Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2013

Trois romans, trois ambiances

timothee-de-fombelle.jpgDès 9 ans

Jean-Philippe Arrou-Vignod, La cerise sur le gâteau – Histoires des Jean-Quelque-Chose, Gallimard Jeunesse, 2013, 192 p., 12 €

A partir de 10 ans

Timothée de Fombelle, Victoria rêve, illustrations de François Place, Gallimard Jeunesse, 2012, 112 p., 13,50 €. Existe aussi en livre audio, lu par l’auteur, coll. « Ecoutez lire », Gallimard Jeunesse, 12, 90 €.

Dès 12 ans. Ames sensibles, s’abstenir.

Axl Cendres, Le secret d’Esteban, Sarbacane, coll. « Mini-romans », 2012, 63 p., 6 €

11/07/2013

Sang d'ouvriers et sang de paysans

13-07-Figaro HS Ecrivains Grande Guerre 2013.jpg« ‘Ce que nous avons fait, c’est plus qu’on ne pouvait demander à des hommes…’ Le constat, lapidaire, n’est pas celui d’un bateleur d’estrade mais du plus modeste et du plus vrai des écrivains de la Grande Guerre : l’auteur de Ceux de 14, Maurice Genevoix. » C’est en ces termes que Michel De Jaeghere ouvre l’éditorial de ce Figaro Hors Série, consacré aux écrivains de la Grande Guerre. Car, poursuit-il, « la littérature a payé plus que son écot à la grande illusion dans laquelle s’était engagée la nation. » Et de citer Péguy, Alain-Fournier, Pergaud, Apollinaire, mais également Céline, Genevoix, Cocteau, Jules Romains, Giono, Cendrars, Montherlant, Barbusse et, sur l’autre rive du Rhin, Remarque ou Jünger. Textes et clichés d’époque se complètent pour présenter ces auteurs talentueux, qui surent saisir dans la boue des tranchées, cet « héroïsme des humbles et le sacrifice des sans-grade », pour en composer cette Iliade du XXe siècle. Une belle initiation à une littérature trop souvent ignorée de nos collégiens et lycéens.

Adolescents

Ceux de 14, les écrivains dans la Grande Guerre, Le Figaro Hors Série, juin 2013, 114 p., 8,90 €

10/07/2013

Quatre livres sur l'Antiquité (1)

P1010038mosaique dion folklo.JPGDès 5 ans

Elsa Oriol, Déméter et Perséphone, un mythe grec, Kaléidoscope, 2009, 34 p., 19,30 €

Dès 8 ans

Hélène Montardre, Achille le guerrier, illustrations de Nicolas Duffaut, Fernand Nathan, 2012, 64 p., 4,95 € ou au format Kindle (4,49 €).

Dès 10 ans

Viviane Koenig, Au temps du théâtre grec, Journal de Cléo, Athènes, 468 avant J.-C., Gallimard Jeunesse, 2013, 144 p., 9,50 €

A partir de 12 ans

Anne Pouget, Les derniers jeux de Pompéi – édition brochée, Casterman, 2011, 319 p., 13 € – édition de poche, Casterman, 2013, 378 p., 7,50 € – disponible sur Kindle, 4,49 €

04/07/2013

Loup, loup, y es-tu ?

13-07-louveterie.jpgMise en place en 813 par Charlemagne, la Louveterie est l’une de nos plus vieilles institutions françaises. Sa mise en place répondait ainsi au besoin de «protection organisée» des populations contre les prédateurs naturels, les animaux sauvages, dont le loup présent alors dans toutes les régions de France. 1200 ans plus tard, le lieutenant de louveterie est devenu un conseiller technique de l’administration. Mais foin de technocratie !

Le samedi 6 juillet 2013, cet anniversaire sera célébré en Bretagne, au Cloître Saint-Thégonnec, lors d’une journée exceptionnelle. Messe de Saint Hubert, concours de trompes de chasse, défilés d’équipages, jeux, conférences et expositions rythmeront la journée. Jusqu’au Championnat du Monde du Cri du Loup ! 

 

Pour en savoir plus : le musée du Loup 

28/06/2013

« L’été, lorsque le jour a fui…

13-06-Janisson-p'tites récitations de notre enfance-first-chouetteunlivre.jpg…On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent. » A vous de retrouver les vers intermédiaires ! Allez, ils sont du bon père Hugo, ne les avez-vous pas appris entre CM2 et 6? Hugo, La Fontaine, Prévert, Verlaine, Rutebeuf, Maurice Carême, Anna de Noailles, ils sont tous là – et dans un si petit volume qu’il se glissera sans peine dans le sac à dos, que ce soit pour une semaine de camp scout ou une virée en voilier. A moins qu’il ne reste dans le vide-poche de la voiture familiale. Un petit trésor, mais un trésor quand même !

Dès 6 ans et pour toute la famille

 

Chantal Janisson, Les p’tites récitations de notre enfance, Les plus beaux poèmes appris sur les bancs de l’école, First Editions, 2012, 151 p., 2,99 €

27/06/2013

Une fleur étrange pour imaginer

Chabas-Concejo-les-fleurs-parlent-casterman-chouetteunlivre.jpg« Il n’est jamais bon de trop dire aux enfants qu’ils sont beaux. Ni de leur répéter constamment combien ils sont intelligents ou drôles. A ce jeu, on en fera vite de petits animaux de cirque. » Il est rare qu’un conte commence par sa morale. Mais cela permet de le clore, comme une sonate, sur une note intense. L’histoire de Selma, «la fleur rouge», se termine ainsi : «Elle pleura jusqu’à ce qu’enfin sa propre vie soit soufflée. Comme une simple bougie.»

Les trois contes réunis dans cet album au long format vertical, superbement illustré, parlent tous trois de fleurs : une tulipe, la Mauve, qui entraîne son créateur de malheur en désespoir ; un œillet blanc, symbole de l’amitié qui lie deux jeunes Indiens confrontés au grizzli ; enfin, la pivoine rouge, dont «l’orgueil dépasse les limites du supportable».

Une écriture envoûtante, un vocabulaire riche et délié, des histoires quelque peu dérangeantes : à réserver aux très bons lecteurs, capables de discernement, qui, eux, s’en délecteront.

À partir de 12 ans

Jean-François Chabas, Les fleurs parlent, illustrations de Joanna Concejo, Albums Casterman, 2013, 64 p., 16,95 €

24/06/2013

Le roi Marc’h porte la crinière et les oreilles de son cheval

13-06-Husson-merveilles-légendes-bretagne-bord-continents-chouetteunlivre.jpg« C’est le crépuscule. Tu trembles ? Tu as peur ? Tu as bien raison !!! » Car dans la nuit, approche « un cortège de monstres grimaçants, de fantômes lugubres et autres feux follets facétieux », au moins le temps de raconter la légende du « hopper noz », le crieur de nuit. Car il s’agit de réveiller les histoires endormies, pas moins ! Comme nous sommes en terre de Bretagne, frissons et facéties vont de pair, comme le suggère le sous-titre. Rira bien qui rira le dernier ! Les refrains bretons sont traduits, le texte est imprimé sur du papier ivoire – « on jouerait à lire un vieux manuscrit », sauf que celui-ci n’est pas couvert de bon cuir odorant mais d’un plastique mou, un peu dommage…

Dès 10 ans, et adolescents

 

Xavier Husson, Merveilles et Légendes de Bretagne, Ed. Au bord des continents, 2013, 170 p., 18,50 €

14/06/2013

La saveur des mots

rueil-salon-Illustration_Charlotte_GASTAUT-article.jpgDimanche 16 juin ? Les petits gourmands se précipiteront au salon du Livre pour la jeunesse de Rueil Malmaison. Parce qu’un livre, ça se déguste, ça se croque, ça se raconte la bouche pleine de mots, et qu’une indigestion de lecture ne s’est jamais soignée avec des tisanes insipides !

Parmi les auteurs présents au salon, certains ont déjà eu les honneurs de Chouette, un livre ! par exemple, Béatrice Nicodème, Elsa Oriol, Satomi Ichikawa, Isabelle Simler… Si vous découvrez des albums ou des livres qui vous plaisent, n’hésitez pas à m’envoyer votre « recette coup de cœur ».

Infatigable passionné des petites lettres en plomb, Jean-Claude Ferrer animera un atelier « imprimerie ». Soufflez-lui le mot de passe « Chouette, un livre », et il vous chouchoutera tout particulièrement.

Médiathèque Jacques-Baumel
15-21 Boulevard du Maréchal Foch 92500 Rueil-Malmaison
Tél. 01.47.14.54.54

http://salonjeunesserueil.blogspot.fr/ 
www.mediatheque-rueilmalmaison.fr 

11/06/2013

Freude, schöner Götterfunken - Joie ! Belle étincelle divine

13-06-Michel-Honaker-Beethoven-la-symphonie-du-destin-rageot-récits-chouetteunlivre.jpg« ‘Par tous les saints, Ludwig, si tu n’améliores pas ton jeu que va-t-il advenir de toi ?
- Je ne peux pas quand on m’oblige.
- Si tu n’as pas eu une ration suffisante de taloches, je vais réveiller ton père…’
Ludwig entama aussitôt une petite mélodie. » Quelques minutes plus tard, son professeur s’étant endormi, Ludwig remonte se coucher en maugréant : « Je ne veux plus jouer. […] Je ne veux plus être battu. Je déteste la musique. »

C’est à son protecteur, le comte Ferdinand von Waldstein, que le jeune Beethoven, pianiste virtuose, doit de quitter Bonn et de découvrir Vienne. Virtuose, sans aucun doute, mais quelle personnalité tourmentée ! Michel Honaker, prenant ses jeunes lecteurs au sérieux, n’y va pas par quatre chemins : son portrait du compositeur est fait d’ombres autant que de lumière, de bruits, de fureur, d’inquiétudes, de mélodies… jusqu’au silence, ce silence d’une incomparable vitalité.

Dès 12 ans

 

Michel Honaker, Beethoven, La symphonie du destin, Rageot récits, 2013, 192 p., 6,45 €

07/06/2013

Plaine, ô ma plaine, ô mon immense plaine

13-06-Trebor-Nina-Volkovitch-le combat-gulf-stream-chouetteunlivre.jpg… où l’on entend le cri des loups ! Cette terre immense et redoutable, c’est la Sibérie, et ces loups, ce sont ceux d’une meute dirigée par un loup emblématique : « Magnifique. Gris-noir, aux yeux de lumière. Immense. » C’est sur le dos de ce loup que Nina va parcourir les derniers kilomètres qui la sépare de la Kolyma, ce goulag où sa mère tente de survivre.

Il est rare qu’un auteur cite Evguénia Guinzbourg en exergue d’un roman pour adolescents. Et encore plus rare de trouver une jeune héroïne aux prises avec les sbires de Staline mais protégée par une communauté, par des anges et des icônes. Car, de la Kolyma, Nina reviendra livrer un dernier combat à Moscou. Son ultime combat.

« Le Combat » clôt ainsi une trilogie historique et fantastique dont le premier tome, « La Lignée », a valu à Carole Trébor le Prix Imaginales des Collégiens 2013.

Dès 14 ans

Carole Trébor, Nina Volkovitch - tome 3 : Le Combat, Gulf Stream Editeur, 2013, 254 p., 14,90 €

 

Pour mémoire : Tome 1 : « La Lignée » - Tome 2 : « Le Souffle »