Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2011

Araignée, pourquoi pas libellule ou papillon ?

11-10-Jonas-Bestiaire-Olympe-chouetteunlivre.jpg« Originaire de Lydie, Arachné vivait seule avec son père et teignait la laine du soir au matin », puis elle la filait et la tissait en de merveilleuses étoffes. Mais un jour, l’insolente défia Athéna elle-même au métier à tisser. Victorieuse, elle dut subir la colère de la déesse et devint… une araignée qui dut,sans fin, tisser ses toiles… arachnéennes. Coucou, hibou, belette, mais aussi lion, python, voire centaure ont leur partition à jouer dans la mythologie grecque et nous parlent de l’origine de notre monde.

 

 Pour adolescents férus de littérature et de mythologie grecque

 

Anne Jonas, Le bestiaire de l’Olympe, Milan, 2011, 126 p., 17,90 €

 

19/09/2011

Qui gagnera la couronne de laurier ?

Pearson-la-grece-antique-gallimard-chouette-un-livre.jpgIl est peu de dire que la Grèce antique est à la source de notre histoire et de notre civilisation. Encore faut-il savoir transmettre ce message de manière intelligente et esthétique. Cet album de belles dimensions permet d’entrer de plain pied dans les paysages grecs, d’en apprécier les œuvres d’art, d’en découvrir les trésors. Des Mycéniens à Alexandre le Grand, en passant par Athènes, bien sûr, mais aussi par Sparte. Cette civilisation, trop souvent malaimée, est présentée ici sous les traits d’une jeune fille sportive. « Vêtue d’une jupe courte que les autres Grecques n’auraient jamais osé porter », elle s’élance et nous invite à la suivre dans sa course légère. Ce bronze du VIe siècle avant JC danse maintenant au British Museum. Le livre propose de se connecter sur le site de Gallimard découvertes pour poursuivre l’exploration.

 

Dès 9 ans

 

Anne Pearson, La Grèce antique, Gallimard Jeunesse, 2011, 72 p., 14 €

19/07/2011

7 livres de mythologie

IMG_0678-2.jpgDès 5 ans pour écouter – Dès 7 ans pour lire seul.

 Heather Amery, Mythes grecs pour les petits, Usborne, 2003, 128 p., 7 €

 

Dès 6 ans

Muriel Szac, Le Feuilleton d’Hermès, la mythologie grecque en cent épisodes, Bayard Jeunesse, 2006, 256 p., 19, 90 €

 

Dès 8 ans

Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paix-Rusterholtz, Dico des mythologies antiques dans l’art, Bayard Jeunesse, sept 2010, 256 p., 13,90 €

 

Dès 9 ans

Sylvie Baussier, Les dieux racontent la Grèce ancienne, Milan, septembre 2010, 80 p., 15,90 €

 

Henri Del Pup, Les Dieux racontent le monde romain, illustré par Olivier Desvaux, Milan, 2011, 78 p., 15,90 €

 

Dès 10 ans

Kevin Crossley-Holland, La Bataille de Thor et autres légendes vikings, Folio Junior, Gallimard Jeunesse, mars 2011, 202 p., 6,10 €

 

Michèle Mira Pons, La Mythologie celte, Actes Sud, coll. « Les Naissances du monde », 2011, 96 p., 11,50 €

07:26 Écrit par Madame la Chouette dans Antiquité | Lien permanent | Commentaires (0)

07/06/2011

On dit qu’Homère était aveugle…

11-06-Maurer-dernier-voyage-ulysse-chouetteunlivre.jpgOn le dit… mais on ignore tout de son existence. C’est dans cette brèche que Bruno Maurer a trouvé son miel, un bon miel de l’Hymette au goût de thym – et d’aventures. Mêlant avec astuce l’histoire, le mythe, la littérature et sa propre intuition, il laisse parler Homère, le « premier des poètes », de son enfance insouciante au terrible drame qui lui vaut sa cécité. Intercalés dans ce récit « pseudo-auto-biographique », les chants du « dernier voyage d’Ulysse » sont un habile pastiche de l’épopée légendaire. Ce périple nous entraîne donc de l’île de Chios à Delphes, Dodone et Olympie, en passant par Troie, l’Olympe et au-delà du Rhodope – dans ce pays où les hommes ne connaissent pas la rame. Seule l’adoption du jeune Homère par une famille de marchands phéniciens, suivie du mariage avec la jeune fille de la maison, donne lieu à de curieux développements sur le monde méditerranéen, un peu trop téléguidés par le « politiquement correct ».

Dernier trompe-l’œil, dernier artifice, l’auteur prête à Homère la redécouverte de l’écriture : pour « preuves », des tablettes d’argile exhumées par un prétendu docteur Muratore, une forgerie romanesque rapidement dénoncée. Difficile, après une telle lecture, de se lasser des aventures de l'Homme aux mille tours!

 

A partir de 12 ans, pour de bons lecteurs déjà familiers de la Grèce antique

 

Bruno Maurer, Le Dernier Voyage d’Ulysse, Gallimard, 2001, 352 p., 13 €

20/05/2011

Et Pâris ne songeait qu’à Hélène…

11-05-merveilleuse-legende-Troie-hatier-chouetteunlivre-.jpg« A l’abri d’un buisson de lentisques, les deux compagnons devisaient tristement. […]
- Je crois, disait l’un que nous nous rappellerons à tout jamais cette misérable aventure. » Ces deux compagnons, que l’on pourrait croire bergers ne sont autres que Poséidon et Apollon en personne ! Réduits en esclavage par le roi Laomédon, ils ont dû édifier les remparts de Troie.
Et en effet, elle resta à tout jamais mémorable, cette aventure troyenne dont les héros se nomment Priam, Pâris, Hélène, Agamemnon, Achille Patrocle et tant d’autres. Non seulement pour s’être déroulée sous le regard des dieux de l’Olympe, mais surtout parce que son écho résonne encore dans la littérature, la musique et les beaux-arts.
Ce beau livre revisite le mythe troyen dans la littérature grecque d’Homère à Eschyle, Sophocle et Euripide. C’est donc un livre déjà complexe qui ravira les adolescents familiers de l’Antiquité.

A partir de 12 ans

Georges Chappon, La merveilleuse légende de Troie, Hatier, 1968-1973, 152 p. A rechercher.

18/05/2011

Les avis d’Odin et autres récits

11-05-Boucher-CEL-Vikings-chouetteunlivre.jpg« Les troupeaux mourront / et la parenté mourra, / et un homme lui-même doit mourir ; / mais un nom valeureux / ne mourra jamais, / ni la gloire de celui qui l’a porté, » tel est le dernier des « dits du Grand Dieu » rapportés ici. Une leçon de sagesse qu’il n’est jamais trop tôt pour méditer, que ce soit sur les rivages des mers nordiques ou à l’ombre d’un grand frêne.

Comment fut enchaîné le loup Fenrir ? Quels bienfaits le dieu Heimdall répandit-il sur le monde au gré de ses voyages ? Pourquoi Ragnar porte-t-il le surnom de « Culotte-de-fourrure » ? Et quelles sont les solutions des énigmes de Gestumblindi ? Autant de chapitres de ces contes et légendes venus du Grand Nord.

Une fois n’est pas coutume, je citerai la 4e de couverture : ici, « la nature, les animaux, les hommes et les dieux participent à cette odyssée cosmique et guerrière empreinte d’une poésie héroïque et farouche qui, cependant, chante l’espoir d’un monde nouveau, où les hommes justes siégeront auprès des dieux, pour l’éternité. »

 

Dès 10 ans

 

Alan Boucher, Contes et Légendes des Vikings, Fernand Nathan, 1968 et rééditions, 256 p. Au hasard des brocantes et des librairies d’ancien. Une chance : 2 € chez mon bon ami Emmanuel.

09/05/2011

Les Romains sont plus religieux que les dieux eux-mêmes

11-05-monde-romain-milan-del-pup-desvaux-chouetteunlivre.jpgNous imaginons volontiers le sourire en coin, hésitant entre provocation et condescendance amusée, de l’historien grec Polybe qui tentait de dresser le portrait de tous ces dieux de la vigne, des fleurs, des semailles et des sources ! Le panthéon romain était littéralement surpeuplé ! Écoutons-les :

« Je suis Minerve, la déesse de l’intelligence et de la sagesse, protectrice de ceux qui travaillent. C’est moi qui ai enseigné aux humains l’art de transformer la laine et d’utiliser le fuseau et l’aiguille à broder. » Eh oui, quand une jeune Romaine se mettait à broder, c’était sous l’égide de Minerve !

« Je suis Neptune, le dieu des eaux, protecteur des pêcheurs, des bateliers, des meuniers et des marins ». N’y a-t-il pas de quoi être « taciturne et bougon », à protéger tous ceux qui rament ou poussent à la roue ?

Plus pédagogue que Polybe, l’historien Henri Del Pup a choisi parmi les principales divinités celles dont les domaines de compétence permettaient de dresser un tableau des divers aspects de la civilisation romaine. Sur le même principe que l’ouvrage consacré aux dieux grecs, ce livre donne la parole aux dieux romains, mais aussi aux historiens et aux archéologues.

 

Dès 9 ans

 

Henri Del Pup, Les Dieux racontent le monde romain, illustré par Olivier Desvaux, Milan, 2011, 78 p., 15,90 €

26/04/2011

Sur l’hippodrome d’Olympie

11-04-Severin-Olympie-chouetteunlivre.jpg« Je guette l’arrivée des quadriges déchaînés qui jettent leurs dernières forces dans l’aventure. Le martèlement des sabots évoque le grondement de la mer. Pour impressionner l’adversaire, j’attends l’ultime seconde où ils croiront la partie gagnée. Quand l’ombre des chevaux et des cochers se profile sur le sable… »

Le jeune Athénien Philippe – celui qui aime les chevaux – a réalisé son rêve : rejoindre Olympie. Son père entraîne un superbe attelage de quatre étalons blancs pour la course de quadriges. Qui en sera l’aurige ? Un récit haletant, de la guerre avec Sparte à la trêve olympique, du serment des athlètes à la course elle-même. Une évocation très juste de la Grèce de Périclès et des enthousiasmes adolescents.

 

Dès 12 ans

 

Jean Séverin, Le Soleil d’Olympie, Pocket, 1988, 266 p. D’occasion. Broché, Robert Laffont, 1967. D’occasion.

10/02/2011

Je jure devant Artémis…

11-02-Heller-serment-de-delos.jpgLes amours du bel Acontios et de la douce Cydippé ont fait le bonheur des poètes antiques. Il n’y manque rien : les amateurs de romanesque y verront tout à la fois les jeux du destin, sous la forme du serment volé ; les doubles jumeaux – Artémis et Apollon chez les dieux, Cydippé et son frère Jason sur terre ; le « mauvais » fiancé choisi par les parents ; le sens de l’honneur et de l’obéissance ; la jeune fille malade et sa nourrice dévouée ; le voyage initiatique qui rapproche le père et le fils ; le pardon des parents et une fin digne d’une comédie musicale ! Brigitte Heller-Arfouillère a su éviter les effets de mélo en inscrivant cette romance dans l’Athènes de 432 avant J.-C. et en faisant parler ces trois adolescents à tour de rôle. L'élégie a laissé la place à un très sympathique roman historique et philosophique.

 

A partir de 12 ans

 

Brigitte Heller-Arfouillère, Le Serment de Délos, Flammarion Jeunesse, 2011, 150 p., 5,50 €.

01/02/2011

Quid novi ?

11-02-Fleurus-romains-.jpgUne encyclopédie historique consacrée à la civilisation romaine. Une première partie chronologique relate les grands événements de l’histoire romaine. Les chapitres thématiques suivants présentent l’armée, la vie quotidienne, la religion, les arts et techniques. Des dessins précis et quelques photos illustrent un texte riche et bien ordonné.

Si vous ne parvenez pas à retenir la liste des principaux empereurs d’Auguste à Valentinien II – il y en a 56 ! -, vous irez à la pêche aux anecdotes. J'ignorais que les jeunes mariées revêtaient un manteau orange, que les dentistes posaient des dents en ivoire, et que César avait emprunté des sommes colossales pour organiser un spectacle de gladiateurs – une belle opération médiatique en direction de la plèbe ! Nostalgiques du Guide romain antique, passez à la couleur !

 

A partir de 10 ans

 

Philippe Simon, Marie-Laure Bouet, Philippe Lamarque et al., Les Romains, coll. Imagia, Fleurus, 2011, 128 p., 12 €