Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2013

Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne... à Paris

Grand-Carnaval-Breton-au-Jardin-dAcclimatation.jpgA vos coiffes, à vos rubans, à vos gilets brodés! Demain, mercredi 13 février, le Jardin d'Acclimatation de Paris vous invite au grand Carnaval Breton, un Fest Diez familial, au son des bombardes et des cornemuses !
Entrée gratuite pour tous les enfants déguisés et pour leurs parents, s'ils sont eux aussi costumés. Le Bagad Pariz Ti Ar Vretoned donnera le "la" de la grande parade bretonne qui partira à 15 heures du parvis de la l'horloge florale pour rejoindre la Petite Ferme. Animations dès 13 h 30, chocolats chauds, bonbons, crèpes et cidre! 

Pour en savoir plus: Grand Carnaval Breton

21/01/2013

Fière de ses nobles aïeux

13-01-Lambert-reine-vengeance-mango-fleurus-chouetteunlivre.jpg« An 60 après Jésus-Christ, province romaine de Bretagne. Fière et droite, la grande femme rousse regardait le bûcher funéraire. Elle s’appelait Boadicée. » Comme le veut la tradition celte, c’est elle qui va succéder à son époux et devenir reine de la tribu des Icènes. Humiliée par l’occupant romain, qui n’hésite pas à violer ses deux filles Caitrin et Ana, Boadicée entraîne quelques tribus dans une résistance héroïque. Voilà pour la trame historique. Mais, tel un tartan coloré, le roman comprend aussi des pages de « fantasy », qui voient intervenir des dieux romains inquiets de leur déclin. Curieusement, Minerve, la déesse guerrière, va apporter son soutien à Boadicée... Rappelons que cette reine est à l’histoire de la Grande-Bretagne ce que Vercingétorix est à la nôtre. Alors, on se prend à rêver…

Un récit sauvage, parfois violent, qui emmène le lecteur des landes ventées de Bretagne au sommet de l’Olympe.

A partir de 12 ans

Christophe Lambert, La Reine de vengeance, Fleurus Mango, coll. « Royaumes perdus », 2010, 245 p., 9

18/12/2012

Dites 33, 33, 33

12-12-Margot-Bruyère-Laennec-coop-breizh-chouetteunlivrejpg.jpg« - On vient d’amener dans la maison, au rez-de-chaussée, des canonniers blessés par un caisson. Je les ai rencontrés à l’instant. Il faut que j’aille les soigner. Vite, préparez de la charpie. Tu enverras Joseph me l’apporter, Désirée.

Il repartit aussi vite qu’il était venu, laissant sa famille statufiée. Ce fut la petite tante de Gennes qui reprit ses esprits la première:

- Désirée, donne-moi des vieux draps, s’il te plaît. Et toi, Théophile, viens m’aider à préparer des bandages.

C’est ainsi que Laennec accomplit le premier acte de sa carrière médicale. »

Il a tout juste douze ans, et vit, à Nantes, les affres de la Terreur.

Ce roman historique est la version « longue » du roman paru en 2010, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine (Oskar Editions), consacré à la vie du docteur René-Théophile Laennec (1781-1826), inventeur du stéthoscope.

Le site internet de Margot Bruyère vous permettra d’en savoir plus et de découvrir le premier chapitre du roman. Pour éveiller de véritables vocations médicales : celles qui placent l’homme au premier rang de leurs préoccupations.

Adolescents

Margot Bruyère, Laennec, l’homme à l’oreille d’or, Coop Breizh, 2012, 416 p., 13,90 €

02/04/2012

Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne

2012-04-Solignac-graines-de-voyageurs-Bretagne.jpgBientôt les vacances et, qu’elles soient courtes ou longues, elles se doivent de laisser de la place aux loisirs comme à la culture. En terre de Bretagne, les enfants seront gâtés !

D’Armor en Argoat, de dolmens en enclos paroissiaux, d’hermine en triskell, autour d’une crêpe ou d’un bol de crevettes, qu’il pleuve ou qu’il vente, pas une minute d’ennui ! Ce petit guide très astucieux propose des visites, des promenades, des recettes, et laisse de nombreuses pages blanches pour que chacun puisse ajouter un dessin – quel beau bateau !- , coller un ticket d’entrée au phare, ou une photo – histoire d’immortaliser un château de sable !

Dès 7 ans

Gwenaëlle Solignac, Bretagne, coll. Graines de voyageurs, Editions Graine 2, 2012, 96 p., 10,90 €