Thème

Le coin des parents et autres adultes

Sabine de la Moissonière, Eduquer par le cinéma

Sabine de la Moissonière, Eduquer par le cinéma

« Le Discours d’un Roi », « Les Chariots de feu », « Fahrenheit 451 » : de grands classiques du cinéma, s’il en est, dignes de la filmothèque de tout « honnête homme » d’aujourd’hui. Mais vous souvenez-vous de « Ciel d’Octobre », du « Club des Empereurs », de « Looking for Eric » ou de « Miracle en Alabama » ? Si vous souhaitez présenter ces films dans votre ciné-club ou les regarder en famille, cette « filmothèque idéale » vous sera d’un précieux secours.
Sabine de la Moissonnière, professeur de lettres et formatrice en analyse filmique, a repéré plus de 300 films parus des années 1920 à aujourd’hui, qui proposent un échantillon représentatif de tous les genres cinématographiques (animation, aventure, comédie, drame, historique, western, film d’auteur…), et les a classés par grands thèmes : enfance et adolescence, relation au père, devenir soi-même, amour et couple, justice, communauté et histoire, humour.
Plus qu’un simple catalogue, c’est un véritable manuel, qui offre au lecteur une méthodologie d’éducation au cinéma et par le cinéma et des analyses détaillées de films. Il permettra d’apporter aux collégiens et aux lycéens une culture cinématographique, des outils critiques et des pistes de réflexion. L’ouvrage propose en outre un regard chrétien sur les films étudiés, faisant de ce livre un ouvrage de référence pour les animateurs d’aumôneries.
Pour les familles, cette filmothèque permettra de choisir de bons films classiques, parfois oubliés, à destination des 10–15 ans et de passer de bons moments devant un écran ! Il n’est pas interdit aux parents de frimer un peu en évoquant la construction du film ou la symbolique de la bande-son.

Adultes, parents, animateurs de ciné-clubs, enseignants

Sabine de la Moissonnière, Eduquer par le cinéma, préface de Xavier Darcos, Le Centurion, 2018, 292 p., 19,90 €

Sylvain Tesson, Un été avec Homère

Sylvain Tesson, Un été avec Homère

« L’Odyssée et l’Iliade ruissellent de photons. Les Grecs ont toujours voué un culte à la lumière. Pour son malheur, Achille devient une ombre. Sortir du soleil constitue le plus funeste destin. On ne plaisante pas avec l’astre. La lumière inonde la vie, réjouit le monde. »
Perché pendant quelques semaines sur quelque rocher solitaire des Cyclades, Sylvain Tesson s’est « posé », le temps de relire « l’Iliade et l’Odyssée à la lueur d’une ampoule alimentée par un générateur ». Une belle manière de se régénérer et de nous inviter à semblable cure de jouvence, dans l’écume et le vent ! En de brefs textes ciselés, illustrés de citations célèbres ou moins connues, il tisse et brode sur cette toile toujours recommencée qui nous raconte notre plus ancienne mémoire : dieux, hommes et héros y vivent, acceptant le sort tissé par les Parques, une chanson à la bouche. Citant les grands hellénistes – Romilly, Veyne, Vernant – mais sans pédanterie, il propose des allers et retours fort pertinents avec notre « siècle XXI », celui de l’abondance, de la démesure et de l’immédiateté. Une belle invitation aussi à renouer avec le paganisme, qui « consisterait à se tenir devant le spectacle du monde et à l’accueillir sans rien espérer », un « monde de splendeurs et de dangers ». Parce que, dans « un pétillement de calanque », « les Grecs nous renseignent sur ce que nous ne sommes pas encore devenus » : c’est là tout le miracle antique, cette « incomparable familiarité » avec ces « vers à la jeunesse immortelle ».
Ce volume reprend, sous une forme plus littéraire, la série d’émissions diffusées pendant l’été 2017 sur France Inter et permet de revenir sur les plus belles intuitions de Sylvain Tesson, très inspiré par la lecture d’Homère.

Adolescents, adultes

  • Sylvain Tesson, Un été avec Homère, Editions des Equateurs / France Inter, 2018, 252 p., 14,50 €
  • Pour l’Odyssée : traduction de Philippe Jaccottet, Ed La Découverte, 1982 – poche 2004.
  • Pour l’Iliade : traduction de Philippe Brunet, Ed du Seuil, 2010, Points, 2012
Danse, rêve et poésie à l’antenne de Radio Libertés

Danse, rêve et poésie à l’antenne de Radio Libertés

In the summary of this radio chronicle, two little novels for budding ballerinas, an album for those who dream of deserted islands and a collection of poems from all over Europe.

radio libertés : danse, rêve et poésie

par chouetteunlivre | radio libertés

Au sommaire de cette chronique, quatre titres :

  • Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra , Tome 1 : Le palais des fées – tome 2 : Le chausson rouge, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
  • Peter Sís, Robinson, Grasset Jeunesse, 2018, 56 p., 18,90 €
  • Poèmes d’Europe, choisis par Christine Meunier et illustrés par Michèle Warluzel, Editions Illador, coll. « Couleurs », 2015, 260 p., 33 €
Les Fables du Labyrinthe, illustrées par Carine Sanson

Les Fables du Labyrinthe, illustrées par Carine Sanson

« Les grenouilles se lassant / De l’état démocratique, / Par leurs clameurs firent tant / Que Jupin les soumit au pouvoir monarchique. » Mais ce roi est si pacifique, que les grenouilles s’en plaignent à Jupiter, lequel, las de leurs criailleries, leur envoie une grue « qui les croque, qui les tue / qui les gobe à son plaisir ». Cette célèbre fable de La Fontaine vient en contrepoint d’une fable antique, une des 39 fables dont les personnages et les animaux peuplaient, dans le parc de Versailles, le « bosquet du labyrinthe ». Un bosquet féérique, conçu par Le Nôtre, dont la vie dura à peine un siècle, et dont le souvenir reste dans de belles gravures. Carine Sanson a mis ces fables en images dans ce somptueux album. Elle a aussi dessiné le plan interactif du labyrinthe et conçu quelques petits films animés, à découvrir sur le site internet des Fables du Labyrinthe.

Dès 10 ans et pour toute la famille

Les Fables du Labyrinthe, Esope, Phèdre, La Fontaine et les autres, illustrées par Carine Sanson, Editions Illador, 2018, 96 p., 33 €

Les Grenouilles et Jupiter, fable animée.

Poèmes d’Europe, choisis par Christine Meunier

Poèmes d’Europe, choisis par Christine Meunier

« Le lac des forêts, bleu, / Lourd de nymphéas jaunes, / Ridé de blanches fronces / Fait trembler une barque. / Et moi je passe au long des rives, / Avec un air d’écouter et d’attendre / Qu’elle surgisse des roseaux / Et qu’elle chavire dans mes bras. » Mihai Eminescu. Connaissiez-vous ce superbe poème roumain ? De L’île du lac d’Innisfree de Yeats à la Castille d’Unamuno, de l’Eté de Trakl à la Neige de Vigny, de l’âne de Jammes aux Oiseaux d’Aristophane, des enfants chantés par Rimbaud aux amours de Du Bellay ou de Camões, des Satires de Juvénal à la Chanson à boire le punch de Schiller, cet album propose un merveilleux voyage dans la poésie européenne.

Paysages, saisons, flore, bestiaire, amour, enfance… autant de domaines où s’est exprimé le génie de notre Europe. Cette anthologie bilingue regroupe 83 auteurs, une centaine de poèmes en plus de vingt langues. Les aquarelles qui illustrent chaque poème sont d’une douceur et d’une élégance un peu désuètes mais charmantes. Lire ces poèmes d’Europe, c’est mieux faire connaissance avec la civilisation européenne, se l’approprier et ainsi prendre conscience de son appartenance à une même culture, véritable ciment entre des peuples si variés.

Dès 10 ans et pour toute la famille

Poèmes d’Europe, choisis par Christine Meunier et illustrés par Michèle Warluzel, Editions Illador, coll. « Couleurs », 2015, 260 p., 33 €

Claudine et Roland Sabatier, Le livre des chansons, Chansons de France et d’ailleurs

Claudine et Roland Sabatier, Le livre des chansons, Chansons de France et d’ailleurs

Claudine et Roland Sabatier ont sélectionné et illustré, pour notre grand bonheur, plus de 200 chansons du répertoire traditionnel. Si chacun connaît encore par cœur « Frère Jacques », ou « La souris verte », qui chante encore de mémoire « Les gars de Locminé », « Le sire de Framboisy » ou « Catherine était chrétienne » ? Chants de nourrice, chants de marins, chants de marche, chants de veillées, rondes, chants révolutionnaires… et quelques chansons à partager avec des amis étrangers, comme « Heidenröslein », « Molly Malone » ou « Kalinka », feront passer d’excellents moments. Les paroles originales sont accompagnées de la partition. Bref, un trésor aux images gaies et parfois impertinentes !

Pour toute la famille

Claudine et Roland Sabatier, Le livre des chansons, Chansons de France et d’ailleurs, Gallimard, 2009, 464 p., 15,50 €

Stéphanie Buhot, Les enfants au musée !

Stéphanie Buhot, Les enfants au musée !

Carnet de croquis en main, les yeux écarquillés, ils tentent de recopier des hiéroglyphes, de saisir la silhouette d’une statue, voire le mouvement d’une marine. Vous pensez que je rêve ? Pas du tout ! Les enfants sont fascinés par les œuvres d’art et par les musées qui les abritent – à condition de choisir des lieux calmes, et, parfois, de promettre un bon goûter à la sortie ! Si vous voulez vous remettre en mémoire les courants artistiques, proposer des jeux inédits de « cherche et trouve », ou connaître les mille astuces des grands musées, cet ouvrage, dû à la plume aussi savante que pédagogique de Stéphanie Buhot, vous sera d’une grande aide.

Pour les parents et toute la famille.

Stéphanie Buhot, Les enfants au musée ! Le guide indispensable pour tous les parents, Editions du Rocher, 2018, 212 p., 16,90 €

Dimitri Casali et Christophe Beyeler, L’Histoire de France vue par les peintres

Dimitri Casali et Christophe Beyeler, L’Histoire de France vue par les peintres

En cent tableaux, Dimitri Casali et Christophe Beyeler déroulent sous nos yeux une histoire de France vivante, mouvementée parfois, émouvante souvent. De « Vercingétorix se rendant à César », peint en 1886 par Henri-Paul Motte à une « Scène du débarquement sur Sword Beach le 6 juin 1944 » de Richard Willis, ce sont près de 2000 ans de notre épopée nationale qui ont inspiré les artistes les plus divers.

Les commentaires historiques sont complétés par une analyse fine des détails de certains tableaux : du manteau d’hermine de Philippe Auguste devant Acre, lors de la 3e croisade, au cimier garni d’une chenille écarlate porté par un carabinier de Napoléon à Winkowo , de la cocarde de Charlotte Corday à l’aérostat qui domine le champ de bataille de Fleurus, rien n’a échappé à l’œil perspicace de deux historiens. Les lecteurs de Dimitri Casali ne seront pas étonnés de la part belle faite à l’épopée napoléonienne.

Gérôme, David, Delacroix, Meissonier, Vernet, autant de noms connus pour leurs grandes compositions devenues les « images d’Epinal » qui, il y a peu encore, illustraient les livres scolaires. Ces œuvres de commande s’inscrivent souvent dans une volonté politique que les auteurs n’occultent pas, donnant ainsi à lire la construction de notre identité nationale.

Dès 12 ans et pour toute la famille

Dimitri Casali et Christophe Beyeler, L’Histoire de France vue par les peintres, Flammarion, 2017, 320 p., 19,90 €

Thibaud Dubois, Merveilleux Noëls de Bretagne

Thibaud Dubois, Merveilleux Noëls de Bretagne

Merveilleuse, la nuit de Noël l’est particulièrement en Bretagne, où les contes celtes ont nourri le légendaire chrétien. Les pierres levées cachent des trésors, les animaux parlent, le diable se fait sabotier, les bûches flambent dans l’âtre, les chanteurs de chansons rivalisent d’imagination…

Thibaud Dubois a recueilli des contes auprès d’auteurs aussi célèbres qu’Anatole Le Braz, Emile Souvestre, Charles Le Goffic, sans oublier les deux Théodore – Botrel et Hersart de la Villemarqué. Quelques-uns de ses contes, « mis au propre » au XIXe siècle, nous rappellent aussi que la Bretagne était fort pauvre, que le médecin ne venait pas toujours au chevet des enfants malades et que certaines tables étaient bien maigres – une manière aussi de rappeler que Noël est une fête où l’on partage avec les plus démunis, qui sont parfois plus près de soi qu’on le pense.

Adolescents — A lire en famille à la veillée

Thibaud Dubois, Merveilleux Noëls de Bretagne, illustrations de Françoise Pichard, préface de Bernard Rio, 2017, Via Romana, 252 p., 19 €

Marie Bretin, 1000 origamis Noël

Marie Bretin, 1000 origamis Noël

Des modèles, tous les plis de base pour réalise des enveloppes, des étoiles, des rennes, un bonhomme de neige… mais surtout 1000 feuilles décorées aux couleurs de Noël, avec plus de 100 modèles inédits. Des heures de création pour décorer le sapin, la table, les paquets cadeau ou la classe – car avec autant de feuilles, il y en aura pour tout le monde !

Dès 8 ans et pour toute la famille

Marie Bretin, 1000 origamis Noël, Fleurus, 2017, 1040 p., 14,99 €

Samedi 18 novembre : Troisième Salon du livre et de la famille à la Mairie du 8e, à Paris

Samedi 18 novembre : Troisième Salon du livre et de la famille à la Mairie du 8e, à Paris

Les Associations Familiales Catholiques organisent le « Troisième Salon du livre et de la famille » le 18 novembre 2017 à la Mairie du 8e à Paris.

Vous y trouverez notamment un beau choix de « livres jeunesse » pour enfants et adolescents : BD, romans, scoutisme, calendriers de l’Avent… et pourrez les faire dédicacer par Maïté Roche, Francine Bay, Ange Volska ou Raphaël Frémont.

Pour en savoir plus : lesalondulivreafc8eme.blogspot.fr

Pour toute la famille

Samedi 18 novembre 2017 de 14h à 18h30
Mairie du 8e
3, rue de Lisbonne 75008 (Métro : Saint-Augustin — Villiers — Saint Lazare)

Alphonse Allais, L’agonie du papier

Alphonse Allais, L’agonie du papier

« Un journal sans papier ! Une revue sans papier ! Un roman sans papier ! Et pourquoi pas ? […] Notre organe, La Pellicule, parviendra chaque matin à nos abonnés sous la forme d’une légère carte transparente, pas plus énorme qu’une carte à jouer.

Cette carte, insérée dans la rainure ad hoc, un bouton qu’on pousse, et sur la toile en face vient se projeter la plus clairement lisible de nos gazettes françaises et même étrangères. » Voilà comment, en 1902, Alphonse Allais envisageait sérieusement la disparition progressive du papier. Sérieusement ? Tout l’art de cet humoriste est en effet de présenter avec le plus bel aplomb possible des solutions fantaisistes voire absurdes aux questions les plus variées.

Ce petit opuscule s’est fait un malin plaisir de sélectionner dans l’œuvre prolifique d’Alphonse Allais les sujets à la mode : énergies nouvelles, réforme de l’orthographe, féminisation grammaticale, jusqu’à Paris Plage ! Salutaire !

Dès 12 ans, adolescents, adultes

Alphonse Allais, L’agonie du papier, et autres textes d’une parfaite actualité, Editions Le Pont du Change, 2011, 72 p., 12 €