Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2017

Romans historiques

HENRI_IV_DE_BOURBON.jpgDès 9 ans

Gwenaële Barussaud, 1791, Une princesse en fuite, Scrineo, 2017, 160 p., 10,90 €

Dès 10 ans

Sophie Humann, Henri IV, le prince de la paix, Belin Jeunesse, coll. « Avant de devenir… », 2016, 149 p., 8,50 €

Dès 11 ans

Anne-Marie Desplat-Duc, La Dangereuse amie de la reine, tome 2 de «Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2017, 324 p., 14 €
Pour mémoire, le tome 1 : Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi, tome 1 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2016, 320 p., 14 €

Grands adolescents et adultes

Ruta Sepetys, Le sel de nos larmes, Gallimard Jeunesse, 2016, 496 p., 16,50 €

31/07/2017

La préhistoire est un roman

préhistoire.jpgDès 8 ans

Totort Erolf, Le Bestiaire d’Ava, femme de Cro-Magnon, Editions Points de suspension, 2016, 32 p., 18 €
Attention : « Le journal d’Ava » de Totort Erolf, chez le même éditeur, est à réserver aux adultes.

De 9 à 12 ans

Martial Caroff, Tillô, Des feux dans le froid, Gulf Stream Editeur, 2016, 256 p., 12,90 €

24/07/2017

En musique

en musique.JPGTout-petits

Emily Bannister, Pomme de reinette : comptines et jeux de doigts, Quatre Fleuves, 2017, 10 pages cartonnées, 9,50 €

Dès 3 ans

Jutta Bauer, Dans sa maison, un grand cerf, L’Ecole des Loisirs, 2012, 40 p., 5 € en version poche et 9,80 € en version album.

Dès 5 ans

Hans Traxler, Sophie et le cor des Alpes, La Joie de Lire, 2017, 40 p., 14,90 € – Traduit de l’allemand.

Dès 6 ans

Caroline Desnoëttes, Le musée de la musique, Réunion des Musées nationaux, 2000, 77 p., 8,50 €

Dès 10 ans

Adèle Tariel et Aurore Pinho e Silva, Un air de violoncelle, Ed Kilowatt, 2016, 48 p., 15,80 €

20/07/2017

Moyen Age

moyen age.JPGDès 3 ans

Hector, Le Chevalier, Amaterra, 2015, 36 p. cartonnées, 12,50 €

Dès 9 ans

Vincent Carpentier et Jeff Pourquié, Vikings !, Actes Sud Junior et Inrap, 2016, 76 p., 14,90 €

Dès 9 ans

Joseph Vernot, Héros, Princes et Chevaliers, Editions Marmaille et compagnie, 2016, 128 p., 20 €

Dès 12 ans

Charlotte M. Yonge, Le Petit Duc, illustrations de Marie-Claude Monchaux, Editions Bulle d’Or, 2016, 224 p., 14 €

18/07/2017

Ah mon beau bateau !

bateaux.jpgTout-petits

Virginie Morgand, ABC du marin, Ed MeMo, 2015, 30 p., 14 €

Dès 8 ans

Dominique Ehrhard et Anne-Florence Lemasson, L’Hermione, une frégate du XVIIIe siècle, livre pop-up, Plaisancier-Vagnon éditions, 2016, 12 p., 24,95 €

Dès 9 ans

Laurent Bègue, Marco Polo, le voyageur émerveillé, illustrations de Dominique Vincent, Ed. Belize, 2017, 32 p., 9,50 €

Adolescents

Damien Bouet, Les Bateaux vikings, Editions Heimdal, 2015, 80 p., 19,50 €

16/06/2017

Fabian Lenk, Attaques à Pompéi

17-06-lenk- attaques à Pompéi.jpg« L’homme à la hache se dissimula derrière un tronc d’arbre pour observer Aurelius et ses ouvriers. Architectes, géomètres, tailleurs de pierre et charpentiers s’affairaient comme des fourmis. Le colosse ricana intérieurement. Bientôt, très bientôt, tout allait changer. » Car cet homme de l’ombre a un terrible projet : empêcher la réparation de l’aqueduc qui apporte son eau à Pompéi, voire empoisonner son eau et demander une rançon, une énorme rançon… C’est sans compter sur l’énergie et l’astuce des jumeaux Caius et Marius, les fils du directeur des travaux. Divers indices (pas toujours faciles à voir) invitent les lecteurs à aider les jeunes Romains dans leur enquête. Les dernières pages apportent un complément d’informations sur la vie à Pompéi avant l’éruption du Vésuve du 24 août 79.

Dès 9 ans

Fabian Lenk, Attaques à Pompéi, illustrations d’Anne Wöstheinrich, Hatier Jeunesse, coll. « Histoire et Mystères », 2017, 128 p., 6,30 € - Traduit de l’allemand.

Du même auteur, dans la même collection :

Fabian Lenk, Malédiction sur la cathédrale, illustrations d’Anne Wöstheinrich, Hatier Jeunesse, coll. « Histoire et Mystères », 2017, 128 p., 6,30 € - Traduit de l’allemand.

07/04/2017

Gwenaële Barussaud, 1791, Une princesse en fuite

17-04-barussaud-  1791 princesse en fuite.jpg« Au milieu de la nuit, Marie-Thérèse ouvre les yeux. Où se trouve-t-elle ? Pour la jeune princesse, habituée à dormir dans un lit à baldaquin, la situation n’a rien d’ordinaire. Malgré l’obscurité, elle reconnaît l’habitacle de la voiture, la silhouette de sa gouvernante. Elle devine le souffle du dauphin allongé près d’elle. En un éclair, les souvenirs de la fuite lui reviennent. C’est donc bien vrai ? On a quitté le palais des Tuileries ? » En ce petit matin du 21 juin 1791, la voiture n’a pas encore franchi la barrière Saint-Martin et a déjà pris du retard… Un retard qui lui sera fatal, quand, le lendemain, la famille royale sera reconnue et arrêtée à Varennes. Gwenaële Barussaud a choisi de raconter les six journées du 20 au 25 juin 1791 du point de vue de Marie-Thérèse, Madame Royale, tout juste âgée de 12 ans. Douze ans, à peine l’âge des lecteurs et lectrices de ce récit historique qui les tiendra en haleine. Même si la fin de cette tragique épopée est déjà connue, les divers épisodes et les anecdotes s’enchaînent sans répit. Est-ce dû à la fatigue des mauvaises nuits partagées avec la princesse ? Le relecteur a laissé divaguer son imagination en citant, page 119, Châlons-sur-Saône en lieu et place de… Châlons-en Champagne, ce qui lui est tout pardonné.

Dès 9 ans

Gwenaële Barussaud, 1791, Une princesse en fuite, Scrineo, 2017, 160 p., 10,90 €

17/02/2017

Anne-Marie Desplat-Duc, La Dangereuse amie de la reine

17-02-desplat-duc duchesses rebelles 2.jpgRetirée dans son château de Dampierre alors qu’elle se sent vieillir, la duchesse de Chevreuse accepte l’invitation de son amie frondeuse, la duchesse de Montpensier. L’occasion, non de parler chiffons et dentelles, mais de revenir sur les événements frappants de sa vie. Et quelle vie ! Marie-Aimée de Rohan, née en 1600, vit dans l’entourage de la reine Anne d’Autriche, complote contre Mazarin, se retrouve veuve à 21 ans, avant d’épouser le duc de Chevreuse. Et de reprendre ses intrigues… tout en voyageant de la Touraine à la Lorraine et jusqu’en l’Angleterre ! Elle jouera son rôle, bien sûr, dans l’épisode des ferrets de la reine. La matière ne manquait donc pas à Anne-Marie Desplat-Duc, qui poursuit ici les biographies romancées des grandes dames de la Cour – sans s’attarder trop néanmoins sur certaines de leurs liaisons.
Sel bémol à cette édition, une relecture un peu cavalière. Étonnant de confondre les archets et les archers (p 266) et de conjuguer « confier » comme… « confire » (p 270). En revanche, quelques termes charmants, tels les gages et les « souris » (oui, au masculin) et de beaux imparfaits du subjonctif font revivre ce XVIIe siècle frondeur et plein de charme.

Dès 11 ans

Anne-Marie Desplat-Duc, La Dangereuse amie de la reine, tome 2 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2017, 324 p., 14 €
Pour mémoire, le tome 1 : Anne-Marie Desplat-Duc, L’intrépide cousine du roi, tome 1 de « Duchesses rebelles », Flammarion Jeunesse, 2016, 320 p., 14 €

18/11/2016

Les Trois Mousquetaires au sommaire du TétrasLire de novembre

16-11-lestroismousquetaires-tétras lire.jpg« – Monsieur, dit Athos, j'ai fait prévenir deux de mes amis qui me serviront de seconds, mais ces deux amis ne sont point encore arrivés. Je m'étonne qu'ils tardent : ce n'est pas leur habitude.
– Je n'ai pas de seconds, moi, monsieur, dit d'Artagnan, car, arrivé d'hier seulement à Paris, je n'y connais encore personne que M. de Tréville, auquel j'ai été recommandé par mon père, qui a l'honneur d'être quelque peu de ses amis. Athos réfléchit un instant.
– Vous ne connaissez que M. de Tréville? demanda-t-il.
– Oui, monsieur, je ne connais que lui.
– Ah çà ! mais, continua Athos parlant moitié à lui-même et moitié à d'Artagnan, ah çà ! mais, si je vous tue, j'aurai l'air d'un mangeur d'enfants, moi !
– Pas trop, monsieur, répondit d'Artagnan, avec un salut qui ne manquait pas de dignité ; pas trop, puisque vous me faites l'honneur de tirer l'épée contre moi avec une blessure dont vous devez être fort incommodé. »

En effet, d’Artagnan vient à peine d’arriver à Paris qu’il rencontre les trois mousquetaires les plus célèbres du corps de garde, Athos, Porthos et Aramis. Une rencontre qui ne se passe pas sous les meilleurs augures, puisqu’elle lui vaut deux duels d’un coup.
Dans ce numéro de novembre, le magazine TétrasLire propose les chapitres 4 et 5 du célèbre roman d’Alexandre Dumas – ce qui permet de plonger directement dans l’intrigue, qui se déploie avec autant d’énergie que les illustrations de Cyril Farudja. Le texte n’est ni coupé ni « arrangé ». Le magazine, selon sa formule habituelle, contient de nombreux tests et jeux, un documentaire sur les « vrais » mousquetaires, le mode d’emploi pour réaliser une casaque de mousquetaire et un éventail brisé. Il se termine par un conte angolais, « L’union fait la force ». Sans oublier des idées de sortie pour les Cadets de Gascogne !

De 8 à 12 ans

Tétras Lire – Editions Alba Verba, www.albaverba.fr ou 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros. Un beau cadeau de Noël !

Pour feuilleter quelques pages du magazine, c’est ici.

10/10/2016

Adèle Tariel et Aurore Pinho e Silva, Un air de violoncelle

16-10 adele tariel - un air de violoncelle.jpg« Berlin Ouest, 1988. Maman m’a dit qu’avant, il n’existait pas. Moi, je n’y croyais pas. Ce mur avait l’air si vieux, il devait être là depuis les dinosaures. J’habitais dans cette maison face au mur depuis ma naissance. Avec mes copains Sacha et Olga, on jouait parfois au foot contre ce mur, mais maman ne voulait pas trop que je m’en approche. » Le narrateur, en ces années 1988-1989, va vivre l’histoire de bien plus près qu’il ne l’imagine. Dans le grenier, il découvre un violoncelle – un instrument chargé de souvenirs, ceux de l’est, que ses parents ont fui avant sa naissance. Un instrument qui va faire le lien avec les membres de la famille séparés depuis tant d’années. Qui dit violoncelle à Berlin pense bien sûr à Rostropovitch, lequel apparaît à la fin de ce roman historique – car il cherche une chaise pour jouer ! L’évocation de ce « jour ailleurs » (titre de la collection) est pertinente et bien documentée.

Dès 10 ans

Adèle Tariel et Aurore Pinho e Silva, Un air de violoncelle, Ed Kilowatt, 2016, 48 p., 15,80 €