Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2014

Pierre Gripari, Contes d’ailleurs et d’autre part

14-02-Gripari-lapointe-contes-ailleurs-autre-part-chouetteunlivre.jpgRéenchanter le monde ! Réenchanter notre monde, si terne, si tristounet, c’était la mission que s’était donnée Monsieur Pierre. En témoigne, parmi les contes de ce recueil, le début de l’« Histoire du bagada » : « Il était une fois, dans un grand, grand immeuble de la banlieue parisienne, un petit appartement à loyer modéré, bien exposé, bien éclairé, bien propre, mais qui avait le défaut d’être hanté. » Et pas hanté par un fantôme, non, mais par un petit démon « imprévu, farceur et drôle ». Qui jouera mille tours aux occupants successifs de l’appartement, jusqu’à ce qu’emménagent « un père, une mère et une petite fille qui s’appelait Josette ». Dont le seul souhait, pour Noël, était de recevoir « un bagada ». A vous de découvrir cet étrange jouet – et surtout la fin de ce conte et des autres histoires nées du folklore d’ici et d’ailleurs, de Russie, d’Italie ou d’Afrique du Nord.

Dès 5 ans (lecture par un adulte) – à lire seul dès que la lecture est acquise et fluide

Pierre Gripari, Contes d’ailleurs et d’autre part

Illustrés par Claude Lapointe, Grasset Jeunesse, 1993, 103 p., 25 €

Illustrés par Guillaume Long, Grasset Jeunesse, 2012, 192 p., 9 €

14-02-Gripari-contes-ailleurs-autre-part-long-grasset-poche-chouetteunlivre.jpg

13/02/2014

Jean Pendziwol, Par une belle nuit d’hiver

14-02-Pendziwol-par-une-nuit-d-hiver-arsenault-magnard-chouetteunlivre.jpg« Par une belle nuit d’hiver, tandis que tu dors à poings fermés, blotti dans ta couverture toute douce, je peins un tableau pour toi. » Et quel tableau ! Celui de l’hiver canadien, avec ses neiges, ses aurores boréales, la biche et le renard, la chouette et le lièvre… Chaque double page est dessinée en noir et blanc, avec l’ajout d’une seule couleur hivernale, comme vous pouvez le voir sur ce lien, dans la version anglaise de l’album. Vivement la neige (dit-on en Ile-de-France) ! 

Dès 4 ans

Jean Pendziwol, Par une belle nuit d’hiver, illustrations d’Isabelle Arsenault, Magnard Jeunesse, 2014, 38 p., 12,50 €

07/02/2014

Sophie Lamoureux, Comment parler de la Grande Guerre aux enfants ?

14-02-Lamoureux-Grande-guerre-enfants-baron-perché-chouetteunlivre.jpg« La Première Guerre mondiale a éclaté il y a cent ans. C’est loin, presque la préhistoire dans l’esprit des enfants ! » Mais leurs parents, qu’en savent-ils exactement ? Quels souvenirs leur restent-ils de leurs cours d’histoire ou des récits de leurs aïeux ? Guerre mondiale, mobilisation, grandes batailles, tranchées, signature de la paix, soldat inconnu… Dix grands chapitres permettent de répondre à une série de questions (dont le libellé n’est pas toujours syntaxiquement très correct…). Les réponses, très claires, sont organisées par tranches d’âge, 5-7 ans, 8-10 ans, 11-13 ans, selon leur degré de complexité et d’abstraction. L’auteur précise « qu’il n’y a pas les bons d’un côté et les salauds de l’autre », qu’il faut développer son sens critique. Une objectivité salutaire !

Pour les adultes. Répond aux questions des enfants de 5 à 13 ans.

Sophie Lamoureux, Comment parler de la Grande Guerre aux enfants ?, Ed Le Baron Perché, 2013, 109 p., 16 €

23/01/2014

Maria Helena Vieira da Silva et Pierre Gueguen, Kô et Kô les deux esquimaux

14-01-Viera-da-silva-Ko-et-Ko-deux-esquimaux-chandeigne-chouetteunlivre.jpg« Boufre ! Tarabroufe ! Voici l’OURS BOURRU. Heureusement, l’ours joue paisiblement avec son fils OURSON et ne se soucie pas de Kô et Kô qui se défilent sans dire : OUF ! » Nos deux esquimaux, Kô et Kô – dont l’histoire ne dit pas s’ils sont ou non jumeaux – sont partis à la recherche d’un peu de soleil. Fillettes sapinettes, bonhomme-désolé, cheval-six-pattes… leurs rencontres sont décidément bien étranges ! D’autant plus que le lecteur peut imaginer des épisodes originaux en manipulant les silhouettes à découper – qui attendent sa fantaisie, sagement glissées dans leur pochette. Un petit trésor des années 1930 dans une très belle réédition.

Dès 4 ans

Maria Helena Vieira da Silva et Pierre Gueguen, Kô et Kô les deux esquimaux, Chandeigne, 2005, 32 p., 20 € - Réédition de l’ouvrage paru en 1933. Avec des personnages à découper et à conserver dans une pochette.

21/01/2014

Marcus Malte, Sous ma couverture vit une souris

14-01-Marcus-malte-guillerey-sous-couverture-souris-sarbacane-chouetteunlivre.jpg« Sous ma couverture vit une souris. Si petite, si menue, que personne encore ne l’a vue. Sauf moi, bien entendu. Mais chut ! C’est un secret. » Et connaissez-vous le métier de cette petite souris ? Elle ramasse les dents de lait et distribue autant de piécettes, qu’elle se coltine dans un sac plus grand qu’elle. Alors, le soir venu, elle est si fatiguée qu’elle s’endort sous la couette de cette fillette à l’imagination aussi colorée que les illustrations pleine d’humour d’Aurélie Guillerey. Car, bien sûr, cette souris n’est ni grise, ni blanche, elle est… verte, comme dans la célèbre comptine !

Dès 4 ans

Marcus Malte, Sous ma couverture vit une souris, illustrations d’Aurélie Guillerey, Sarbacane, 2014, 32 p., 13,90 €

13/01/2014

Richard Scarry, Mon trésor d’histoires du soir

14-01-scarry-trésors.histoires-du-soir-albin-michel-jeunesse-chouetteunlivrejpg.jpg31 histoires, cela ferait une histoire par soir pendant un mois ? Pas si sûr, car ces grands classiques indémodables, on a tendance à en redemander ! Il y a des souris et des éléphants, le plus souvent habillés de salopettes et de chemises à carreaux ; il y a des renards et des corbeaux, et toute cette ménagerie de l’enfance revisité avec humour. Mais on peut aussi y rencontrer Atchoumpa, un drôle d’Autrichien qui joue du tuba ; Pierre, un policier parisien qui n’aurait pas déparé dans le film « Ratatouille » ; ou une famille Hérisson dans un Noël londonien. Plus drôle encore, et qui a échappé à la censure, la petite histoire de « Couscous, policier à Alger » dont je vous laisse découvrir la roublardise. Allez, je vous souffle ? Pour démasquer les voleurs, notre « fin » limier n’hésite pas à se costumer en une gente dame - voilée de la tête au pieds. 

Dès 4 ans

Richard Scarry, Mon trésor d’histoires du soir, Albin Michel Jeunesse, 2013, 195 p., 13,90 €

07/01/2014

Guy Troughton, A qui est ce nid ?

14-01-Troughton-a-qui-est-ce-nid-piccolia-chouetteunlivre.jpgUn petit nid, pour un bébé animal, c’est forcément très, très douillet – et l’on s’y blottirait volontiers quand il est fait de duvet, de foin odorant, d’herbes séchées… Mais quelle bestiole bâtit donc son nid d’une gelée peu ragoutante ? Et cet amas de branches amassées à la va comme je te pousse, est-il bien confortable ? Un indice : les oiseaux ne sont pas les seuls à bâtir des nids pour leur progéniture ! Une démonstration passionnante avec ces huit nids très originaux.

Dès 4 ans

Guy Troughton, A qui est ce nid ?, Piccolia, 2013, 40 p., 12 €

 

Dans la même collection, du même auteur : A qui est cet œuf ?, Piccolia, 2013, 40 p., 12 €

02/01/2014

L’imagier Deyrolle

13-12-imagier-Deyrolle-gallimard-chouetteunlivre.jpgPour savoir à quoi ressemblent un tatou, un pangolin ou un ornithorynque – voire, plus simplement, une vache et son veau. Parce qu’il n’y a que dans les livres que peuvent voisiner sans danger l’épervier, le faucon et le milan et, à quelques pages de distance, la souris et le lérot. Reprenant les célèbres planches pédagogiques Deyrolles, cet imagier de la nature est d’une rare précision dans le dessin des espèces représentées. Une pause ? Croquez donc un bel abricot, mais gardez-vous de toucher aux amanites ! Une réalisation soignée, un beau papier, un petit format carré maniable par de petites mains, que demander de plus ? Eh bien, pour les petits curieux, une visite de la « Maison Deyrolle » qui se prépare ici.

Dès 3 ans

L’imagier Deyrolle, Gallimard Jeunesse, 2013, 192 p., 14,90 €

13/12/2013

Robert Giraud, Contes de Russie

13-12-Giraud-Pelon-contes-russie-père-castor-chouetteunlivre.jpg« Au fond de la forêt, au milieu d’une vaste clairière, habitait une méchante sorcière au nez crochu, au menton pointu et aux doigts griffus, qui s’appelait la Baba Yaga. Elle possédait un baquet magique qui pouvait voler. » Une sorcière que vont rencontrer le petit Ivan et sa sœur Maria, aussi courageuse et astucieuse qu’étourdie. Les douze contes de ce volume, dont cette célèbre Baba Yaga, entraînent le lecteur – ou l’auditeur blotti sous sa couette – des forêts enneigées aux rives du fleuve Amour, de datcha en maison de glace. On y rencontre renards, ours, chevaux, phoques et esturgeons – ainsi que de charmantes grands-mères et de vaillants petits enfants. Les illustrations, dynamiques et colorées, confirment la vocation des contes : être de tous temps, mais pas de n’importe où.

Dès 5 ans

Robert Giraud, Contes de Russie, illustrations de Sébastien Pelon, Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 61 p., 13,50 €

11/12/2013

Geneviève Godbout, Les plus beaux contes de Mère-Grand

13-12-Godbout-contes-mère-grand-belin-chouetteunlivre.gifLa Petite Roule rousse, le Loup et les Sept Chevreaux, les Trois Petits Cochons, Boucle d’or et les Trois Ours, le Petit Chaperon rouge… Ils sont tous là, dansant une farandole endiablée sur la couverture. Mais dans le livre, chaque histoire est bien à sa place, pour le plaisir toujours renouvelé des petits qui entendront une langue claire et précise, passé simple oblige. Ici, les illustrations sont intemporelles, les couleurs lumineuses, avec juste un halo de tendresse et de rêve. Le charme de la tradition.

Dès 4 ans

 Geneviève Godbout, Les plus beaux contes de Mère-Grand, Milan, 2013, 53 p., 12,90 €