Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2018

Vojtěch Kubašta, Tip et Top en avion

Kubasta Tip et Top en avion.jpg« Tip, Top et Tap le chien ouvrent de grands yeux émerveillés en voyant toutes les machines volantes exposées au musée de l’Aviation. Ils rêveraient de pouvoir monter jusqu’au ciel et toucher les nuages. » Leur rêve deviendra-t-il réalité ? Du biplan au planeur, du ballon à l’avion de chasse, chaque « machine volante » déploie ses ailes et ses mécanismes en pleine page, grâce au talent de Vojtěch Kubašta, un talentueux artiste tchèque des années 1960. Cela donne un album aux personnages plein de charme et aux couleurs un peu surannées – à manipuler en douceur avant une visite au musée du Bourget.

Dès 5 ans

Vojtěch Kubašta, Tip et Top en avion, Mango Jeunesse, 2017, livre pop-up, 16,90 €. Traduit du tchèque.
Du même auteur :
Tip et Top en bateau, Mango Jeunesse, 2017, livre pop-up, 16,90 €. Traduit du tchèque.
Tip et Top dans la lune, Mango Jeunesse, 2017, livre pop-up, 16,90 €. Traduit du tchèque.

17/04/2018

Lova Pourrier, Signé Versailles

18-04-17-pourrier signe versailles.jpgVous aviez rêvé d’une série « Gossip Girl » à la cour de Versailles, entre garçons en talons rouges et demoiselles poudrées, cancanant à qui mieux mieux ? Vous aviez rêvé de savoir si Madeleine de Scudéry ou Catherine de Vivonne, entre deux tasses de chocolat, « dans une ambiance conviviale », auraient invité la nièce d’un pâtissier « à une soirée très exclusive » ? Alors, « Signé Versailles » est pour vous ! Péronnelles, snobinardes, imbues d’elles-mêmes, les jeunes filles du XVIIe siècle ne le sont pas qu’à moitié dans ce roman de formation qui voit la jeune Jeanne Colin débarquer de sa province dans l’intention avouée de se faire une place à la cour. Quant aux garçons, ils sont au mieux des flirts élégants, au pire des fiancés transparents et imposés – même si Jeanne finit par acquérir quelque perspicacité à leur égard. Dans un pastiche digne de Sofia Coppola, Lova Pourrier fait quelques clins d’œil à Molière (ah, le beau Valère !), ajoute un soupçon de Corneille (la peste de Chimène… mais sans Rodrigue) et emprunte aux romans par lettres – celles-ci formant le nœud du roman : car Jeanne va sciemment, en signant « Versailles » des lettres corrosives, mettre une pagaille monstre dans les élans du cœur de cette « belle » jeunesse, avant de faire amende honorable. « Ne vous fiez pas aux apparences, fiez-vous à votre cœur », cette conclusion sèmera sans doute quelques grains de sagesse dans la cervelle de nos adolescentes !

Adolescentes, dès 13 ans

Lova Pourrier, Signé Versailles, Fleurus, 2018, 362 p., 15,90 €

12/04/2018

Jeanne Willis, Un livre, et plus encore…

willis un livre et plus encore.jpgUn livre peut… « te servir de chapeau… ou de tente pour ton matou », et il est « idéal pour caler une table ». De page en page, les illustrations de Tony Ross répondent parfaitement à l’imagination loufoque de Jeanne Willis, qui montrent une adorable petite coquine user de ses livres comme personne ! Mais un livre, c’est surtout « un ami, qu’on aime lire et relire à l’infini ». Et vos enfants, que font-ils de leurs livres, en cachette ?

De 3 à 5 ans

Jeanne Willis, Un livre, et plus encore…, illustrations de Tony Ross, Gallimard Jeunesse, 2018, 28 p., 13,50 € - Traduit de l’anglais.

05/04/2018

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 1 : Le palais des fées – tome 2 : Le chausson rouge

18-04-barussaud- celestine1.jpg18-04-barussaud celestine 2.jpgEn ce matin d’avril 1900, la jeune Célestine est prête à prendre le train de Lille à Paris. Son rêve ? Etre admise à l’école des petits rats de l’Opéra. Paris, ses rues agitées, la Tour Eiffel au loin… Paris, la ville Lumière, toute agitée par l’Exposition Universelle... Et surtout l’Opéra, cet impressionnant « palais des fées », avec ses dorures, son grand escalier, ses colonnades… Le destin de Célestine se joue devant un jury sévère, lors d’une audition où se pressent tant de candidates, pas toujours bienveillantes. Les chaussons rouges offerts par l’extravagante Mademoiselle Aimée vont-ils porter chance à notre « moineau » aux mollets encore bien grêles ? Que faire quand une petite peste envoie un des chaussons par la fenêtre, et que celui-ci s’accroche au buste de Rossini ? Ni une ni deux, Célestine ira le décrocher - une aventure qui risque de lui valoir sa place. Dans ces 2 premiers tomes, Gwenaële Barussaud ravira les petites demoiselles qui rêvent d’entrer au Palais Garnier, soit pour y danser, soit pour y assister à un spectacle. Et toutes les jeunes lectrices avides d’aventure ! Une lecture facile, agrémentée d’illustrations joyeuses et colorées.

De 7 à 10 ans

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 1 : Le Palais des fées, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – tome 2 : Le Chausson rouge, illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2018, 144 p., 6,90 €
Avec en marque-pages, une silhouette de Célestine en tutu !

30/03/2018

Nicolas Jolivot, Japon, à pied sous les volcans, carnet de voyage

18-03-jolivot-japon.jpgUn sac à dos (prénommé Wilson), un bob, quelques boîtes de sardines, et un seul mot de japonais : « Aligatô ! » pour dire merci… Beaucoup d’énergie et de patience aussi, un sens de l’humour à toute épreuve, un bon coup de crayon et trois carnets. C’est avec ce bagage que Nicolas Jolivot nous fait découvrir un Japon bien éloigné des clichés touristiques. Pluies diluviennes, brouillard, auberges de jeunesse fermées, campings improbables, il raconte – texte et images - son périple dans sa simplicité quotidienne de routard : marcher, manger, se laver, dormir ; autant de tranches de vie qui lui permettent, jour après jour, d’observer non seulement les paysages mais aussi, et surtout, les Japonais, jeunes et vieux. Les « héros » de ce récit en images restent les volcans dont les réveils sont impressionnants. Nicolas Jolivot retrace bien l’influence que ces géants imprévisibles ont sur la vie quotidienne et sur la vision du monde des Japonais.

Adolescents

Nicolas Jolivot, Japon, à pied sous les volcans, carnet de voyage, Hongfei Culture Editions, 2018, 72 p., 23 €

29/03/2018

Peter Sís, Robinson

18-03-peter sis robinson.jpg« Mes amis et moi, on adore l’aventure. Nous jouons tout le temps aux pirates : de vrais rois des hautes mers ! Pour Mardi-Gras, c’est en pirates, évidemment, que nous irons à l’école. » Hélas, la maman de notre héros en a décidé autrement et lui fabrique un « superbe » costume de Robinson. Seulement voilà… Personne ne connaît Robinson et chacun se moque, non point de la fausse fourrure décatie, mais par simple ignorance du roman éponyme. Au point de rendre malade notre bonhomme, qui se retrouve au lit, délirant de honte et de fièvre. Une fièvre qui le mène droit sur une île déserte, où son imagination prend la relève. Les illustrations de Peter Sís, faussement naïves, sont somptueuses ; multipliant les angles de vue, elles nous entraînent, une fois quittée cette chambre gris-bleu où la tête nous tourne, dans un monde onirique, chatoyant et coloré, plein de vie et de mystères. Jusqu’au dénouement, où les pirates rendent visite au narrateur, tous déguisés en Robinson, pour se faire pardonner. Un souvenir de Peter Sís, né en 1949 à Brno, dont on imagine ainsi un peu mieux l’enfance derrière le rideau de fer, quand sa maman cousait son déguisement dans des chutes de moquette.

Dès 5 ans

Peter Sís, Robinson, Grasset Jeunesse, 2018, 56 p., 18,90 € - Traduit de l’anglais (Peter Sís vit et publie aux Etats-Unis)

27/03/2018

Elmodie, Matelot à l’eau

matelot a l eau.jpg

Joe rêve sur la plage. « Pour passer le temps, Petit matelot commença à plier des feuilles de papier afin d’en faire des bateaux. » C’est bien le B.A. BA du pliage ! « Un par un, il les mit à l’eau et bientôt toute la mer fut recouverte de petites voiles blanches ». Là, cela devient plus complexe… et quand Elmodie nous fait tanguer dans la tempête, ou braver un monstre marin, il lui faut une belle maîtrise du métier d’ingénieur papier ! Au fil de pages, le petit bateau de Joe entre dans le port de New York – et nous voilà au cœur des superbes affiches Art déco qui vantaient les luxueux transatlantiques.

Dès 6 ans et pour tous les amoureux de la mer

Elmodie, Matelot à l’eau, De La Martinière Jeunesse, 2016, 16 p. et 8 pop-up, 19,90 €

21/03/2018

Héros de jeunesse, émission de radio du 17 mars

logo-rl-small2.jpgAu sommaire de cette chronique, trois titres:

Angela Portella, Il n’est jamais trop tôt pour dire je t’aime, illustrations de Marie Bretin, Larousse, 2018, 40 p., 12,90 €

Jean-Philippe Arrou-Vignod, Un petit pois pour six, Histoires des Jean-Quelque-Chose, illustrations de Dominique Corbasson, Gallimard Jeunesse, 2018, 176 p., 12 €

Erik L’Homme, Phaenomen, Folio SF, 452 p., 10,50 €


podcast

 

18-03-portella il n'est jamais trop tot pour dire je t'aime- ok.jpg

 18-02-arrou vignod petit pois pousr six.jpgphaenomen integrale.jpg

16/03/2018

Huck Scarry, Voyage en ballon

IMG_4268.JPGLors d’une excursion en montagne, le jeune narrateur découvre un vaste pré couvert de ballons, prêts à décoller pour « un aventureux voyage au-dessus du massif alpin, et s’en vont atterrir là où les vents les portent, aussi bien en Italie qu’en Autriche ou en France ». Quelle aubaine, de les voir s’élever – puis devenir des points minuscules dans le ciel… Quelques années plus tard, le narrateur a la chance d’accomplir enfin une ascension en ballon. L’album, riche de superbes dessins en noir et blanc, raconte cette aventure, en donnant de très nombreuses indications techniques qui raviront les amateurs de vol, que ce soit à bord d’un ballon à hydrogène ou d’un ballon à air chaud.

Huck Scarry, de son vrai nom Richard Scarry Jr., lui-même auteur et illustrateur, est le fils du célèbre illustrateur jeunesse américain Richard Scarry.

Dès 8 ans

Huck Scarry, Voyage en ballon, traduit et adapté de l’anglais par Yvette Métral, Editions du Chat perché, Flammarion, 1982, 70 p. D’occasion (trouvé pour 5 €).

13/03/2018

Quentin Gréban, Un jour, je serai pompier

18-03-gréban-Un-jour-je-serai-pompier.jpgL’ours blanc, le tigre et le chien posent avantageusement devant leur beau camion rouge… Et notre Oscar, petit ourson plein d’entrain, de rêver… « Il avait déjà un costume rouge et même un camion à pédales » ! Mais voilà que, pris par son enthousiasme, il enchaîne les catastrophes – enfin, de petites catastrophes – jusqu’à ce qu’une « mission » lui demande tout son courage. Une histoire tout en rondeur et en humour.

Dès 4 ans

Quentin Gréban, Un jour, je serai pompier, Mijade,2017, 12 €