Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Pour rire

Flore Vesco, 226 bébés

Le vieux Bert, allumettier et célibataire de son état, pensait couler une retraite tranquille mais, pas de chance, « sa maisonnette était située sous un couloir aérien très fréquenté », non par des avions, mais par des cigognes. Lesquelles ont la mauvaise habitude de laisser parfois tomber des nouveau-nés de leur baluchon dans son jardin. « Et c’est ainsi que Bert se retrouva avec 226 bambins sur les bras. » Avec une seule idée, s’en débarrasser au plus vite, la « compagnie 6gogne » refusant de les reprendre. Son assureur ayant répondu que « l’arrivée d’un bébé dans un foyer n’est pas considérée comme un sinistre », Monsieur Bert va parcourir la contrée avec un chargement des plus braillards. L’occasion de rencontrer au fil des pages les héros de contes de fées : de Barbe Bleue à Raiponce, leur destin en sera singulièrement modifié.
Flore Vesco a‑t‑elle croisé la route de Pierre Gripari et de sa Patrouille du conte ? Elle revient ici avec sa créativité, sa gouaille et son insolence coutumières, talents partagés avec une « couvée de jeunes lecteurs » qui, dans le cadre du « Feuilleton des Incos », ont la chance de pénétrer dans les coulisses de la création littéraire et de la fabrication d’un livre.

Dès 8 ans

Flore Vesco, 226 bébés, Didier Jeunesse, 2019, 96 p., 12 € — Imprimé en France

Cécile Bergame, Où tu lis, toi ?

Où tu lis, toi ? « Sous l’escalier qui n’en finit pas de monter », entre deux balais ? « Dans les vallées et les collines du linge à repasser », dans le creux du panier ? Ou « dans le bateau qui n’a jamais vu la mer », construit au fond du jardin ? Moi, je préfère « dans la couverture qui se prend pour un ours », mais j’en connais qui se trouvent bien « dans le coquelicot de la jupe froissée de maman ». Les illustrations poétiques de Magali Dulain répondent parfaitement à ces lieux, habituels ou étranges, où chacun se sent bien pour lire. Qui continue le jeu en envoyant ses trouvailles à madame la Chouette ?

Dès 3 ans

Cécile Bergame, Où tu lis, toi ?, illustrations de Magali Dulain, Didier Jeunesse, 2019, 48 p., 13,10 € — Imprimé en France.

Fanny Gordon, Le Bureau des Fantômes – Black Moor

« — Donc vous êtes des fantômes !? s’écria Tim avec une réaction d’effroi qu’il ne chercha pas à contrôler.
— Oh non, pas du tout, vous êtes, et nous sommes tous ici, des spectrus. Mais je ferai mieux de tout vous raconter. Vous êtes prêts ? »
Tim et Mo viennent juste de mourir. Si leur enveloppe corporelle est restée sur terre, leur énergie vitale, libérée, a pris « une forme nouvelle et légère : le spectrus. Mais au lieu de traverser le « pont d’ailleurs », ils ont été poussés par le « lac aux souvenirs » vers une île étrange qui abrite une non moins étrange organisation : le Bureau des Fantômes. Lequel a pour tâche d’aller convaincre les fantômes récalcitrants de lâcher le monde des vivants pour l’au-delà. Accompagnés de deux charmantes et espiègles « spectras », nos deux héros vont se retrouver au cœur d’une mission dangereuse. Car le terrible Mac’Allan, patron de la Ligue des Fantômes, a fait de son château de Black Moor une zone de non-droit… Mais attention, plus de chaînes grinçantes, plus de draps blancs flottant dans la brume, mais de la technologie de pointe ! Et beaucoup, beaucoup d’humour ! Voilà bien la chance de lire un roman écrit en français par deux grands noms de la littérature jeunesse, Pascale Perrier et Véronique Demamarre-Bellégo : il fourmille d’inventions verbales et de jeux de mots délirants et sème ici ou là, sans avoir l’air, quelques citations de Lamartine. La palme revenant à deux pastiches irrévérencieux : sur l’air de l’Internationale, se chante « C’est la ligue des fantômes / Groupons-nous et demain / Avec Mac’Allan / Hantons le genre humain ». Et personne n’ignore la mélodie qui accompagne « Ami, entends-tu le vol noir des fantômes sur nos plaines ? / Ami, entends-tu les rires sourds des fantômes qui s’déchaînent… ».
Dès le 16 octobre, allez voir le site www.lebureaudesfantomes.com. Un concours d’écriture permettra aux lauréats d’intégrer le deuxième volet du Bureau des Fantômes.

Dès 10 ans

Fanny Gordon, Le Bureau des Fantômes – Black Moor, Editions du Rocher, 2019, 180 p., 12,90 € — Imprimé en France

Jeanne Boyer, Albert guérit les gros bobos

« Albert joue au docteur dans sa chambre. Son petit frère Hector entre en criant : — Regarde mon gros bobo ! » En fait de trousse d’urgence, Albert prend ses feutres, et hop ! Voilà un « vrai gros bobo », puis une cicatrice… et le jeu devient un jeu de pirates. « Tu lis, tu ris, mission accomplie ! », tel est le leitmotiv de cette collection sans prétention, joliment illustrée. Ces « histoires très courtes pour le CP » seront une passerelle bienvenue entre le livre (ou les fiches) de lecture et les livres « de grands ».

Dès 5 ans

Jeanne Boyer, Albert guérit les gros bobos, illustrations de Marion Piffaretti, Rageot, 2019, 32 p., 4,90 € — Imprimé en France
Dans la même collection : Albert adore les dinosaures, Albert efface les punitions.

Michaël Escoffier, Maman, c’est toi ?

« Piou Piou Piou », « Bêêêê », « Coin Coin »… Avec son grand chapeau de paille qui lui tombe sur les yeux, notre petit personnage a bien du mal à trouver sa maman, et se heurte à divers animaux – qui n’aiment pas trop ça. Et quand enfin il trouve Maman… Je ne vous raconte pas la chute ! Un album cartonné apprécié par Edouard.

Avant 3 ans

Michaël Escoffier, Maman, c’est toi ?, illustrations de Matthieu Maudet, L’Ecole des loisirs, coll. « Loulou et Cie », 2019, 28 p., 10 € — Imprimé en Pologne

Sophie de Mullenheim, La Mère Michel a perdu son chat

« Bnjouor Yivan, Je sius dséépesrée. Mon cath a dpisaru dupies tiros jruos. » Drôle de message ! Il est vite décodé par Mathis, tout jeune apprenti détective. En effet, avec Octave, Plume et Eliott, il vient de s’inscrire au cours “Enquêtes et filatures”. Si, comme Mathis, vous avez compris qu’un chat a disparu, vous êtes sur la bonne piste ! Ce chat, c’est Pharaon, et sa maîtresse n’est autre que la Mère Michel. Non, pas celle de la chanson, mais la gardienne d’un petit immeuble sans prétention du quartier. Et voilà les quatre enfants sur la piste d’un voleur de chat… Un premier roman policier, idéal dès 9 ans : une intrigue classique, des rebondissements inattendus, de l’humour, le tout arrosé de jus d’orange et de petits gâteaux, gentiment servis par la Mère Michel.

Dès 9 ans

Sophie de Mullenheim, La Mère Michel a perdu son chat, illustrations de Marine Gosselin, Mame, 2019, 140 p., 10 € — Imprimé en Italie.

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur, Attachez vos ceintures (tome 8)

Comment Charlotte, Alex et Brune Saint-Arthur se sont-ils retrouvés à dévaler les ruelles du Mont-Saint-Michel accrochés au fauteuil de leur amie Caroline ? Comme d’habitude, et pour notre plus grande joie, à la suite d’événements aussi improbables et imprudents qu’incontrôlés. Le roman commence par un drôle de pari : il s’agit pour les cinq enfants d’organiser le même jour les anniversaires « surprises » de papa ET de maman avec l’aide de Grand-Père et de Grand-Mère, sans oublier les facéties pyrotechniques de Papy. Le séjour au Mont-Saint-Michel étant LE cadeau offert à toute la famille, les défis vont se succéder : char à voile, crêpes, visites de l’abbaye — cachot et loup compris ! Sous l’œil bienveillant d’oncle Arthur, carme en « robe marron au vent, cheveux rasés de près », qui veille au respect des horaires de messe. Deux conseils : ne demandez jamais si le Mont-Saint-Michel est… breton ou normand. Et ne préparez jamais de bouchées tarama Ketchup !

Dès 9 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur, Attachez vos ceintures, illustrations d’Ariane Delrieu, Mame, 2019, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

Gee Eun Yi, Un fruit rouge

« Ce matin, le jeune ourson s’est réveillé tout seul, très tôt. » Et il a faim, notre ourson ! Et justement, ploc, un petit fruit rouge tombe de l’arbre… Mais là-haut, quel est cet énorme fruit rouge perché si haut ? Voilà qui, de page en page, va lui faire vivre de belles aventures ! Fidèle à la tradition de la calligraphie, Gee Eun Yi use ici d’un trait simple et chaleureux : du noir, un peu de rouge et le papier blanc invite à rêver dans les bras de maman ourse – ou de papa ours.

Avant 3 ans

Gee Eun Yi, Un fruit rouge, Rue du Monde, 2019, 64 p., 16,50 € — Adapté du coréen par Laurana Serres-Giardi – Imprimé en France

Géraldine Cosneau, Qui a mangé les carottes du potager ?

L’inspecteur Loulou est chargé de découvrir qui a grignoté les carottes du potager. « Hum, hum ! Premier indice : des petites crottes rondes. Et il y en a d’autres par là. » Les indices s’accumulent, page après page, jusqu’à la découverte du coupable… un coupable à longues oreilles. Une idée originale pour solliciter le sens de l’observation et l’humour des tout-petits, confrontés à leur premier roman policier !

Dès 2 ans

Géraldine Cosneau, Qui a mangé les carottes du potager ?, Editions Amaterra, 2019, 18 p., 12,90 € — Imprimé en Chine

Philippe Jalbert, Le Dico de la vie sans écran

« Pour les enfants et pas que… », précise le sous-titre. Parce que « les écrans, c’est super et quand on les range »… Eh bien, quand on les range, on peut en faire des choses ! Par exemple, « on invite des copains à la maison », « on invente ses propres jeux », « on fait encore plus de câlins à ceux qu’on aime », et même, « on lit pendant des heures », proposition qui n’arrive tout de même pas trop tôt ! Les illustrations de Philippe Jalbert mettent en scène un rhinocéros et quelques-uns de ses camarades, avec un humour suffisamment décalé pour que chacun s’interroge sans trop de culpabilité sur l’usage plus ou moins raisonnable qu’il fait des écrans. A laisser traîner sur la table basse du salon…

Dès 6 ans

Philippe Jalbert, Le Dico de la vie sans écran, Larousse Jeunesse, 2019, 90 p., 13,50 € — Imprimé en France

D’après les frères Grimm, Le loup et les sept chevreaux

« Il était une fois une maman chèvre qui avait sept petits. Un jour, elle voulut aller faire des provisions.
Elle rassembla ses chevreaux et leur dit :
— Pendant mon absence, méfiez-vous du loup ! C’est un coquin qui pourrait se déguiser pour vous tromper. »
Si Maman chèvre est une maman moderne, en pantalon (petit détail qui ne change rien à l’histoire !), les ruses du loup sont toujours les mêmes : de la craie pour adoucir sa voix (beurk !), de la farine pour blanchir sa patte… Quant au petit dernier, il se cache toujours dans le ventre de l’horloge et aide sa maman à délivrer frères et soeurs. Une adaptation fidèle du conte, facile à lire à haute voix, des dessins simples (mais pas simplistes) d’Olivier Latyk, une couverture cartonnée et du papier épais et résistant : longue vie à maman chèvre et à ses chevreaux, qui, les émotions passées, profiteront du jardin pour gambader et lire – d’autres contes de Grimm ?

Dès 2 ans

D’après les frères Grimm, Le loup et les sept chevreaux, illustrations d’Olivier Latyk, adaptation d’Anne Kalicky, Père Castor, coll. « Les petits contes du Père Castor », 2019, 24 p., 5,95 €.

Dino Buzzati, La fameuse invasion de la Sicile par les ours

Dino Buzzati, La fameuse invasion de la Sicile par les ours

« Le roi des ours, Léonce, était allé ramasser des champignons avec son jeune fils Tonin, deux chasseurs avaient enlevé l’enfant. Le père s’étant éloigné un instant le long d’un à‑pic, ils avaient surpris l’ourson seul et sans défense, l’avaient ligoté comme un vulgaire paquet et fait descendre, le long des précipices, jusqu’au fin fond de la vallée. » Bien penaud, Léonce n’ose pas dire que son fils lui a été volé et raconte qu’il est mort, ce qui lui laisse mauvaise conscience… Jusqu’au jour où il se décide à aller voir ce qui se passe chez les hommes. Et là, nous allons voir ce que nous allons voir ! Magicien, Troll, Croquemitaine, grand duc de Sicile lui-même, châteaux hantés, sangliers, pas le temps de s’ennuyer ! Cette nouvelle édition du célèbre roman (1945) reprend les dessins de l’auteur lui-même, en noir et blanc ou en couleurs, sous une couverture cartonnée et même dorée. L’occasion d’un beau cadeau, et d’une entrée en fanfare dans ce que la littérature classique peut avoir de réjouissant.

Dès 10 ans

Dino Buzzati, La fameuse invasion de la Sicile par les ours, illustrations de l’auteur, Gallimard Jeunesse, coll. « Albums junior », 2018, 144 p., 17,50 € — disponible aussi en poche, Folio Junior, 5,80 €  — Traduit de l’italien par Hélène Pasquier