Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2017

Ch. Lavaquerie-Klein et L. Paix-Rusterholtz, La Fabuleuse histoire de Thésée et le Minotaure

2017-05-lavaquerie Thésée.jpg« - Les messagers du roi Minos quittent à l’instant le palais, mon fils. Ils étaient porteurs d’une mauvaise nouvelle.
- Le roi de Crète exige sa terrible rançon, n’est-ce pas ? demande Thésée.
- Hélas oui, mon fils.
- Cette malédiction ne finira donc jamais ! s’exclame le jeune homme avec colère.
- Nous n’avons pas le choix, nous devons obéir aux dieux, répond Egée. »

Et pourtant si, justement. Dans les récits mythologiques grecs, les hommes et les héros ont le choix – et donc des devoirs. C’est ainsi que le jeune Thésée va volontairement s’embarquer pour la Crète avec les victimes attendues par le Minotaure. Avec tout son courage – et avec l’aide de la belle Ariane -, il délivrera les Athéniens de ce monstre et de Minos. Ce petit volume présente aux jeunes lecteurs une version à la fois fidèle et adaptée du mythe. La violence y est contenue par le courage, mais Thésée montre néanmoins un peu de honte à avoir abandonné Ariane à Naxos. La tragédie ne serait pas complète si les dieux de l’Olympe n’avait pas fait de lui « un orphelin au cœur brisé et un monarque déjà auréolé de gloire », qui doit succéder à son père – pour avoir oublié de hisser une voile blanche.

Quelques pages documentaires complètent le récit avec, notamment, la présentation d’autres mythes, dont la lutte entre Thor et le serpent Jörmungandr.

Dès 9 ans

Ch. Lavaquerie-Klein et L. Paix-Rusterholtz, La Fabuleuse histoire de Thésée et le Minotaure, illustrations d’O. Sautreuil, Bayard Poche, 2017, 50 p., 6,50 €

Les commentaires sont fermés.