Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2017

Le loto de la famille Souris

2017-10- loto famille souris.jpgDu grand-père devant son feu au petit dernier glissant sur un toboggan - brin d’herbe, toute la famille Souris de Kazuo Iwamura est réunie dans ce loto aux couleurs pastel. Attention, il y a aussi des cartes surprises : si la « feuille magique » est un joker, la carte « champignons » oblige à remettre une carte « souris » dans la pioche. Un jeu parfait pour une fin de journée au calme, tant les dessins sont doux et reposants. Chaque joueur pourra aussi imaginer une histoire à partir des quatre souris de chaque carton.

Dès 3 ans, de 2 à 4 joueurs

Le loto de la famille Souris, L’Ecole des loisirs, 2017, 11,90 €

25/09/2017

Grégoire Thonnat, Petit quizz de la police

17-09-thonnat - police.jpgQuel point commun y a-t-il entre un poulet, un perdreau et une hirondelle ? Et entre un panier à salade et une cocotte-minute ? Les premiers ne sont pas seulement des volatiles et les seconds ont d’autres fonctions que culinaires, car tous ses termes imagés appartiennent aussi au vocabulaire de la police. En 80 questions-réponses sur la police nationale, Grégoire Thonnat fait découvrir l’histoire de cette institution qui vit le jour en 1667 avec l’édit de Saint-Germain signé par Louis XIV. Comme tous les autres titres de la collection, celui-ci est illustré de découpes sobres qui déroulent ici les silhouettes des chevaliers du guet, sergents de ville, gardiens de la paix, bleus, CRS, PAF, IGPN et autres OPJ – sans oublier les Robocop. A glisser dans son sac un jour de manifestation pour ne pas s’ennuyer en GAV ?

Dès 8 ans et pour toute la famille.

Grégoire Thonnat, Petit quizz de la police, Editions Pierre de Taillac, coll. « Le petit Quizz », 2017, 152 p., 6,90 €

11/09/2017

Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres

17-09-wohlleben - vie secrète des arbres.jpgQu’est-ce qu’un arbre ? Un refuge pour l’écureuil, de l’ombre pour notre pique-nique, une ressource de papier ? Et une forêt ? N’est-ce qu’un alignement d’arbres d’âges divers, un écosystème favorable au grand gibier, l’occasion d’une randonnée au bon air ? Pour Peter Wohlleben, qui a œuvré plus de vingt ans comme forestier en Allemagne, dans l’Eifel, une forêt, c’est beaucoup plus que cela ! De page en page, il nous convie, sur un ton enjoué, à une excursion passionnante dans ses forêts : au pied de chaque arbre, petit ou grand, hêtre ou épicéa, il conte une anecdote sur un ton enjoué et passionnant. Rien du conte de fées, que du sérieux. Peter Wohlleben a repris et synthétisé les recherches des biologistes qui ont démontré que les arbres étaient des êtres sociaux, capables d’apprendre, de mémoriser, de s’entraider ; il a traduit ces dizaines d’études dans une langue claire et accessible à tous. Scientifique et écologique, l’auteur ne tombe dans aucun des travers pleurnichards à la mode, et nous donne ici une belle leçon d’espoir : oui, grâce à ses talents de conteur, la forêt continuera à nous parler, de ses mille voix. Un grand bravo aussi à Corinne Tresca, sa traductrice, qui a su traduire de l’allemand souvent technique avec autant de clarté et de légèreté. Une des meilleures ventes de l’été.

Adolescents et adultes

Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres, ce qu’ils ressentent, comment ils communiquent, Editions Les Arènes, 2017, 260 p., 20,90 €. Traduit de l’allemand par Corinne Tresca.

22/06/2017

Isabelle Huiban, Mon cahier Steiner Waldorf

17-06-huiban- cahier steiner waldorf.jpgFavoriser « le bien-être physique, le sens artistique » et stimuler l’imagination créatrice des enfants : tel est le projet de ce gros cahier d’activités de nature. Partant de ce qu’il peut faire dans la nature – se tenir droit comme un épi de blé, sauter comme un lapin -, l’enfant est par exemple invité à tracer des traits, en respirant bien. Bricoler, construire une cabane ou des lutins en laine, cuisiner dehors… autant d’activités toujours proposées en relation avec le rythme des saisons. Même si l’on n’est pas 100% adepte de cette pédagogie, les idées proposées sont riches de sens pour éduquer la tête, le cœur et les mains.

Avant 7 ans (mais aussi après…)

Isabelle Huiban, Mon cahier Steiner Waldorf, illustrations de Mizuho Fujisawa, Nathan, 2017, 80 p., 13,90 €

19/05/2017

Mes ancêtres

LB_Ancetres_2.jpgDis-moi, Maman, comment s’appelait le papa de ta grand-mère ? Grand-Papa, qui était la maman de votre papa ? Au-delà de ses grands-parents qu’il connaît le plus souvent, un enfant a du mal à situer ses ancêtres, et pourtant, il y en a tant à dire sur ces aïeux ! Leur nom, leurs prénoms, la ville ou le village où ils ont vécu, leur métier… Qui est revenu de la Grande Guerre ? Qui a fait pousser la vigne ou le blé ? Qui a brodé cette robe de baptême ? Ce livret généalogique pourra être rempli par chaque enfant et restera un précieux témoignage de son histoire familiale. Pratique et astucieux, il est imprimé sur du beau papier vergé, en deux couleurs. Il s’ouvre par le milieu, et quelques petites fenêtres permettent de passer d’une génération à l’autre – jusqu’aux trisaïeux. Il y a même de la place pour coller des photos. Un conseil : commencez à remplir de livret au crayon, car il s’agit de ne pas se tromper entre « le grand-père paternel de ma grand-mère paternelle » et « la grand-mère maternelle de mon grand-père paternel ».

Dès 8 ans et pour toute la famille

Mes ancêtres, Editions d’art Derveaux, 2007, 20 p., 13 € + frais de port – Imprimé en France. www.editionsdanielderveaux.fr

02/12/2016

Noël traditionnel, rites païens et sacrés

IMG_1639.JPGSaint Nicolas et le Père Fouettard, Tante Arie, dame Holle, seront-ils cette année au pied de votre sapin ? N’oubliez pas non plus, dans la crèche, le pistachié et le ravi… Comment allumerez-vous la bûche dans votre foyer - une vraie, pas celle au chocolat ? De l’Alsace à la Corse, du Berry à l’Ariège, chacune de nos provinces a conservé ses traditions pour fêter le solstice d’hiver et la fête de la Nativité. Cette revue fait ainsi revivre diverses célébrations et propose contes et légendes à lire à la veillée, du temps où les bêtes parlaient et où les anges côtoyaient les lutins.

Pour les adultes, avec des contes à lire aux enfants

Noël traditionnel, rites païens et sacrés, Contes et Légendes Magazine, n° 1, nov.-déc. 2016, 146 p., 9,50 € en Maisons de la presse.

24/11/2016

Fred Elola et Olivier Giommi, A l’origine des expressions françaises

16-11 bescherelle jeu expressions françaises.jpegD’où vient l’expression « haut les cœurs ! » ? Origine n°1 : « ‘Haut les cœurs !’ désigne le signal donné aux marins pour effectuer les manœuvres susceptibles de faire chavirer l’estomac des passagers ou des nouvelles recrues, en guise de baptême ou de bizutage ». Hum, hum, pas si sûr… Alors, optez-vous pour l’origine n°2 ? « Le cœur désigne non pas l’organe, mais le principe. Le courage en est la manifestation. Il faut encourager (‘haut !’) l’homme de cœur à se conduire avec courage. » Cette origine vous semble plausible, mais voilà qu’une 3e origine vous est proposée : « Dans le jeu de la manille coinchée, un joueur qui annonce ‘haut les cœurs !’ prétend pouvoir ramasser tous les cœurs de la partie et ainsi gagner vingt points de bonus. » Cette origine-là est trop belle pour être honnête ! Si vous avez parié pour la 2e origine avant même de connaître la 3e, vous avez gagné 2 points – mais si vous avez attendu que le meneur de jeu ait lu la 3e possibilité, vous n’aurez gagné qu’un point pour cette même réponse n°2. Le jeu comprend ainsi 118 cartes, plus 40 autres portant sur des expressions dont l’origine est trouble. Après quelques parties ponctuées de fous rires, l’origine d’expressions telles « faire du plat », « à brûle-pourpoint », « veiller au grain » ou « filer à l’anglaise » n’auront plus de secret pour vous. Réflexion, connaissances et astuce seront les meilleurs alliés des joueurs !

Grands adolescents et adultes

Fred Elola et Olivier Giommi, A l’origine des expressions françaises, un jeu Bescherelle, Editions Hatier, 2016, 15,95 €

21/11/2016

La 2e édition du « Salon du livre et de la famille » se tiendra le 26 novembre à la Mairie de Paris 8e.

AFC8_2016_A5.jpgAprès le succès de l’an passé, les Associations Familiales Catholiques (AFC) accueilleront samedi 26 novembre une cinquantaine d’auteurs parmi lesquels Vincent BADRÉ, Eugénie BASTIÉ, Francine BAY, Charles BEIGBEDER, Francis BERGERON, Anne BERNET, François BILLOT de LOCHNER, Pierre-Alexandre BOUCLAY,  Gabrielle CLUZEL, Jean-Louis HAROUEL, Aude de KERROS, Brigitte LUNDI, Inès PELISSIÉ du RAUSAS, Jean RASPAIL, l’Abbé Guillaume de TANOÜARN…

De beaux livres pour toute la famille!

Salon du livre et de la famille, de 14 h à 18 h 30 le samedi 26 novembre - Entrée libre

Mairie du VIIIe, 3 rue de Lisbonne, 75008 Paris - M° Saint-Augustin - Villiers - Saint-Lazare

 

17/10/2016

Au cœur de la mythologie, Géo Histoire

16-10-geohistoire mythologie.jpg« La vie, sur l’Olympe, s’écoule dans la douceur. Les dieux s’y nourrissent d’ambroisie et boivent du nectar, protégés des atteintes du monde extérieur par de hautes grilles. Les Saisons veillent sur eux, nul vent, nulle pluie, nulle neige ne vient troubler leur paix. Les sons de la lyre d’Apollon animent ce lieu de félicité, qui n’est pas sans écho dans les autres mythologies. Malgré les douceurs et les avantages de la divinité, tout ce petit monde se déchire allègrement. » Bref, « privilégiés mais jamais contents » ! Des dieux de l’Olympe au panthéon romain, des travaux d’Hercule à Romulus et Remus, ce gros album s’appuie sur les récits merveilleux des Anciens pour nous faire revisiter le vaste univers des mythologies grecque et romaine. Le ton, savant et toujours documenté, n’est pas dénué d’ironie ; le style en rend la lecture agréable ; les illustrations rappellent que ces mythologies ont inspiré les artistes européens au fil des siècles. Prisma a eu l’excellente idée de rééditer un choix de textes parus dans l’encyclopédie « Atlas de la Mythologie » des éditions Atlas (2003).

Adolescents, lycéens, étudiants, et pour toute la famille

Au cœur de la mythologie, Géo Histoire, ed. Prisma, 2016, 224 p., 19,99 € - chez tous les marchands de journaux

30/09/2016

Ruta Sepetys, Le sel de nos larmes

16-09-sepetys sel de nos larmes.jpgHiver 1945. Quatre personnages, quatre destins, une obsession : fuir la guerre. Marcher vers l’ouest. Ne pas mourir. Ni de faim, ni de froid, ni de ses blessures. Survivre. Avancer. Joana, une jeune infirmière, a fui la Lituanie – mais porte un lourd secret. Florian, le Prussien, semble utiliser ses talents de faussaire pour échapper au pire. Emilia, la Polonaise, n’a pas échappé au pire – et porte un enfant d’un soldat russe. Quant à Alfred, personne ne le prend au sérieux, surtout quand il se veut un parfait Hitlerjugend, car sa prétention n’a d’égale que sa frousse. Autour d’eux gravitent des personnages aussi étranges qu’un vieux cordonnier, un Petit Garçon Perdu, une Géante, une aveugle. Au fil des kilomètres, seuls ou en convoi, ils s’approchent de la Baltique. Le bruit court qu’un immense paquebot les conduira vers la liberté. Le Wilhelm Gustloff. Quand ils embarquent enfin, le 30 janvier 1945, ils ne savent pas encore que trois torpilles russes vont couler le navire. Fait de guerre, ou crime de guerre ? Des 10 050 passagers, dont 4000 enfants et adolescents, seuls 996 seront sauvés – et personne ne s’accorde encore sur les chiffres exacts de cette catastrophe. Pour narrer ce long cheminement vers un si terrible destin, Ruta Sepetys a choisi de ne rien édulcorer et s’est appuyée sur une énorme documentation. Je conseille donc aux parents de lire ce superbe roman avant de le confier à leurs grands adolescents, et d’en parler avec eux.

Grands adolescents et adultes

Ruta Sepetys, Le sel de nos larmes, Gallimard Jeunesse, 2016, 496 p., 16,50 €