Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Romans policiers, romans d’espionnage

Flore Vesco, Gustave Eiffel et les âmes de fer

Flore Vesco, Gustave Eiffel et les âmes de fer

« Monsieur Eiffel, n’est-ce pas ? demanda le nain. Je vous félicite. Nous sommes très intéressés par la manière dont vous avez répondu aux défis que nous vous avons lancés, et nous serions heureux de vous compter dans nos rangs.
Gustave masqua son étonnement.
— Je vous remercie, répondit-il. Mais me sera-t-il enfin possible de connaître les activités de votre société ?
— Oui, oui, je me doute que vous avez beaucoup de questions. Vous pouvez m’appeler “mon ordinal”. Je suis le fondateur de la S.S.S.S.S.S. : la Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles. »
Et voilà comment Gustave Eiffel, en compagnie de Louis Pasteur et d’Alfred Nobel, va se trouver embringué dans un roman policier « fantastico-historico-scientifico-romantique », entourloupiné par Flore Vesco, jamais en reste quand il s’agit d’élaborer une intrigue, de l’assaisonner de situations cocasses et de jeux de mots où une créativité déjantée l’emporte (mais pas toujours) sur un fond d’esprit potache. Les références au Metropolis de Fritz Lang comme à L’Eve future de Villiers de l’Isle-Adam assurent au roman une généalogie savante, mais le cousin d’Isamberte ne serait autre que Magnéto, un mutant de l’univers des X‑Men, ce qui rassurera nos adolescents. Isamberte ? Derrière ce prénom se cache la fille d’Aldinni, le « méchant-méchant » du roman – et d’Aldinni à Houdini et à Robert Houdin, la magie n’est pas loin… Une magie aussi sombre, voire carrément gore, que les salles des machines de la manufacture où se déroule le roman. Frissons garantis !

Adolescents

Flore Vesco, Gustave Eiffel et les âmes de fer, Didier Jeunesse, 2018, 224 p., 15,90 €

Pascal Ruter, Dis au revoir à ton poisson rouge !

Pascal Ruter, Dis au revoir à ton poisson rouge !

« — Ma correspondante, c’est ma mère qui l’a choisie sur une sorte de catalogue, on va la chercher.
— En Angleterre ?
— Mais non, à Roissy, con. Elle reste toutes les vacances de Pâques.
En tout cas, mon programme d’entraînement est réduit en cendres. Ma mère m’a prévenu : on range le skate, on sort sa langue pour dire the comme il faut, et au programme : bateau-mouche, musées, conférences ; Notre-Dame, Sacré-Cœur… »
Un programme qui va voler en éclats dès la page 16 du roman, où Andréas, 15 ans, se retrouve au 1er sous-sol de Roissy en compagnie de la désarmante et néanmoins charmante Mary – mais sans ses parents, lesquels ont disparu. Plus rapide que le skate d’Andréas, plus déjanté que ses backflips, n’hésitant pas à prendre les virages les plus incongrus à 180 degrés, ce roman d’espionnage nous fait courir de Paris à Brasilia en passant par New York, pour atterrir dans des mines de sel roumaines. La recherche des parents d’Andréas donne lieu à des courses poursuites, à des rencontres improbables avec quelques illuminés et, bien sûr, à des bagarres héroïques avec de très méchants personnages. Un rythme trépidant donc, James Bond et OSS 117 ne sont pas loin, mais en mode ado. Mary est heureusement bien plus futée que les girls de cinéma : surdouée, maîtrisant le réseau vertueux du Deep Pink Web comme personne, championne de krav maga et j’en passe, elle mène par le bout du nez un Andréas un peu emprunté de sa personne mais bon garçon. Avec un titre – horresco referens – que l’on dirait emprunté à San Antonio soi-même, les pages se tournent toutes seules. Idéal pour les vacances.

Dès 12 ans

Pascal Ruter, Dis au revoir à ton poisson rouge !, Didier Jeunesse, 2018, 256 p., 15 €

Loïc Le Borgne, Les Loups, Le secret des murmureurs

Loïc Le Borgne, Les Loups, Le secret des murmureurs

« Il avait reconnu la bête.
Ce n’était ni un renard ni un blaireau. Pas même un chien de berger.
Nez allongé, larges joues, oreilles pointues, pelage gris et blanc et surtout des yeux en amande placés de biais, avec un regard brûlant, intelligent, qui semblait perforer votre âme.
C’est un loup, pensa-t-il, pétrifié. […] Merde, qu’est-ce qu’il fout là ? songea Edouard, qui n’était pourtant pas du genre à jurer beaucoup, surtout en camp scout. »
Rencontrer un loup, puis des loups pour un jeune éclaireur qui appartient à la patrouille des Loups, est-ce un rêve éveillé ? une chance ? un pur hasard ? Surtout quand le camp d’été se déroule sous les murailles du Cirque de Gavarnie… Un camp d’été commencé sous de curieux auspices – vaccination contre la rage, arrivée de nouveaux scouts et guides – et qui va faire vivre aux deux troupes de bien curieuses aventures : adolescents aux pouvoirs étranges, complot fou d’une secte, opération commando, courses dans la neige… Et comme toujours chez les scouts, du courage, de la confiance et de belles amitiés.

Dès 12 ans

Loïc Le Borgne, Les Loups, Le secret des murmureurs, Mame, 2018, 272 p., 14,90 €

Partons dans le monde antique !

Partons dans le monde antique !

À l’antenne de Radio Libertés, ma dernière chronique est à écouter ici :

Partons dans le monde antique !

par Chouette ! Un livre | Radio Libertés

  • Richard Normandon, Les Enquêtes d’Hermès, tome 2, L’Affaire Méduse, Gallimard Jeunesse, 2018, 192 p., 10 €
  • Didier Lévy, La Louve et l’Anglais, illustrations de Tiziana Romanin, Sarbacane, 2018, 48 p., 16 €
  • Joséphine Barbereau, L’art raconte Ulysse, Palette, coll. « L’art raconte », 2018, 48 p., 14,50 €
Richard Normandon, Les Enquêtes d’Hermès, tome 2, L’Affaire Méduse

Richard Normandon, Les Enquêtes d’Hermès, tome 2, L’Affaire Méduse

« D’où venait-il, ce Pégase dont nul ne connaissait l’existence ? Qu’aurait-il de plus que les créatures fabuleuses qui peuplaient la terre depuis les origines du monde – les dragons d’Asie Mineure ou d’Afrique, les hydres et les sirènes ? Serait-il plus majestueux que la jument noire d’Atlas, plus étincelant que les chevaux ailés qui tiraient dans le ciel le char du soleil ? » L’excitation est à son comble sur l’Olympe, car Pégase, qui devait être le clou de la fête offerte par Zeus aux Olympiens, a disparu. Volé ? Mais par qui ? Les soupçons les plus fous traversent les murailles de nuages. Et voilà que les aigles, chevaux et gazelles ailées, les montures magiques des dieux, sont pétrifiés dans les écuries. Est-ce un mauvais coup de Méduse ? Mais Méduse a été décapitée par Thésée cinq ans plus tôt. Alors ? Hermès, accompagné d’Eros, se lance dans une périlleuse enquête qui va le faire voyager sur les rivages méditerranéens, vers les oasis des Hespérides, chez Atlas, et dans les grottes marines de Triton… Cela nous vaut de remonter dans la généalogie des dieux, avec ce que ces familles cachent de défiance, de mauvais coups, d’animosité… Rappelons-nous que, sur l’Olympe, si les dieux sont immortels, ils ont une histoire – une enfance, un âge mûr, une vieillesse. Et que cette histoire n’est pas des plus simples ! Un polar mythologique impertinent sans jamais être en porte-à-faux avec les mythes anciens, haletant et plein d’humour.

Dès 10 ans

Richard Normandon, Les Enquêtes d’Hermès, tome 2, L’Affaire Méduse, Gallimard Jeunesse, 2018, 192 p., 10 €
Du même auteur : Richard Normandon, Les Enquêtes d’Hermès, tome 1 : Le Mystère Dédale, Gallimard Jeunesse, 2016, 176 p., 10 € ou Folio Junior, 2018, 5,80 €

Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Tome 3 : Le marais ensorcelé

Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Tome 3 : Le marais ensorcelé

Strasbourg, 1826. Pendant que Gaspard poursuit son apprentissage de sculpteur, Basile aide son père, marinier, à convoyer diverses marchandises sur l’Ill. Dans les marais du Ried, un hameau est frappé de maux inexplicables. Aidés de Margot, les adolescents aident de leur mieux une curieuse famille et tentent d’apprivoiser le « Grand Duc », un vieillard reclus dans un moulin en ruines. Pendant ce temps, réapparaît un individu des plus inquiétants, l’Anguille, que l’on pensait mort (à la fin du tome 2)… Face à ce qui est considéré comme une malédiction, le trio raisonne et agit avec détermination. Le troisième volet des enquêtes des Compagnons de la Cigogne.

De 9 à 12 ans

Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Tome 3 : Le marais ensorcelé, Gulf Stream, 2017, 224 p., 12,90 €
Voir ici les deux premiers tomes :
Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Tome 1 : Le Lac des Damnés, Gulf Stream, 2016, 224 p., 12,90 €
Sophie Humann, Les Compagnons de la cigogne, Tome 2 : Le Fantôme des Trois Châteaux, Gulf Stream, 2017, 224 p., 12,90 €

Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères

Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères

Judith, Amara, Xavier, Oscar, Nicolaï : soit cinq copains de collège, les JAXON. Dans le désordre, l’une est championne de jiu-jitsu (et plus encore), l’autre un geek que rien n’arrête, la troisième se bat contre les triades chinoises (rien que cela…) le suivant parle serbe, le dernier est hypermnésique… bref, ce « club des cinq » déborde d’énergie et de savoir-faire technologique, tout en cachant quelques secrets derrière des airs mutins. Ajoutez à cela des voleurs de bijoux, un archéologue passionné de trésors vikings (un peu malmenés, nos cousins du Nord, mais passons), quelques Serbes sanguinaires (politiquement correct oblige ?), une ou deux bases secrètes, une pincée d’Interpol – et c’est parti pour un « polar de clan version 2.0 », un tour de grand huit époustouflant de trouvailles et de rebondissements. Le tout dans une langue de collégiens bien dans leur peau, tout à fait de leur temps. Et si vous êtes nantais, vous ne verrez plus jamais votre ville du même œil.

Dès 12 ans

Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères, Editions du Rocher, 2017, 360 p., 14,90 €

Fabian Lenk, Attaques à Pompéi

Fabian Lenk, Attaques à Pompéi

« L’homme à la hache se dissimula derrière un tronc d’arbre pour observer Aurelius et ses ouvriers. Architectes, géomètres, tailleurs de pierre et charpentiers s’affairaient comme des fourmis. Le colosse ricana intérieurement. Bientôt, très bientôt, tout allait changer. » Car cet homme de l’ombre a un terrible projet : empêcher la réparation de l’aqueduc qui apporte son eau à Pompéi, voire empoisonner son eau et demander une rançon, une énorme rançon… C’est sans compter sur l’énergie et l’astuce des jumeaux Caius et Marius, les fils du directeur des travaux. Divers indices (pas toujours faciles à voir) invitent les lecteurs à aider les jeunes Romains dans leur enquête. Les dernières pages apportent un complément d’informations sur la vie à Pompéi avant l’éruption du Vésuve du 24 août 79.

Dès 9 ans

Fabian Lenk, Attaques à Pompéi, illustrations d’Anne Wöstheinrich, Hatier Jeunesse, coll. « Histoire et Mystères », 2017, 128 p., 6,30 € — Traduit de l’allemand.
Du même auteur, dans la même collection :
Fabian Lenk, Malédiction sur la cathédrale, illustrations d’Anne Wöstheinrich, Hatier Jeunesse, coll. « Histoire et Mystères », 2017, 128 p., 6,30 € — Traduit de l’allemand.

Capitaine Caval, Feu sacré

Capitaine Caval, Feu sacré

« Dans la radio, le chef de corps du groupement annonça qu’il prenait le commandement des opérations de secours. Il donna les axes logistiques : accès des véhicules par la rue Lamarck, évacuation des victimes par la rue Lepic, point de concentration des vecteurs de secours à victimes sur l’esplanade du Sacré-Cœur, zone de déploiement initial sur la rue Caulaincourt (« juste devant son studio ! » pensa Flamme)… Le bilan provisoire était déjà de onze morts et de plusieurs dizaines de blessés dont de nombreux enfants. […] la France venait d’être frappée une nouvelle fois par un attentat des plus meurtriers, au cœur de la capitale, dans la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. » Une nouvelle aventure pour Flamme, jeune sergent à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris, une aventure qui va le mener de Paris à Rome, sur les traces de personnages étranges et dangereux. Services secrets contre sociétés secrètes, la lutte sera rude !
Père de famille, le capitaine Caval a été officier à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris qu’il a servie notamment en banlieue difficile.

Adolescents

Capitaine Caval, Feu sacré, Via Romana, 2017, 288 p., 12 €
Pour retrouver le sergent Flamme dans ses aventures précédentes :
Code Delta
Les Cités interdites
L’Affaire Vladimir
Place Vendôme

Sophie Humann, Les Compagnons de la cigogne, — Tome 2 : Le Fantôme des Trois Châteaux

Sophie Humann, Les Compagnons de la cigogne, — Tome 2 : Le Fantôme des Trois Châteaux

« De qui je parle ? a ricané l’homme. Il veut savoir de qui je parle, le gamin ! D’un fantôme, mon gars, et même que si tu l’avais vu, a‑t‑il ajouté en baissant la voix, tu ne dormirais pas plus que moi. »
Gaspard, Basile et sa sœur Margot ont quitté Strasbourg pour Ribeauvillé, la ville aux trois châteaux. Mais quel château hante le fantôme ? Le Saint-Ulrich ou le Girsberg ? Quand deux belles coupes d’argent sont dérobées au trésor des seigneurs de Ribeaupierre, l’aventure ne fait que commencer pour notre trio… Les villageois soupçonnent le vieux Popi Hans, qui vit dans sa cabane avec Bastien, son petit-fils à l’esprit « dérangé ». Mais à quoi peut s’occuper un certain jeune homme rencontré dans la diligence ? De plus, le « méchant » (celui qui s’était fait prendre à la fin du tome 1), le dénommé l’Anguille, s’est échappé…
S’il a pour cadre l’Alsace du XIXe siècle, ce roman d’aventure rappelle avec bonheur les séries des Clubs des Cinq, Clans des Sept et autres Michel : une intrigue à rebondissements, des lieux où se faire peur, des innocents à réhabiliter, des adolescents vifs, astucieux et attentionnés, avec juste ce qu’il faut de bons sentiments et de belles actions pour encourager à l’optimisme.

De 9 à 12 ans

Sophie Humann, Les Compagnons de la cigogne, Le Fantôme des Trois Châteaux, Gulf Stream, 2017, 224 p., 12,90 €
Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne — Tome 1 : Le Lac des Damnés, Gulf Stream, 2016, 224 p., 12,90 €

Mikaël Thévenot, Flow

Mikaël Thévenot, Flow

« La première épreuve commune de mathématiques venait de commencer.
‘’… peut-être laisser ça pour la fin…’’
Josh tourna la tête sur sa droite.
‘’… J’aurais peut-être dû y passer plus de temps…’’
La voix, légèrement plus grave et également moins forte, semblait venir de sa gauche à présent. […] Josh avait l’impression que sa tête était en ébullition et qu’elle allait exploser. […]
‘’Ça va, Josh ? C’est une migraine, c’est ça ?’’ »
Josh, jeune lycéen, a hérité de sa mère des migraines carabinées. Sa mère, une Américaine chercheur en neurobiologie, a disparu quand Josh était enfant. Pourquoi Kyle Chester, du FbI, s’est-il vu dessaisir du dossier ? Et voilà que Josh accède à des « flots » de pensées qui tournoient autour de lui. Quel est donc le mystérieux internaute qui, depuis les Etats-Unis, entre en communication avec le jeune Poitevin ? Roman fantastique, roman policier ? Un peu les deux, avec une dose d’informatique pour faire bon poids. Le style est direct, les dialogues des lycéens assez argotiques pour sonner vrai, les personnages sont astucieusement campés, bref, un roman bien ficelé pour se reposer en ce début de vacances – et même pour se croire fort en anglais, puisque Josh nous fait partager les joies du bilinguisme.

Dès 12 ans

c, tome 1, Didier Jeunesse, 2016, 192 p., 14,20 €

Michel Honaker, Rocambole et le spectre de Kerloven

Michel Honaker, Rocambole et le spectre de Kerloven

« En somme, vous m’avez ravie à mes ravisseurs ? demanda Fauvette en se frictionnant les mains […].
La réflexion fit s’esclaffer le maître des lieux.
— Tu n’as pas perdu au change, crois-moi.
— C’est rocambolesque…
Le jeune homme tressaillit :
— Comment ? Quelle est cette expression ?
— Rocambolesque ? C’est un mot à la mode. »
Même recluse dans son orphelinat, la jeune Fauvette a lu (sous le manteau) les aventures du célèbre Rocambole, ce personnage aux mille facettes qui « tente de réparer les injustices ». Et la voilà bien malgré elle (quoique….) au centre d’une bien curieuse intrigue, qui la mène de la machine de Marly à un manoir breton.
Michel Honaker a repris à son compte le personnage de Ponson du Terrail pour toute une série de petits romans fantastiques dans la meilleure veine du feuilleton XIXe siècle. Rebondissements assurés à chaque page ! Le style lui-même se veut pastiche, et l’on y gagne des passés simples, des attitudes (eau bénite et confessionnal, duels et monocles) et quelques mots rares – cornette, camériste, gibus, grabat, malandrins…

Dès 10 ans

Michel Honaker, Rocambole et le spectre de Kerloven, Folio Junior, 176 p., 5,70 €