Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2018

Nathalie Tordjman, Le Livre aux petites bêtes

18-05-Tordjman livre petites betes.jpg« Pour les petites bêtes, le sol est un grand supermarché. Chacune y trouve la nourriture qu’elle aime, en surface comme en profondeur. » Si les grillons, les larves de hanneton ou de cigale ou l’escargot sont herbivores, araignées, mille-pattes et perce-oreilles sont carnivores, tandis que d’autres petites bêtes sont « détritivores », se nourrissant de « crottes, plantes ou animaux morts ». Alors, ces bestioles, où se cachent-elles ? Comment se déplacent-elles ? Quelles sont leurs petites manies ? Rien de mieux pour les observer que de les attraper – enfin, pas toutes ! Une page donne ainsi les meilleurs conseils, notamment pour bricoler un « aspirateur à bouche ». Qui se lance ? Un documentaire illustré par des naturalistes diplômés : Julien Norwood a été formé au Muséum d’histoire naturelle de Paris et Emmanuelle Tchoukriel est diplômée en illustration médicale et scientifique. Quant à l’auteur, Nathalie Tordjman, journaliste spécialiste de la nature et de l’environnement, elle sait mettre les connaissances scientifiques à la portée de tous les petits curieux. Petit bémol : la coquetterie (pour ne pas dire la faute) de langue du titre – sans doute pour éviter de reprendre un titre existant ?

Dès 6 ans

Nathalie Tordjman, Le Livre aux petites bêtes, illustrations de Julien Norwood et Emmanuelle Tchoukriel, Belin Jeunesse, 2018, 72 p., 18,90 €
Dans la même collection, du même trio : Le Livre aux oiseaux, 2017, 80 p., 17,90

 

01/06/2015

C. Pelissier, V. Aladjidi, E. Tchoukriel, La Campagne

15-06-pelissier - aladjidi - spectacle nature campagne albin michel - chouetteunlivre.jpg« Les coccinelles dévorent-elles les plantes sur lesquelles elles sont posées ? Non, au contraire, elles attaquent les pucerons qui ravagent les cultures. » Sur cette double page, assortie d’un volet « devinettes », notre bête à Bon Dieu part à l’assaut d’un épi de blé, ou s’envole dans les bleuets. Dix doubles pages plastifiées (c’est bien pratique pour lire dans l’herbe !) permettent de faire connaissance avec les plantes, les arbres, les oiseaux, les bestioles qui nous entourent à la campagne. Il suffit d’une trouvaille – une plume, un gland – pour donner lieu à une belle « leçon de choses ». Les aquarelles naturalistes sont gaies et précises. Allez, vite, tout le monde dehors !

Dès 5 ans

Caroline Pelissier, Virginie Aladjidi, Emmanuelle Tchoukriel, Le spectacle de la nature, La Campagne, Albin Michel Jeunesse, 2015, 48 p., 14,90 €

22/01/2011

Merle, salamandre, toucan, léopard – qui sont-ils donc ?

11-01-Aladjidi-Inventaire des animaux.jpgLes grands naturalistes n’avaient pas attendu l’invention de la photographie pour décrire le règne animal, d'autant plus que le livre fut longtemps le vecteur principal du savoir scientifique. Cet album, sur un beau papier ivoire, leur rend un hommage bien mérité : ses planches, bien composées, sont de véritables œuvres d’art, et démontrent qu’un dessin scientifique peut être plus précis, plus vivant, plus « craquant » même qu’une photographie ! Les 100 animaux de cet inventaire, habitants des forêts tropicales, des régions polaires ou de nos proches campagnes, sont donc portraiturés, classés, nommés de leur nom courant mais aussi de leur nom latin, et décrits en quelques mots simples mais précis. Avec parfois une petite touche d’humour. Pourvu que les naturalistes continuent d’exercer leurs talents d’observateurs crayon à la main !

 

Dès 5 ans

 

Virginie Aladjidi, Inventaire illustré des animaux, illustrations d’Emmanuelle Tchoukriel, Albin Michel Jeunesse, 2009, 80 p., 14,90 €