Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2018

Le Labyrinthe du Minotaure, le jeu

18-01-labyrinthe minotaure jeu.jpgQue vous soyez Thésée, Ariane ou l’un de leurs compagnons, il vous faudra user de réflexion et d’ingéniosité pour sortir le premier de ce labyrinthe, qui se construit au fur et à mesure du jeu, avec ou contre vous. Le Minotaure guette, et seul le tirage du dé saura vous avantager – ou vous renvoyer au cœur du plateau de jeu. Une seconde manière de jouer réunit tous les joueurs, sauf un, qui incarne le Minotaure.
Les parties durent de 15 à 45 minutes. Elles sont assez variées pour donner envie de rejouer et pour que chacun ait la chance de gagner. Ne perdez pas le dé, qui n’a pas de face 5 et 6, mais deux faces 2 et deux faces 4.

Dès 7 ans, de 2 à 7 joueurs

Le Labyrinthe du Minotaure, le jeu, d’après l’univers d’Yvan Pommaux, L’Ecole des loisirs et PlayBac, 2017, 19,90 €

26/01/2018

Les Métiers dans la Malle aux mille trésors

18-01-métiers 1000 trésors - Couverture.jpgApiculteur, luthier, imprimeur, pâtissier, infirmière, jardinier, charpentier… ils ont répondu avec autant de professionnalisme que de sollicitude aux rédacteurs de la revue pour enfants « La Malle aux mille trésors », qui présentent ainsi dix-neuf « vrais » métiers. L’occasion d’en apprendre plus sur les formations, l’outillage, les relations avec les clients, mais aussi de partager la joie de ceux qui exercent un beau métier.
Si certains métiers nous viennent d’une longue tradition, du Moyen Age ou de plus loin encore, l’album propose aussi une incursion – ou une excursion ? – dans l’univers méconnu des plates-formes pétrolières et un entretien avec un chef d’atelier de l’aéronautique.
La maquette est un peu serrée, la malle est remplie « jusqu’au bord » mais chacun avait beaucoup à dire pour faire partager sa passion et susciter des vocations.

Dès 10 ans

Les Métiers dans la Malle aux mille trésors, Editions du Mouvement catholique des familles, 2017, 100 p., 19 €

25/01/2018

James Fenimore Cooper, Le Dernier des Mohicans

18-01-cooper - dernier des Mohicans.jpg« - Voit-on souvent dans les bois des apparitions semblables, Heyward ?
- Cet Indien est un coureur de notre armée, répondit le jeune officier. Il s’est offert pour nous conduire au lac par un sentier peu connu, mais plus court que le chemin que nous serions obligés de prendre en suivant la marche des troupes.
- Cet homme ne me plaît pas, répondit la jeune dame. Sans doute le connaissez-vous bien, Duncan, sans quoi vous ne vous seriez pas si entièrement confié à lui ?
- Oui, je le connais. Il est Canadien de naissance, et cependant il a servi avec nos amis les Mohawks. »
Ami ? Ennemi ? La guerre de Sept Ans fait rage, Anglais et Français s’affrontent sur ces terres du Nouveau Monde. Un jeune officier anglais a pour délicate mission de conduire Cora et Alice, les deux jeunes filles du général Munro, à fort William-Henry, assiégé par les Français de Montcalm. Mais les tribus indiennes, alliées ou ennemies, ne sont jamais loin… Des tribus indiennes que Cooper décrit avec une certaine nostalgie, soixante-dix ans à peine après ces événements.
« Cette version présente le texte original traduit par Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret en 1839, révisé pour rendre la lecture plus fluide aujourd’hui », précise l’éditeur. Elle est illustrée avec talent par Patrick Prugne, à qui l’on ne fera pas prendre un Mohican pour un Huron !

Adolescents

James Fenimore Cooper, Le Dernier des Mohicans, illustrations de Patrick Prugne, Editions Margot, 2017, 176 p., 25 €

23/01/2018

Mutsuko Watari et Iku Dekune, Les Quatre Lapins et les écharpes fantastiques

18-01-watari - les 4 lapins et les écharpes fantastiques.jpgQuatre petits lapins sont fous de joie : dans le paquet envoyé par Mamie, voilà quatre belles écharpes tricotées à la main – une rouge, une bleue, une blanche et une jaune, qui vont briller de tout leur éclat dans le froid de l’hiver. Surtout quand Papi Hêtre, le plus vieil arbre de la forêt, remercie à sa façon nos quatre lapereaux de leur visite affectueuse. Tout le charme japonais, autant dans le trait délicat et espiègle, que dans le texte, qui chante en douceur l’entraide et la fraternité.

Dès 3 ans

Mutsuko Watari et Iku Dekune, Les Quatre Lapins et les écharpes fantastiques, Nobi Nobi, 2017, 48 p., 12, 50 €

22/01/2018

Gwenaële Barussaud, Léo, Mon secret est une chance

18-01- barussaud-  léo t 1.jpg« Pas de rêves où m’évader, pas même un sommeil de brute dans lequel je me perdrais pour tout oublier. Non, j’ai la conscience bien éveillée au contraire, je sens parfaitement cette crevasse dans mon cœur, qui fissure mes certitudes, ébranle mes convictions. Mes parents ne sont pas mes parents. […] C’était donc ça mon prénom d’aristo, mon teint pâle, mes cheveux blonds ? »
Autant de questions que se pose Léonore, dite Léo, dix-huit ans, ouvrière de la chocolaterie Menier en cette fin du Second Empire, quand ses parents lui révèlent le secret de sa naissance. Et notre héroïne de « monter » à Paris, et de se faire embaucher comme petite bonne dans l’immeuble chic où sont censés habiter ses parents afin d’y mener son enquête.
Gwenaële Barussaud signe là un roman d’aventure et d’initiation donc, où ne manque ni la « croix-de-ma-mère » sous la forme d’un monogramme de batiste, ni le « gentil garçon » protecteur, plein d’avenir – et un peu amoureux. Mais Léo, comme les autres héroïnes de Gwenaële Barussaud, n’est pas une « oie blanche » : volontaire, énergique, elle n’hésite pas à prendre des décisions courageuses. Elle assiste ainsi aux obsèques de Victor Noir, au procès de Pierre-Napoléon Bonaparte, avant de prendre seule le train pour Saint-Malo et le bateau pour Guernesey, haut lieu de l’exil sous le Second Empire, où elle renoue avec son histoire. Je vous laisse la surprise de ce premier dénouement, en attendant le tome 2, annoncé pour juillet.

Dès 12 ans

Gwenaële Barussaud, Léo, Mon secret est une chance, Rageot, 2018, 256 p., 13,90 €

19/01/2018

William Steig, L’île d’Abel

18-01-Steig - ile Abel.jpgUn coup de vent a emporté l’écharpe de sa jeune femme Amanda. Ecoutant plus sa galanterie que son courage, Abélard Hassam di Chrico Flint, des Flint de Mossville – Abel, pour les intimes – se lance à sa poursuite. Mais au pays des souris, rien ne se passe comme prévu. Après moult péripéties, Abel s’échoue sur une île déserte. L’occasion pour William Steig (1907 – 2003, et papa de Shrek) de brosser une robinsonnade où aucun événement, aussi improbable soit-il, de la vie d’Abel ne parvient à entamer un flegme très britannique. Optimisme, débrouillardise, et un certain « lâcher prise », permettent au souriceau amoureux de revenir à la maison – muni de la précieuse écharpe.

Dès 9 ans

William Steig, L’île d’Abel, illustrations de l’auteur, L’Ecole des loisirs, coll. « Neuf », 2017 (réédition de 1976), 160 p., 6,30 € - Traduit de l’anglais.

18/01/2018

Agnese Baruzzi, Surprise de taille

18-01-baruzzi- surprise de taille.jpg« Est-ce un petit tracteur ? ou bien… un gros engin ? » Un petit bateau, ou bien ? Une petite voiture rouge, ou bien ? Il suffit de tirer un volet pour changer de dimension – et voici un cargo ou un camion de pompiers. Des surprises, des questions et une bonne occasion de rire !

Tout-petits

Agnese Baruzzi, Surprise de taille, Minedition, 2017, 20 p. cartonnées, 12 €- Traduit de l’italien

16/01/2018

Caroline Hurtut et Stéphanie Augusseau, Le secret

18-01-hurtut Augusseau le secret.jpg« - A-t-on idée de réveiller les gens de la sorte ! Il est bien trop tôt, la neige n’est même pas tout à fait fondue ! ronchonne Joachim, tout ébouriffé, en ouvrant la porte.
- Je ne pouvais plus attendre ! Ce que je vais te dire est très important : il s’agit d’un secret. »
Et voilà notre lapin Joachim riche d’un secret confié par Callisto, la taupe… Est-ce que, dans la forêt, un secret est aussi quelque chose qui ne se confie qu’à une personne à la fois ? Quel stratagème Joachim va-t-il trouver pour ne pas trahir la confiance de Callisto ? A vous de le demander au grand chêne ! Tenterez-vous de confier un secret à votre bout de chou ?

De 3 à 5 ans

Caroline Hurtut et Stéphanie Augusseau, Le secret, Alice jeunesse, 2012, 32 p., 11 €

15/01/2018

Peter Wohlleben, Ecoute les arbres parler

18-01-wohlleben - ecoute les arbres parler.jpg« N’est-il pas captivant de mordre dans les branches et de découvrir leur goût ? Ou de découvrir l’internet de la forêt ? Car il existe ! Les arbres sont connectés entre eux et s’envoient des messages. Ils vivent en famille, s’entraident et savent même compter. »

Après s’être adressé aux adultes avec « La Vie secrète des arbres » qui trône en tête des ventes (14 millions d’exemplaires vendus en septembre 2017 !), Peter Wohlleben a tiré l’expérience de 26 années de terrain auprès des enfants pour rédiger ce livre passionnant. Les arbres ont-ils peur ? Comment boivent-ils ? Quels animaux ont des animaux domestiques ? Comment reconnaître un animal malade ? Autant de questions sur les arbres, les forêts et leurs habitants auxquelles cet ingénieur forestier allemand répond avec autant de science que d’humour, dans une langue accessible à tous. Reste à chausser ses bottes et aller sur le terrain réaliser les expériences proposées.

Dès 8 ans

Peter Wohlleben, Ecoute les arbres parler, Michel Lafon, 2017, 127 p., 14,95 €. Traduit de l’allemand.

12/01/2018

Janik Coat, Blanc chouette

18-01-janik coat - blanc chouette.jpg« Ma chouette est blanche comme… le lait. Blanche comme… la neige. Blanche comme… les nuages. » Mais elle ne disparaît pas pour autant dans tout ce blanc ! Janik Coat n’a pas son pareil pour mettre en scène des associations d’idées poétiques et saugrenues, pour le grand plaisir des petits yeux.

Tout-petits

Janik Coat, Blanc chouette, MeMo Editions, 2017, 12 p., 9 € - Cartonné.

Dans la même collection et du même auteur : Bleu éléphant – Marron mammouth – Vert tamanoir – Noir rhinocéros – Rose poulpe – Jaune chameau – Rouge hippopotame – Violet chat – Orange sanglier.