Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Avec mes dix doigts

Habiter le monde : jouer avec l’architecture

Aimerais-tu habiter dans un château, ou dans une cabane perchée ? Au bord de la mer ou à la montagne ? Dans un tipi, une péniche ou une station spatiale ? Observer la diversité des habitations à travers le monde et les époques et découvrir ce qu’est l’architecture, tel est l’enjeu de ce “super” cahier réalisé par un collectif. Ces 25 habitations à colorier (architectures vernaculaires et réalisations d’architectes reconnus) se transformeront en autant de puzzles. En classant les cartes selon leur ressemblance, l’enfant comprendra que l’architecture n’est pas seulement question de formes mais aussi de lieu, de climat, de matériaux… Il pourra alors construire maisons et villes selon ses envies et ses rêves. Un cahier “trois en un” pour apprendre en jouant.

Dès 6 ans

Habiter le monde : jouer avec l’architecture, Super cahier n°2, Editions 205, 2016, 64 p., 14,50 € — Imprimé en France.

Margaret Wise Brown, Attends que la lune soit pleine

« Il était une fois, sous la lune noire, un petit raton laveur. Il vivait au pied d’un grand châtaignier avec sa mère, qui était aussi un raton laveur. » Une maman qui cuisine de délicieux petits sablés ! « Ce petit raton laveur avait vu le jour. Il voulait voir la nuit. Il dit alors : “Maman, je veux aller dans les bois. Maman, je veux voir la nuit. ”
Mais sa mère lui répondit : “— Attends. Attends que la lune soit pleine.” ».
Et sur cette image, Maman raton laveur fait la lessive dans une bassine – eh oui, l’album a été dessiné en 1948, à une époque où les mamans ratons laveurs vaquaient aux tâches domestiques en dialoguant avec leurs enfants – et n’auraient pas compris qu’on les appelle des « ratonnes laveuses ». A toutes les questions du petit raton laveur, sa maman répond inlassablement : « Attends. Attends que la lune soit pleine. » Et des questions, il en pose ! Et des réponses sa maman en trouve, poétiques et enjouées ! Ah, cette vertu de patience, qu’elle est difficile à acquérir… Mais la récompense est enfin là : une belle nuit, enfin, tous les petits ratons laveurs des environs se retrouvent pour jouer à la lueur de la pleine lune – laquelle n’est pas un lapin, ce qu’ignorent doublement les petits Français !

Dès 4 ans

Margaret Wise Brown, Attends que la lune soit pleine, illustrations de Garth Williams, Editions MeMo, 2019, 36 p., 16 €. Traduit de l’anglais (Etats-Unis). Imprimé en Europe.

Kadre Spitz, Ma super fusée

Comment construire une fusée ou un vaisseau spatial « ressemblants » ? Même à partir de cartons d’emballage ? En suivant le mode d’emploi très clair de ce livre qui contient, en plus, dix planches d’autocollants, dont certains vraiment grands, pour décorer le fameux engin. Il ne reste plus qu’à lui donner un nom et à embarquer avec son goûter pour un voyage interplanétaire !

Dès 4 ans avec l’aide d’un adulte. Dès 8 ans tout seul.

Kadre Spitz, Ma super fusée, illustrations de Kristina Timmer, Larousse Jeunesse, coll. « Je crée moi-même », 2018, 5,95 €

1001 dessins faciles à la japonaise

1001 dessins faciles à la japonaise

« Kawaii », en japonais, signifie à peu près mignon, enfantin, coloré et naïf. Si tant est que l’on puisse traduire du japonais. Et comment dessiner « kawaii » ? C’est tout l’intérêt de cet album fait pour les nuls en dessin : non seulement vous apprendrez à dessiner correctement des personnages, des animaux ou des objets de la vie courante, mais vous saurez leur donner une petite touche nippone de bon aloi. Dans la leçon consacrée aux animaux, des crabes, des dauphins, des baleines mais aussi des cigales, des moustiques, des lucanes – et même une larve de scarabée-rhinocéros – deviendront, en quelques traits de crayon, dignes de figurer dans un dessin animé d’Hayao Miyazaki.

Dès 6 ans et pour toute la famille

1001 dessins faciles à la japonaise, Dessain et Tolra, 2015, 128 p., 26 €

Steffie Brocoli, Des gommettes et des histoires

Steffie Brocoli, Des gommettes et des histoires

« En route pour l’aventure ! » L’invitation de ce petit animal coquin est bien tentante. Il s’agit, à l’aide de gommettes colorées (autocollantes et repositionnables), de créer des décors et de raconter une histoire, qui se déplie comme un accordéon. Les modèles proposés – maisons, arbres, papillons — aideront à se lancer. Steffie Brocoli, ancienne de l’école Estienne, est une illustratrice pétillante et très expressive, pour la plus grande joie des enfants.

De 3 à 5 ans

Steffie Brocoli, Des gommettes et des histoires, Mango, 2016, 24 p. en accordéon, 12,95 €

Felicity Brooks, Pâques, mes petits autocollants

Savez-vous que le gouvernement irlandais a publié une dépêche autorisant le lièvre de Pâques à circuler en Irlande, malgré le confinement, pour remplir sa mission ? Distribuer les œufs et les chocolats dans les jardins ! La Poste française m’a apporté hier cet album de saison : des œufs par dizaines, des agneaux, des lapins, des poussins et des fleurettes, plus de 250 autocollants réutilisables à mettre en scène. Alors, oui, les cloches et les poissons traditionnels de notre enfance ont disparu de l’imagerie, même profane, liée aux fêtes pascales mais nous ne bouderons pas notre plaisir tant que les paniers se rempliront de douces surprises !

Dès 3 ans

Felicity Brooks, Pâques, mes petits autocollants, illustrations de Malu Lenzi, Usborne, 2020, 16 p, 250 vignettes, 5,95 € — Imprimé en Chine

Philippe Urraca, Pâtisserie, Leçons en pas à pas pour les enfants

Pour le goûter, des chouquettes ou des langues de chat ? Pour le dessert, une crème caramel, une mousse au chocolat ou des pommes au four ? Pour un repas de fête, une charlotte aux fraises ou un tiramisu ? Pour gâter Mamie, des orangettes ou des truffes ? Toutes ces recettes, et d’autres encore, sont expliquées avec force détails et précisions par le grand pâtissier Philippe Urraca. Les dessins malicieux de Mélody Denturck les rendront vite compréhensibles aux plus jeunes. Et puis, des dessins, c’est mieux que des photos truquées qui sapent le moral des apprentis – car la charlotte a le droit d’être un peu de traviole et les petits-beurre pas tout à fait au carré – l’important, c’est le plaisir de les faire et de les déguster en famille. La cuisine, bof ? Jamais plus avec Philippe Urraca, MOF, meilleur ouvrier de France !

Dès 6 ans

Philippe Urraca, Pâtisserie, Leçons en pas à pas pour les enfants, illustrations de Mélody Denturck Editions du Chêne, 2017, 144 p., 19,90 €

Sandra Lebrun, Papeterie créations

Préférez-vous dessiner la silhouette d’un château, conserver des photos « en papier » ou noter la dernière recette de gâteau au chocolat de Mamie ? A moins que vous ne préfériez offrir un « carnet de rêves » ? Ce guide de bricolage permet de réaliser dix modèles de carnet avec des techniques différentes – à la japonaise, avec des anneaux ou des élastiques, une couverture souple ou rigide… Ce n’est pas tout à fait de la reliure, mais une bonne initiation aux créations de papeterie. Photos et explications sont très claires, étape par étape dans le moindre détail. Le plus ? Un assortiment de 192 feuilles de papier imprimées dans des teintes contemporaines, qui donneront leur chic à chacune des réalisations proposées.

A partir de 12 ans

Sandra Lebrun, Papeterie créations, stylisme de Sonia Roy, photographies de Fabrice Besse, Mango Editions, 2019, 128 p., 22,50 €

Amanda Grant, La cuillère d’argent pour les enfants – Les recettes préférées des Italiens

Des pâtes et des pizzas, chic, nous voilà en Italie ! Mais c’est encore bien meilleur quand on a la vraie recette pour concocter des tagliatelles fraîches ou quand on voit lever la pâte à pain ! Et pourquoi ne pas commencer par une salade de thon aux haricots ou une panzanella ? Après quoi il sera plus raisonnable d’attendre le goûter pour déguster un gâteau à l’orange.
Ces 40 recettes ont été sélectionnées par une mère de famille et testées par des enfants parmi les nombreuses recettes traditionnelles de La Cuillère d’argent, grand classique de la cuisine italienne depuis 1950. Elles sont expliquées étape par étape, avec des dessins très clairs et une belle photo du plat terminé. Les premières pages donnent d’excellents conseils – sécurité, techniques, ustensiles. Les recettes sont réalisables par des enfants dès 9 ans, avec une surveillance discrète des adultes. Si les plus jeunes souhaitent cuisiner, les parents seront ravis de leur aide.

Dès 9 ans

Amanda Grant, La cuillère d’argent pour les enfants – Les recettes préférées des Italiens, illustrations d’Harriet Russel, Phaidon, 2019, 192 p., 19,95 € — Imprimé en Chine. Réédition de l’ouvrage paru en 2009.

Hélo-Ita, L’atelier Déco de Noël

Les flocons de neige, vous les préférez brodés ou parfumés à la cannelle ? Avec de la feutrine, commence-t-on par découper des sapins ou suspensions pour le « vrai » sapin ? Sur le thème de Noël, Hélo-Ita, graphiste, illustratrice et bricoleuse hors-pair, propose dans cet album dix idées originales et faciles à réaliser pour des petites mains, avec de nombreuses variantes. Un bon complément à son Atelier biscuits !

Dès 5 ans

Hélo-Ita, L’atelier Déco de Noël, Mango Jeunesse, coll. « Les après-midi créatifs », 2019, 56 p., 11,95 €
Du même auteur, dans la même collection : L’atelier gâteaux de Noël, Mango, 2019, 56 p., 11,95 €

Lucy Bowmann, Noël avec autocollants

Les vitrines scintillent, les nuits s’allongent – et les mercredis après-midi deviennent un peu longs à occuper ! Avec plus de 800 autocollants, dont de nombreuses vignettes brillantes, les enfants compléteront de jolies scènes hivernales et festives : des bonshommes de neige, des jeux sur un lac gelé, la décoration du sapin, l’atelier du père Noël et sa hotte à remplir de cadeaux. Les autocollants pourront aussi servir à créer des cartes de vœux ou des étiquettes cadeaux- selon votre propre interprétation du Père Noël : créateur, fournisseur ou distributeur de cadeaux ? Magique, c’est sûr !

Dès 5 ans

Lucy Bowmann, Noël avec autocollants, illustrations de Stella Bagott, Usborne, 2019, 23 p., 6,50 € — Imprimé en Malaisie

Priem, Si tu pouvais décrocher la lune

« Si tu pouvais décrocher la lune… Tu la cacherais ? Tu l’offrirais ? Tu la présenterais au poisson-lune ? » A l’aide du célèbre jeu tangram, Simon Priem revisite avec beaucoup de poésie et de tendresse le pouvoir fascinant de la lune sur notre imaginaire. Il invite les petits comme les grands à poursuivre l’aventure et à décrocher la lune en assemblant les pièces de ses rêves. Un tout petit livre, format « mouchoir de poche », très sobre avec ses pièces rouges et cette lune grise sur fond noir, et drôlement efficace. Un tout petit prix pour des heures de rêverie et de poésie.

Dès 4 ans

Simon Priem, Si tu pouvais décrocher la lune, Editions Møtus, coll. « Mouchoir de poche », 2019, 32 p., 4,60 €  — Imprimé en République tchèque