Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2018

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 1 : Le palais des fées – tome 2 : Le chausson rouge

18-04-barussaud- celestine1.jpg18-04-barussaud celestine 2.jpgEn ce matin d’avril 1900, la jeune Célestine est prête à prendre le train de Lille à Paris. Son rêve ? Etre admise à l’école des petits rats de l’Opéra. Paris, ses rues agitées, la Tour Eiffel au loin… Paris, la ville Lumière, toute agitée par l’Exposition Universelle... Et surtout l’Opéra, cet impressionnant « palais des fées », avec ses dorures, son grand escalier, ses colonnades… Le destin de Célestine se joue devant un jury sévère, lors d’une audition où se pressent tant de candidates, pas toujours bienveillantes. Les chaussons rouges offerts par l’extravagante Mademoiselle Aimée vont-ils porter chance à notre « moineau » aux mollets encore bien grêles ? Que faire quand une petite peste envoie un des chaussons par la fenêtre, et que celui-ci s’accroche au buste de Rossini ? Ni une ni deux, Célestine ira le décrocher - une aventure qui risque de lui valoir sa place. Dans ces 2 premiers tomes, Gwenaële Barussaud ravira les petites demoiselles qui rêvent d’entrer au Palais Garnier, soit pour y danser, soit pour y assister à un spectacle. Et toutes les jeunes lectrices avides d’aventure ! Une lecture facile, agrémentée d’illustrations joyeuses et colorées.

De 7 à 10 ans

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 1 : Le Palais des fées, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 2 : Le Chausson rouge, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
Avec en marque-pages, une silhouette de Célestine en tutu !

04/04/2018

Radio Libertés, émission du 31 mars 2018

logo-rl-small2.jpgPour écouter ou réécouter ma chronique du 31 mars 2018, c'est ici!


podcast

Au programme:

Claudine et Roland Sabatier, Le Livre des chansons, Chansons de France et d'ailleurs, Gallimard, 2009, 464 p., 15,50 €

Anouk Filippini, Les plus belles légendes du Moyen Age, illustrations de Carole Hénaff, Auzou, 2017

José Ramón Alonso, L’Ourse, illustrations de Lucía Cobo, Didier Jeunesse, 2017, 32 p., 14,20 € - Traduit de l’espagnol.

18-03-sabatier - chansons de France et d'ailleurs.jpg  18-03-les plus belles légendes moyen age-ok.jpg

17-04-alonso -l'ourse.jpg

Poèmes d’Europe, choisis par Christine Meunier

18-04-meunier- poemes europe illador.jpg« Le lac des forêts, bleu, / Lourd de nymphéas jaunes, / Ridé de blanches fronces / Fait trembler une barque. / Et moi je passe au long des rives, / Avec un air d’écouter et d’attendre / Qu’elle surgisse des roseaux / Et qu’elle chavire dans mes bras. » Mihai Eminescu. Connaissiez-vous ce superbe poème roumain ? De L’île du lac d’Innisfree de Yeats à la Castille d’Unamuno, de l’Eté de Trakl à la Neige de Vigny, de l’âne de Jammes aux Oiseaux d’Aristophane, des enfants chantés par Rimbaud aux amours de Du Bellay ou de Camões, des Satires de Juvénal à la Chanson à boire le punch de Schiller, cet album propose un merveilleux voyage dans la poésie européenne.

Paysages, saisons, flore, bestiaire, amour, enfance… autant de domaines où s’est exprimé le génie de notre Europe. Cette anthologie bilingue regroupe 83 auteurs, une centaine de poèmes en plus de vingt langues. Les aquarelles qui illustrent chaque poème sont d’une douceur et d’une élégance un peu désuètes mais charmantes. Lire ces poèmes d’Europe, c’est mieux faire connaissance avec la civilisation européenne, se l’approprier et ainsi prendre conscience de son appartenance à une même culture, véritable ciment entre des peuples si variés.

Dès 10 ans et pour toute la famille

Poèmes d’Europe, choisis par Christine Meunier et illustrés par Michèle Warluzel, Editions Illador, coll. « Couleurs », 2015, 260 p., 33 €

03/04/2018

Jonny Lambert, A deux, c’est tellement mieux !

18-03-lambert a deux tellement mieux.jpg« Dans une immense forêt, très loin d’ici, vit un petit panda, Xïnjí. Xïnj joue tout seul, il s’ennuie… Si seulement moi aussi j’avais un ami. » En effet, si les autres animaux ont des amis, petit panda ne sait pas comment entrer dans leurs jeux. Comment faire ? « On ne m’a jamais appris », se lamente le petit panda. Vient un jour où il voit un autre petit panda « presque comme lui ». C’est tout simple : s’il suffisait de lui proposer une jolie tige de bambou à partager ? Miam, miam ! Les illustrations, sur fond gris argenté, sont très japonisantes.

Dès 3 ans

Jonny Lambert, A deux, c’est tellement mieux !, Piccolia, coll. « Petit Panda », 2017, 12,95 €

30/03/2018

Nicolas Jolivot, Japon, à pied sous les volcans, carnet de voyage

18-03-jolivot-japon.jpgUn sac à dos (prénommé Wilson), un bob, quelques boîtes de sardines, et un seul mot de japonais : « Aligatô ! » pour dire merci… Beaucoup d’énergie et de patience aussi, un sens de l’humour à toute épreuve, un bon coup de crayon et trois carnets. C’est avec ce bagage que Nicolas Jolivot nous fait découvrir un Japon bien éloigné des clichés touristiques. Pluies diluviennes, brouillard, auberges de jeunesse fermées, campings improbables, il raconte – texte et images - son périple dans sa simplicité quotidienne de routard : marcher, manger, se laver, dormir ; autant de tranches de vie qui lui permettent, jour après jour, d’observer non seulement les paysages mais aussi, et surtout, les Japonais, jeunes et vieux. Les « héros » de ce récit en images restent les volcans dont les réveils sont impressionnants. Nicolas Jolivot retrace bien l’influence que ces géants imprévisibles ont sur la vie quotidienne et sur la vision du monde des Japonais.

Adolescents

Nicolas Jolivot, Japon, à pied sous les volcans, carnet de voyage, Hongfei Culture Editions, 2018, 72 p., 23 €

29/03/2018

Peter Sís, Robinson

18-03-peter sis robinson.jpg« Mes amis et moi, on adore l’aventure. Nous jouons tout le temps aux pirates : de vrais rois des hautes mers ! Pour Mardi-Gras, c’est en pirates, évidemment, que nous irons à l’école. » Hélas, la maman de notre héros en a décidé autrement et lui fabrique un « superbe » costume de Robinson. Seulement voilà… Personne ne connaît Robinson et chacun se moque, non point de la fausse fourrure décatie, mais par simple ignorance du roman éponyme. Au point de rendre malade notre bonhomme, qui se retrouve au lit, délirant de honte et de fièvre. Une fièvre qui le mène droit sur une île déserte, où son imagination prend la relève. Les illustrations de Peter Sís, faussement naïves, sont somptueuses ; multipliant les angles de vue, elles nous entraînent, une fois quittée cette chambre gris-bleu où la tête nous tourne, dans un monde onirique, chatoyant et coloré, plein de vie et de mystères. Jusqu’au dénouement, où les pirates rendent visite au narrateur, tous déguisés en Robinson, pour se faire pardonner. Un souvenir de Peter Sís, né en 1949 à Brno, dont on imagine ainsi un peu mieux l’enfance derrière le rideau de fer, quand sa maman cousait son déguisement dans des chutes de moquette.

Dès 5 ans

Peter Sís, Robinson, Grasset Jeunesse, 2018, 56 p., 18,90 € - Traduit de l’anglais (Peter Sís vit et publie aux Etats-Unis)

27/03/2018

Elmodie, Matelot à l’eau

matelot a l eau.jpg

Joe rêve sur la plage. « Pour passer le temps, Petit matelot commença à plier des feuilles de papier afin d’en faire des bateaux. » C’est bien le B.A. BA du pliage ! « Un par un, il les mit à l’eau et bientôt toute la mer fut recouverte de petites voiles blanches ». Là, cela devient plus complexe… et quand Elmodie nous fait tanguer dans la tempête, ou braver un monstre marin, il lui faut une belle maîtrise du métier d’ingénieur papier ! Au fil de pages, le petit bateau de Joe entre dans le port de New York – et nous voilà au cœur des superbes affiches Art déco qui vantaient les luxueux transatlantiques.

Dès 6 ans et pour tous les amoureux de la mer

Elmodie, Matelot à l’eau, De La Martinière Jeunesse, 2016, 16 p. et 8 pop-up, 19,90 €

26/03/2018

Le zoo poétique, illustré par Bruno Gibert

zoo poetique.jpg« Une chauve-souris chut en terre.
La belette entre ses dents la serre,
Qui ne pardonne à nul oiseau. »

Alors, oiseau, ou souris ? La chauve-souris échappera-t-elle à la belette ? Une fable toute en ruse, et en rimes. Qui saura dire sans fourcher « le chat-huant sauve la rend » ?
Du pélican (de Jonathan), à la fourmi, du boa à l’écureuil, du lion à la chauve-souris… autant d’animaux qui ont inspiré Victor Hugo, Robert Desnos, Maurice Carême, Jean-Antoine de Baïf ou Andrée Chedid. Pour la plus grande joie des enfants, qui ont récité par cœur leurs aventures et leurs petites misères. Une anthologie de trente poèmes illustrés avec fantaisie, dans un format généreux pour les partager facilement.

Dès 6 ans

Le zoo poétique, illustré par Bruno Gibert, Seuil Jeunesse, 2018, 64 p., 16 €

 

23/03/2018

Geraldo Valério, Oiseaux

oiseaux.jpg« Tétras Lyre, Teatro tetrix. On L’appelle aussi petit coq de bruyère. En Europe du Nord, on trouve ce gros oiseau dans les landes, les terres cultivées et les montagnes. Le tétras lyre est le symbole des Alpes. Le mâle est noir, la femelle brun clair. » A coté du tétras lyre, le lagopède, l’aigle royal, le harfang des neiges, le colibri, le héron… 50 espèces d'oiseaux du monde entier sont présentées en couleur, avec un texte présentant leur milieu naturel, leur nourriture, leur nid, leurs petits... Les dessins, colorés et naïfs, inspireront les naturalistes en herbe autant que les doux rêveurs.

Dès 6 ans

Geraldo Valério, Oiseaux, Mango Jeunesse, 2017, 60 p., 18,50 € - Traduit de l’anglais

22/03/2018

Stéphanie Ledu et Stéphane Frattini, L’histoire de la cuisine, du mammouth à la pizza

18-03- ledu- frattini- histoire de la cuisine.jpgDifficile de trouver dans nos archives une recette de mammouth à notre goût ! Mais, dès que l’agriculture se développe, archéologie, illustrations et textes nous informent sur ce que dégustaient nos ancêtres. Ainsi, dans les potagers gaulois, « poussent des oignons, de l’ail, des panais, des navets, des choux, des carottes jaunes et violettes. Ils mangent du cochon, mais peu de sanglier, qui est un animal sacré ». Et à la table des Romains, des chevaliers, des rois ou des paysans, que mange-t-on ? D’où viennent le café, le chocolat, les tomates, les pommes de terre, et depuis quand les cuisine-t-on ? Depuis quand se sert-on d’une fourchette ? Les réponses dans cette petite encyclopédie illustrée de couleurs vives, riche de détails de toute sorte !

De 6 à 10 ans

Stéphanie Ledu et Stéphane Frattini, L’histoire de la cuisine, du mammouth à la pizza, illustrations de Claire de Gastold, Milan, coll. « Mes encyclos p’tits docs », 2018, 80 p., 14,50 €