Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

De 7 à 8 ans

Béatrice Egémar, La Guerre des pantoufles

« — Qu’est-ce que je vois ? Tu as les pieds nus ? Va vite mettre tes pantoufles !
Et pourtant… On est si bien, les orteils à l’air, vautré sur un canapé ! […] Mais curieusement, Maman n’est pas du tout de cet avis. » Et un beau soir, Maxence décide de se débarrasser de ses pantoufles, « pour de bon ». S’en suivra une série de gags et de catastrophes, car à rusé, rusé et demi… Que fera Maxence le soir de Noël, quand il n’aura plus de pantoufle à mettre devant la cheminée ? Un court roman parfait pour ne pas oublier les fondamentaux pendant les vacances : savoir lire, et s’amuser !

Dès 6 ans, fin de CP

Béatrice Egémar, La Guerre des pantoufles, illustrations de Julien Plat, Editions Ex Aequo, coll. « Saute-Mouton », 2018, 32 p., 5 €

Valérie Allam, Face de Lune

« Dans mon CP, tout irait très bien s’il n’y avait pas Pavlos, un garçon bizarre et tout pâle aux cheveux bouclés. En fait, il est tellement pâle qu’on l’appelle Face-de-Lune. » Un nouveau, qui « passe ses journées à dessiner des navettes spatiales ». Et dont le carnet de croquis attire la convoitise des CM2. Petit à petit, les enfants vont s’apercevoir que Face-de-Lune cache un secret… un secret intergalactique ! Ce petit roman sera idéal pour aider les jeunes lecteurs à se lancer seuls : court, illustré, avec des anecdotes scolaires et une aventure digne de Star Wars – au moins !

De 6 à 9 ans, dès la lecture fluide acquise

Valérie Allam, Face de Lune, illustrations de Julien Plat, Editions Ex Aequo, coll. « Saute-Mouton », 2018, 32 p., 5 €

Elisabeth Dumont-Le Cornec, Crottes de bêtes !

« Pétoulettes, moquettes, fumées, cigares, pelotes : il existe une ribambelle de mots plus rigolos que les savants excréments. » Mais de qui viennent-ils ? Les pétoulettes, de la chèvre et du mouton ; les moquettes, du chevreuil ; les fumées, du cerf ; les cigares, du renard ; et les pelotes, de nombreux oiseaux comme la chouette. Passé le premier éclat de rire un peu bêbête, les enfants se passionneront pour ce livre scientifique pas comme les autres. Car les crottes sont d’importants marqueurs, notamment du territoire. Étudier les déjections permet donc d’en savoir plus sur le mode de vie des animaux. Une autre façon de regarder la nature et de savoir si la belette, le hérisson ou le blaireau sont passés par là.

Dès 6 ans

Elisabeth Dumont-Le Cornec, Crottes de bêtes ! Les excréments des animaux, illustrations d’Emilie Vanvolsem, Ricochet, coll. « Ohé la science ! », 2018, 40 p., 13,50 €

Akiko Miyakoshi, Une maison dans les buissons

« Aujourd’hui, Sakko s’installe dans sa nouvelle maison. […] Est-ce que je peux aller jouer dehors ? demande Sakko. » Et voilà notre petite demoiselle partie explorer le voisinage. Au creux d’un buisson, « on dirait une petite cabane toute ronde » ; s’y trouve un panier et une dînette – mais personne… Sakko décore le panier de pissenlits, prépare le pique-nique. Et fait la connaissance de Yoko, sa petite voisine, qui devient son amie. Un charmant album tout empreint de la courtoisie, du raffinement et de l’élégance japonaises.

De 5 à 8 ans

Akiko Miyakoshi, Une maison dans les buissons, Syros, 2017, 40 p., 14,90 € — Traduit du japonais par Nadia Porcar.

Des chansons, des légendes et… une ourse

Claudine et Roland Sabatier, Le livre des chansons, Chansons de France et d’ailleurs, Gallimard, 2009, 464 p., 15,50 €

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age, illustrations de Carole Hénaff, Auzou, 2017, 240 p., 19,95 €

José Ramón Alonso, L’Ourse, illustrations de Lucía Cobo, Didier Jeunesse, 2017, 32 p., 14,20 € — Traduit de l’espagnol.

Des chansons, des légendes et… une ourse

par Chouette, un livre ! | Radio Libertés

Gwenaëlle Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra — tome 3 : Un ballet inoubliable

« Je suis certaine que si nous cogitons ensemble nous allons trouver un moyen pour que tu assistes à la représentation du ballet La Sylphide malgré l’interdiction du directeur… Attends, laisse-moi réfléchir… » La jeune Iris essaie de consoler Célestine dont la punition est bien sévère (voir ses aventures précédentes). En effet, c’est Carlotta Zambelli elle-même, l’idole de toute la classe de ballet, qui va danser le rôle titre. Les deux petits rats échafaudent alors les plans les plus farfelus, les plus risqués, les plus improbables pour que Célestine puisse assister à ce ballet – et la solution viendra bien sûr par un tout autre chemin.
L’occasion pour les jeunes lectrices de se familiariser avec la danse classique, le ballet romantique et l’Opéra de Paris. Un Opéra dont elles découvrent ici les coulisses, le public, le personnel, mais aussi les superstitions (gentiment démenties) et les légendes, sous la plume délicieuse de Gwenaëlle Barussaud.

De 7 à 10 ans

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 3 : Un ballet inoubliable, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 € — Avec, en marque-pages, une silhouette de Célestine en robe de mousseline.
Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 1 : Le Palais des fées, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 2 : Le Chausson rouge, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €

Christine Palluy, Les contes de Bretagne

« Il y a de cela très longtemps, la vieille Morine habitait seule une masure délabrée à la sortie d’un village de Bretagne. Dans le pays, on l’appelait la chouette, la sorcière, et on accusait la pauvre femme de tous les maux. » Jusqu’au jour où la douce Rozenn, compatissante, recueillit la vieille femme. Laquelle, sur son lit de mort, lui confia un secret : dans telle grotte (je ne vous dirai pas où !), se cache un trésor. Un rouet magique, actionné par un lutin fileur. Christine Palluy a retravaillé la « matière de Bretagne » et présente dans ce recueil huit belles histoires : « Les danseurs de la nuit », « Les Morgans de l’île d Ouessant », « Le lutin du rouet enchanté », « La semaine des Korils », « La fée des Houx », « Le peloton de fil », « La Groac h de l’ île du Lok » et « La grotte des korrigans ».
Leïla Brient, Maud Bihan, Eric Puybaret et Mayalen Goust en ont illustré chacun deux, dans des couleurs vives et dynamiques.

Dès 5 ans (pour la lecture du soir) et dès 9 ans (pour lire seul)

Christine Palluy, Les contes de Bretagne, illustrations de Leïla Brient, Maud Bihan, Eric Puybaret et Mayalen Goust, Lito, 2018, 96 p., 14,90 €

Roselyne Lesueur, Mon abécédaire animalier

Sur un semis de fleurs roses, un A jaune se détache sur un fond bleu et n’a pas peur d’être piqué par ces superbes abeilles très affairées. « Les abeilles butinent le miel des fleurs », la phrase qui accompagne cette lettrine est calligraphiée avec soin et n’attend que d’être recopiée – après un bel exercice dans le cahier de coloriage. Du B de la Baleine, au Z du zèbre, en passant par le F de la fourmi et le N du narval, cet abécédaire est illustré à la manière des enluminures médiévales – mais avec un trait moderne et quelques incursions sur des terres inconnues au Moyen Age. Les couleurs sont très fraîches, l’ensemble gai et lumineux – tout ce qu’il faut pour que les petits apprennent dans la joie et la bonne humeur.

Dès 5 ans

Roselyne Lesueur, Mon abécédaire animalier, Editions Saint-Jude, 2018, 26 p., 8 € — Album à colorier, 3 €

Angie Trius et Mark Doran, Animaux médecins

Qui n’a vu un chat manger de l’herbe – et la régurgiter, se débarrassant ainsi de poils, de plumes et d’os qui encombrent son estomac ? Mais savez-vous que l’éléphante d’Afrique va dévorer un arbre de la famille des borraginacées pour provoquer des contractions et ainsi faciliter la naissance de son éléphanteau ? Que la geai bleu prend des bains de fourmis, dont l’acide formique agit comme un shampoing et lui évite des parasites indésirables ? Après quoi, « les fourmis lavées de leur acide formique sont bien plus savoureuses… Alors les geais bleus les dévorent toutes ! » Cet album présente 14 incroyables « remèdes » mis au point par les animaux sauvages, pour se protéger, se nettoyer ou se soigner. L’album ne nous dit pas si les auteurs, Angie Trius, docteur en médecine vétérinaire et Mark Doran, neurologue et chimiste, ont essayé le shampoing de fourmis contre les poux !

Dès 6 ans

Angie Trius et Mark Doran, Animaux médecins, illustrations de Julio Antonio Blasco, Albin Michel Jeunesse, 2018, 13,90 € — Traduit de l’anglais.

Constantin Kaïteris, Sur un arbre caché

Prenez une forêt
si possible une forêt profonde
prenez-la à deux mains
secouez-la secouez-la bien
Si vous voyez en tomber
sept frères dont un petit poucet
une maison d’ogre
une cabane en pain d’épice
deux ou trois loups un hibou
et un petit pot de beurre
alors vous saurez
que c’est bien une forêt qui conte
sur le bout de vos doigts.
Les « héros » de ces 33 poèmes sont les arbres, les vergers, les bois et les forêts, ceux qui nous invitent à la promenade, à la cueillette, au rêve.
Les images de Joanna Boillat pétillent d’esprit, d’invention et de délicatesse. Elles cachent ou dévoilent, c’est selon, une foule de petits détails : fleurs, fruits, feuilles et racines nous chuchotent à l’oreille les mille voix de la forêt !

Dès 6 ans et pour tous les poètes

  • Constantin Kaïteris, Sur un arbre caché, illustrations de Joanna Boillat, Editions Møtus, 2018, 72 p., 10,90 € — Imprimé en République Tchèque
  • Des mêmes auteurs : Un jardin sur le bout de la langue, Editions Møtus, 2014, 72 p., 10 €

Mark Hutchinson, Les reptiles

Crocodiliens, reptiles, serpents, tortues d’eau et de terre – ces animaux fascinent les enfants, toujours aux premières loges des terrariums et autres vivariums. Enfin, du bon côté de la vitre ! Cet album documentaire est idéal pour compléter une visite. Saviez-vous qu’il existe « 23 espèces de crocodiliens : 2 alligators, 6 caïmans, 2 gavials et 13 crocodiles » ? Et que seul l’alligator chinois, »espèce menacée de disparition, [est] capable de survivre aux hivers froids dans les eaux partiellement gelées » ? Photos et illustrations sont parfois terrifiantes, nos vieux instincts de fuite fonctionnent même devant des images !

Dès 6 ans pour les images, dès 10 ans pour le texte

Mark Hutchinson, Les reptiles, Larousse, coll. « A la loupe », 2009, 64 p., 12,90 € — Traduit de l’anglais.

Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard, Emma et Loustic, A la rescousse de Tonton Antoine

Revenu d’un voyage aux Etats-Unis, Tonton Antoine se retrouve sans travail – mais avec un projet. « “Génial” d’après moi et “casse-figure” selon Maman. » : créer un site internet de casting d’animaux. Bien sûr, la vedette en sera Loustic, le chat d’Emma, qui, entraîné à faire le pitre, deviendra vite une vedette.
A la rescousse de Tonton Antoine est l’un des nouveaux mini-romans de la série Emma et Loustic, destinée aux apprentis lecteurs, « un vrai roman à lire tout seul » : mots simples, typographie aérée, illustrations dynamiques, intrigue gentillette, bons sentiments et touche d’humour. Idéal dans la bibliothèque de la classe ou en lecture suivie de fin d’année. Comme beaucoup de petits romans, la série s’adresse plutôt aux jeunes Emma (hum, hum, Flaubert n’est pas loin !) qu’aux garçons, souvent plus tentés par des documentaires.

De 7 à 8 ans, lecteurs débutants

Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard, Emma et Loustic, A la rescousse de Tonton Antoine, Albin Michel Jeunesse, 2018, 48 p., 5,90 € — Cinq autres titres dans la même série.