Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

De 5 à 6 ans

Inès de Chantérac, Abécédaire zoologique

Savez-vous qu’un diplodocus peut être diplomate ? Un kangourou, kleptomane ? Un narval, noctambule ? Un vison, vaniteux ? De l’âne attentif au zèbre zélé, de A à Z, Inès de Chantérac vous conduit dans les allées d’un zoo vivant et coloré. Les animaux y sont dépeints, à l’instar de ceux du fabuliste, avec qualités et défauts, de charmantes émotions, de plus coquines aussi. Les mots les plus compliqués sont parfois les plus cocasses et fondent dans la bouche comme des sucreries. Une joyeuse façon d’apprendre l’alphabet, avec ses majuscules et des minuscules, mais aussi le nom d’animaux moins connus, du fennec à l’unau en passant par le quetzal et le xipho. Inès de Chantérac n’a pas son pareil pour leur donner des traits malicieux et les habiller, voire les accoutrer avec une vive imagination teintée de tendresse. Quelle idée d’affubler le raton laveur d’un bermuda aux couleurs de la Bretagne !

Dès 3 ans

Inès de Chantérac, Abécédaire zoologique, Editions Pierre Téqui, 2019, 32 p., 13,90 € — Imprimé en France

Hélo-Ita, L’atelier Déco de Noël

Les flocons de neige, vous les préférez brodés ou parfumés à la cannelle ? Avec de la feutrine, commence-t-on par découper des sapins ou suspensions pour le « vrai » sapin ? Sur le thème de Noël, Hélo-Ita, graphiste, illustratrice et bricoleuse hors-pair, propose dans cet album dix idées originales et faciles à réaliser pour des petites mains, avec de nombreuses variantes. Un bon complément à son Atelier biscuits !

Dès 5 ans

Hélo-Ita, L’atelier Déco de Noël, Mango Jeunesse, coll. « Les après-midi créatifs », 2019, 56 p., 11,95 €
Du même auteur, dans la même collection : L’atelier gâteaux de Noël, Mango, 2019, 56 p., 11,95 €

Beatrix Potter, Le Petit Chaperon rouge

« Il était une fois, dans un village, la plus adorable des petites filles. […] Sa mère avait cousu pour elle un joli petit chaperon de flanelle rouge. Avec ses boucles brunes au milieu de tout ce rouge, l’enfant ressemblait à un coquelicot. […] tout le monde l’appelait par ce nom : le Petit Chaperon rouge. » Et bien sûr, elle alla porter à sa Grand-Mère un petit pot de beurre… Beatrix Potter reste fidèle au conte de Perrault, tout en brodant quelques détails very british. Suspens et horreur sont au-rendez-vous, dans la verte campagne anglaise si joliment dessinée par Helen Oxenbury. Potagers, prairies fleuries, tea time… oui mais, il y a aussi un loup, « peu recommandable », selon l’illustratrice qui s’est prise au jeu de dessiner un loup « famélique et fourbe au début » et la panse bien remplie à la fin. Car c’est bien « ainsi [que] finit le Petit Chaperon rouge ». Croquée, tout comme sa grand-mère.

Dès 4 ans

Beatrix Potter, Le Petit Chaperon rouge, illustrations d’Helen Oxenbury, L’École des Loisirs, coll. « Kaleidoscope », 2019, 46 p., 13,50 € — Imprimé en Chine. Traduit de l’anglais.

Lucy Bowmann, Noël avec autocollants

Les vitrines scintillent, les nuits s’allongent – et les mercredis après-midi deviennent un peu longs à occuper ! Avec plus de 800 autocollants, dont de nombreuses vignettes brillantes, les enfants compléteront de jolies scènes hivernales et festives : des bonshommes de neige, des jeux sur un lac gelé, la décoration du sapin, l’atelier du père Noël et sa hotte à remplir de cadeaux. Les autocollants pourront aussi servir à créer des cartes de vœux ou des étiquettes cadeaux- selon votre propre interprétation du Père Noël : créateur, fournisseur ou distributeur de cadeaux ? Magique, c’est sûr !

Dès 5 ans

Lucy Bowmann, Noël avec autocollants, illustrations de Stella Bagott, Usborne, 2019, 23 p., 6,50 € — Imprimé en Malaisie

Priem, Si tu pouvais décrocher la lune

« Si tu pouvais décrocher la lune… Tu la cacherais ? Tu l’offrirais ? Tu la présenterais au poisson-lune ? » A l’aide du célèbre jeu tangram, Simon Priem revisite avec beaucoup de poésie et de tendresse le pouvoir fascinant de la lune sur notre imaginaire. Il invite les petits comme les grands à poursuivre l’aventure et à décrocher la lune en assemblant les pièces de ses rêves. Un tout petit livre, format « mouchoir de poche », très sobre avec ses pièces rouges et cette lune grise sur fond noir, et drôlement efficace. Un tout petit prix pour des heures de rêverie et de poésie.

Dès 4 ans

Simon Priem, Si tu pouvais décrocher la lune, Editions Møtus, coll. « Mouchoir de poche », 2019, 32 p., 4,60 €  — Imprimé en République tchèque

Comptines de la mère l’oie, illustrées par Gérard DuBois

« Humpty Dumpty sur un mur en pierre
Humpty Dumpty est tombé par terre
Ni les chevaux ni les valets du roi
Ne purent jamais remettre Humpty droit »
Partons en voyage au pays du non-sense ! Humpty Dumpty y croise Tweedledum et Tweedledee, un moineau, un corbeau, un lion, une licorne – mais tout cela ne nous dit pas « qui a tué le rouge-gorge »… Gérard DuBois a accepté les contraintes de la collection : une semaine et quatre couleurs, pour illustrer ces comptines venues d’outre-Manche. Il a choisi du bleu, du jaune, de l’orangé et un gris-brun terre d’ombre, ce qui donne un petit côté suranné à ces Nursery Rhymes parfois cocasses, parfois cruelles, toujours incongrues.

Dès 5 ans

Comptines de la mère l’oie, illustrées par Gérard DuBois, traduites et adaptées de l’anglais par Christian Demilly, Grasset Jeunesse, « La Collection », 2019, 32 p., 19,90 € — Imprimé en Espagne

Rhéa Dufresne, Les mesures, ça s’allonge un peu, beaucoup, énormément…

« Un millimètre, c’est la plus petite mesure sur ma règle, ou le plus petit espace entre deux lignes. C’est aussi un grain de sable ou un pépin de framboise. Ces petits objets sont difficiles à manipuler avec mes doigts. » Mais c’est déjà bien plus grand qu’un micron qui mesure des choses « que mon œil ne peut pas voir ». Un centimètre, 10, puis 25 centimètres, un mètre, voilà des mesures faciles à concevoir pour un enfant. Cent mètres, un kilomètre, mille kilomètres, une année-lumière, voilà qui est de plus en plus compliqué ! Sauf avec les explications très claires et les exemples plein de malice de Rhéa Dufresne et les dessins très dynamiques de Sébastien Chebret ! Alors, grand comment ? Grand comme ça ? Soyons plus précis : tout se mesure, du minuscule à l’immense !

Dès 4 ans

Rhéa Dufresne, Les mesures, ça s’allonge un peu, beaucoup, énormément…, illustrations de Sébastien Chebret, Editions du Ricochet, coll. « Les Canoës »,  2019, 12,50 € — Imprimé en Pologne

Christian Demilly, Le Grand Voyage en Abécédaire

« Dehors l’air est glacial, mais dans l’âtre brûle un feu qui réchauffe les corps et les âmes. » Au menu du petit-déjeuner ? « Amandes, ananas, abricots, plongés dans un sirop aux arômes de vanille. » En voilà une belle page consacrée à la lettre « A » ! Deux petits personnages enfilent leurs anoraks, car l’aventure les attend ! Chaque page est consacrée à un épisode de leur expédition « en Abécédaire » : après un voyage en barque et un pique-nique sur une île, embarquement sur un extraordinaire vieux gréement et retour en train. Pas le temps de s’ennuyer ! Une ou deux lettres de l’alphabet donnent le « la » de chaque page et rythment la narration. Le grand format de l’album, la police en écriture cursive et les dessins inspirés des coloriages des années 1930–1950 feront la joie des classes, des bibliothèques et des familles nombreuses. A vous de réviser les règles du whist et du yam !

Dès 4 ans

Christian Demilly, Le Grand Voyage en Abécédaire, illustrations d’Alain Pilon, Grasset Jeunesse, coll. « Lecteurs en herbe », 2019, 48 p., 18,50 € — Imprimé en Espagne

Vincent Péghaire, Mes premières émotions dans l’art

« Ohé ! Je suis là ! Maman, prends-moi dans tes bras ! Maman, regarde, j’ai fait un dessin ! » Mais le dessin est tombé, aux pieds d’une bien jolie maman victorienne car la fillette qui tire sur sa robe cherche par tous les moyens à attirer l’attention : pourquoi donc de maman câline-t-elle ce bébé ? Ce charmant tableau de Christian Mary Wilbee illustre une émotion bien fréquente chez les petits : la jalousie. Car« toi, est-ce qu’il t’arrive de te sentir mal quand tes parents s’occupent d’un autre enfant ? Est-ce que tu es vert de jalousie ? » Des émotions qu’il s’agit de comprendre, de nommer et, ici, d’illustrer à travers leur représentation dans des œuvres d’art : la tristesse avec Van Gogh, la peur avec Munch, la faim avec Picasso, l’amour avec Klimt, la sérénité avec Bonnard… Des artistes avec qui dialoguer, pour donner des couleurs à ses émotions.

Dès 4 ans

Vincent Péghaire, Mes premières émotions dans l’art, Palette, coll. « Eveil », 2019, 13,90 € — Imprimé en Pologne

Teresa Arroyo Corcobado, Lola sur le rivage

« “Tu verras, Lola, là où on va tu te feras vite de nouveaux amis.” Moi, je n’ai rien dit. Je regardais mon ancienne vie disparaitre lentement, derrière nous. » Lola a quitté la ville et ses amis pour un minuscule village, là-bas, dans le nord. Il ne lui reste qu’à descendre sur la plage : « La mer chahute, chuchote. Alors, à mon tour, je lui raconte mes secrets. » La maman de Lola, factrice, ne se déplace ni à pied ni à vélo, mais en bateau. Et quand elle emmène Lola dans sa tournée, celle-ci se voit offrir ici une boussole, ailleurs une lampe de poche. Des cadeaux de bienvenue qu’elle ira partager avec ses camarades de classe. Lola ne sera plus jamais seule. Un bel album qui fait le lien entre l’Espagne de Teresa Arroyo Corcobado et le nord de l’Europe, car Lola découvre une contrée sauvage qui ressemble beaucoup aux Lofoten.

Dès 5 ans

Teresa Arroyo Corcobado, Lola sur le rivage, Versant Sud, 2019, 40 p., 15,90 € — traduit de l’espagnol.

Jeanne Boyer, Albert guérit les gros bobos

« Albert joue au docteur dans sa chambre. Son petit frère Hector entre en criant : — Regarde mon gros bobo ! » En fait de trousse d’urgence, Albert prend ses feutres, et hop ! Voilà un « vrai gros bobo », puis une cicatrice… et le jeu devient un jeu de pirates. « Tu lis, tu ris, mission accomplie ! », tel est le leitmotiv de cette collection sans prétention, joliment illustrée. Ces « histoires très courtes pour le CP » seront une passerelle bienvenue entre le livre (ou les fiches) de lecture et les livres « de grands ».

Dès 5 ans

Jeanne Boyer, Albert guérit les gros bobos, illustrations de Marion Piffaretti, Rageot, 2019, 32 p., 4,90 € — Imprimé en France
Dans la même collection : Albert adore les dinosaures, Albert efface les punitions.

Typographie et tapisserie, itinéraire d’un artisan aux doigts d’or

Jean-Claude Ferrer a été typographe avant que d’être lissier. Pour lui,le travail de la main et celui du cerveau vont de pair. Il vous invite à une belle démonstration tous les dimanches après-midi, à Rueil-Malmaison. Vous repartirez même avec un petit souvenir ! Profitez-en pour visiter aussi le domaine et le château de la Malmaison et pour vous promener dans les parcs environnants.

Pour toute la famille

De 14 à 18 h, le dimanche. Maison Daubigny, 49 rue du Halage, 92350 Rueil Malmaison