls survivants du crash de leur avion, errent dans la forêt amazonienne. Ils ont déjà mangé des asticots, construit un radeau, adopté un paresseux, perdu et retrouvé Max, se sont copieusement engueulés… Leur seul but : rentrer chez eux ! Alors, quand les quatre enfants entendent cette voix humaine, comment ne seraient-ils pas partagés entre l’espoir et l’inquiétude ? Qui est exactement cet  « Explorateur » ?
Après Cœur de Loup, Katherine Rundell signe ici une robinsonnade qui a pour cadre non une île déserte, mais la luxuriante forêt amazonienne, un monde sauvage et sans pitié dont nombre d’explorateurs ne sont jamais revenus…

Dès 9 ans

Katherine Rundell, L’Explorateur, illustrations d’Hanna Horn, Gallimard Jeunesse, 2019, 384 p., 16 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Italie.

Eric Mathivet, 100 % connecté, le cerveau et les neurones

« Ton cerveau te sert à tout ! Sans le cerveau, pas de conscience, pas d’intelligence, pas de mouvement, pas d’émotions… Il est irremplaçable ! » Mais comment fonctionne-t-il ? Cortex, neurones, axones, nerfs sensitifs et nerfs moteurs, réflexes, IRM… Eric Mathivet n’a pas son pareil pour expliquer ces mots savants avec des mots simples et des comparaisons amusantes. Par exemple, le cerveau, pour tenir dans le crâne, est « tout froissé » : « comme un drap qu’on doit mettre en boule pour le faire entrer dans la machine à laver le linge ». Les illustrations de Sébastien Chebret sont à la fois scientifiques et ludiques, avec ses petits bonshommes qui animent les pages de leurs facéties – scientifiques.

Dès 6 ans

Eric Mathivet, 100 % connecté, le cerveau et les neurones, illustrations de Sébastien Chebret, Ricochet, 2019, 36 p., 13,50 € — Imprimé en Pologne

Eric Senabre, La seizième clé

« Ici, nous ne sommes nulle part, je vous l’ai dit. Hemyock n’existe pas dans l’espace-temps que vous avez appris à connaître à travers vos livres. Hemyock est hors du temps et de l’espace. Hemyock s’est détaché de la réalité comme une météorite. » Et pourtant, cet immense manoir isolé offre une vie plutôt confortable au jeune Oswald, poète prodige qui fêtera bientôt ses seize ans. Seize ans, et en cadeau, une « seizième clé ». Quelle porte ouvrira-t-elle ? Et que découvrira-t-il derrière cette porte ? Alors qu’il se croyait le seul adolescent vivant à Hemyock, surgit un beau jour Zelah, une bien jolie jeune fille… Avec un seul but : fuir, fuir Hemyock ! Eric Senabre développe avec une belle virtuosité une intrigue à la fois scientifique et philosophique, entre anneaux de Moebius, relativité d’Einstein et effet papillon, sans oublier quelques savants fous à la Edgar P. Jacobs. Vertigineux !

Dès 12 ans

Eric Senabre, La seizième clé, Didier Jeunesse, 2019, 224 p., 15 € — Imprimé en France

Sophie de Mullenheim, La Mère Michel a perdu son chat

« Bnjouor Yivan, Je sius dséépesrée. Mon cath a dpisaru dupies tiros jruos. » Drôle de message ! Il est vite décodé par Mathis, tout jeune apprenti détective. En effet, avec Octave, Plume et Eliott, il vient de s’inscrire au cours “Enquêtes et filatures”. Si, comme Mathis, vous avez compris qu’un chat a disparu, vous êtes sur la bonne piste ! Ce chat, c’est Pharaon, et sa maîtresse n’est autre que la Mère Michel. Non, pas celle de la chanson, mais la gardienne d’un petit immeuble sans prétention du quartier. Et voilà les quatre enfants sur la piste d’un voleur de chat… Un premier roman policier, idéal dès 9 ans : une intrigue classique, des rebondissements inattendus, de l’humour, le tout arrosé de jus d’orange et de petits gâteaux, gentiment servis par la Mère Michel.

Dès 9 ans

Sophie de Mullenheim, La Mère Michel a perdu son chat, illustrations de Marine Gosselin, Mame, 2019, 140 p., 10 € — Imprimé en Italie.

Déborah Pinto, Les chevaliers

« Le valeureux chevalier Tristan est de retour au château du seigneur Hubert. Baisse le pont-levis pour le faire entrer ! » Après le tournoi, le seigneur va, de son épée, adouber l’écuyer de Tristan. Bref, nous voilà au cœur de la vie des chevaliers – dans un livre à tirettes et à fenêtres : quoi de mieux pour apprendre que de solliciter ses petites mains, surtout quand l’album est cartonné ?

Dès 2 ans

Déborah Pinto, Les chevaliers, Nathan, coll. « Mes Kididoc à jouer », 2019, 10 p., 11,95 €

Loren Capelli, Cap !

Une petite fille avance sur le ruban goudronné de la route. Mais si la route « pouvait devenir pâte à modeler ou cheval ou torrent, inventer des nouvelles boucles comme ça, sur un coup de tête… », se prend-elle à rêver… Sa petite silhouette vêtue d’ocre et d’orange entre dans le profond du bois. Et là, magie ! Nous la suivons pas à pas, dans un cheminement où les aquarelles voisinent avec de simples esquisses. Que de secrets, que de merveilles… Les éléments naturels deviennent dans ses jeux œuvres éphémères et incitent à la rêverie, tandis que les animaux peuplent le vrai rêve de la fillette endormie sur la mousse.
Les éditions Courtes et Longues mettent un point d’honneur à éditer des livres d’art réalisés avec le plus grand soin – d’où ce prix certes un peu élevé, mais l’album en vaut vraiment la peine.

Dès 5 ans

Loren Capelli, Cap !, Editions Courtes et Longues, 2019, 120 p., 24 € — Imprimé en France