Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Expositions, musées, sorties en famille

Charles Perrault, Rois et reines au sommaire du Tétras Lire d’avril 2017

Charles Perrault, Rois et reines au sommaire du Tétras Lire d’avril 2017

« Sachez que la même fée qui, au jour de ma naissance, me fit le don de pouvoir rendre spirituelle la personne qu’il me plairait, vous a aussi fait le don de pouvoir rendre beau celui à qui vous voudrez bien faire cette faveur », confie Riquet à la Houppe à la jolie princesse – jolie, mais hier encore si sotte et si maladroite. Riquet à la Houppe est un conte assez rarement publié ; il est illustré ici par Marie-Alice Harel qui, ayant de la tendresse pour ses héros, ne les a pas dépeints si laids que cela.
Le second conte de la revue est Peau d’Âne – dans le texte original, lui aussi.
«  — Est-ce vous, lui dit-il [c’est le jeune prince qui parle], qui logez au fond de cette allée obscure, dans la troisième basse-cour de la métairie ?
— Oui, seigneur, répondit-elle.
— Montrez-moi votre main, dit-il en tremblant et poussant un profond soupir…
Dame ! qui fut bien surpris ? Ce furent le roi et la reine, ainsi que tous les chambellans et les grands de la cour, lorsque de dessous cette peau noire et crasseuse sortit une petite main délicate, blanche et couleur de rose, où la bague s’ajusta sans peine au plus joli petit doigt du monde. »
Qui dit roi et reine pense châteaux. Après un long entretien avec Lionel Arsac, conservateur au château de Versailles, le magazine présente les emblèmes royaux, une sélection de nos plus célèbres châteaux et donne même la recette des « macarons du mariage de Louis XIV » !

De 8 à 12 ans

Charles Perrault, Rois et reines, Tétras Lire, avril 2017, 94 p., 9,50 € et par abonnement sur le site des Editions Alba Verba.
Pour feuilleter le magazine, c’est ici.

Question — Léon Tolstoï au sommaire du Tétras Lire de mars

Question — Léon Tolstoï au sommaire du Tétras Lire de mars

Maintenant ou demain ? Seul ou à plusieurs ? Riche ou pauvre ? Le soleil ou le vent ? Avec ou sans chemise ? Juste ou injuste ? Les personnages mis en scène dans ces contes très brefs de Léon Tolstoï se posent – et nous posent — des questions qui ne se révèlent pas anodines. Car ici, la frontière est ténue entre littérature et philosophie ! Avant de fêter Pâques à la russe (hum, la belle brioche !), n’hésitez pas à écouter Jean-Paul Mongin parler si simplement de Platon et de Socrate. Il vous restera encore du temps pour vous entraîner à quelques expériences scientifiques, que vous présenterez comme des tours de magie. A vous de poser « La bonne question », titre du dernier conte de ce numéro. Encore… des questions ?

De 8 à 12 ans

Question, Tétras Lire, mars 2017, 94 p., 9,50 € et par abonnement sur le site des éditions Alba Verba.

Dominique Ehrhard, L’Hermione, une frégate du XVIIIe siècle, livre pop-up et Anne-Florence Lemasson

Dominique Ehrhard, L’Hermione, une frégate du XVIIIe siècle, livre pop-up et Anne-Florence Lemasson

« C’est sous le règne de Louis XVI qu’est entreprise la rénovation de la flotte. Le 23 octobre 1778, le Conseil de Marine tenu à Rochefort décide de la construction de l’Hermione d’après les plans qui ont déjà servi à la Courageuse et la Concorde, les deux premières d’une série de quatre frégates de 12. La décision est approuvée par le roi le 2 novembre, la construction démarre le mois suivant. » Quelle efficacité ! Comment fut-elle construite ? A quelles campagnes a‑t‑elle participé ? Quels furent ses plus célèbres voyageurs ? Quelle fut sa destinée, jusqu’à ce jour fatal du 20 septembre 1793, où elle sombra au large du Croisic ? Cet album animé vous présente la célébrissime Hermione et son « sistership », ou plus exactement la reconstitution qui en a été faite entre 1997 et 2014. Pour en savoir plus et monter à bord (dès 6 ans), c’est ici.

Dès 8 ans

Dominique Ehrhard et Anne-Florence Lemasson, L’Hermione, une frégate du XVIIIe siècle, livre pop-up, Plaisancier-Vagnon éditions, 2016, 12 p., 24,95 €

George Sand au sommaire du Tétras Lire de février

George Sand au sommaire du Tétras Lire de février

Connaissez-vous le château en ruines de Pictordu ? La jeune Diane, 8 ans, est contrainte d’y passer une nuit avec son père, portraitiste à la mode. Effet de sa fièvre ou irruption merveilleuse, la fillette se voit guidée par une Dame au voile dans ce qui se révèle être un domaine magique habité de figures mythologiques. Nostalgique de ces beautés entraperçues, Diane apprend à dessiner… et n’a de cesse que de retrouver le regard et le sourire de la fée. Ce conte, dont sont proposés de longs extraits, est tiré des Contes d’une Grand-Mère de George Sand. Il ouvre sur des jeux et des documents en relation avec le thème de ce magazine : l’art du portrait. Les enfants liront ainsi un entretien passionnant avec Jacques Rohaut, un portraitiste contemporain de talent. Pour finir, un conte chinois, car « dans les soies d’un pinceau tient toute entière la beauté du monde ». Pour feuilleter des extraits du magazine, c’est ici.

De 8 à 12 ans

Pinceau, Tétras Lire, février 2017, 94 p., 9,50 € et par abonnement sur Alba Verba.

La légende du roi Midas au sommaire du TétrasLire de janvier

La légende du roi Midas au sommaire du TétrasLire de janvier

Pouvoir transformer tout ce qu’il touche en or – voilà ce qu’un inconnu propose au roi Midas, déjà aveuglé par ses richesses. Mais tel est pris qui croyait prendre… Il va lui arriver bien pis encore que de ne pouvoir ni boire ni manger… Le magazine Tétras Lire a eu l’excellente idée de publier un des six contes mythologiques du « Livre des Merveilles » de l’américain Nathaniel Hawthorne (1804–1864). Dans une traduction très vivante et avec des illustrations « dorées » à souhait. Le second texte littéraire est un conte péruvien – où le maïs est d’or. Jeux, quizz, recette de cuisine et bricolages complètent cette livraison de janvier, selon une formule maintenant bien rodée. Et vous ? Êtes-vous abonné ?

De 8 à 12 ans

Tétras Lire – Editions Alba Verba, ou 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros.
Pour feuilleter quelques pages du magazine, c’est ici.

Caroline Desnoëttes, Le musée de la musique

Caroline Desnoëttes, Le musée de la musique

Le petit joueur de fifre d’Edouard Manet a‑t‑il bien travaillé sa partition ? Saviez-vous qu’Edgar Degas avait représenté un basson dans sa toile intitulée « L’orchestre de l’Opéra » ? Cet album présente 35 tableaux de peintres illustres, ou moins connus, ayant tous en commun d’évoquer la musique ou des instruments. Chaque tableau occupe une double page : à gauche, le tableau reproduit dans son intégralité et, à droite, le détail musical agrandi. Un joli cadeau pour initier les mélomanes à la peinture !

Dès 6 ans

Caroline Desnoëttes, Le musée de la musique, Réunion des Musées nationaux, 2000, 77 p., 8,50 €

La Reine des neiges au sommaire du magazine TétrasLire de décembre

La Reine des neiges au sommaire du magazine TétrasLire de décembre

« De la neige les flocons
sont les papillons de la saison. »
Le proverbe dit bien la danse légère et virevoltante de la neige, que les petits et les grands contemplent chaque année avec la même fascination. Avec Andersen pourtant, la neige, éclatante souveraine de l’hiver, apporte son lot de désolation et d’isolement. Froid glacé qui endurcit la terre et les cœurs, froid qui éteint la flamme de l’amour, mais froid qui ne dure jamais que le temps d’une saison, et qu’une simple fleur, rose ou perce-neige, suffit à repousser. »
Ce numéro de TétrasLire propose un beau voyage d’hiver, du Danemark à la Laponie, de la Roumanie à la Russie, de la Grèce au Japon à la poursuite des flocons : « Blancs, ouatés, tourbillonnants, regarde-les voleter : ils sont, dans le ciel d’hiver, le reflet un peu pâli des papillons de l’été. »
Un numéro toujours aussi raffiné et séduisant ! Et une belle idée de cadeau, pour que, chaque mois, la littérature soit une aventure !

De 8 à 12 ans

Tétras Lire, Editions Alba Verba, ou 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros

Pour feuilleter quelques pages du magazine, c’est ici.

Les Trois Mousquetaires au sommaire du TétrasLire de novembre

Les Trois Mousquetaires au sommaire du TétrasLire de novembre

« – Monsieur, dit Athos, j’ai fait prévenir deux de mes amis qui me serviront de seconds, mais ces deux amis ne sont point encore arrivés. Je m’étonne qu’ils tardent : ce n’est pas leur habitude.
– Je n’ai pas de seconds, moi, monsieur, dit d’Artagnan, car, arrivé d’hier seulement à Paris, je n’y connais encore personne que M. de Tréville, auquel j’ai été recommandé par mon père, qui a l’honneur d’être quelque peu de ses amis. Athos réfléchit un instant.
– Vous ne connaissez que M. de Tréville ? demanda-t-il.
– Oui, monsieur, je ne connais que lui.
– Ah çà ! mais, continua Athos parlant moitié à lui-même et moitié à d’Artagnan, ah çà ! mais, si je vous tue, j’aurai l’air d’un mangeur d’enfants, moi !
– Pas trop, monsieur, répondit d’Artagnan, avec un salut qui ne manquait pas de dignité ; pas trop, puisque vous me faites l’honneur de tirer l’épée contre moi avec une blessure dont vous devez être fort incommodé. »
En effet, d’Artagnan vient à peine d’arriver à Paris qu’il rencontre les trois mousquetaires les plus célèbres du corps de garde, Athos, Porthos et Aramis. Une rencontre qui ne se passe pas sous les meilleurs augures, puisqu’elle lui vaut deux duels d’un coup.
Dans ce numéro de novembre, le magazine TétrasLire propose les chapitres 4 et 5 du célèbre roman d’Alexandre Dumas – ce qui permet de plonger directement dans l’intrigue, qui se déploie avec autant d’énergie que les illustrations de Cyril Farudja. Le texte n’est ni coupé ni « arrangé ». Le magazine, selon sa formule habituelle, contient de nombreux tests et jeux, un documentaire sur les « vrais » mousquetaires, le mode d’emploi pour réaliser une casaque de mousquetaire et un éventail brisé. Il se termine par un conte angolais, « L’union fait la force » . Sans oublier des idées de sortie pour les Cadets de Gascogne !

De 8 à 12 ans

Tétras LireEditions Alba Verba, 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros. Un beau cadeau de Noël ! Pour feuilleter quelques pages du magazine, c’est ici.

Loup, y es-tu ? Le Roman de Renart, dans le magazine TétrasLire

Loup, y es-tu ? Le Roman de Renart, dans le magazine TétrasLire

Voulez-vous savoir comment Renart emporta de nuit les jambons d’Ysengrin ? Ou comment il conduisit son compère à la pêche aux anguilles ? A moins que vous ne préfériez apprendre comment Ysengrin voulut se venger de Renart et comment il le regretta amèrement ? Ces aventures du célèbre goupil et bien d’autres encore, illustrées par Nicolas Duffaut, forment le thème central du numéro d’octobre du magazine TétrasLire. Le second texte littéraire raconte l’histoire du loup de Gubbio, illustrée par Eric Puybaret. En bonus, quelques jeux, un dossier sur le loup dans les mythologies et dans la nature, et les adresses des plus beaux parcs animaliers où l’on peut observer des loups. Un numéro pour petits loups, louveteaux et louvettes !

De 8 à 12 ans

Loup, y es-tu ? Le Roman de Renart, dans le magazine TétrasLire, n°12, octobre 2016, 96 p., 9,50 €

Selma Lagerlöf au sommaire du TétrasLire de septembre

Selma Lagerlöf au sommaire du TétrasLire de septembre

Voler sur le dos du jars domestique et suivre les oies sauvages ? Est-ce une simple mésaventure, pour ce grand dadais de Nils Holgerssson qui se moque de tout, et même des tomtes ? Ou une grande aventure, qui va transformer ce chenapan en un adolescent courageux et persévérant ? Le numéro de septembre du magazine TétrasLire a choisi le début du roman, qui commence un certain dimanche 20 mars, pour allécher ses jeunes lecteurs – à eux de lire le roman dans l’une de ses versions, éventuellement abrégées. Ils apprendront aussi à cuisiner pommes de terre rôties et brioches à la cannelle. A déguster en lisant un conte dalmate, « le Prince sans sourire » ou en résolvant les multiples énigmes proposées dans les pages de jeux. Une nouvelle réussite, comme toujours illustrée avec goût et délicatesse.

De 8 à 12 ans

Tétras LireEditions Alba Verba, ou 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros.

Horacio Quiroga au sommaire du magazine Tétras Lire

Horacio Quiroga au sommaire du magazine Tétras Lire

« Des tigres et des tortues géantes, des coatis, des espèces de crocodiles formidables qu’on appelle des yacarés, des ours, des flamants roses, des serpents d’une taille fantastique, des raies qui ont une puissance électrique comme des torpilles. Toutes ces bêtes et d’autres encore, [Horacio Quiroga] les fit parler, comme il est probable qu’elles pensent, il les plaça dans des aventures fantastiques », explique le traducteur des Contes de la forêt vierge. J’avoue que j’ignorais tout de cet auteur argentin, dont trois contes animaliers sont proposés dans le numéro de mai du magazine Tétras Lire. Après leurs expéditions dans la forêt vierge, les jeunes lecteurs reviendront vers les douces campagnes nivernaises, celles des Histoires naturelles de Jules Renard. Reste à imaginer le dialogue entre le paon et le perroquet !

De 8 à 12 ans

Histoires naturelles, Tétras Lire, mai 2016, 94 p., 9,50 € et par abonnement sur le site des éditions Alba Verba.
Horacio Quiroga, Contes de la forêt vierge, Seuil, 1998, 137 p., 15,20 €

Elisabeth de Lambilly et Alain Boyer, Les 10 plus beaux châteaux de France racontés aux enfants

Elisabeth de Lambilly et Alain Boyer, Les 10 plus beaux châteaux de France racontés aux enfants

« Avant de devenir résidence pour les ducs de Bretagne, Suscinio abrite un monastère. Mais la situation exceptionnelle du domaine, entre terre et mer, va rapidement attirer les ducs de Bretagne qui y font de grands travaux. Un premier logis pour la chasse est construit en 1218. A la fin du XIVe siècle, Jean IV et Jean V de Bretagne le transforment en une impressionnante forteresse. » Anne de Bretagne affectionne beaucoup Suscinio. Las… « En 1532, lors du rattachement de la Bretagne à la France, le château est confisqué par François Ier et devient propriété des rois de France. Il est peu à peu abandonné. » Les ruines n’ont été relevées qu’au milieu du XXe siècle, et Suscinio a retrouvé sa silhouette médiévale. Lesquels de nos plus beaux châteaux n’ont-ils jamais connu de sombres heures, suivies d’une renaissance – parfois un peu fantasmée, telle Carcassonne sauvée par Viollet-le-Duc ?
Versailles, Chambord, Fontainebleau, Chenonceau, Vaux le Vicomte, Amboise, Carcassonne, Chantilly, Suscinio et le Haut-Kœnigsbourg sont les dix gagnants de cette sélection. Photos et illustrations viennent compléter quelques données historiques ainsi que le portrait de certains habitants les plus célèbres de ces magnifiques demeures.

Dès 8 ans

Elisabeth de Lambilly et Alain Boyer, Les 10 plus beaux châteaux de France racontés aux enfants, Larousse, 2016, 48 p., 12,90 €