Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2018

Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard, Emma et Loustic, A la rescousse de Tonton Antoine

18-05-Blanchut emma loustic oncle antoine-j.jpgRevenu d’un voyage aux Etats-Unis, Tonton Antoine se retrouve sans travail – mais avec un projet. « "Génial" d’après moi et "casse-figure" selon Maman. » : créer un site internet de casting d’animaux. Bien sûr, la vedette en sera Loustic, le chat d’Emma, qui, entraîné à faire le pitre, deviendra vite une vedette.
A la rescousse de Tonton Antoine est l’un des nouveaux mini-romans de la série Emma et Loustic, destinée aux apprentis lecteurs, « un vrai roman à lire tout seul » : mots simples, typographie aérée, illustrations dynamiques, intrigue gentillette, bons sentiments et touche d’humour. Idéal dans la bibliothèque de la classe ou en lecture suivie de fin d’année. Comme beaucoup de petits romans, la série s’adresse plutôt aux jeunes Emma (hum, hum, Flaubert n’est pas loin !) qu’aux garçons, souvent plus tentés par des documentaires.

De 7 à 8 ans, lecteurs débutants

Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard, Emma et Loustic, A la rescousse de Tonton Antoine, Albin Michel Jeunesse, 2018, 48 p., 5,90 € - Cinq autres titres dans la même série.

21/05/2018

Delphine Chedru, Aller-Retour

18-05-Chedru, Aller-Retour.jpg« Papa m’a offert un avion. Il est rouge et rapide ! » Lancé par le garçonnet, le voilà qui traverse les pages, survole champs et villes, côtoie hirondelles et montgolfière pour arriver entre les mains d'une petite fille. Va-t-elle le renvoyer ? Si l’on en croit le titre, bien sûr ! Un album au dessin épuré et aux couleurs franches, pour rêver à son tour sur les ailes de ce petit avion rouge.

Avant 3 ans

Delphine Chedru, Aller-Retour, De La Martinière Jeunesse, 2018, 10,90 €

18/05/2018

Flore Vesco, Gustave Eiffel et les âmes de fer

18-05-vesco- gustave eiffel.jpeg« Monsieur Eiffel, n’est-ce pas ? demanda le nain. Je vous félicite. Nous sommes très intéressés par la manière dont vous avez répondu aux défis que nous vous avons lancés, et nous serions heureux de vous compter dans nos rangs.
Gustave masqua son étonnement.
- Je vous remercie, répondit-il. Mais me sera-t-il enfin possible de connaître les activités de votre société ?
- Oui, oui, je me doute que vous avez beaucoup de questions. Vous pouvez m’appeler "mon ordinal". Je suis le fondateur de la S.S.S.S.S.S. : la Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles. »
Et voilà comment Gustave Eiffel, en compagnie de Louis Pasteur et d’Alfred Nobel, va se trouver embringué dans un roman policier « fantastico-historico-scientifico-romantique », entourloupiné par Flore Vesco, jamais en reste quand il s’agit d'élaborer une intrigue, de l’assaisonner de situations cocasses et de jeux de mots où une créativité déjantée l’emporte (mais pas toujours) sur un fond d’esprit potache. Les références au Metropolis de Fritz Lang comme à L’Eve future de Villiers de l’Isle-Adam assurent au roman une généalogie savante, mais le cousin d’Isamberte ne serait autre que Magnéto, un mutant de l’univers des X-Men, ce qui rassurera nos adolescents. Isamberte ? Derrière ce prénom se cache la fille d’Aldinni, le « méchant-méchant » du roman – et d’Aldinni à Houdini et à Robert Houdin, la magie n’est pas loin… Une magie aussi sombre, voire carrément gore, que les salles des machines de la manufacture où se déroule le roman. Frissons garantis !

Adolescents

Flore Vesco, Gustave Eiffel et les âmes de fer, Didier Jeunesse, 2018, 224 p., 15,90 €

17/05/2018

Nathalie Tordjman, Le Livre aux petites bêtes

18-05-Tordjman livre petites betes.jpg« Pour les petites bêtes, le sol est un grand supermarché. Chacune y trouve la nourriture qu’elle aime, en surface comme en profondeur. » Si les grillons, les larves de hanneton ou de cigale ou l’escargot sont herbivores, araignées, mille-pattes et perce-oreilles sont carnivores, tandis que d’autres petites bêtes sont « détritivores », se nourrissant de « crottes, plantes ou animaux morts ». Alors, ces bestioles, où se cachent-elles ? Comment se déplacent-elles ? Quelles sont leurs petites manies ? Rien de mieux pour les observer que de les attraper – enfin, pas toutes ! Une page donne ainsi les meilleurs conseils, notamment pour bricoler un « aspirateur à bouche ». Qui se lance ? Un documentaire illustré par des naturalistes diplômés : Julien Norwood a été formé au Muséum d’histoire naturelle de Paris et Emmanuelle Tchoukriel est diplômée en illustration médicale et scientifique. Quant à l’auteur, Nathalie Tordjman, journaliste spécialiste de la nature et de l’environnement, elle sait mettre les connaissances scientifiques à la portée de tous les petits curieux. Petit bémol : la coquetterie (pour ne pas dire la faute) de langue du titre – sans doute pour éviter de reprendre un titre existant ?

Dès 6 ans

Nathalie Tordjman, Le Livre aux petites bêtes, illustrations de Julien Norwood et Emmanuelle Tchoukriel, Belin Jeunesse, 2018, 72 p., 18,90 €
Dans la même collection, du même trio : Le Livre aux oiseaux, 2017, 80 p., 17,90

 

15/05/2018

Sesyle Joslin, Qu’est-ce qu’on dit ?

18-05-sendak-QuEstCeQuOnDit.jpg« Tu descends en ville faire tes courses. Tu marches à reculons, parce que parfois ça te plaît de marcher comme ça, et, vlan, tu rentres dans un crocodile. Qu’est-ce qu’on dit, chérie ? » Et face au crocodile, une jeune personne au chapeau extravagant susurre : « Veuillez m’excuser. »
Ce « Manuel de savoir-vivre à l’usage des jeunes gens comme des jeunes personnes destiné à servir de guide dans la conduite quotidienne de la vie en société » est une parodie succulente, riche en conseils pour survivre à toute situation absurde. Qu’est ce qu’on dit ? est la seconde traduction de What do you do, dear ? qui a obtenu en 1959 la médaille Caldecott, distinction du prix littéraire jeunesse le plus important des États-Unis.

Dès 4 ans

Sesyle Joslin, Qu’est-ce qu’on dit ? ou l’art d’être poli en toute occasion, illustrations de Maurice Sendak, MeMo, 2017, 48 p., 14 € - Traduit de l’anglais par Françoise Morvan. L’album a été précédemment traduit sous le titre Que dites-vous cher ami ?, par Catherine Chaine, L'école des loisirs, 1979.
Des mêmes auteurs, dans la même collection : Qu’est-ce qu’on fait ?, ou l’art d’être poli en toute occasion, MeMo, 2017, 48 p., 14 € - Traduit de l’anglais par Françoise Morvan.

14/05/2018

Pascal Ruter, Dis au revoir à ton poisson rouge !

IMG_4614.JPG« - Ma correspondante, c’est ma mère qui l’a choisie sur une sorte de catalogue, on va la chercher.
- En Angleterre ?
- Mais non, à Roissy, con. Elle reste toutes les vacances de Pâques.
En tout cas, mon programme d’entraînement est réduit en cendres. Ma mère m’a prévenu : on range le skate, on sort sa langue pour dire the comme il faut, et au programme : bateau-mouche, musées, conférences ; Notre-Dame, Sacré-Cœur… »
Un programme qui va voler en éclats dès la page 16 du roman, où Andréas, 15 ans, se retrouve au 1er sous-sol de Roissy en compagnie de la désarmante et néanmoins charmante Mary – mais sans ses parents, lesquels ont disparu. Plus rapide que le skate d’Andréas, plus déjanté que ses backflips, n’hésitant pas à prendre les virages les plus incongrus à 180 degrés, ce roman d’espionnage nous fait courir de Paris à Brasilia en passant par New York, pour atterrir dans des mines de sel roumaines. La recherche des parents d’Andréas donne lieu à des courses poursuites, à des rencontres improbables avec quelques illuminés et, bien sûr, à des bagarres héroïques avec de très méchants personnages. Un rythme trépidant donc, James Bond et OSS 117 ne sont pas loin, mais en mode ado. Mary est heureusement bien plus futée que les girls de cinéma : surdouée, maîtrisant le réseau vertueux du Deep Pink Web comme personne, championne de krav maga et j’en passe, elle mène par le bout du nez un Andréas un peu emprunté de sa personne mais bon garçon. Avec un titre – horresco referens – que l’on dirait emprunté à San Antonio soi-même, les pages se tournent toutes seules. Idéal pour les vacances.

Dès 12 ans

Pascal Ruter, Dis au revoir à ton poisson rouge !, Didier Jeunesse, 2018, 256 p., 15 €

11/05/2018

Emmanuelle Figueras, Le Loup

le loup milan.jpg« La meute compte plusieurs jeunes loups et deux adultes : un mâle et une femelle très forts et très unis. Tous doivent leur obéir. Ce sont les chefs de famille ! » Bien organisée, la meute chasse un chevreuil – qui sera dépecé par le chef de la meute au caractère bien trempé. Quant aux petits loups, ils sont élevés à la dure et apprennent vite à se déplacer à la queue le leu, à chasser et à se méfier des hommes. Une monographie animalière illustrée de manière très claire et colorée.

De 3 à 7 ans

Emmanuelle Figueras, Le Loup, illustrations de Nikol, Editions Milan, coll. « La vie des animaux », 32p., 8,90 €

10/05/2018

Loïc Le Borgne, Les Loups, Le secret des murmureurs

le-secret-des-murmureurs.jpg« Il avait reconnu la bête.
Ce n’était ni un renard ni un blaireau. Pas même un chien de berger.
Nez allongé, larges joues, oreilles pointues, pelage gris et blanc et surtout des yeux en amande placés de biais, avec un regard brûlant, intelligent, qui semblait perforer votre âme.
C’est un loup, pensa-t-il, pétrifié. […] Merde, qu’est-ce qu’il fout là ? songea Edouard, qui n’était pourtant pas du genre à jurer beaucoup, surtout en camp scout. »
Rencontrer un loup, puis des loups pour un jeune éclaireur qui appartient à la patrouille des Loups, est-ce un rêve éveillé ? une chance ? un pur hasard ? Surtout quand le camp d’été se déroule sous les murailles du Cirque de Gavarnie... Un camp d’été commencé sous de curieux auspices – vaccination contre la rage, arrivée de nouveaux scouts et guides – et qui va faire vivre aux deux troupes de bien curieuses aventures : adolescents aux pouvoirs étranges, complot fou d’une secte, opération commando, courses dans la neige… Et comme toujours chez les scouts, du courage, de la confiance et de belles amitiés.

Dès 12 ans

Loïc Le Borgne, Les Loups, Le secret des murmureurs, Mame, 2018, 272 p., 14,90 €

08/05/2018

Guillaume Olive et He Zhihong, Les singes et la lune

singes et lune.jpgUn soir, le plus jeune des singes de la tribu « s’aventura à la lisière de la forêt. Là, il découvrit un étang magnifique : l’eau calme et sombre s’étendait à perte de vue. Soudain, il sursauta ; ses yeux s’écarquillèrent… La lune était tombée dans l’eau ! » Et d’alerter toute la compagnie ! Comment faire pour repêcher la lune ? Les petits lecteurs s’amuseront des acrobaties autant que de la naïveté de ce petit singe, croqué avec humour par le pinceau délicat de He Zhihong. Un conte chinois, une jolie leçon de sagesse.

Dès 4 ans

Guillaume Olive et He Zhihong, Les singes et la lune, Les Editions des Eléphants, 2018, 32 p., 14 €

07/05/2018

Rachel Firth, Jules César

18-05-firth - jules cesar.jpg« Quiconque voulait devenir quelqu’un venait à Rome, et lui y habitait. Bien qu’il n’ait que quatorze ans, il était convaincu qu’il aurait un jour un rôle important à y jouer.
- Caius, viens prendre ton petit déjeuner. C’est bientôt l’heure de tes leçons.
Tiré de sa rêverie, César rentra à contre-cœur. »
Né dans une famille patricienne désargentée, le jeune Caius Julius Caesar reçoit une éducation exemplaire qui lui permet, le temps venu, de gravir les marches du pouvoir, avant de devenir l’homme le plus puissant de Rome. Mais ses ennemis, implacables, guettent dans l’ombre… Cette biographie présente de manière très claire, sans rien édulcorer des rivalités, des complots, ni des ambitions, la vie, oh combien !, mouvementée de Jules César.

De 9 à 12 ans

Rachel Firth, Jules César, Le Livre de Poche Jeunesse, 2017, 64 p., 5,50 € - Traduit de l’anglais.