Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2017

Pascale Perrier, La Véritable Histoire de Carantos, le jeune Gaulois qui survécut à Alésia

17-10-perrier - carantos alésia.jpg« Au loin, on aperçoit une longue colonne de soldats qui avance au pas. Carantos pousse un soupir et ajoute :
- Des légionnaires romains ! Il y en a beaucoup, décidément. Trop.
Depuis l’aube, ils ont déjà vu deux autres files de soldats. Toutes semblent se diriger vers un même point : Alésia. C’est justement dans cette ville que le groupe avait décidé de dormir le soir venu. »

Et voilà que Melisso, le vate, interprète un étrange vol de corneilles ; il y voit une prédiction, qui enjoint à Carantos d’entrer dans la ville dont le siège débute. Autant dire que le jeune Gaulois va se jeter dans la gueule du loup ! Parviendra-t-il à en sortir ? C’est le scénario de ce roman historique bien ficelé, lequel est agrémenté de pages documentaires sur le monde gaulois, sur Vercingétorix, César et le siège d’Alésia.
L’auteur passe pudiquement sous silence le fait que les vieillards, les femmes et les enfants expulsés de la ville n’ont pas pu passer entre les fortifications et sont morts de faim entre les deux camps.

De 9 à 12 ans

Pascale Perrier, La Véritable Histoire de Carantos, le jeune Gaulois qui survécut à Alésia, illustrations de Célia Nilès, Bayard poche, 2017, 48 p., 6,50 €

03/03/2015

Mary Pope Osborne et Natalie Pope Boyce, Lutins, Fées et Farfadets

15-03-mary pope osborne - lutins fées farfadets - cabane magique - bayard poche - chouetteunlivre.jpg« Les contes de fées forment une partie importante du folklore irlandais. Le folklore est l’ensemble des coutumes et des légendes que l’on se transmet d’une génération à l’autre. Parmi ces contes populaires, on trouve ceux du Petit Peuple : lutins malicieux et gracieuses fées des royaumes cachés sous les collines. » C’est donc en compagnie des inusables Tom et Léa, « tes amis passionnés d’histoire », que le jeune lecteur va découvrir leprechauns, cluricaunes et ballybogs, apprendre qu’il vaut mieux ne pas construire sa maison sur un « chemin de fées », ni couper un sorbier qui ne vous a rien fait. Dans une démarche très ethnologique, puisque les auteurs expliquent les tenants et les aboutissants de la tradition orale irlandaise et qu’il vaut mieux s’en tenir aux références sérieuses, car « de nombreux livres racontent des histoires inventées ». Foi de barde !

Dès 8 ans

Mary Pope Osborne et Natalie Pope Boyce, Lutins, Fées et Farfadets, coll. « Les carnets de la cabane magique », Bayard poche, 2015, 123 p., 5,70 €

02/05/2014

Mary Pope Osborne, Au cœur de l’Empire romain

14-04-cabane-magique-empire-romain-bayard-chouetteunlivre.jpg« L’histoire de Rome débute avec une légende. Celle de Romulus et Remus, les fils jumeaux du dieu Mars. Deux garçons abandonnés sur les rives du fleuve Tibre, recueillis et allaités par… une louve ! Plus tard, un berger les a ramenés chez lui et les a élevés comme ses propres enfants. » Une histoire qui va défiler sous les yeux des petits aficionados de Tom et Léa, indestructibles héros de la série de la Cabane magique. Ces « carnets » documentaires remplissent parfaitement leur fonction : expliquer avec des mots simples comment vivaient les Romains. Avec une excursion inoubliable à Pompéi.

Traduit de l’américain, ce guide est enrichi de repères culturels français et européens : sites, musées, livres. Il explique aussi comment faire la différence entre récits de fiction et documentaires.

Dès 9 ans

Mary Pope Osborne, Au cœur de l’Empire romain, Coll. « Les carnets de la Cabane magique », Bayard poche, 2010, 125 p., 5,70 €