Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2017

Philippe UG, Le petit peuple du sol

17-12 UG petit peuple du sol.jpgBolets et cèpes, oronge, mousserons, chanterelles, coulemelles… Nous avons rapetissé et nous promenons, comme des lutins, au ras de terre dans la forêt, en compagnie aussi de tout un petit peuple d’insectes. Et tout d’un coup « un scarabée s’envole d’un cercle de fées… d’un rond de sorcières formé par le petit peuple du sol ».

Artiste, sérigraphe et ingénieur papier, Philippe UG déploie ici tout son talent pour nous étonner et nous émouvoir, avec des découpes raffinées et une palette de couleurs somptueuses.

Dès 6 ans et pour toute la famille

Philippe UG, Le petit peuple du sol, Editions des Grandes personnes, 2017, 12 p. avec 5 pop-up, 20 €

22/12/2017

Akiko Miyakoshi, Le récital de piano

17-12-miyakoshi récital piano.jpgMomoko, fillette en robe de satin rouge et aux cheveux bien tirés, « attend à l’arrière de la scène avec tous ses amis du cours de piano ». Voilà venu le moment tant attendu – et tant redouté : son premier récital. Le piano à queue est bien imposant, la scène immense… Momoko, toute petite, est envahie par le trac. Elle n’a qu’une seule envie : disparaître dans un trou de souris. Sans doute le pense-t-elle très fort, car l’auteur de l’album, Akiko Miyakoshi, la prend au mot : une charmante petite souris fait irruption dans la salle et entraîne Momoko dans un récital parallèle, celui d’une troupe de cirque miniature bien plus drôle que le récital scolaire. A l’heure de se produire, Momoko aura oublié son trac et jouera comme une virtuose !

Dès 6 ans

Akiko Miyakoshi, Le récital de piano, Kaléidoscope, 2017, 40 p., 13 €

21/12/2017

Herman Melville, Moby Dick

17-12- melville moby dick.jpg« Ce n’est pas comme passager que je navigue. C’est comme simple matelot. Pourquoi ? Parce qu’on se fait un point d’honneur de me payer pour le mal que je me donne à bord, et aussi parce que le métier de la mer est le plus beau, le plus sain que je connaisse. » C’est en ces termes que se présente Ismaël, témoin de la plus célèbre chasse à la baleine de toute la littérature – et qui sera le seul survivant du naufrage du Péquod, baleinier commandé par un certain Achab. Moby Dick, cet immense cachalot blanc qui a eu le tort d’arracher une jambe d’Achab, est devenu, sous la plume de Melville (1819-1891), un véritable mythe.

Les illustrations de Biélorusse Anton Lomaev servent le roman avec une rare énergie, avec des tableaux le plus souvent en pleine page – et vu le format du livre (26 cm x 37,5 cm), on en prend plein les mirettes. Que le lecteur soit perché sur la vigie ou peine sur les avirons d’une baleinière, il est pris autant par l’image que par le texte (intelligemment abrégé) qui emporte, comme une vague, une autre et encore une autre.  

Dès 12 ans

Herman Melville, Moby Dick, illustrations d’Anton Lomaev, Editions Sarbacane, 2017, 168 p., 29,90 € ; traduit de l’anglais. Texte abrégé.

Moby-Dick_p62-63.jpg

19/12/2017

Anne-Florence Lemasson et Dominique Ehrhard, La Noisette

17-12 lemasson ehrhard la noisette.jpg« Cette année, la neige est tombée en avance. L’hiver a pris tout le monde au dépourvu. » Et l’écureuil a oublié…  une noisette. Sur le blanc du papier passent tour à tour une souris blanche, une mésange, trois corbeaux et un chat. Le charme de cet album vient de la précision de sa réalisation, mêlant kirigamis (des origamis avec des découpes) et systèmes de pop-up qui font littéralement jaillir les animaux de la page. Les animaux, mais aussi un petit brin d’herbe qui se met à pousser, tendre et frais dans la neige – un instant magique !

Dès 4 ans, pour enfants soigneux et pour adultes poètes

Anne-Florence Lemasson et Dominique Ehrhard, La Noisette, Editions des Grandes personnes, 2017, 16 p., pop-up, 17,50 €

18/12/2017

Oldřich Růžička, Histoire de l’automobile

17-12-pernicky histoire automobile.jpgSaviez-vous que les premières plaques d’immatriculation dataient de 1983 ? Il en avait déjà fallu du temps pour mettre au point une automobile digne de ce nom, depuis le fardier de Cugnot en passant par le chariot à vapeur de James Watt ! Depuis, qui n’a pas rêvé devant des carrosseries rutilantes, ou applaudi les plus célèbres coureurs sur des circuits mythiques ? Un album rempli d’anecdotes amusantes, idéal pour de belles complicités entre père et fils.

Dès 6 ans

Oldřich Růžička, Histoire de l’automobile, illustrations de Tomáš Pernický et Kateřina Makaloušová, Editions Piccolia, 2017, 32 p., 12,95 € - Traduit du tchèque

15/12/2017

Shobhna Patel, Le Casse-Noisette

17-12- patel - casse noisette.jpg« C’était le soir de Noël, il y a bien longtemps. La neige recouvrait tout et, chez les Stahlbaum, on préparait comme chaque année le copieux réveillon. Il y avait encore beaucoup à faire, mais l’imposante demeure était déjà parée de délicates guirlandes ouvragées, de grandes couronnes de houx et d’épicéa – et les bas, remplis de cadeaux. » Et dans l’un de ces bas, un casse-noisette. Shobhna Patel (voir ici le site du conte) a choisi de revisiter ici, dans une langue fluide, l’argument du célèbre ballet qu’inspira à Tchaïkovsky un conte d’Hoffman.

La magie est partout, y compris pour animer le conte, avec quatre « pop-up » dont les papiers découpés au laser se découvrent en « paperscope ». Un dessin valant mieux qu’un long discours, voici le résultat :

Casse-noisette_3.jpg

 

 

 

 

 

 

Dès 6 ans

Shobhna Patel, Le Casse-Noisette, Sarbacane, 2017, 32 p., 18,90 € - Traduit de l’anglais

14/12/2017

Anguel Karaliitchev, Neige et Contes de Noël

17-12-karaliitchev- Neige-et-contes-de-Noel.jpgAu détour d’une allée peu passante du salon du livre de jeunesse de Montreuil 2017, j’ai découvert un drôle de petit sapin : Elitchka signifie en effet « sapin » en bulgare, et c’est le nom d’une jeune maison d’édition installée en Alsace. Sous ce petit sapin, un très beau recueil de trois contes traditionnels, revus par Anguel Karaliitchev (1902-1972) – qui est considéré comme l’Andersen bulgare. Le premier conte, « Petite galette de blé » fait penser au célèbre « Roule galette » ; s’ajoute au motif circulaire une tradition bulgare : il ne faut pas manger le pain à sa sortie du four, dit-on en Bulgarie, mais il faut lui laisser le temps de faire un tour dans le champ où il est né. Ici, la galette va s’entretenir avec les grains de blé cachés sous la neige et leur chuchoter les secrets des saisons à venir. Les deux autres contes, « Conte de Noël » et « la Moufle chaude » sont aussi joliment illustrés par le pinceau tendre et poétique d’Elisabeth K. Hamon.

Dès 7 ans – ou à lire en famille

Anguel Karaliitchev, Neige et Contes de Noël, illustrations d’Elisabeth K. Hamon, Editions Elitchka, 2017, 52 p., 16,50 €

12/12/2017

Lotte Reiniger, La Belle au bois dormant

17-12-reiniger - la belle au bois dormant.jpg« Il était une fois, dans un superbe château entouré de forêts, un roi et une reine au comble de la joie depuis la naissance de leur petite fille tant attendue. Elle était si jolie qu’ils choisirent de l’appeler Belle, tout simplement. » Et ils invitèrent toutes les fées du voisinage à venir déposer leurs dons au pied du berceau. Toutes, Eh non, il en manquait une, et c’était la plus méchante… Cet album reprend le conte en l’illustrant d’un choix de superbes papiers découpés de Lotte Reiniger (1899-1981), une réalisatrice allemande qui fut une pionnière du film d’animation en silhouettes. Ces silhouettes se déplient devant des décors féériques – qui le seront plus encore si vous éclairez les scènes d’un mince rayon lumineux. The Sleeping Beauty parut en 1954, il durait 10 minutes, et vous pouvez l’admirer ici, en anglais.

Dès 6 ans, pour enfants soigneux

Lotte Reiniger, La Belle au bois dormant, Editions des Quatre fleuves, 2016, 19,90 €. Traduit de l’anglais.

11/12/2017

William Steig, Le vrai voleur

17-12-steig - le vrai voleur.jpg« Gauvain montait la garde devant le nouveau Trésor Royal, sa redoutable hallebarde étincelant au grand soleil. » Gauvain est une oie sans peur et surtout sans reproche, qui a l’entière confiance de son roi, Basil, l’ours brun. Jusqu’au jour où rubis, ducats et jusqu’au célèbre diamant Kalikak disparaissent inexplicablement du Trésor… Gauvain, diffamé, échappe au pire en s’envolant vers des cieux plus cléments. Qui est le véritable voleur ? Une toute petite souris, Derek, qui a un mal fou à comprendre que s’approprier le bien d’autrui s’appelle du vol, et que cela peut avoir de graves conséquences qui échappent au voleur lui-même. Un conte tout en finesse, à la fin duquel tout le monde se réconcilie, par l’auteur-illustrateur de Shrek.

Dès 8 ans

William Steig, Le vrai voleur, illustrations de l’auteur, traduit de l’anglais, Gallimard Jeunesse, Folio Junior, 2017, 96 p., 5 €

08/12/2017

Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Le marais ensorcelé (t 3)

17-12-humann - compagnons cigogne marais ensorcelé.jpgStrasbourg, 1826. Pendant que Gaspard poursuit son apprentissage de sculpteur, Basile aide son père, marinier, à convoyer diverses marchandises sur l’Ill. Dans les marais du Ried, un hameau est frappé de maux inexplicables. Aidés de Margot, les adolescents aident de leur mieux une curieuse famille et tentent d’apprivoiser le « Grand Duc », un vieillard reclus dans un moulin en ruines. Pendant ce temps, réapparaît un individu des plus inquiétants, l’Anguille, que l’on pensait mort (à la fin du tome 2)… Face à ce qui est considéré comme une malédiction, le trio raisonne et agit avec détermination. Le troisième volet des enquêtes des Compagnons de la Cigogne.

De 9 à 12 ans

Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Tome 3 : Le marais ensorcelé, Gulf Stream, 2017, 224 p., 12,90 €

Voir ici les deux premiers tomes :

Sophie Humann, Les Compagnons de la Cigogne, Tome 1 : Le Lac des Damnés, Gulf Stream, 2016, 224 p., 12,90 €
Sophie Humann, Les Compagnons de la cigogne, Tome 2 : Le Fantôme des Trois Châteaux
, Gulf Stream, 2017, 224 p., 12,90 €