Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2017

Pascale Perrier, La Véritable Histoire de Carantos, le jeune Gaulois qui survécut à Alésia

17-10-perrier - carantos alésia.jpg« Au loin, on aperçoit une longue colonne de soldats qui avance au pas. Carantos pousse un soupir et ajoute :
- Des légionnaires romains ! Il y en a beaucoup, décidément. Trop.
Depuis l’aube, ils ont déjà vu deux autres files de soldats. Toutes semblent se diriger vers un même point : Alésia. C’est justement dans cette ville que le groupe avait décidé de dormir le soir venu. »

Et voilà que Melisso, le vate, interprète un étrange vol de corneilles ; il y voit une prédiction, qui enjoint à Carantos d’entrer dans la ville dont le siège débute. Autant dire que le jeune Gaulois va se jeter dans la gueule du loup ! Parviendra-t-il à en sortir ? C’est le scénario de ce roman historique bien ficelé, lequel est agrémenté de pages documentaires sur le monde gaulois, sur Vercingétorix, César et le siège d’Alésia.
L’auteur passe pudiquement sous silence le fait que les vieillards, les femmes et les enfants expulsés de la ville n’ont pas pu passer entre les fortifications et sont morts de faim entre les deux camps.

De 9 à 12 ans

Pascale Perrier, La Véritable Histoire de Carantos, le jeune Gaulois qui survécut à Alésia, illustrations de Célia Nilès, Bayard poche, 2017, 48 p., 6,50 €

26/11/2012

Là haut sur la montagne

12-11-Pascale-Perrier-Pièges-sur-la-neige-oskar-chouetteunlivre.jpg« Nous sommes au-dessus de la jonction entre le glacier de Taconnaz, relativement petit, et celui des Bossons, dont les pics blancs s’étalent presque jusqu’à la vallée. La glace scintille sous les éclats de la lune, bien ronde », observe le docteur Paccard. Ce 7 août 1786 verra, à 18 h 23 très précises, les deux premiers hommes sur le sommet du mont Blanc. Deux Chamoniards. Pour Jacques Balmat,  chercheur de cristaux et chasseur de chamois, c’est la gloire assurée. Mais en ce petit matin glacé, il leur reste bien des efforts à accomplir...

Un récit à plusieurs voix : le docteur Paccard, Jacques Balmat, mais aussi son épouse Marie, le savant genevois Horace Benedict de Saussure, une simple marchande chamoniarde et quelques comparses font vivre en direct cette aventure qui s’inscrira comme un haut fait de l’histoire de l’alpinisme.

Une précision, confirmée par l'auteur: "Grand Jorasse" est le surnom d'un alpiniste lombard. Qui connaît son véritable patronyme? La réponse est là

Dès 10 ans

Pascale Perrier, Pièges sur la neige, Les conquérants du mont Blanc, Oskar, 2012, 96 p.,7,95 €