Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2013

La fille du roi était à sa fenêtre

13-01-Chevalier-Monchaux-histoire-d-un-peintre-et-d-une-infante.chouetteunlivre.jpgComment vivait un enfant abandonné dans l’Espagne du XVIIe siècle ? De mendicité, de menus larcins et de rencontres, bonnes et mauvaises… Pour le jeune Gabriel Garcia, tout bascule le jour où il est remarqué par le peintre Velasquez. Il entre alors au Palais, croise les Grands, le Roi lui-même et partage des instants de bonheur auprès de la petite infante Margarita. Mais de loin, car celle-ci, comme le demande la bienséance, est surveillée par sa duègne et ses ménines. Oui, les fameuses ménines du célèbre tableau de Velasquez, qui trône au cœur de ce roman historique très bien mené : l’intrigue ne cesse d’attiser l’intérêt, et chaque page donne de très précieux renseignements sur l’histoire, l’art et la civilisation espagnole. Outre une photo en couleur du tableau, l’ouvrage est illustré de charmants portraits dus au talent de Marie-Claude Monchaux. Prix Saint-Exupery 1992

Dès 12 ans

Marie Chevalier et Jean-Louis Picoche, Histoire d’un peintre et d’une infante, illustrations de Marie-Claude Monchaux, Ed. Ulysse, 1992, 208 p., 14 €

21/01/2013

Fière de ses nobles aïeux

13-01-Lambert-reine-vengeance-mango-fleurus-chouetteunlivre.jpg« An 60 après Jésus-Christ, province romaine de Bretagne. Fière et droite, la grande femme rousse regardait le bûcher funéraire. Elle s’appelait Boadicée. » Comme le veut la tradition celte, c’est elle qui va succéder à son époux et devenir reine de la tribu des Icènes. Humiliée par l’occupant romain, qui n’hésite pas à violer ses deux filles Caitrin et Ana, Boadicée entraîne quelques tribus dans une résistance héroïque. Voilà pour la trame historique. Mais, tel un tartan coloré, le roman comprend aussi des pages de « fantasy », qui voient intervenir des dieux romains inquiets de leur déclin. Curieusement, Minerve, la déesse guerrière, va apporter son soutien à Boadicée... Rappelons que cette reine est à l’histoire de la Grande-Bretagne ce que Vercingétorix est à la nôtre. Alors, on se prend à rêver…

Un récit sauvage, parfois violent, qui emmène le lecteur des landes ventées de Bretagne au sommet de l’Olympe.

A partir de 12 ans

Christophe Lambert, La Reine de vengeance, Fleurus Mango, coll. « Royaumes perdus », 2010, 245 p., 9

11/01/2013

Bon voyage, monsieur Dumollet

13-01-Dumont-LeCornec-merveilles-France-martinière-chouetteunlivre.jpgCertains font le tour de France à bicyclette, d’autres à pied ou en ballon… Ce magnifique livre nous invite à une promenade en photos au cœur de notre beau pays. Sites naturels, patrimoine architectural, œuvres d’art, on ne sait où porter notre admiration. De l’Ange au sourire de Reims à la Tapisserie de Bayeux, du marais poitevin aux falaises d’Étretat, des calvaires bretons à l’Art Nouveau nancéen, chaque merveille est resituée dans sa région et dans son histoire. Un beau voyage, qui permet aussi de mieux connaître les hommes qui ont fait la France.

Une devinette en passant : si vous passez par Verzy, que sont les faux que vous y admirerez ?

Dès 10 ans

Elisabeth Dumont Le Cornec, Les Merveilles de France racontées aux enfants, Ed de La Martinière Jeunesse, 2007, 155 p., 19,80 €

08/01/2013

A l’est du Soleil et à l’ouest de la Lune

13-01-contes-Norvège-corentin-nielsen-moe-asbjornsen-chouettteunlivre.jpgA l’est du Soleil et à l’ouest de la Lune, se dresse un château. Un prince y est retenu, qui doit épouser, bien malgré lui, une princesse au long nez. Sauf si… sauf si « la jeune fille », la belle jamais nommée, celle-là même qui a causé le malheur du prince-ours, parvient à le délivrer.

Ce conte norvégien fait partie d’un corpus restitué dès la fin du XIXe siècle par Peter Christian Asbjornsen et Jorgen Moe. Véritables émules des frères Grimm, ces savants romantiques firent le lien entre les traditions les plus anciennes de l’ère païenne et la littérature. Les huit contes de ce volume sont illustrés par des œuvres de Kay Nielsen (1886-1956), brillante synthèse entre l’art nouveau et l’art populaire scandinave.

Un très bel ouvrage, que Madame la Chouette a trouvé au pied du sapin. Et vous, quels livres ont-ils fait le bonheur de vos jeunes lecteurs ? N’hésitez pas à me faire partager vos trouvailles et vos coups de cœur !

Dès 10 ans, ou à lire en famille

Peter Christian Asbjornsen et Jorgen Moe, Contes de Norvège, illustrés par Kay Nielsen, Ed Corentin, 2011, 112 p., 22,50 €

07/01/2013

Kalinka, kalinka, kalinka maya !

13-01-Carole-Trebor-le-souffle-nina-vollkovtich-gulf-stream-chouetteunlivre.jpgQuel lieu étrange que ce monastère secret de Zaïmoutchi ! Nous y retrouvons la jeune Nina Volkovitch qui, sous la houlette du maître Arkadi Tchernigov, apprend à peindre des icônes. Jusqu’au jour où elle doit poser ses pinceaux, et découvrir le mystère des trois « anges »… Son initiation est interrompue par l’arrivée des hommes de main de son oncle (des méchants très méchants). Et notre Nina de reprendre sa course dans une Russie traversée de courants contraires, tantôt malfaisants, tantôt extraordinairement charitables. Les icônes « habitées » par les anges seront-elles mises en lieu sûr ? Moins historique que fantastique, ce deuxième tome dévoile le parcours initiatique de Nina. Semé d’embûches, de doutes et de victoires, mené tambour battant, il répond à tous les critères du genre. Sans faire oublier l’immense amour qui mène Nina à aller retrouver sa mère en Sibérie.

Dès 14 ans

Carole Trébor, Nina Volkovitch, T 2, Le Souffle, Editions Gulf Stream, 2013, 212 p., 14,90 €

04/01/2013

Au royaume de l'aigle, du cerf et du chardon

13-01-Evelyne-Boyard-ecosse-belize-chouetteunlivre.jpgDes fantômes, des monstres, des châteaux en ruine – et même un train à vapeur qui siffle à 10 h 50 en mémoire d’un certain Poudlard Express – oui, nous sommes bien en Écosse, et plus précisément dans les Highlands, ces Hautes Terres sauvages aux couleurs de bruyère et aux splendides arcs-en-ciel. Des photos somptueuses, des textes riches et clairs, un bel itinéraire, bref, un sympathique avant-goût de voyage à déguster en attendant la belle saison.

Dès 10 ans

Evelyne Boyard, L’Écosse, Editions Belize, 2012, 48 p., 14,90 €

31/12/2012

Gare à la fermière, gare à ton museau !

12-12-Aquilino-Ribeiro-le-roman-de-la-renarde-chandeigne-rabier-chouetteunlivre.jpg« Voilà trois jours et trois nuits qu’Attrape-Minon – une jeune renarde artificieuse, enjôleuse et ripailleuse – courait les bois sans avoir réussi à mettre la patte sur d’autre gibier que quelques misérables sauterelles »… Eh oui, une renarde ! Au Portugal, cette raposa connaît une destinée littéraire comparable à celle de notre Goupil. C’est donc tout naturellement qu’Aquilino Ribeiro(1885-1963) demanda à Benjamin Rabier (1864-1939) d’illustrer ces aventures pétillantes de malice.

Dès 10 ans

Aquilino Ribeiro, Le Roman de la Renarde, illustrations de Benjamin Rabier, Chandeigne, 2000, 192 p., 20,30 €

23/12/2012

Dans un trou vivait un Hobbit

12-12-figaro-hors-série-tolkien-chouetteunlivre.jpgImaginons-nous un instant étudiant dans les hauts murs néo-gothiques d’Oxford. Le cours d’anglo-saxon porte sur quelques vers de Beowulf, un poème épique vieil anglais. Bâillements dans la salle… John Ronald Reuel Tolkien hausse à peine les épaules, range ses documents et s’en va boire une pinte de bonne bière au pub.

Si seulement Hobbits, Elfes, Nains et autres dragons avaient bien voulu faire irruption dans ce monde aux couleurs de vieux tweed…

Alors, en ces jours d’hiver, ne boudons pas notre plaisir : quoi de mieux que de relire Bilbo le Hobbit et de voir le film de Peter Jackson ?

Personnages, espèces, géographie: Le Figaro hors-série publie un numéro exceptionnel sur Tolkien l’enchanteur. Magnifiquement illustré par les plus belles images du film de Jackson, et les œuvres de John Howe, Allan Lee, et Ted Nasmith, il est le guide indispensable pour celui qui veut parcourir la Terre du Milieu.

Dès 10 ans

Tolkien, l’enchanteur, Rendez-vous en Terre du Milieu, Le Figaro hors série, 2012, 8,90 € - Chez tous les marchands de journaux.

18/12/2012

Dites 33, 33, 33

12-12-Margot-Bruyère-Laennec-coop-breizh-chouetteunlivrejpg.jpg« - On vient d’amener dans la maison, au rez-de-chaussée, des canonniers blessés par un caisson. Je les ai rencontrés à l’instant. Il faut que j’aille les soigner. Vite, préparez de la charpie. Tu enverras Joseph me l’apporter, Désirée.

Il repartit aussi vite qu’il était venu, laissant sa famille statufiée. Ce fut la petite tante de Gennes qui reprit ses esprits la première:

- Désirée, donne-moi des vieux draps, s’il te plaît. Et toi, Théophile, viens m’aider à préparer des bandages.

C’est ainsi que Laennec accomplit le premier acte de sa carrière médicale. »

Il a tout juste douze ans, et vit, à Nantes, les affres de la Terreur.

Ce roman historique est la version « longue » du roman paru en 2010, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine (Oskar Editions), consacré à la vie du docteur René-Théophile Laennec (1781-1826), inventeur du stéthoscope.

Le site internet de Margot Bruyère vous permettra d’en savoir plus et de découvrir le premier chapitre du roman. Pour éveiller de véritables vocations médicales : celles qui placent l’homme au premier rang de leurs préoccupations.

Adolescents

Margot Bruyère, Laennec, l’homme à l’oreille d’or, Coop Breizh, 2012, 416 p., 13,90 €

14/12/2012

Y avait deux filles dans un pré

12-12-Vidal-royaume-de-Branwen-Via-Romana-chouetteunlivre.jpgD’où peuvent bien venir ces deux jeunes filles, trempées, gelées, en larmes et bien désemparées qui tentent de traverser la place de la Concorde un 15 décembre pas si ancien que cela ? Si je vous dis qu’elles se prénomment Passiflore et Opaline, qu’elles portent des dentelles, s’expriment dans une langue raffinée et se disent princesses du royaume de Branwen ? Poursuivies par Mara la sorcière, elles ont, « tout simplement », franchi une « porte entre deux mondes ». Le début d’une série d’aventures à moult rebondissements.

Quand il s’agit de « fantaisie urbaine », tout est possible, le meilleur comme le pire. Jacqueline Vidal a choisi le meilleur : s’inspirer des littératures celtiques, jouer l’humour et le décalage, situer son récit à Paris (et à Nogent) – et non dans des régions anglo-saxonnes de pacotille. Elle donne la parole à des personnages bien typés, chaleureux, enthousiastes, combatifs ou très méchants – mais des méchants d’une affligeante stupidité, à l’image des farfadets Pustule, Bubon et Comédon ou du vampire Aïoli. Reste à savoir ce que peut la magie face à la bravoure, au courage et au dévouement!

Dès 10 ans

Jacqueline Vidal, Le Royaume de Branwen, tome 1 : La lame runique, Via Romana, 2012, 215 p., 15 €