Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2011

Qui t’inspira, jeune et faible bergère ?

11-06-Merle-Jeanne-d'arc-Bayard-chouetteunlivre.jpgAutour de l’arbre aux fées, Hauviette, Ysabelot et Tiphaine pépient à qui mieux mieux en tressant des fleurs et des rubans. Mais Jeanne, elle, préfère déjà se mesurer à Marc, Pierre ou Richard – fût-ce avec une épée de bois. Jouer, cependant, elle n’en aura guère le temps…La guerre deviendra bientôt le lot quotidien de cette jeune fille dont la candeur, la foi et l’héroïsme vont bouleverser l’Histoire.

 

Dès 9 ans

 

Claude Merle, Jeanne d’Arc, Bayard Jeunesse, 2011, 180 p., 5,20 €

21/06/2011

Un beau navire à la riche carène

11-06-Hesse-terres-inconnues-chouetteunlivre.jpgUn beau matin d’août 1768, Nicholas Young, 11 ans, se cache à bord d’un petit trois-mâts. L’Endeavour l’emmènera vers des aventures qu’il n’aurait jamais pu soupçonner. Et pour cause : le maître à bord n’est autre que le capitaine Cook ! Le journal de bord de l’adolescent – qui sait donc lire et écrire - relate un extraordinaire tour du monde où les découvertes succèdent aux tempêtes, et les calmes plats à des incursions dans des îles pas toujours accueillantes.

Les aventures d’un jeune mousse à bord d’un prestigieux navire est un thème récurrent de la littérature de jeunesse. Les lauréats du Grand Prix de langue et de culture françaises organisé par la Fondation pour l’école ont ainsi composé sur les aventures d’un mousse du XVe siècle. N’hésitez pas à lire leur prose, ça roule et ça tangue !

 

Dès 10 ans

 

Karen Hesse, Vers des terres inconnues, Gallimard Jeunesse, 2011, 526 p., 8,10 €

17/06/2011

Au cri de la chouette

1106-bougenay-sang-et-or-editions-licorne-chouetteunlivre.jpg« - Vas-tu venir, méchante graine de Jacobin, ou je t'étripe ! Crois-tu par hasard que je suis capable de profiter de la situation ?

Le jeune homme descend de cheval et ramasse son sabre. A cet instant, un détachement de cavaliers que, dans leur ardeur, ils n'avaient pas vu venir, arrive sur eux. Une voix les hèle :

- Holà gamins ! Qu'est-ce que vous faites là ? Vous ne pouvez pas aller vous exercer ailleurs ? […]

- On se promène par là, citoyen colonel. J'ai quartier libre pour la journée.

- Et qui est celui-ci ?

- C'est un camarade, dit-il brièvement.

- C'est bon. Mais ne battez pas trop la campagne ; les Brigands ne sont pas loin. Et méfiez-vous-même des jeunes de leurs fichues bandes. Il y en a qui nous ont donné bien de la tablature. Ils sont paraît-il sept, comme les Sept Dormants. Mais ceux-là n'ont pas les deux pieds dans le même sabot, je vous en réponds ! Et je voudrais bien les tenir. Ils sont faciles à reconnaître ; ils sont habillés en blanc. Tiens, fait-il en désignant Gilles, comme toi, moustique ! »

De Mouchamps à Nantes, avec pour signe de ralliement le cri de la chouette, ces combattants au grand cœur, frères d’armes et d’amitié âgés d’à peine 15 ans, vont faire preuve d’audace, d’héroïsme et d’inconscience, pour défendre leurs idéaux et se battre contre « ceux qui nous refusent la liberté de penser autrement qu’eux ». Le meilleur roman de jeunesse sur la guerre de Vendée. Un grand merci à Fabienne l’Angevine.

 

Dès 12 ans

 

Henri Bourgenay, Sang et Or, illustré par Bernard Dufossé, Editions de la Licorne, 2009, 254 p., 13 €. Ou, en brocante, dans l’édition du Signe de Piste.

07/06/2011

On dit qu’Homère était aveugle…

11-06-Maurer-dernier-voyage-ulysse-chouetteunlivre.jpgOn le dit… mais on ignore tout de son existence. C’est dans cette brèche que Bruno Maurer a trouvé son miel, un bon miel de l’Hymette au goût de thym – et d’aventures. Mêlant avec astuce l’histoire, le mythe, la littérature et sa propre intuition, il laisse parler Homère, le « premier des poètes », de son enfance insouciante au terrible drame qui lui vaut sa cécité. Intercalés dans ce récit « pseudo-auto-biographique », les chants du « dernier voyage d’Ulysse » sont un habile pastiche de l’épopée légendaire. Ce périple nous entraîne donc de l’île de Chios à Delphes, Dodone et Olympie, en passant par Troie, l’Olympe et au-delà du Rhodope – dans ce pays où les hommes ne connaissent pas la rame. Seule l’adoption du jeune Homère par une famille de marchands phéniciens, suivie du mariage avec la jeune fille de la maison, donne lieu à de curieux développements sur le monde méditerranéen, un peu trop téléguidés par le « politiquement correct ».

Dernier trompe-l’œil, dernier artifice, l’auteur prête à Homère la redécouverte de l’écriture : pour « preuves », des tablettes d’argile exhumées par un prétendu docteur Muratore, une forgerie romanesque rapidement dénoncée. Difficile, après une telle lecture, de se lasser des aventures de l'Homme aux mille tours!

 

A partir de 12 ans, pour de bons lecteurs déjà familiers de la Grèce antique

 

Bruno Maurer, Le Dernier Voyage d’Ulysse, Gallimard, 2001, 352 p., 13 €

26/05/2011

Naissance de la Normandie

11-05-Sigrid-renaud-Guillaume-chouetteunlivre.jpg« Moi, Guillaume, fils du prince Rollon et de la comtesse Poppa, j’écris cette chronique du camp de l’île de Thorholm sur la Seine, en l’an de grâce 911. »

Une île qui n’a rien d’imaginaire, puisqu’elle se situe en amont de Rouen au niveau de Tourville-la-Rivière. Elle se nomme, depuis les Francs, « île d'Oissel ». Nous sommes le 21 juin. Dans quelques jours, Rollon va signer le fameux traité de Saint-Clair-sur-Epte. Les Northmen vont, peu à peu, devenir des Normands. Si en 911, ils ne dédaignent pas de sacrifier un bouc à Thor et un porc à Freyr, ils vont déjà à la messe – ici célébrée par le père Ditwin. Guillaume, ici à peine adolescent, deviendra Guillaume Ier de Normandie, dit « Guillaume Longue-Epée », jarl des Normands de la Seine.

 

Dès 9 ans

 

Sigrid Renaud, Guillaume, fils de chef viking, Chronique normande 911-912, Gallimard Jeunesse, 2011, 144 p., 8,95 €.

26/04/2011

Sur l’hippodrome d’Olympie

11-04-Severin-Olympie-chouetteunlivre.jpg« Je guette l’arrivée des quadriges déchaînés qui jettent leurs dernières forces dans l’aventure. Le martèlement des sabots évoque le grondement de la mer. Pour impressionner l’adversaire, j’attends l’ultime seconde où ils croiront la partie gagnée. Quand l’ombre des chevaux et des cochers se profile sur le sable… »

Le jeune Athénien Philippe – celui qui aime les chevaux – a réalisé son rêve : rejoindre Olympie. Son père entraîne un superbe attelage de quatre étalons blancs pour la course de quadriges. Qui en sera l’aurige ? Un récit haletant, de la guerre avec Sparte à la trêve olympique, du serment des athlètes à la course elle-même. Une évocation très juste de la Grèce de Périclès et des enthousiasmes adolescents.

 

Dès 12 ans

 

Jean Séverin, Le Soleil d’Olympie, Pocket, 1988, 266 p. D’occasion. Broché, Robert Laffont, 1967. D’occasion.

16/04/2011

Place à Son Altesse Royale, Fou-Fou 1er, petit roi de fantaisie

11-04-Twain-Le-prince-et-le-pauvre-chouetteunlivre.jpg« Si je pouvais, une fois, une seule fois, m’habiller comme toi et m’en aller pieds nus dans la boue… sans personne pour me gronder ou m’empêcher d’en faire à ma tête… il me semble que j’en oublierais ma future couronne !

- Et moi, si je pouvais, une seule fois, être vêtu comme vous… »

Deux enfants, par jeu et par défi, échangent leurs vêtements, soieries et brocards contre nippes et haillons. L’un, Edward, est prince de Galles. L’autre, Tom Canty, né dans les rues les plus pouilleuses de Londres, est un chenapan débrouillard et fasciné par les livres que lui explique un vieux prêtre. Ce second quart du XVe siècle est une époque bien agitée, et les deux enfants vont vivre mille aventures, les quiproquos s’enchaînant de chapitres en chapitres. La traduction de Jean Muray (le père de Philippe Muray) donne un rythme haletant au récit – d’autant plus que cette version de 219 pages est abrégée. Une bonne occasion de se frotter à un vocabulaire riche et fleuri et de faire la connaissance de Londres au temps des Tudors.

 

Dès 9 ans (l’âge d’Edward VI lors de son couronnement) pour de bons lecteurs.

 

Mark Twain, Le Prince et le Pauvre, trad. de Jean Muray, Le Livre de poche jeunesse, 2008, 219 p., 4,90 €. Texte abrégé.

Diverses éditions en poche, texte intégral ou abrégé.

Texte intégral en ligne : http://marktwain.fr/Le_Prince_et_le_Pauvre

28/03/2011

Une histoire, un trésor

Casterman-le-tresor-de-knut-le-viking-chouette-un-livre.jpgBjorn, le jeune héros de ce livre, nous le confirme : les Vikings étaient « de braves marins, d’excellents pécheurs et de hardis explorateurs ». A côtoyer les charpentiers de marine et les forgerons du petit port, le jeune Viking a vite appris à faire la différence entre les drakkars et les knorrs. De superbes navires sur lesquels il naviguera plus tard, il en est sûr ! En attendant, c’est autour de son village que Bjorn va vivre une chasse au trésor pas comme les autres. Aidé du jeune lecteur, parviendra-t-il à résoudre quelques énigmes ? La couverture du livre contient-elle un trésor ? Qui sait ? Mais est-on plus riche de pacotille ou de savoir – grommelle Madame la Chouette qui n’aime pas trop ces livres à systèmes ?

 

A partir de 7 ans

 

Eva Oburkova, Le Trésor de Knut le Viking, Casterman, mars 2011, 48 p., 14,95 €

10/02/2011

Je jure devant Artémis…

11-02-Heller-serment-de-delos.jpgLes amours du bel Acontios et de la douce Cydippé ont fait le bonheur des poètes antiques. Il n’y manque rien : les amateurs de romanesque y verront tout à la fois les jeux du destin, sous la forme du serment volé ; les doubles jumeaux – Artémis et Apollon chez les dieux, Cydippé et son frère Jason sur terre ; le « mauvais » fiancé choisi par les parents ; le sens de l’honneur et de l’obéissance ; la jeune fille malade et sa nourrice dévouée ; le voyage initiatique qui rapproche le père et le fils ; le pardon des parents et une fin digne d’une comédie musicale ! Brigitte Heller-Arfouillère a su éviter les effets de mélo en inscrivant cette romance dans l’Athènes de 432 avant J.-C. et en faisant parler ces trois adolescents à tour de rôle. L'élégie a laissé la place à un très sympathique roman historique et philosophique.

 

A partir de 12 ans

 

Brigitte Heller-Arfouillère, Le Serment de Délos, Flammarion Jeunesse, 2011, 150 p., 5,50 €.

25/01/2011

Qui en veut aux fontaines de Sa Majesté ?

11-01-Ténor-Versailles.jpgA quinze ans, Jean de Courçon est élève à l’école des Pages de Versailles, où il est affecté à la Chambre du roi. Mais à l’élégante écriture et au pieux latin, il préfère, et de loin, le cheval et l’épée. Car, « tel un héros de cape et d’épée, il lui fallait de l’action, du suspense, du mystère… et de l’air, beaucoup d’air ! Et puis un peu de risque aussi ! Ainsi, se hâtant vers son rendez-vous de dix heures, il avait peur. Et il aimait cela ! » Avec qui donc a-t-il rendez-vous, notre beau page ? En tout bien tout honneur, avec Prunelle, la jolie jardinière, qui va l’aider dans son enquête.

Roman historique, roman d’aventure et roman policier : on ne s’ennuie pas autour du bassin d’Apollon ! A lire avant toute exploration du parc de Versailles. Le premier tome d’une nouvelle série, « A l’école des pages du Roy-Soleil ».

 

À partir de 12 ans

 

 Arthur Ténor, Sabotages en série à Versailles, Seuil Jeunesse, janvier 2011, 206 p., 10 €