Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2011

Un voyage haut en couleurs

11_01-drapeaux.jpg« Un drapeau est une mine de renseignements sur un pays ! Il nous raconte son passé, mais aussi ses légendes, ses croyances et parfois même, nous donne des précisions sur sa situation géographique », explique Sylvie Bednar, styliste et grande voyageuse. Si le cèdre du drapeau libanais et la feuille d’érable du drapeau canadien sont connus de tous, pouvons-nous en dire autant du kapokier de Guinée-Équatoriale, du Triglav slovène ou des broderies traditionnelles du drapeau biélorusse ? Même s’il n’évite pas quelques poncifs, cet ouvrage, qui détaille 193 drapeaux, intéressera non seulement les enfants, mais tous ceux qui aiment voir claquer au vent ces étoffes colorées hautement symboliques.

 

Dès 6 ans

 

Sylvie Bednar, Les Drapeaux du monde expliqués aux enfants, illustrations d’Anne Steinlein et Christelle Guénot, De La Martinière Jeunesse, 2008, 187 p., 19 €

21/12/2010

Un petit flocon, un grand garçon

PE-Victor-Apoutsiak.jpgQuand le grand explorateur Paul-Émile Victor (1907-1995) écrit et illustre cet album, nous sommes encore à l’époque où l’on dit Esquimau et non pas Inuit, où les papas ont des fusils et les enfants des couteaux, où l’ethnologue le plus respectueux ose montrer le joyeux désordre qui règne dans une hutte esquimaude… Autant dire que le récit n’est pas spécialement enjolivé, que le jeune lecteur est pris au sérieux, et que ce « gai savoir » à portée des plus jeunes conjugue humour et sens aigu de l’observation !

La réédition de l’album original de 1948 nous démontre par a+b que la belle typographie et la mise en page soignée du Père Castor n’ont pas pris une ride.

 

A partir de 6 ans

 

Paul-Émile Victor, Apoutsiak, le petit flocon de neige, Flammarion, Père Castor, 1998, 31 p. Cartonné, 14 € - Couverture souple, 7 € - Imprimé en France.

 

11/12/2010

Entre la chenille bleue et le bébé cochon

10-12-Carroll-Alice-petits.jpgParce qu’il souhaitait aussi « être lu par des enfants âgés de zéro à cinq ans », Lewis Carroll, un beau matin d’hiver de 1888, se mit à réécrire Les Aventures d’Alice au pays des merveilles. On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Il avait d’autant plus raison qu’il ne pouvait imaginer dans quels scandaleux voyages certains adaptateurs indélicats (pour ne pas dire pis !) allaient entraîner notre héroïne. Ce récit se prête à la lecture à haute voix, et les gravures de Sir John Tenniel, colorisées, ont toute la fraîcheur d’un jardin anglais. « Il y avait une fois une petite fille appelée Alice, et elle fit un rêve très curieux. Aimeriez-vous savoir ce dont elle rêva ? » Eh bien, suivez le Lapin blanc ! Allez prendre le thé chez les fous, sous le sourire narquois du Chat du Cheshire !

 

Dès 4 ans

 

Lewis Carroll, Alice racontée aux petits, illustrations de Sir John Tenniel, L’Ecole des loisirs, 1980, 63 p., 5,50 €

10/12/2010

Pense à avoir de bonnes mains

10-12-Ide-Sophie et le relieur.jpgLe livre commence par une promenade dans un Paris de rêve, un Paris comme seuls les artistes japonais peuvent le peindre. La petite Sophie, sept ou huit ans aux cerises, promène gentiment ses couettes entre les quais et la place de Fürstenberg. Mais elle a une idée derrière la tête, notre Sophie : faire réparer son livre préféré, un livre sur les arbres. Un vieux relieur, observant son manège, l’invite à entrer dans l’atelier. L’histoire prend alors son envol. L’artisan et la fillette vont s’apprivoiser lentement : lui, bougon ; elle, effrontée, voire un peu peste. Furetant dans l’inénarrable, mais si bien dépeint désordre de l’atelier, la fillette découvre les outils, les matériaux, les gestes – mais aussi l’immense sagesse du relieur. Leur complicité trouve son point d’orgue quand Sophie découvre le nouvel habit de livre préféré.

 

Dès 7 ans

 

Hideko Ise, Sophie et le relieur, Seuil Jeunesse, 2007, 60 p., 15 €

06/12/2010

Un roi, un cygne, une goélette

10-12-Héron-Velox.jpgCe « frise-livre » est un petit trésor. Un trésor de conte, avec une réécriture pleine d’humour sur le thème des Cygnes sauvages.  Une princesse, cavalière et chasseresse trop moderne y préfère un « beau paparazzi avec une moto rouge » au Roi des cygnes, « qui se changeait en homme durant une nuit chaque année ». Un trésor pour les amoureux de belles goélettes « au cou de cygne », avec l’histoire véridique du Vélox, « véritable mythe de la plaisance ». Un trésor graphique, qui se termine en apothéose avec une frise où le cygne devient goélette. Un trésor à rechercher dans les vielles malles des libraires. Merci Marc !

 

Dès 7 ans

 

Jean-Olivier Héron, La Naissance de Vélox, Actes Sud Junior, coll. « Les Contes des Métamorphoses », 2000, 16 p. Imprimé en France.

05/12/2010

Avec mes dix doigts

10-12-mon-noel-a-dessiner-5522-154-300.jpgUne nouvelle rubrique en ce 2e dimanche de l’Avent : « avec mes dix doigts ». Des idées de bricolage, de jardinage, de cuisine, bref, toutes les activités qui demandent de partager un peu de temps autour d’un projet : le plus précieux des cadeaux que nous puissions faire aux enfants.

Dans cet album, vous trouverez comment réaliser des décorations pour le sapin, des étiquettes pour les cadeaux, des cartes de vœux… Avec quelques jolies feuilles de papier à origami et, bien sûr, beaucoup de gommettes. Bref, après une belle promenade et un copieux goûter, vous aurez de quoi occuper les prochains après-midis des enfants de 4 à 8 ans.

 

Dès 4 ans

 

Emmanuelle Teyras, Mon Noël à dessiner, Mango Jeunesse, 2010, 72 p., 12

 

04/12/2010

Chevaliers de la table ronde

10-12-Roi-Arthur.jpgParmi les nombreux albums consacrés à la geste arthurienne, celui-ci a trouvé un bel équilibre entre texte, illustrations et mise en page. Des lettrines inspirées des manuscrits médiévaux invitent à la lecture des plus célèbres récits, à la rencontre des dames du Lac, des dames de la Cour, de la Bête glapissante et du Cerf blanc. Le lecteur n’hésitera pas à se perdre sur les chemins de traverse représentés sur une grande carte du royaume d’Albion. Pour l’anecdote, le titre anglais est « Arthur of Albion », le titre allemand « Arthur, König des Könige » (Arthur, le roi des rois). L’illustrateur, le Biélorusse Pavel Tatarnikov a su jouer de techniques variées pour restituer un univers arthurien très évocateur, entre miniatures médiévales et réminiscences préraphaélites.

 

Dès 7 ans

 

John Matthews, La Légende du Roi Arthur, illustrations de Pavel Tatarnikov, Flammarion, 2008, 94 p.,18 €

27/11/2010

Passe, passe, passera, la dernière, la dernière !

10-11-Barguijian-jeux-Breugel.jpgIls jouent au cerceau, à saute-mouton, à colin-maillard et à la petite hirondelle, au cheval et à la marchande, à la farandole et aux quilles…

Deux cent cinquante enfants, autant de silhouettes vives et colorées, et, curieusement, pas un bruit. Car ils se sont tus depuis longtemps, ces petits Flamands peints par Pieter Bruegel en 1560. Mais ils continuent à nous enchanter par leur dynamisme et leur inventivité.

Pour une fois, les jeux de languettes et de tirettes de ce livre animé sont astucieux, bien conçus et ont un réel intérêt pour insister sur tel ou tel détail. L’œuvre est exposée au Kunsthistorisches Museum de Vienne, en Autriche, mais vous pouvez la découvrir ici.

Une excellente initiation à l’art de regarder un tableau. Et, la visite finie, pourquoi ne pas sortir jouer avec ces petits riens, osselets, bouts de bois et bouts de chiffons ?

 

Dès 7 ans

 

Marie Barguidjian-Bletton, Les Jeux d’enfants de Bruegel, Réunion des musées nationaux (RMN), 2004, 14 p., 14,50 €

06:35 Écrit par Madame la Chouette dans Artistes en herbe, De 7 à 8 ans, De 8 à 9 ans, Moyen-Age | Lien permanent | Commentaires (0)

20/11/2010

Ce Grand-Père aurait-il descendu des Fleuves impassibles ?

10-11-Un jour Grd pere m'a donné un ruisseau.jpg

 

Toujours est-il qu’il fait à son petit-fils un inestimable cadeau : un ruisseau, un tout petit ruisseau, juste à sa source. Cette enfance au fil de l’eau, si elle n’est pas rimbaldienne, s’en va grandissant, ici calme, ailleurs ensauvagée ; ici solitaire, ailleurs entourée d’êtres chers ; ici sous la pluie, ailleurs sous le soleil… Les illustrations courent « au fil de l’eau », avec des motifs chatoyants influencés par les créations textiles d’Aurélia Fronty. Une belle histoire de transmission déjà contenue dans la dédicace : « à mes racines, à mes soleils ».

 

Dès 7 ans

 

Gaëlle Perret, Un jour Grand-Père m’a donné un ruisseau, illustrations d’Aurélia Fronty, Gautier Languereau, nov. 210, 42 p., 17 €.

19/11/2010

Un Noël lumineux et facétieux

 10-11-Tolkien-pèreNoel.jpg

« Je suis heureux d’annoncer que nous avons de nouveau un Noël lumineux – les Aurores boréales ont été particulièrement généreuses », écrit le père Noël en 1929 de sa main tremblante. Mais « le Feu de Joie a fait un trou dans la glace et réveillé le Grand Phoque », précise cette lettre expédiée du « sommet du monde, pôle Nord ». Et que serait le père Noël sans son comparse l'Ours polaire ? Au fil des ans, le pôle Nord devient un petit monde original, avec ses tempêtes, ses inquiétudes, ses fêtes et ses menues discordes, vite oubliées autour d'un bon feu.

 John, Michael, Christopher et Priscilla Tolkien ont ainsi reçu trente lettres de ce père Noël facétieux, inventif et poète. Un véritable artiste, qui illustrait ses missives avec tendresse et humour, pour la joie de toute la famille réunie autour d’un flamboyant Christmas Pudding. N'hésitez pas : il est urgent de (re)croire au père Noël ! Du grand Tolkien ! 

 

 

Dès 9 ans

 

J. R. R. Tolkien, Lettres du père Noël, Pocket, 112 p., nov. 2010, 7,80 €.