Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2017

Heinz Janisch, Till l’Espiègle

17-05-janisch till espiègle.jpg« "Je veux voler du haut du beffroi de l’Hôtel de ville", déclara un jour Till solennellement au bourgmestre de la ville. Le bruit parcourut toute la ville et un attroupement se forma aussitôt sur la place tandis que Till escaladait la tour. » Va-t-il pour autant s’envoler, notre Till Eulenspiegel, notre espiègle bouffon ? Tout comme le Hans im Schnokeloch de la chanson, « ce qu’il a, il n’en veut pas et ce qu’il veut, il ne l’a pas »… Et comme il tient fort à la vie, bien sûr, il s’en tirera par une belle pirouette ! Héros de la littérature médiévale allemande, Till a plus d’un tour dans son sac. Chaque extrait de ses aventures est illustré d’une main de maître par Lisbeth Zwerger. Till n’étant pas beaucoup allé à l’école, il reste quelques erreurs dans cet album – notamment dans l’histoire des pains-surprise. Tant pis…

Dès 5 ans

Heinz Janisch, Till l’Espiègle, illustrations de Lisbeth Zwerger, Minedition, 2016, 24 p., 11 €. Traduit de l’allemand.

02/05/2017

Felicity Brooks, Jolis jardins

17-05-brooks jolis jardins.jpgFleurs printanières, jardin à papillons, bord de mer ou bord de mare, prairie estivale, jardin méditerranéen ou champêtre, jardin tropical et le jardin de cactus, jardin japonais et paysage d’hiver : soit onze jardins à compléter avec des décalcomanies à transférer à sec (qui se souvient des décalcomanies à laisser tremper ?). Il suffit donc d’un stylo à bille fine et de patience pour décoller et placer une foule de petites vignettes – certaines sont minuscules – et faire ainsi vivre des paysages raffinés. Les décalcomanies sont rangées dans une pochette attachée à l’intérieur du livre, ce qui évitera de les perdre. Un cadeau astucieux venu d’Angleterre, pays de jardiniers patients.

De 5 à 10 ans

Felicity Brooks, Jolis jardins, illustrations de Janine Bethan, Usborne, 2017, 26 p., 15 € - Avec des décalcomanies.

01/05/2017

Diana Hutts Aston, L’histoire d’une coccinelle et autres coléoptères

17-04-aston coccinelle coléoptères.jpg« Les fossiles montrent que les coléoptères vivaient déjà sur la Terre avant les dinosaures, il y a environ 300 millions d’années. » Ce qui laisserait à penser que les dinosaures auraient pu voir s’envoler des coccinelles ? Allez savoir… Qu’ils soient microscopiques, tel le coléoptère aux ailes plumeuses, ou immense, avec ses 18 cm hors antennes, tel le bien nommé titan, qu’ils soient utiles, comme la coccinelle, ou nuisibles, comme le charançon, les coléoptères ont une vie surprenante, à découvrir dans cet album. A découvrir aussi au fond du jardin, sur les chemins, bref, tout près de chez soi. Pour feuilleter les premières pages, c’est ici.

Dès 6 ans

Diana Hutts Aston, L’Histoire d’une coccinelle et autres coléoptères, illustrations de Sylvia Long, Circonflexe, 2017, 40 p., 13,50 € - Traduit de l’anglais.

28/04/2017

Sophie Vissière, Le Potager d’Alena

17-04-vissière potager alena.jpg« Ce matin, comme tous les matins, pour aller à l’école, je passe avec maman devant un champ en friche. » « En friche », en voilà un mot savant ! Ce champ, au fil des jours, se transforme en un beau potager jusqu’au jour où, bien sûr, tous les légumes sont récoltés. Où ont-ils pu disparaître ? Tout simplement sur l’étal de la maraîchère, pour le régal des petits et des grands. Des dessins naïfs, parfois au ras de terre, parfois en vue aérienne, ce qui permet de suivre du doigt les chemins qui mènent au village. Et un beau papier, "signature" de cet éditeur.

Dès 5 ans

Sophie Vissière, Le Potager d’Alena, Hélium, 2017, 56 p., 13,90 €

27/04/2017

Hans Hvass, L’écureuil

17-04-hvass- hansen - l'ecureuil.jpg« La queue en panache, il saute de-ci, de-là sur le sol, en décrivant de longs bonds arqués. Il s’immobilise un instant, dressant ses oreilles aux pointes velues, pour scruter les lieux de ses grands yeux noirs. » Voilà notre ami l’écureuil croqué en quelques lignes poétiques et savantes par le célèbre zoologue danois Hans Hvass (1902-1990). Les mouvements primesautiers de notre écureuil n’ont pas échappé à Aage Sikker Hansen (1897- 1955), peintre, affichiste et lithographe : ses lithographies animalières sont de pures merveilles ! Suivons donc nos petits amis danois dans leurs observations naturalistes : quel coquin, cet écureuil, qui pille les noisettes, joue avec ses petits, et tente d’échapper, par ses sauts, à la martre trop gourmande… Le documentaire se double ici d’un livre d’artiste, inspiré des illustrateurs russes des années 1930 – on pense notamment à Panache l’écureuil de Rojan et Lida paru en 1934 chez le Père Castor. Une très belle édition.

Dès 5 ans

Hans Hvass, L’écureuil, illustrations de Aage Sikker Hansen, Albin Michel Jeunesse et la BnF, 2017, 32 p., 15 € - Première traduction de Egernet, paru en danois en 1939.

25/04/2017

Holly Bathie, Les Musées, autocollants

2017-les musées autocollants usborne.jpg« Un musée est un endroit où sont conservées d’impressionnantes collections d’objets du passé. » Du musée archéologique au musée des costumes, cet album permet de se familiariser avec ces lieux en effet… impressionnants. Sarcophage, télescope, girafe, crinoline… il s’agit de retrouver la place de chaque objet et de le coller proprement.

Dès 5 ans

Holly Bathie, Les Musées, 120 autocollants, illustrations de Wesley Robins, traduit de l’anglais, Usborne, 2017, 16 p., 5,95 € - Traduit de l’anglais.

24/04/2017

Capitaine Caval, Feu sacré

17-04-caval-feu-sacre.jpg« Dans la radio, le chef de corps du groupement annonça qu’il prenait le commandement des opérations de secours. Il donna les axes logistiques : accès des véhicules par la rue Lamarck, évacuation des victimes par la rue Lepic, point de concentration des vecteurs de secours à victimes sur l’esplanade du Sacré-Cœur, zone de déploiement initial sur la rue Caulaincourt (« juste devant son studio ! » pensa Flamme)… Le bilan provisoire était déjà de onze morts et de plusieurs dizaines de blessés dont de nombreux enfants. […] la France venait d’être frappée une nouvelle fois par un attentat des plus meurtriers, au cœur de la capitale, dans la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. » Une nouvelle aventure pour Flamme, jeune sergent à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris, une aventure qui va le mener de Paris à Rome, sur les traces de personnages étranges et dangereux. Services secrets contre sociétés secrètes, la lutte sera rude !
Père de famille, le capitaine Caval a été officier à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris qu’il a servie notamment en banlieue difficile.

Adolescents

Capitaine Caval, Feu sacré, Via Romana, 2017, 288 p., 12 €

Pour retrouver le sergent Flamme dans ses aventures précédentes :
Code Delta
Les Cités interdites
L’Affaire Vladimir
Place Vendôme

21/04/2017

Charles Perrault, Rois et reines au sommaire du Tétras Lire d’avril 2017

17-04 - tétras lire perrault.jpg« Sachez que la même fée qui, au jour de ma naissance, me fit le don de pouvoir rendre spirituelle la personne qu’il me plairait, vous a aussi fait le don de pouvoir rendre beau celui à qui vous voudrez bien faire cette faveur », confie Riquet à la Houppe à la jolie princesse – jolie, mais hier encore si sotte et si maladroite. Riquet à la Houppe est un conte assez rarement publié ; il est illustré ici par Marie-Alice Harel qui, ayant de la tendresse pour ses héros, ne les a pas dépeints si laids que cela.
Le second conte de la revue est Peau d’Âne – dans le texte original, lui aussi.
«  - Est-ce vous, lui dit-il [c’est le jeune prince qui parle], qui logez au fond de cette allée obscure, dans la troisième basse-cour de la métairie ?
- Oui, seigneur, répondit-elle.
- Montrez-moi votre main, dit-il en tremblant et poussant un profond soupir…
Dame ! qui fut bien surpris ? Ce furent le roi et la reine, ainsi que tous les chambellans et les grands de la cour, lorsque de dessous cette peau noire et crasseuse sortit une petite main délicate, blanche et couleur de rose, où la bague s’ajusta sans peine au plus joli petit doigt du monde. »
Qui dit roi et reine pense châteaux. Après un long entretien avec Lionel Arsac, conservateur au château de Versailles, le magazine présente les emblèmes royaux, une sélection de nos plus célèbres châteaux et donne même la recette des « macarons du mariage de Louis XIV » !

De 8 à 12 ans

Charles Perrault, Rois et reines, Tétras Lire, avril 2017, 94 p., 9,50 € et par abonnement sur le site : www.albaverba.fr 
Pour feuilleter le magazine, c’est ici.

20/04/2017

Patrice Manic, Le Cœur rouge de Brocéliande

17-04-manic coeur rouge brocéliande.jpg« Aujourd’hui, premier jour des vacances, Tante Loeva emmène les enfants visiter Brocéliande. Eline est ravie. Elle rêvait de découvrir la forêt enchantée. » Au détour d’un sentier, Merlin lui explique que les randonneurs déposent parfois un cadeau sur son tombeau avant de faire un voeu. Ces petits riens ? Ce seront, collectés au fil du récit, « un souffle d’air, le goût du pain, la douceur d’une coquille, le chant d’un oiseau et un petit cœur rouge ». Une belle entrée en forêt, ou un beau souvenir pour les enfants qui auront marché jusqu’à l’arbre d’or, dans le Val sans Retour et vers le tombeau de Merlin. Sans tomber dans la fontaine de Barenton, car alors, gare à l’orage !

Dès 6 ans

Patrice Manic, Le Cœur rouge de Brocéliande, illustrations de Nolwenn Languille, Editions Beluga, 2014, 30 p., 12 €

18/04/2017

Judith Bouilloc, Les Maîtres du vent

17-04-bouilloc maitres du vent.jpg« Maître Ginkgo ?
- Oui, Yann.
- Comment devient-on Gardien comme vous ?
- En s’entraînant encore et encore.
- Oui, mais il y a beaucoup de Waldgangers qui souhaitent intégrer la Garde ! Et tous n’y arrivent pas !
- C’est Finn Shermann, le général de la Garde qui sélectionne en personne les guerriers de l’armée professionnelle de Waldgan parmi les volontaires qui ont seize ans passés. »
Or la mère de Yann, veuve d’un officier et guérisseuse de son métier, ne tient pas à lui donner la précieuse autorisation. Elle verrait mieux son fils reprendre l’atelier de sculpture de son oncle Frans.
De chapitre en chapitre, le jeune Yann suit les cours de l’école des Maîtres du vent, puis de l’école de guerre de SoenTsu. Il s’y lie d’amitié avec des adolescents venus d’autres contrées de ce continent imaginaire – une amitié qui leur permettra, le temps venu, de garantir une paix bienvenue après de terribles batailles. Un roman astucieux, où les forêts se nomment Dodone, Barento ou Verzy, et la capitale de Waldgan, Yggdrasil – et dont les chapitres sont placés sous la haute bienveillance du Cimetière marin de Paul Valéry. Un roman dynamique, dans la lignée des romans de collège et d’initiation, mais avec cette « touche française » qui le démarque des séries industrielles anglo-américaines.

Dès 10 ans

Judith Bouilloc, Les Maîtres du vent, Artège, 2016, 438 p., 17,90 €