Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2016

Martial Caroff, Tillô, Des feux dans le froid

16-09-caroff - tillo 2.jpg«  - Téo a un plan ? demande Tillô, un jeune costaud de onze printemps, aux yeux clairs et aux longs cheveux blonds-roux noués sur le côté.
- Pas besoin de plan ! La tête-à-crocs est là ? Bon, alors, attaquer !
Le maître de chasse se dresse d’un coup en brandissant son épieu […]. Il crie : "En avant !" et appelle "T’àcro ! T’àcro ! Youhouhouhou !"
T’àcro est un jeune loup que Tillô a domestiqué au son de sa flûte. »

Il partagera ainsi les aventures de la tribu de Tillô, un jeune Néandertalien curieux et plein de ressources, que nous retrouvons après un 1er tome aussi bien mené (voir ici). La grotte de la tribu a été occupée par une horde ennemie. Où aller s’abriter pour passer l’hiver ? Poa a bien une idée, mais va-t-elle pouvoir se concrétiser ? Comment rejoindre cet « endroit vert où il n’y a pas de temps-de-glace » ? Et surtout, comment résister aux mille dangers qui guettent la tribu ? Rigueur scientifique et humour font ici bon ménage pour retracer les épreuves quotidiennes des Néandertaliens – la première étant de se nourrir.

De 9 à 12 ans

Martial Caroff, Tillô, Des feux dans le froid, Gulf Stream Editeur, 2016, 256 p, 12,90 €

03/02/2015

Carole Trébor, Vassili Volkovitch, Le Serment

15-02-carole-trébor-vassili volkovitch - le serment - gulf stream - chouetteunlivre.jpgMoscou, milieu du XVIe siècle. Anton, Boris, Vassili et Ivan, fils de boyards et de princes sont frères de lait – et la jeune Olia est la fille de leur nourrice : cinq adolescents unis « à la vie, à la mort ». Or cet Ivan n’est autre que le tsar de la Sainte Russie, Ivan le Terrible. Vivre dans son entourage n’est pas une sinécure ! Des incessants complots de cour au siège de Kazan contre « les mahométans qui versent le sang des chrétiens, souillent et ruinent les églises », Vassili et ses amis vivent sur un rythme effréné. Pour survivre, rien ne vaut un solide entraînement au maniement des armes, ce qui donne lieu à de belles scènes de duels ou de batailles.
Mais la Russie ne serait pas « sainte » sans ses peintres d’icônes, son métropolite, ses moines, ses popes – et même son fol en Christ. Lesquels jouent une étrange partition dans le roman, à jeu égal avec le chamanisme, les loups protecteurs et les magiciens-guérisseurs. En effet, Vassili Volkovitch est le lointain ancêtre de Nina Volkovitch : comme elle, il a partie liée avec trois anges – bienfaisants ? malfaisants ? - peints sur des icônes chargées d’un Souffle magique. Comme elle, il trouve refuge au monastère secret de Zaïmoutchi… Le premier tome d’une nouvelle trilogie qui tient les promesses de la première.

Adolescents

Carole Trébor, Vassili Volkovitch, Le Serment, Gulf Stream Editeur, 2015, 375 p., 17 €

Pour mémoire, la trilogie « Nina Volkovitch » :

Carole Trébor, Nina Volkovitchtome 1 : La Lignée, Gulf Stream éditeur, 2012, 224 p., 14,90 € 

Carole Trébor, Nina Volkovitch - tome 2: Le Souffle, Editions Gulf Stream, 2013, 212 p., 14,90 €

Carole Trébor, Nina Volkovitch - tome 3 : Le Combat, Gulf Stream Editeur, 2013, 254 p., 14,90 €

07/06/2013

Plaine, ô ma plaine, ô mon immense plaine

13-06-Trebor-Nina-Volkovitch-le combat-gulf-stream-chouetteunlivre.jpg… où l’on entend le cri des loups ! Cette terre immense et redoutable, c’est la Sibérie, et ces loups, ce sont ceux d’une meute dirigée par un loup emblématique : « Magnifique. Gris-noir, aux yeux de lumière. Immense. » C’est sur le dos de ce loup que Nina va parcourir les derniers kilomètres qui la sépare de la Kolyma, ce goulag où sa mère tente de survivre.

Il est rare qu’un auteur cite Evguénia Guinzbourg en exergue d’un roman pour adolescents. Et encore plus rare de trouver une jeune héroïne aux prises avec les sbires de Staline mais protégée par une communauté, par des anges et des icônes. Car, de la Kolyma, Nina reviendra livrer un dernier combat à Moscou. Son ultime combat.

« Le Combat » clôt ainsi une trilogie historique et fantastique dont le premier tome, « La Lignée », a valu à Carole Trébor le Prix Imaginales des Collégiens 2013.

Dès 14 ans

Carole Trébor, Nina Volkovitch - tome 3 : Le Combat, Gulf Stream Editeur, 2013, 254 p., 14,90 €

 

Pour mémoire : Tome 1 : « La Lignée » - Tome 2 : « Le Souffle »

06/09/2012

Pour la sainte Russie, pour la vieille Tradition

12-09-Trébor-carole-nina-volkovitch-1-chouetteunlivre.gifMoscou, automne 1941. Dans les souterrains du métro, entre deux bombardements, une jeune conservatrice berce sa fillette en évoquant des tableaux impressionnistes français. Une manière de conserver un peu d’espoir… Moscou, hiver 1948. Sa mère envoyée au goulag, Nina doit rejoindre l’orphelinat de Karakievo, « où sont généreusement accueillis les enfants des ennemis de l’Etat ». Avec, dans son maigre bagage, quelques précieux indices – comme autant de jalons qui vont mener Nina Volkovitch, « de la lignée des Volkovitch », jusqu’à un bien étrange monastère. Un roman dont le volet fantastique – très convaincant pour garder les jeunes lecteurs en haleine – ne fait pas oublier le cadre historique de la dictature soviétique, décrite sans complaisance. Les étapes du cruel "jeu de piste" que suit Nina démontrent mieux qu'un cours la force d'âme que procure une intimité cultivée avec les oeuvres d'art. Ici ou là, des expressions un peu relâchées et trop contemporaines cassent la magie du dépaysement – sans quoi je me serais autorisée à faire quelque rapprochement avec certains romans de Vladimir Volkoff.

Dès 14 ans.

Carole Trébor, Nina Volkovitch – tome 1 : La Lignée, Gulf Stream éditeur, 2012, 224 p., 14,90 € 

14/05/2012

Un feu s’allume sur la mer

12-05-garoche-picq-phares-balises-chouetteunlivre.jpgLa Jument, Ar-Men, Créac’h, Kéréon, Cordouan… Éclats rouges, éclats blancs. Écueils, ressac, optiques et « cartahu ». « Lorsqu’on navigue sans repères depuis plusieurs jours et qu’on aperçoit l’éclat de phares à l’horizon, cela signifie qu’on approche enfin de la terre et cette simple vue procure alors un authentique sentiment d’émotion », confie l’amiral Jean-Louis Battet. Mais un phare, c’est aussi un ensemble technique fort complexe, qui témoigne de l’ingéniosité et du courage des hommes qui les ont construits et habités.

Ce petit volume très clair et fort bien illustré complètera la visite de l’exposition qui se tient au musée de la Marine, à Paris, jusqu’au 4 novembre 2012. Une exposition qui fera le bonheur des adolescents férus de mer et de technique.

Dès 12 ans

Hervé Garoche et Emmanuel Picq, Les phares et balises, Gulf Stream Éditeur, coll. « Vive la mer », 2012, 62 p., 13,90 €. Avec une préface de l’amiral Jean-Louis Battet.

Musée de la Marine - 17 place du Trocadéro, 75116 Paris 

28/03/2011

Bienvenue à bord d’un paquebot de légende

Nathalie Meyer-Sablé-Le France-Chouette-un-livre.jpg11 mai 1960. Des centaines de milliers de spectateurs sont massés sur les quais de Saint-Nazaire. Discours, bénédiction. Une bouteille de champagne explose sur la coque du paquebot qui va bientôt toucher l’eau. « Vive le France, vive la France », s’exclame le général de Gaulle.

Que reste-t-il de ce paquebot d’exception ? Une chanson, quelques petites cuillers, et des tonnes de ferraille recyclées on ne sait où… Mais haro sur la nostalgie ! C’est en historienne et grande connaisseuse des gens de mer que Nathalie Meyer-Sablé brosse le portrait du France pour les jeunes générations. Bien sûr, il y a des chiffres : 315,66 m de long, 33,60 m de large. 377 traversées à 31 nœuds en moyenne. Mais il y a surtout des hommes. État-major, équipage, personnel hôtelier, du capitaine au radio, du « mousse de sonnerie » au « chef linger », ils assurent le confort de 1800 passagers, pour une traversée transatlantique de 5 jours, une croisière où chaque heure est une fête. Le France. Un rêve ? Un mythe. Notre patrimoine. Notre histoire.

 

Dès 9 ans

 

Nathalie Meyer-Sablé, Le France, un rêve sur l’Atlantique, Gulf Stream Éditeur, mars 2011, 15, 50 €