Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2018

Tove Jansson, Le dangereux voyage

18-04-jansson le dangereux voyage.jpgLa petite Susanna, telle Alice, s’ennuie et aimerait « que le danger montre son nez et que tout devienne moins lassant, plus excitant et palpitant ! ». Au fil des pages, partie à la recherche de son chat, elle ne sera pas déçue ! Elle va traverser des paysages inquiétants, et faire des rencontres de plus en plus excentriques. Jusqu’à croiser sur son chemin des créatures bien connues des lecteurs de la Finlandaise Tove Jansson : l’Hémule, accompagné de Tovla et Vivla. Lequel Vivla s’offre le luxe de parler un langage étrange – « tout est mala », « je croila bien »…- qui sera vite imité dans les cabanes ! Au bout du voyage, un petit paradis se découvre, la verte vallée des Moomins (qui se disaient autrefois Moumines). Une belle aventure donc pour Susanna, qui « ne sut jamais si tout cela avait été réel. Mais comme on peut l’imaginer, ce n’est pas l’essentiel ». Cette belle réédition, soignée et en format album, à la suite de « Qui va rassurer le tibou ? », fera connaître l’humour inimitable, le ton à la fois magique, innocent et enchanteur de Tove Jansson.

Dès 5 ans

Tove Jansson, Le dangereux voyage, Cambourakis, coll. « Moomin », 2018, 32 p., 14 € - Traduit du suédois.

21/03/2018

Héros de jeunesse, émission de radio du 17 mars

logo-rl-small2.jpgAu sommaire de cette chronique, trois titres:

Angela Portella, Il n’est jamais trop tôt pour dire je t’aime, illustrations de Marie Bretin, Larousse, 2018, 40 p., 12,90 €

Jean-Philippe Arrou-Vignod, Un petit pois pour six, Histoires des Jean-Quelque-Chose, illustrations de Dominique Corbasson, Gallimard Jeunesse, 2018, 176 p., 12 €

Erik L’Homme, Phaenomen, Folio SF, 452 p., 10,50 €


podcast

 

18-03-portella il n'est jamais trop tot pour dire je t'aime- ok.jpg

 18-02-arrou vignod petit pois pousr six.jpgphaenomen integrale.jpg

28/11/2017

Apolline Dussart, Petit Cyr et la neige

17-11-dussart - petit-cyr-et-la-neige.jpg« Ce matin, quand petit Cyr s’est levé, tout était blanc. » Et voilà notre petit héros bien emmitouflé pour dévaler la pente en luge, monter un bonhomme de neige, se livrer à une belle bataille et finir dans un igloo, en compagnie de sa sœur Victoire et de son petit frère Alban. Les pages souples (et solides !) sont décorées d’aquarelles chatoyantes, et les courtes phrases écrites en écriture cursive. Une collection toute simple, dont les dessins s’affinent au fil des parutions. Pour enfants bien élevés, avec une orientation catholique clairement assumée.

De 3 à 5 ans

Apolline Dussart, Petit Cyr et la neige, Editions des Petits Chouans, 2016, 12 p., 4,50 €

Du même auteur : Petit Cyr et le bébé – Petit Cyr au jardin – Petit Cyr et Cuicui – Petit Cyr à l’école – Petit Cyr à la mer – Petit Cyr dans la forêt – Petit Cyr fête Noël

13/10/2017

Cyril Lepeigneux, Les Orphelins de Paris

17-10- Lepeigneux - les orphelins de Paris.jpg« - Quel roi ?
- Louis XIII, pardi !
- Comment !? Et nous sommes en quelle année, alors ? demande Louis.
- An de grâce 1619, votre grâce !
Les trois cousins échangent un regard perplexe. Ils se trouvent à quatre siècles de leur époque ! Quelle histoire ! »
D’autant plus que les enfants se trouvent assister au départ de galériens, que vient bénir un certain Monsieur Vincent. Projetés dans le Paris bien malodorant des mendiants et de la cour des Miracles, ils vont déjouer un trafic d’enfants et rencontrer saint Vincent de Paul. Mais qui est au juste le jeune Hochelaga qui les accompagne dans leurs aventures ?
Trois cousins et  leur chien – une recette droit venue d’Enid Blyton, pour une série historique qui, tout en utilisant les codes d’une autre série célèbre, la « Cabane magique », s’en éloigne en permettant aux jeunes héros de rencontrer des personnages historiques lors d’aventures (à peu près) vraisemblables.

Dès 9 ans

Cyril Lepeigneux, Les Orphelins de Paris, illustrations d’Alban Marilleau, Mame, coll. « Les disciples invisibles », 2017, 142 p., 10,90 €
Dans la même collection : Cyril Lepeigneux, Les Remparts d’Orléans, illustrations d’Alban Marilleau, Mame, coll. « Les disciples invisibles », 2017, 142 p., 10,90 €

05/10/2017

Paul Beaupère, On pousse les murs, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur

17-10- beaupère - saint arthur- on-pousse-les-murs.jpg«  - C’est vrai ? Je me suis tournée vers papa et maman. On déménage ?
Il leur faut un certain temps pour retrouver leurs esprits et se remettre la mâchoire en place.
- Oui, Brune, bientôt. Mais entrer, on va vous faire visiter ! Vous allez voir, c’est super, grand, clair, spacieux… Vous allez adorer !
Et papa et maman sont entrés dans la maison aussi excités que moi un soir de Noël au pied du sapin. Alors j’ai suivi, je suis entrée… et là, je suis passée de Noël au jour du vaccin chez grand-père. » Car elle a bien triste mine, cette nouvelle maison, et Brune ne veut absolument pas quitter ses habitudes. Aller 200 m plus loin, tout en restant voisins de Mme Henriette… non, vraiment très peu pour elle. D’autant plus que Mozart, son cochon d’Inde, a disparu dans le jardin de ladite Mme Henriette. Mais, comme elle a très bon cœur, Brune raconte ce déménagement rocambolesque avec sa verve et son énergie habituelles et entraîne ses lecteurs dans une farandole de cartons et de fous rires.

Dès 8 ans

Paul Beaupère, On pousse les murs, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur, illustrations d’Ariane Delrieu, Mame, 2017, 160 p., 10 €

28/09/2017

Serge Dalens, Le Bracelet de Vermeil, Le Prince Eric

17-10-le-bracelet-de-vermeil-edition-collector-19176-300-300.jpg« Et ton bracelet, il a aussi une histoire ?
A peine posée, Christian regretta la question qui lui avait échappé. Il rougit comme un coq en voyant les yeux verts d’embuer.
- Oh ! je te demande pardon, reprit-il, je ne l’ai pas fait exprès, ne me réponds pas. Dieu que je suis bête ! Dis, tu ne m’en veux pas ?
- Mais non, tu ne pouvais pas savoir… Ce bracelet me vient de mon père, et c’est pourquoi j’y tiens beaucoup. »
Le début d’une amitié hors du commun entre le jeune prince de Swendenborg et e fils d’un chirurgien parisien – et le début d’aventures qui ont fait palpiter tant d’adolescents !
Quatre-vingts ans ont passé depuis la première édition du Bracelet de Vermeil mais, dans nos cœurs, Eric et Christian, dans leur tenue de scouts, ont et auront toujours quinze ans. Une réédition 100 % conforme à l’originale, illustrée des superbes dessins de Pierre Joubert, sous une reliure cartonnée de qualité.

Dès 12 ans

Serge Dalens, Le Bracelet de Vermeil, Le Prince Eric, illustrations de Pierre Joubert, Mame, 2017, 224 p., 19,90 € - Réédition.

Serge Dalens, Le Prince Eric, illustrations de Pierre Joubert, Mame, 2017, 224 p., 19,90 € - Réédition.

le-prince-eric-edition-collector-19561-300-300.jpg

08/07/2017

Anne Riolet, Evgenia, t. 2, Les îles Solovki

17-07-riolet - tome 2 solovki.jpgJuin 1941, Helsinki. Alors qu’Evgenia a revêtu l’uniforme des lottas, ces jeunes volontaires Finlandaises, son ami Kolya, lui, a obtenu son brevet de pilote. Il y aura bientôt un an que leur amie Olga s’est jetée dans la gueule du loup soviétique : sous couvert d’une mission de la Croix-Rouge, elle recherche la moindre trace de vie de sa famille, déportée dès 1938 aux îles Solovki. Pris dans la tourmente de la guerre, les jeunes gens vont mettre leur énergie et leur courage à rude épreuve, aidés ici par une adorable babouchka, ailleurs par Sergueï, un jeune cadet qui n’hésite pas à déserter, voire par le maréchal Mannerheim en personne. Les lecteurs retrouvent ici Evgenia, Olga et Kolya, les héros du 1er tome (voir ici), plus mûrs et plus décidés que jamais à gagner leur liberté. En filigrane, la foi orthodoxe du petit peuple russe irrigue le roman - comme une rivière souterraine que les Soviets n'ont jamais pu tarir.

A partir de 12 ans.

Anne Riolet, Evgenia, t. 2, Les îles Solovki, Editions du Rocher, 2017, 224 p., 14,50 €

Anne Riolet, Evgenia, t. 1, Les îles Valaam, Editions du Rocher, 2017, 223 p., 14,50 € - réédition du volume paru en 2014 aux Editions Artège.

19/12/2016

La Reine des neiges au sommaire du magazine TétrasLire de décembre

16-12-tétraslire déc andersen neige.jpg« De la neige les flocons
sont les papillons de la saison. »
Le proverbe dit bien la danse légère et virevoltante de la neige, que les petits et les grands contemplent chaque année avec la même fascination. Avec Andersen pourtant, la neige, éclatante souveraine de l’hiver, apporte son lot de désolation et d’isolement. Froid glacé qui endurcit la terre et les cœurs, froid qui éteint la flamme de l’amour, mais froid qui ne dure jamais que le temps d’une saison, et qu’une simple fleur, rose ou perce-neige, suffit à repousser. »
Ce numéro de TétrasLire propose un beau voyage d’hiver, du Danemark à la Laponie, de la Roumanie à la Russie, de la Grèce au Japon à la poursuite des flocons : « Blancs, ouatés, tourbillonnants, regarde-les voleter : ils sont, dans le ciel d’hiver, le reflet un peu pâli des papillons de l’été. »
Un numéro toujours aussi raffiné et séduisant ! Et une belle idée de cadeau, pour que, chaque mois, la littérature soit une aventure !

De 8 à 12 ans

Tétras Lire – Editions Alba Verba, www.albaverba.fr ou 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros

Pour feuilleter quelques pages du magazine, c’est ici.

01/12/2016

Suzanne Max, Liann et le bâton de pluie

liann baton de pluie suzanne max.pngLiann n’est encore qu’un enfant, mais un jour il régnera sur le peuple fabuleux des faunes ! En attendant, son grand-père, le roi Silvère, le charge d’une importante mission : rendre son pouvoir magique à un mystérieux bâton de pluie… Liann quitte donc la sécurité de sa forêt pour s’aventurer, une fois de plus, dans le monde des hommes. Hélas, la jalousie de son ami Khali pourrait bien contrarier ses plans et le mettre en danger. La fée Capucine et l’elfe facétieux pourront-ils l’aider dans sa tâche ?

Suzanne Max livre ici le 3e tome des aventures de Liann, toujours confronté aux dangers que constitue une approche égoïste et mercantile des ressources naturelles ; ici, Liann et ses amis devront « libérer » un ruisseau dont les eaux sont retenues par un barrage construit à son seul usage par un riche propriétaire terrien. Une fable écologique dont les héros – enfants humains et animaux - sont guidés par le « petit peuple ». Liann et la forêt menacée, que j’avais chroniqué en mars (ici), vient d'obtenir le prix 2016 « Lire et écrire en Gascogne », un bel encouragement pour Suzanne Max.

Dès 8 ans

Suzanne Max, Liann et le bâton de pluie, illustrations d’Alain Benoist, Editions Ex Aequo, 2016, 62 p, 12 € - http://editions-exaequo.fr

21/11/2016

Kazuo Iwamura, L’Hiver de la famille Souris

16-11- iwamura hiver famille souris.jpg« Le vent souffle. Dans la forêt une petite lumière fait un rond jaune sur la neige : c’est la fenêtre de la famille Souris. » A quoi donc peut s’occuper la famille Souris pendant le long hiver japonais ? Si elle ne prépare pas le Noël que nous aimons tous, elle ne chôme pas pour autant : les uns bricolent, fabriquent luges et jeux de petits chevaux ; les autres cuisinent de succulents chaussons à la confiture de fraise. Et après un bon goûter, rien de mieux qu’une partie de luge endiablée. Une série toujours aussi craquante !

De 3 à 5 ans

Kazuo Iwamura, L’Hiver de la famille Souris, 1998, L’Ecole des Loisirs. Deux formats : album relié, 30 p., 11,20 € et livre de poche souple (plus petit), 30 p., 5 €