Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

De 8 à 9 ans

Maurice Leblanc, Fortune – magazine Tétras Lire

« Lupin se posta au milieu du massif. Je m’approchai et, ainsi que lui, j’écartai les branches d’un arbuste. Le spectacle qui s’offrit à mes yeux était si imprévu, que je ne pus retenir une exclamation, tandis que, de son côté, Lupin jurait entre ses dents :
“Crebleu, celle-là est drôle !”
Nous avions devant nous, dans l’espace restreint qui s’étendait entre les deux maisons sans fenêtres, le même décor que représentait le vieux tableau acheté par moi chez un brocanteur. »
Trois tableaux identiques, une date mystérieuse, un secret de famille… Comment Arsène Lupin parviendra-t-il à résoudre l’énigme du Signe de l’ombre ?
Mystère, enquêtes, chasse au trésor… Tel est le thème du numéro d’été du magazine Tétras Lire. Le jeu proposé, « Cambriolage sur La Provence », occupera les détectives en herbe pendant quelques heures (prévoir de photocopier les pages du jeu). Au goûter, ils ne se régaleront de biscuits tutti frutti avant de choisir lectures ou sorties sur le thème des trésors cachés.

De 8 à 12 ans

Tétras Lire, le magazine qui donne des ailes à la lecture. Disponible au numéro ou sur abonnement. Editions Alba Verba

Valérie Allam, Face de Lune

« Dans mon CP, tout irait très bien s’il n’y avait pas Pavlos, un garçon bizarre et tout pâle aux cheveux bouclés. En fait, il est tellement pâle qu’on l’appelle Face-de-Lune. » Un nouveau, qui « passe ses journées à dessiner des navettes spatiales ». Et dont le carnet de croquis attire la convoitise des CM2. Petit à petit, les enfants vont s’apercevoir que Face-de-Lune cache un secret… un secret intergalactique ! Ce petit roman sera idéal pour aider les jeunes lecteurs à se lancer seuls : court, illustré, avec des anecdotes scolaires et une aventure digne de Star Wars – au moins !

De 6 à 9 ans, dès la lecture fluide acquise

Valérie Allam, Face de Lune, illustrations de Julien Plat, Editions Ex Aequo, coll. « Saute-Mouton », 2018, 32 p., 5 €

Elisabeth Dumont-Le Cornec, Crottes de bêtes !

« Pétoulettes, moquettes, fumées, cigares, pelotes : il existe une ribambelle de mots plus rigolos que les savants excréments. » Mais de qui viennent-ils ? Les pétoulettes, de la chèvre et du mouton ; les moquettes, du chevreuil ; les fumées, du cerf ; les cigares, du renard ; et les pelotes, de nombreux oiseaux comme la chouette. Passé le premier éclat de rire un peu bêbête, les enfants se passionneront pour ce livre scientifique pas comme les autres. Car les crottes sont d’importants marqueurs, notamment du territoire. Étudier les déjections permet donc d’en savoir plus sur le mode de vie des animaux. Une autre façon de regarder la nature et de savoir si la belette, le hérisson ou le blaireau sont passés par là.

Dès 6 ans

Elisabeth Dumont-Le Cornec, Crottes de bêtes ! Les excréments des animaux, illustrations d’Emilie Vanvolsem, Ricochet, coll. « Ohé la science ! », 2018, 40 p., 13,50 €

Des chansons, des légendes et… une ourse

Claudine et Roland Sabatier, Le livre des chansons, Chansons de France et d’ailleurs, Gallimard, 2009, 464 p., 15,50 €

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age, illustrations de Carole Hénaff, Auzou, 2017, 240 p., 19,95 €

José Ramón Alonso, L’Ourse, illustrations de Lucía Cobo, Didier Jeunesse, 2017, 32 p., 14,20 € — Traduit de l’espagnol.

Des chansons, des légendes et… une ourse

par Chouette, un livre ! | Radio Libertés

Gwenaëlle Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra — tome 3 : Un ballet inoubliable

« Je suis certaine que si nous cogitons ensemble nous allons trouver un moyen pour que tu assistes à la représentation du ballet La Sylphide malgré l’interdiction du directeur… Attends, laisse-moi réfléchir… » La jeune Iris essaie de consoler Célestine dont la punition est bien sévère (voir ses aventures précédentes). En effet, c’est Carlotta Zambelli elle-même, l’idole de toute la classe de ballet, qui va danser le rôle titre. Les deux petits rats échafaudent alors les plans les plus farfelus, les plus risqués, les plus improbables pour que Célestine puisse assister à ce ballet – et la solution viendra bien sûr par un tout autre chemin.
L’occasion pour les jeunes lectrices de se familiariser avec la danse classique, le ballet romantique et l’Opéra de Paris. Un Opéra dont elles découvrent ici les coulisses, le public, le personnel, mais aussi les superstitions (gentiment démenties) et les légendes, sous la plume délicieuse de Gwenaëlle Barussaud.

De 7 à 10 ans

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 3 : Un ballet inoubliable, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 € — Avec, en marque-pages, une silhouette de Célestine en robe de mousseline.
Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 1 : Le Palais des fées, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 2 : Le Chausson rouge, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or

Athènes, sur le chantier du Parthénon, Ve siècle avant J.-C. Mélia et Théo, 9 ans, « devinent deux ombres courant le long du mur, d’étranges paquets dans les bras.
«  Tu les connais ? murmure la fillette.
— Pas du tout.
— Ils n’ont rien à faire dans le temple.
— Nous non plus, remarque Théo le malin.
— Vrai, mais eux, ce sont des voleurs. Ils emportent quelque chose. Pas nous ! Suivons-les, Athéna l’ordonne ! »
Une chouette hulule au loin comme pour les encourager. »
Mélia, fille d’un peintre, et Théo, fils d’un sculpteur, ont leurs entrées sur le chantier du Parthénon– des yeux grand ouverts, du courage et de la malice à revendre. Une enquête parsemée d’embûches leur permettra de retrouver les voleurs qui ont osé dérober l’or de la déesse Athéna et ont ainsi porté préjudice à Phidias, le célèbre sculpteur. Cette enquête policière permet de découvrir, tout en finesse, la cité de Périclès à son apogée.

De 8 à 10 ans

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or, Illustrations de Marie Caillou, Editions du Rocher, 2018, 128 p., 8,50 €

Michel Luchesi, Pêchons à pied !

Savez-vous pêcher « au doigt et à l’œil » ? « à la pissée » ? « à la bichette », ou encore au « bôcain » ? Au moins êtes-vous gourmands de couteaux, de moules, de praires ou de soles ? Et si ces bestioles sont trop rapides ou trop capricieuses, essayez donc un steak d’algues ! Ce petit guide explique en termes simples que pêcher à pied, sur le sable ou dans les rochers, est tout un art : que capturer ? à quel endroit ? avec quel équipement ? Les dessins sont à la fois techniques et drôles – gageons que personne ne rentrera plus bredouille ! Dédicace spéciale à mes amis de Barfleur.

De 8 à 12 ans (et plus !)

Michel Luchesi, Pêchons à pied ! Manuel de l’apprenti pêcheur en bord de mer, illustrations d’Océane Meklemberg, Vagnon Jeunesse, 2018, 96 p., 12,95 €

Roald Dahl, Billy et les Minuscules

Pourquoi la forêt qui s’étend devant la maison de Billy est-elle interdite d’accès ? Est-ce parce qu’elle abrite des Ecornouflons ? Un Horrifiant Engoulesang ? Billy n’a qu’une idée en tête : sauter la barrière, et y aller voir ! Quand une Chose, une Bête, un Monstre le poursuit, le voilà réfugié sur les hautes branches d’un grand arbre. Et dans cet arbre, vivent des milliers de Minuscules, aux habits et aux modes de vie étrangement démodés. Lesquels prient Billy de les débarrasser d’un terrible « Groinfrognard cracheur de fumée rouge orangé »… Y parviendra-t-il ?
Le « petit Louis » de la version illustrée par Patrick Benson est devenu Billy – dans cette réédition illustrée par Quentin Blake. Difficile de dire laquelle des deux est « la meilleure », chacune a son charme – plus de rêve chez Benson, plus d’humour chez Blake, « très fier que [les] deux éditions co-existent ».

Dès 8 ans

Roald Dahl, Billy et les Minuscules, illustrations de Quentin Blake, Gallimard Jeunesse, « Roman Cadet », 2018, 128 p., 11,50 € — Traduit de l’anglais. Couverture cartonnée.
Roald Dahl, Les Minuscules, illustrations de Patrick Benson, Gallimard Jeunesse, 2002, 66 p., 7,60 €. Les illustrations ont bien plus de charme en grand format, mais l’album semble épuisé.

Christine Palluy, Les contes de Bretagne

« Il y a de cela très longtemps, la vieille Morine habitait seule une masure délabrée à la sortie d’un village de Bretagne. Dans le pays, on l’appelait la chouette, la sorcière, et on accusait la pauvre femme de tous les maux. » Jusqu’au jour où la douce Rozenn, compatissante, recueillit la vieille femme. Laquelle, sur son lit de mort, lui confia un secret : dans telle grotte (je ne vous dirai pas où !), se cache un trésor. Un rouet magique, actionné par un lutin fileur. Christine Palluy a retravaillé la « matière de Bretagne » et présente dans ce recueil huit belles histoires : « Les danseurs de la nuit », « Les Morgans de l’île d Ouessant », « Le lutin du rouet enchanté », « La semaine des Korils », « La fée des Houx », « Le peloton de fil », « La Groac h de l’ île du Lok » et « La grotte des korrigans ».
Leïla Brient, Maud Bihan, Eric Puybaret et Mayalen Goust en ont illustré chacun deux, dans des couleurs vives et dynamiques.

Dès 5 ans (pour la lecture du soir) et dès 9 ans (pour lire seul)

Christine Palluy, Les contes de Bretagne, illustrations de Leïla Brient, Maud Bihan, Eric Puybaret et Mayalen Goust, Lito, 2018, 96 p., 14,90 €

Angie Trius et Mark Doran, Animaux médecins

Qui n’a vu un chat manger de l’herbe – et la régurgiter, se débarrassant ainsi de poils, de plumes et d’os qui encombrent son estomac ? Mais savez-vous que l’éléphante d’Afrique va dévorer un arbre de la famille des borraginacées pour provoquer des contractions et ainsi faciliter la naissance de son éléphanteau ? Que la geai bleu prend des bains de fourmis, dont l’acide formique agit comme un shampoing et lui évite des parasites indésirables ? Après quoi, « les fourmis lavées de leur acide formique sont bien plus savoureuses… Alors les geais bleus les dévorent toutes ! » Cet album présente 14 incroyables « remèdes » mis au point par les animaux sauvages, pour se protéger, se nettoyer ou se soigner. L’album ne nous dit pas si les auteurs, Angie Trius, docteur en médecine vétérinaire et Mark Doran, neurologue et chimiste, ont essayé le shampoing de fourmis contre les poux !

Dès 6 ans

Angie Trius et Mark Doran, Animaux médecins, illustrations de Julio Antonio Blasco, Albin Michel Jeunesse, 2018, 13,90 € — Traduit de l’anglais.

Constantin Kaïteris, Sur un arbre caché

Prenez une forêt
si possible une forêt profonde
prenez-la à deux mains
secouez-la secouez-la bien
Si vous voyez en tomber
sept frères dont un petit poucet
une maison d’ogre
une cabane en pain d’épice
deux ou trois loups un hibou
et un petit pot de beurre
alors vous saurez
que c’est bien une forêt qui conte
sur le bout de vos doigts.
Les « héros » de ces 33 poèmes sont les arbres, les vergers, les bois et les forêts, ceux qui nous invitent à la promenade, à la cueillette, au rêve.
Les images de Joanna Boillat pétillent d’esprit, d’invention et de délicatesse. Elles cachent ou dévoilent, c’est selon, une foule de petits détails : fleurs, fruits, feuilles et racines nous chuchotent à l’oreille les mille voix de la forêt !

Dès 6 ans et pour tous les poètes

  • Constantin Kaïteris, Sur un arbre caché, illustrations de Joanna Boillat, Editions Møtus, 2018, 72 p., 10,90 € — Imprimé en République Tchèque
  • Des mêmes auteurs : Un jardin sur le bout de la langue, Editions Møtus, 2014, 72 p., 10 €

Mark Hutchinson, Les reptiles

Crocodiliens, reptiles, serpents, tortues d’eau et de terre – ces animaux fascinent les enfants, toujours aux premières loges des terrariums et autres vivariums. Enfin, du bon côté de la vitre ! Cet album documentaire est idéal pour compléter une visite. Saviez-vous qu’il existe « 23 espèces de crocodiliens : 2 alligators, 6 caïmans, 2 gavials et 13 crocodiles » ? Et que seul l’alligator chinois, »espèce menacée de disparition, [est] capable de survivre aux hivers froids dans les eaux partiellement gelées » ? Photos et illustrations sont parfois terrifiantes, nos vieux instincts de fuite fonctionnent même devant des images !

Dès 6 ans pour les images, dès 10 ans pour le texte

Mark Hutchinson, Les reptiles, Larousse, coll. « A la loupe », 2009, 64 p., 12,90 € — Traduit de l’anglais.