Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Nos amis les animaux

Ylla, Deux petits ours

« Deux oursons sont nés dans la tanière cette année. Bien à l’abri sous la neige et sous la terre, le frère et la sœur attendent le printemps. A présent, ils voudraient découvrir le monde et courir dans les champs. »
Pour photographier les deux héros de ce livre illustré, Ylla n’avait pas hésité à acheter deux oursons et à les nourrir au biberon. Bien cachée derrière son objectif, elle raconte… Les deux oursons à peine sortis de leur tanière courent dans les champs, se disputent, grimpent aux arbres pour dénicher des oiseaux – quitte à se retrouver nez à nez avec… un raton laveur ! Ils en perdent leur maman, partie chercher du miel. Des photos craquantes de ces petites boules de poils au regard perçant et si expressif !
Née à Vienne de parents roumain et hongrois, Ylla (1911–1955), de son vrai nom Camilla Koffler, se fait connaître à Paris, puis à New York, en tant que photographe animalière. En 1954, elle publie Two Little Bears chez Harper & Brothers à New York. En plein « âge d’or » du livre illustré de photographies, cet ouvrage connaît un succès mondial et sera tiré à plus de 100 000 exemplaires. Une réédition bienvenue !

Dès 4 ans

Ylla, Deux petits ours, MeMo, 2018, 40 p., 16 €

Nicolas Michel, L’Abécémer

« J’ai donné le K au pauvre Krill
Sans conteste, le déjeuner préféré des baleines à fanons. Une petite crevette qui, par millions, participe à l’équilibre des grands fonds : après avoir digéré une bonne dose de phytoplancton, la voilà projetée en bande dans le ventre des cétacés… Faute de pouvoir tout compter, les Terriens estiment cette vaste population au poids : 379 millions de tonnes au bas mot ! De petits corps transparents riches en luciférine, qui les rend bioluminescents, et en astaxanthine, qui colore de rose orangé la chair des saumons qui les dévorent. Et peut-être aussi celle des Japonais qui les dégustent sous le nom d’okiami ! »
Mais avant de donner le K au krill, Nicolas Michel a « donné » A, B, C, D, E, F, G, H, I et J à d’autres animaux marins, « des oiseaux qui passaient, à des poissons qui nageaient, à des habitués des grandes baies, à tout ce que la mer contient d’étranges beautés », – et il a continué jusqu’au Z de la jolie Zée. Ces textes courts, aussi poétiques que scientifiques, sont illustrés de superbes figures blanches sur fond bleu, inspiré du procédé photochimique du cyanotype. Une superbe façon de nous alerter sur l’avenir de nos océans !

Dès 10 ans

Nicolas Michel, L’Abécémer, Magellan et Cie, 2018, 56 p., 18 € — Imprimé en France

 

Frauke Scheunemann, Winston, tome 1 : Un chat en mission secrète

British Shorthair raffiné, Winston vit sa vie de chat de luxe sur le canapé du professeur Hagedorn, dans un quartier cossu de Hambourg. Cette vie va être bouleversée par l’arrivée de la jeune Kira et de sa maman, Anna, venue remplacer la gouvernante du professeur. Mais encore plus bouleversée quand, un jour d’orage – nom d’une sardine à l’huile ! – nos deux héros, Kira et Winston, se retrouvent l’un dans le corps de l’autre. S’ensuivent toute une série de péripéties, de quiproquos et d’aventures, qui nous mènent du collège de Kira – maltraitée par d’odieuses condisciples — à la cour de l’immeuble – où les autres chats snobent Winston. Plus grave, Anna, poursuivie par le méchant Vadim (son ex-compagnon, qui n’est pas le papa de Kira), doit prouver son innocence. Chat et adolescents vont courir tous les risques pour l’aider.
Venu d’Allemagne, ce roman d’aventures fera aussi connaître la vie des collégiens allemands, et les difficultés rencontrées par une adolescente russe et sa mère, en proie à un personnage mafieux mais protégées par la figure « paternelle » du professeur Hagedorn ainsi que par les autorités scolaires.

De 9 à 12 ans

Frauke Scheunemann, Winston, tome 1 : Un chat en mission secrète, Fleurus, 2016, 365 p., 15,90 € — Traduit de l’allemand. Imprimé en France.
Dans la même série – mais que Mme la Chouette n’a pas lus :
Frauke Scheunemann, Winston, tome 2 : L’agent secret aux pattes de velours, Fleurus, 2017, 368 p., 15,90 €
Frauke Scheunemann, Winston, tome 3 : L’espion qui miaulait, Fleurus, 2018, 350 p., 15,90 €

Elisabeth Dumont-Le Cornec, Crottes de bêtes !

« Pétoulettes, moquettes, fumées, cigares, pelotes : il existe une ribambelle de mots plus rigolos que les savants excréments. » Mais de qui viennent-ils ? Les pétoulettes, de la chèvre et du mouton ; les moquettes, du chevreuil ; les fumées, du cerf ; les cigares, du renard ; et les pelotes, de nombreux oiseaux comme la chouette. Passé le premier éclat de rire un peu bêbête, les enfants se passionneront pour ce livre scientifique pas comme les autres. Car les crottes sont d’importants marqueurs, notamment du territoire. Étudier les déjections permet donc d’en savoir plus sur le mode de vie des animaux. Une autre façon de regarder la nature et de savoir si la belette, le hérisson ou le blaireau sont passés par là.

Dès 6 ans

Elisabeth Dumont-Le Cornec, Crottes de bêtes ! Les excréments des animaux, illustrations d’Emilie Vanvolsem, Ricochet, coll. « Ohé la science ! », 2018, 40 p., 13,50 €

Des chansons, des légendes et… une ourse

Claudine et Roland Sabatier, Le livre des chansons, Chansons de France et d’ailleurs, Gallimard, 2009, 464 p., 15,50 €

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age, illustrations de Carole Hénaff, Auzou, 2017, 240 p., 19,95 €

José Ramón Alonso, L’Ourse, illustrations de Lucía Cobo, Didier Jeunesse, 2017, 32 p., 14,20 € — Traduit de l’espagnol.

Des chansons, des légendes et… une ourse

par Chouette, un livre ! | Radio Libertés

Jakob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême

Après avoir fui de mauvais maîtres, l’âne, le chien, le chat et le coq arrivent en vue d’une maisonnette qui ferait bien leur affaire… mais elle est déjà occupée ! « Ils se mirent donc à délibérer sur les moyens à employer pour expulser les brigands, et voici ce qu’ils imaginèrent : l’âne posa ses deux pattes de devant sur la fenêtre ; le chien monta sur le dos de l’âne, le chat sur celui du chien, et le coq, prenant son envol, se posa sur la tête du chat. » Quels enfants n’ont pas ri à imaginer les animaux ainsi perchés ! Et le rire redouble, surtout si chacun a son rôle à jouer, pour imiter l’un ou l’autre : « Le coq donna le signal et ils commencèrent leur musique. L’âne se mit à braire, le chien à aboyer, le chat à miauler, le coq à chanter, et ils s’élancèrent dans la salle en faisant voler les carreaux en éclats. » Ce tout petit album, illustré par le célèbre Feodor Rojankovsky (1891 – 1970), est la réédition de l’album paru en 1942.

Dès 4 ans

Jakob et Wilhelm Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême, illustrations de Feodor Rojankovsky, Flammarion, coll. « Les Petits Père Castor », 2015, 20 p., 4 €

Xavier Deneux, Le Vilain Petit Canard

Quand les œufs de la cane « eurent éclos, sortirent six petits canetons blancs… et un septième tout gris ». Maman cane s’en occupait comme des autres, mais « ses frères et sœurs se moquaient de lu parce qu’il était gris. Aussi décida-t-il de s’enfuir ». Que d’aventures avant de rencontrer « un cygne qui lissait ses plumes » ! Et notre « vilain petit canard » de l’admirer – il aurait tellement voulu lui ressembler… Le dessin très sobre, ligne claire et à-plats de couleurs, est animé d’ombres crées par des éléments en volume et d’autres en creux. Le récit, avec ses passés simples et même antérieurs, respecte l’ambiance du conte originel tout en étant facile à lire. Une jolie réussite.

Dès 3 ans

Xavier Deneux, Le Vilain Petit Canard, Editions Milan, coll. « Les imagiers gigognes », 18 p. cartonnées, 13,90 €

Junko Shibuya, Au bureau des objets trouvés

« Monsieur le Chien travaille au bureau des objets trouvés de son village. […]
— Bonjour la Limace, dit monsieur le Chien, qu’avez-vous perdu ?
— Je ne suis pas une limace ! J’ai perdu ma maison. Elle est ronde comme un tourbillon.
— Hum… oh ! Mais alors vous êtes…
[la page se tourne]
— … L’Escargot ! Tenez, voici votre maison.
— Merci beaucoup, répond l’escargot. »
Tour à tour, les animaux viennent rechercher ce qu’ils ont perdu. Car ce sont bien ces « accessoires » qui les différencient de ce dont ils ont l’air ! L’album se termine sur une jolie pirouette, monsieur le Chien en titre étant malade au fond de son lit. Politesse, élégance et humour nippons sont au rendez-vous de ce petit album.

Dès 3 ans

Junko Shibuya, Au bureau des objets trouvés, Actes Sud Junior, 2016, 40 p., 13,80 €

Roselyne Lesueur, Mon abécédaire animalier

Sur un semis de fleurs roses, un A jaune se détache sur un fond bleu et n’a pas peur d’être piqué par ces superbes abeilles très affairées. « Les abeilles butinent le miel des fleurs », la phrase qui accompagne cette lettrine est calligraphiée avec soin et n’attend que d’être recopiée – après un bel exercice dans le cahier de coloriage. Du B de la Baleine, au Z du zèbre, en passant par le F de la fourmi et le N du narval, cet abécédaire est illustré à la manière des enluminures médiévales – mais avec un trait moderne et quelques incursions sur des terres inconnues au Moyen Age. Les couleurs sont très fraîches, l’ensemble gai et lumineux – tout ce qu’il faut pour que les petits apprennent dans la joie et la bonne humeur.

Dès 5 ans

Roselyne Lesueur, Mon abécédaire animalier, Editions Saint-Jude, 2018, 26 p., 8 € — Album à colorier, 3 €

Angie Trius et Mark Doran, Animaux médecins

Qui n’a vu un chat manger de l’herbe – et la régurgiter, se débarrassant ainsi de poils, de plumes et d’os qui encombrent son estomac ? Mais savez-vous que l’éléphante d’Afrique va dévorer un arbre de la famille des borraginacées pour provoquer des contractions et ainsi faciliter la naissance de son éléphanteau ? Que la geai bleu prend des bains de fourmis, dont l’acide formique agit comme un shampoing et lui évite des parasites indésirables ? Après quoi, « les fourmis lavées de leur acide formique sont bien plus savoureuses… Alors les geais bleus les dévorent toutes ! » Cet album présente 14 incroyables « remèdes » mis au point par les animaux sauvages, pour se protéger, se nettoyer ou se soigner. L’album ne nous dit pas si les auteurs, Angie Trius, docteur en médecine vétérinaire et Mark Doran, neurologue et chimiste, ont essayé le shampoing de fourmis contre les poux !

Dès 6 ans

Angie Trius et Mark Doran, Animaux médecins, illustrations de Julio Antonio Blasco, Albin Michel Jeunesse, 2018, 13,90 € — Traduit de l’anglais.

Christopher Silas Neal, Tu manges quoi, toi ?

« Les chiens mangent de la pâtée pour chiens. Les poissons mangent des flocons pour poissons. Moi, je suis un chat et je ne mangerai pas de croquettes pour chats. » Parce que les croquettes, « c’est sec, fade et pas très bon. Berk. » Fort de ce constat, notre ami le chat va aller demander aux autres animaux de quoi ils se régalent. Mais voilà… Les vers de terre, les fourmis rouges, l’herbe, le plancton, rien de tout cela ne tente un estomac de chat. Jusqu’à ce que passe, dans le bas de la page, une petite souris… qui elle aussi cherche à varier ses menus. A vous d’inventer la fin de l’histoire !

De 3 à 5 ans

Christopher Silas Neal, Tu manges quoi, toi ?, Albin Michel Jeunesse, 2018, 32 p., 12,90 €

Mark Hutchinson, Les reptiles

Crocodiliens, reptiles, serpents, tortues d’eau et de terre – ces animaux fascinent les enfants, toujours aux premières loges des terrariums et autres vivariums. Enfin, du bon côté de la vitre ! Cet album documentaire est idéal pour compléter une visite. Saviez-vous qu’il existe « 23 espèces de crocodiliens : 2 alligators, 6 caïmans, 2 gavials et 13 crocodiles » ? Et que seul l’alligator chinois, »espèce menacée de disparition, [est] capable de survivre aux hivers froids dans les eaux partiellement gelées » ? Photos et illustrations sont parfois terrifiantes, nos vieux instincts de fuite fonctionnent même devant des images !

Dès 6 ans pour les images, dès 10 ans pour le texte

Mark Hutchinson, Les reptiles, Larousse, coll. « A la loupe », 2009, 64 p., 12,90 € — Traduit de l’anglais.